Février 2013

Boursorama et Phone House propose une offre mobile avec ouverture de compte bancaire

Depuis le 4 juillet 2012, dans tout le réseau Phone House, les clients se procurant un smartphone ou une tablette se verront proposer la possibilité d'ouvrir un compte bancaire chez Boursorama.

Le client pourra se faire installer l'application mobile bancaire de Boursorama par un conseiller Phone House.

Et pour toute ouverture de compte de Boursorama, le client Phone House recevra 80 euros sur son nouveau compte.

Selon le communiqué de Boursorama, les terminaux ont tous été sélectionnés pour leur capacité à permettre la fluidité de l'application sur Apple-IOS, Androïd et Windows Phone / Windows 8.

Le client équipé de l'application pourra accéder à tous les produits et services de Boursorama Banque sur mobile : la consultation des soldes, les virements internes et externes gratuits, la gestion des plafonds de paiement et de retrait en temps réel, le paiement par chèque, l'ajout de nouveau RIB, ma bourse (passage d'ordre de bourse, consultation des soldes), les informations sur les marchés (valeurs, indices, matières premières, palmarès, convertisseur de devises).

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Baisse du nombre d’agences, surtout dans les grandes agglomérations

Les agences bancaires finiront-elles par disparaitre ?

De plus en plus de Français ont recours aux services bancaires en ligne pour la gestion de leur compte, pour effectuer des opérations bancaires ou encore pour s'informer auprès des conseillers. C'est sans doute pour cette raison que le nombre de banques en ligne ne cesse d'augmenter tandis que les agences physiques disparaissent progressivement.

Moins d'agences physiques dans les grandes villes

Selon une étude publiée le 4 décembre 2012 par le cabinet spécialisé Roland Berger, le nombre d'agences bancaires continuera de diminuer de 2 % à 4 % au cours des prochaines années. Les fermetures seront plus nombreuses dans les grandes villes. Cette étude a été réalisée sur 9 grands réseaux bancaires : Crédit Agricole, BNP Paribas, Société Générale, CIC, LCL, Caisse d'épargne, Banque postale, Crédit Mutuel et Banque Populaire.

Une décision murement réfléchie

Selon les responsables des banques qui ont pris cette initiative, leurs clients ne seront pas confrontés à un problème d'accessibilité parce que les outils de gestion de comptes en ligne ont été optimisés. De plus, le nombre d'agences disponibles est encore largement suffisant pour répondre aux besoins des souscripteurs qui préfèrent les banques physiques.

Selon le rapport qui découle de cette étude, les banques choisissent de réduire le nombre de leurs agences pour que les nouvelles règles applicables à la banque de détail dès 2015 ne puissent pas les pénaliser. En effet, ces nouvelles règles pourraient entrainer une légère baisse des commissions des banques et affecteront leurs chiffres d'affaires. Il faut noter qu'entre 2011 et 2015, le montant des commissions va baisser d'un milliard même si leur volume ne cesse de progresser.

Moins d'agences physiques pour des frais de gestion plus abordables

Selon les responsables des banques, les frais de gestion devront baisser et passeront de 35 milliards en 2012 à 30 milliards en 2015.

Pour adapter leurs activités à ces changements, les organismes bancaires devraient multiplier les produits souscrits à long terme comme les contrats d'assurance-vie.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque de détail en agence et la banque en ligne, des services complémentaires

Les banques actuelles doivent proposer des services variés pour mieux séduire les clients

L'heure n'est plus à la comparaison des banques en ligne et des banques physiques. En effet, les clients veulent profiter des avantages pratiques qui découlent de la souscription et des services en ligne, mais aussi de la sécurité et de la convivialité des services en agence. Les établissements bancaires doivent donc combiner ces services pour cibler tous les types de clients et pour leur offrir des produits et des services qui répondent à leurs attentes.

Le développement du secteur bancaire et les nouvelles technologies

iPhone, iPad et autres terminaux mobiles contribuent désormais au développement du secteur bancaire, favorisent les échanges et facilitent la réalisation de transactions financières. Le déploiement des supports numériques est ainsi indispensable pour garantir la prospérité d'un groupe bancaire.

Les agences physiques ne devraient pas pour autant être fermées. En effet, certains clients qui ne sont pas encore convaincus par les services en ligne ont besoin de la convivialité des agences et de la présence d'un conseiller pour être satisfaits.

Ainsi, la banque en ligne assimilée à la banque de détail complète très bien les services en agence et permet de cibler un plus grand nombre de clients. Quel que soit le mode de souscription, les clients pourront aussi bien s'informer en ligne qu'en agence.

La relation client à travers les réseaux sociaux

Comme l'usage des réseaux sociaux est très répandu, ces plateformes constituent désormais d'excellents outils de communication pour les établissements bancaires. Leurs conseillers peuvent y répondre aux questions des clients et orienter le choix de souscripteurs potentiels qui veulent s'informer sur un produit ou un service.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Crédit Mutuel : Banque de l’année 2010

La banque a été récompensée pour sa relation client pour la première fois par The Banker.

La banque a basé sa stratégie de développement sur une importante proximité et une offre de produits bancaires et d'assurances adaptés aux besoins des clients.

Pour le président du Crédit Mutuel, Michel Lucas, « La réforme du système bancaire et financier doit prendre en compte deux contraintes principales.

Elle doit en premier lieu être calibrée et étalée dans le temps de façon à ne pas faire peser sur le système bancaire et financier des charges excessives susceptibles de compromettre la reprise et hypothéquer la croissance.

En second lieu, elle doit permettre la convergence internationale des systèmes de régulation et renforcer la confiance dans les mécanismes de financement de nos économies.

Dans ce contexte de contraintes réglementaires qui vont devenir encore plus fortes, ce qui doit compter pour nous c'est la défense du client-sociétaire... »

C'est grâce à cette stratégie que le Crédit Mutuel a déjà reçu des récompenses pour sa relation client en 2008, 2009 et 2010 par le prix BearingPoint-TNS Sofres.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Etude sur les frais bancaires réalisée en partenariat avec L'Internaute

Le site internet d'information Linternaute.com a réalisé son étude annuelle sur les frais bancaires avec la participation de Choisir ma banque.com.

Retrouvez l'étude en ligne sur les banques :

Dossier : "Les banques qui taxent le plus". www.linternaute.com/argent/banque/frais-bancaires-factures/

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Débit différé avancé pour la banque postale

En juin 2012, la banque postale éditait une nouvelle grille tarifaire qui faisait polémique puisqu'on pouvait y voir que la banque facturait les comptes inactifs et appliquait désormais des conditions tarifaires à tout retrait en dehors de ses distributeurs.

Désormais la Banque Postale annonce dans un courrier adressé aux détenteurs que l'échéance de prélèvement de tout paiement via une carte à débit différé, se ferait non plus au début du mois suivant le paiement mais en fin du mois où est intervenu le paiement.

La Banque Postale justifie ce changement en expliquant qu'il s'agit pour ses 840 000 clients détenant cette carte, de mieux maitriser leur budget grâce à une meilleure visualisation des paiements effectués durant le mois. Pour la banque postale, «Seuls 5% de nos clients sont concernés et, selon une étude, 90% des détenteurs d'une carte à débit différé touchent leur salaire avant le 30 du mois».

Pour le syndicat Sud PTT, la mesure « est plutôt malvenue en pleine crise économique ». Il estime que ces mesures sont juste un « bon moyen pour la banque de s'assurer discrètement des millions d'euros de liquidités».

Avec cette dernière décision, le groupe La Poste poursuit sa stratégie de maitrise des coûts en ces temps de crise par une stratégie de tarifs bancaires et de services obligeant les clients de son pôle bancaire à plus de fidélité et plus de rigueur de gestion de leur budget.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Bien choisir sa banque en ligne ou traditionnelle

Un classement des banques les plus sûres pour bien choisir

Pour aider les consommateurs à bien choisir leur banque , Global Finance publie régulièrement un classement des banques les plus sûres.

Les banques européennes ont reculé dans le classement

Global Finance a indiqué que la plupart des banques européennes ont souffert de la crise économique et ont chuté dans le classement. Cependant, les établissements qui bénéficient de garanties prévues par les gouvernements figurent toujours parmi les banques les plus sûres.

Le cas des banques françaises est différent. Bien qu'elle ait reculé de deux places et qu'elle arrive en 6e position, seule la Caisse des Dépôts et Consignations apparait encore dans les 10 premières banques les plus sûres. La BNP Paribas a connu une importante régression et passe de la 15e position en 2010 à la 47e position en 2011.

La chute a encore été plus vertigineuse pour les banques qui ont totalement disparu du classement. C'est le cas du Crédit Agricole qui tenait la 21e place en 2010, de la Société Générale, qui se plaçait à la 35e position en 2010 et du Crédit Lyonnais qui figurait à la 27e place du classement en 2010.

Il y a quand même de bonnes nouvelles pour certaines banques qui ont progressé dans le classement. Par exemple, la BCFM (Banque Fédérative du Crédit Mutuel) a progressé de 3 places et arrive en 36e position. La Banque Postale qui ne figurait pas dans cette liste tient la 43e place.

Le cas des banques en ligne

Ce classement est basé sur la qualité des actifs et la note de crédit à long terme présentée par les agences de notation comme Fitch, Moddy's et Standard & Poor's. Il est évident que ces résultats ont une influence directe sur les banques en ligne rattachées aux établissements bancaires.

Monabanq, Fortuneo du Crédit Mutuel, Cortal Consos de BNP Paribas et la Net Agence sont les banques en ligne qui figurent encore dans le 21e classement récemment publié par Global Finance. Malheureusement, certaines banques virtuelles dépendant des établissements déclassés ou ayant reculé dans la liste subissent également cette décote.

On peut citer entre autres e-LCL du Crédit Lyonnais, Boursorama de la Société Générale et BforBank du Crédit Agricole.

Classement

Les banques les plus sûres en 2012

1. KfW (Allemagne)2. Bank Nederlandse Gemeenten (Pays-Bas)3. Zürcher Kantonalbank (Suisse)4. Landwirtschaftliche Rentenbank (Allemagne)5. Landeskreditbank Baden-Württemberg-Förderbank (Allemagne)6. Caisse des Dépôts et Consignations (France)7. Nederlandse Waterschapsbank (Pays-Bas)8. NRW.Bank (Allemagne)9. Banque et Caisse d'Épargne de l'État (Luxembourg)10. Rabobank Group (Pays-Bas)11. TD Bank Group (Canada)12. Bank of Nova Scotia (Canada)13. DBS Bank (Singapour)14. Oversea-Chinese Banking Corp. (Singapour)15. United Overseas Bank (Singapour)16. Caisse central Desjardins (Canada)17. Royal Bank of Canada (Canada)18. National Australia Bank (Australie)19. Commonwealth Bank of Australia (Australie)20. Westpac Banking Corporation (Australie)21. Australia and New Zealand Banking Group (Australie)22. Kiwibank (Nouvelle-Zélande)23. HSBC Holdings (Royaume-Uni)24. Nordea (Suède)25. Bank of Montreal (Canada)26. Canadian Imperial Bank of Commerce (Canada)27. Svenska Handelsbanken (Suède)28. China Development Bank (Chine)29. Bank of New York Mellon Corp (USA)30. Agricultural Development Bank of China (Chine)31. National Bank of Abu Dhabi (EAU)32. CoBank ACB (USA)33. Pohjola Bank (Finlande)34. National Bank of Kuwait (Koweït)35. DZ Bank (Allemagne)36. Banque Fédérative du Crédit Mutuel (France)37. U.S Bancorp (USA)38. National Bank of Canada (Canada)39. Northern Trut Corp (USA)40. Qatar National Bank (Qatar)41. Samba Financial Group (Arabie Saoudite)42. BancoEstado (Chili)43. La Banque Postale (France)44. Bank of Taiwan (Taiwan)45. Shizuoka Bank (Japon)46. Banco de Chile (Chili)47. BNP Paribas (France)48. Wells Fargo (USA)49. Standard Chartered (Royaume-Uni)50. SEB (Suède)

Source : GLOBAL FINANCE'S WORLD'S 50 SAFEST BANKS 2012 :www.gfmag.com/tools/best-banks/11930-worlds-50-safest-banks-2012.html#axzz24Bl8XVim

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La CNIL interpelle la Fnac sur la gestion des données bancaires

La Fnac devrait améliorer la protection de son système d'information

Après un contrôle effectué en février 2012, la CNIL a fait part de ses doutes quant à l'intégrité du système d'information de la Fnac. Elle a ainsi lancé un avertissement au groupe pour qu'il prenne les mesures appropriées, notamment en renforçant la sécurisation de sa base de données.

Un niveau de sécurité insuffisant

Selon la Commission nationale de l'informatique et des libertés, la Fnac utilise une seule base de données pour enregistrer le nom du titulaire de la carte bancaire utilisée pour effectuer un paiement en ligne sur son site, la date de validité de la carte, et quelquefois le cryptogramme visuel, mais aussi le numéro de la carte, et ce, dans un format inadapté.

Au mois de février 2012, les responsables du contrôle de la CNIL ont découvert des données concernant plusieurs millions de cartes bancaires en cours de validité. D'autres données sont relatives à des cartes bancaires dont la durée de validité a déjà expiré, cependant aucune mise à jour n'a été effectuée et aucun système d'archivage n'a été mis en place.

Les réactions de la Fnac

Les responsables de la Fnac ont pris acte de cet avertissement, cependant ils ont tenu à indiquer qu'aucun client n'a encore subi de préjudice depuis l'ouverture du site. Ils ont également rajouté qu'ils mettront bientôt en œuvre la norme PCI-DSS sur leur système d'information. Il s'agit de la norme de sécurité la plus performante du marché. Cette démarche serait bénéfique pour les clients de la Fnac, étant donné que les données bancaires sont des informations très confidentielles qui doivent être préservées « en lieu sûr ».

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les agences bancaires vont-elles disparaitre ?

Les banques physiques vont-elles disparaitre dans quelques années ?

Les résultats d'une étude récente ont permis de constater que les bénéfices réalisés par les établissements bancaires de proximité étaient en baisse. Si cette diminution continue, en 2015, les profits seront réduits de moitié. Les commissions perçues sur les produits bancaires comme les livrets, les opérations boursières ou encore sur l'assurance vie vont également diminuer.

Les principales raisons de la disparition progressive des banques

Au cours du deuxième trimestre de 2012, une baisse des chiffres d'affaires a déjà été enregistrée : -4 % pour la Caisse d'Épargne, -5 % pour le Crédit Agricole et -4,5 % pour le Crédit Mutuel. Actuellement, 10 % des agences françaises ont dû fermer leurs portes.

À cause de la situation économique, le nombre de salariés va être réduit au sein de chaque agence. La disparition progressive des agences bancaires est également la conséquence directe de la multiplication hâtive des agences.

La fermeture des agences bancaires est due au progrès technique. De plus en plus d'opérations basiques s'effectuent aujourd'hui « virtuellement ». Les particuliers n'ont plus besoin de se présenter devant un guichet depuis la création des GAB, des DAB et des systèmes de versement en ligne.

Inquiétudes des responsables des banques traditionnelles

Les agences bancaires s'appauvrissent et la relation client disparait peu à peu. Les établissements ne disposent plus de services de caisse et les visiteurs ne peuvent plus effectuer de retrait d'espèces. Les agents de banques sont ainsi substitués par des machines. Actuellement, certaines banques physiques n'ouvrent plus qu'à temps partiel. Les clients qui vivent en zones rurales ne profitent plus de la proximité : certains doivent faire jusqu'à 20 km pour trouver une agence. Les responsables ne cachent pas leur inquiétude en ce qui concerne l'avenir de leurs réseaux d'agences.

Des conditions sélectives qui défavoriseront les clients les plus précaires

Si les agences bancaires ferment progressivement, une grande partie de la population ne pourra plus profiter des services des agences. La prééminence des banques en ligne pourrait les pousser à imposer des conditions de souscription plus sélectives afin d'avoir une clientèle assidue et fidèle. Les particuliers qui ne remplissent pas ces conditions ne pourront donc plus accéder aux services bancaires.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

BNP Paribas parle tarifs bancaires avec ses clients avec sa plaquette 'Parlons Vrai'

BNP Paribas a réalisé une plaquette intitulée « Combien vous coûte votre banque ».La plaquette disponible sur le site internet de la banque et dans les agences, répond aux questions que posent souvent les clients aux conseillers bancaires.

Pourquoi cette plaquette ?

Depuis la crise de 2008, BNP Paribas a observé une évolution de la relation client-banquier. Le client souhaite plus de personnalisation, de transparence, et de simplicité. Pour BNP Paribas, l'image de la banque a été affectée par la crise.

Pour répondre donc aux interrogations des clients dans une atmosphère de méfiance vis-à-vis du secteur bancaire, BNP Paribas a donc réalisé ce document de 4 pages où des sujets tels que la rémunération du conseiller, la raison de payer sa carte bancaire, pourquoi les frais quand il y a un découvert, etc, sont abordés.

« Ateliers Parlons Vrai »

En Ile-de-France, la banque a organisé des centaines d'« Ateliers Parlons Vrai » animés par des collaborateurs BNP Paribas grâce aux contenus fournis par l'association « La finance pour tous ». Des ateliers gratuits où des conseils sont donnés sur des sujets qui préoccupent le participant. BNP Paribas déploiera ces ateliers sur toutes la France dans les prochains mois.

La mise en place d'une telle stratégie de communication à travers ses « ateliers » démontre que BNP Paribas a relevé que les récents débats sur le secteur bancaire, ainsi que la crise et les scandales bancaires ont fortement perturbé la relation traditionnelle client-banque.Pour éviter l'exode de ses clients vers des banques concurrentes, plus particulièrement vers les banques en ligne, la banque tente d'établir une nouvelle relation avec ses clients basés sur une plus grande disponibilité des conseillers et une totale transparence des tarifs.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

ING Direct lance une nouvelle campagne d'affichage

Un an après une campagne de communication audacieuse sur le changement de banque, qui montrait des clients heureux, exprimant la joie, la jubilation d'être passées chez ING Direct la banque en ligne lance sa nouvelle campagne d'affichage du 25 avril au 9 mai.

Jouant la carte de la continuité, ING Direct met à nouveau en scène ses clients, via un langage décalé, les onomatopées - une façon d'aller à l'essentiel des préoccupations des consommateurs.

Ainsi, bénéficiant désormais d'une image forte et reconnue, ING Direct poursuit sa campagne cette fois-ci fondée sur la satisfaction d'avoir rompu avec sa banque traditionnelle ou d'avoir trouvé chez ING Direct une banque qui parle le même langage que les consommateurs, qui les comprend et répond à leurs attentes.

Cette campagne s'adresse aux personnes lasses du modèle bancaire traditionnel, à ceux qui par exemple en ont assez de payer des frais bancaires non justifiés. Car en effet, seulement 23% des Français pensent que leur banque propose une tarification juste et transparente.

Cette nouvelle campagne affiche des "clients" en très gros plan permettant de lire sur leur visage des émotions exprimées par les onomatopées, métaphore de l'essentiel, et valorisation du bénéfice, tels que "AHHHHHHH Ma banque parle un autre langage : le mien" ou encore " ET VLAN ! J'ai quitté la banque de mes parents".

Pour Sophie Heller, Directrice du Marketing d'ING Direct, "Cette campagne réalisée par No Good Industry incarne l'état d'esprit de ceux qui nous ont rejoints. Elle exprime pleinement l'alternative claire que nous proposons aux consommateurs en matière de relation bancaire". 

Avec cette campagne publicitaire, ING Direct souhaite continuer à attirer les clients des banques traditionnelles qui utilisent de plus en plus les nouvelles technologies de communication dans le cadre de leur consommation bancaire, et qui feront le choix d'une relation bancaire épanouissante.

A lire également : "Interview de Benoit Legrand - Directeur Général chez ING Direct".

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Braquage à la fourchette des DAB

Une fourchette pour seule arme et voilà quelques voleurs qui retirent plusieurs dizaines de milliers d'euros d'un distributeur automatique de billet (DAB).

Comment ?

La méthode employée est relativement simple et pas chère puisqu'elle ne nécessite aucune connaissance en informatique et utilise un ustensile que l'on trouve dans tous bons commerces ou à proximité d'une assiette.

La méthode ?

Une fois « armée » de votre fine fourchette, il vous suffit de trouver le bon distributeur automatique de la caisse d'epargne.

Avec une carte bancaire prépayée, les voleurs effectuent un premier retrait. Au moment où le distributeur fournit les billets, la fine fourchette, dont 2 dents furent préalablement recourbés, est insérée rapidement dans la fente.

Ils effectuent ensuite une deuxième demande de retrait avec une valeur beaucoup plus importante. Les billets sont automatiquement préparés dans l'attente de l'éventuelle validation du propriétaire de la carte. L'opération est alors annulée et les billets sont rapidement et adroitement retirés du DAB.

Des vols étendus et mutibancaires

La Caisse d'Epargne rejette l'information du quotidien Le Parisien qui annonçait que la somme dérobée dans ses DAB s'élevait à 1 millions d'euros. Elle précise qu'elle n'est pas la seule victime puisque deux banques concurrentes ont fait l'objet des mêmes vols.

Au havre, quatre membres présumés d'un gang ont été arrêtés. D'autres ont été arrêtés à Douai. Les enquêteurs savent désormais que d'autres vols ont été commis à Tour, Dijon ou encore Versailles, voire même en Belgique.

Selon une source proche de l'enquête : «Il faut faire preuve d'une dextérité certaine pour pouvoir réaliser cette improbable manipulation. Mais ils y parviennent. Ils ont découvert une faille sur certains types de DAB, sans qu'on sache vraiment comment».

Autant dire que ces voleurs ont un sacré et juteux « coup de fourchette ».

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Edito - Voeux 2011

L'année 2010 a été marquée par une actualité bancaire riche en évènements ... sortie de crise, hausse des tarifs, arrivée de nouveaux acteurs et intervention des Pouvoirs Publics sur le sujet sensible des frais bancaires.

Madame La Ministre de l'Economie et des Finances, Mme Christine LAGARDE, a en effet confié en mars dernier à l'ancien directeur général du Crédit Agricole, Georges PAUGET et au président du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) Emmanuel CONSTANS, un rapport sur le marché français des frais bancaires et sur des solutions pour rendre plus transparent ces frais pour le consommateur.

Si l'état de l'art du marché des frais bancaires a été clairement défini, mettant en avant les limites d'un système bancaire français cher et opaque, les solutions apportées sont considérées par les experts comme des micros mesures qui n'apporteront pas de modification radicales pour les « consommateurs payeurs ».

Pour choisir-ma-banque.com, c'est dans une opacité organisée, que les banques alourdissent la facture des frais bancaires de leurs clients en augmentent les tarifs pratiqués mais surtout en multipliant les prestations facturées.

Les banques bénéficient pour ce faire d'un cadre d'exception : la possibilité de modifier à tout moment leur tarification sous réserve d'information préalable et la faculté de se « servir » directement sur les comptes de leurs clients sans accord préalable... On a ainsi assisté au cours des dernières années à un morcellement spectaculaire du service bancaire couplé à une démultiplication des facturations, prélevées directement sur les comptes...

Pour le consommateur, la situation est difficile : les tarifications bancaires hier réduites à quelques pages dépassent désormais toujours 20 pages et leur contenu est la plupart du temps incompréhensible pour le client lambda. En outre, la comparaison est quasiment impossible : arbitrer un changement de banque en fonction des prix nécessite plusieurs heures de travail pour analyser l'intérêt de le faire. Enfin, les banques par une stratégie habile de multi- équipement ont réussi à décourager les plus volontaires : changer de banque est devenu quasiment impossible pour peu que vous ayez souscrit un contrat d'assurance vie ou un crédit auprès de votre banque...

Dans ce contexte, on peut penser que notre facture bancaire n'est pas près de diminuer et ce d'autant que les dispositions prises à la suite du Rapport PAUGET CONSTANS n'ont pas apporté de grands changements à la situation antérieure ... à moins de changer pour les banques en ligne...En effet, parallèlement, l'année écoulée a été marquée par l'émergence de nouvelles banques en ligne. Boursorama et Monabanq avaient déjà initié depuis plusieurs années le mouvement avec une banque tout en ligne moins chère que les banques de réseau mais 2010 a vu la multiplication du nombre de banques web avec notamment la naissance de Fortuneo, l'offensive d'ING, la création de la NetAgence BNP et celle de BforBank en gestion privée dans le Groupe Crédit Agricole.

Amplitude horaire élargie, frais largement inférieurs, carte bancaire offerte... Tout ou presque est favorable à l'essor de ce nouveau type de banque et force est de constater qu'elles apportent désormais un service équivalent voir supérieur aux banques de réseau pour un coût 4 à 5 fois moins élevé.

L'année 2011 sera donc certainement une année de consolidation des banques en ligne sur le marché français et, espérons-le, l'année d'une transparence accrue des tarifs des banques de réseau.

Notre site comparatif de frais bancaires www.choisir-ma-banque.com continuera sur 2011 à évaluer et apporter des comparaisons objectives et indépendantes sur le secteur bancaire.

Toute l'équipe se joint à moi pour vous souhaiter une belle et heureuse année 2011.

Ludovic HERSCHIKOVITZPrésident Choisir ma banque.com

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La Société Générale lance son agence en ligne

L‘Agence Directe c'est la nouvelle agence 100% en ligne de la société générale.

Située à Paris, l'agence composée de 8 conseillers, accueille du lundi au vendredi entre 8h et 20h et le samedi entre 9h et 17h.

Chaque client est en relation avec un unique conseillé dédié qu'il peut joindre par mail ou par téléphone ou Visio conférence sur rendez-vous.

Le client de l'Agence Directe accède à l'ensemble des produits et services de la société générale à l'instar des 2300 agences de la banque.

Il peut effectuer des virements par Internet ou par mobile et suivre les mouvements de son compte.

Toutefois, certains produits ou services ne sont accessibles qu'en agence (tels que le retrait de la carte bancaire ou le chéquier, dépôt d'espèces).

Désormais, la Société Générale rejoint ses concurrents BNP-Paribas (La Net Agence), LCL (e-LCL), la Caisse d'Epargne (Ma banque en ligne), Crédit agricole des Savoie (E-savoie)

Agence Directe : particuliers.societegenerale.fr.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les frais bancaires qui découlent de l’émission d’un chèque

Émission d'un chèque bancaire : quels sont les frais qui en découlent ?Le chèque bancaire est un outil de paiement très prisé par les usagers qui veulent effectuer de grandes transactions. Avant d'opter pour ce mode de paiement, pensez à vous informer sur les frais qui découlent de l'émission d'un chèque bancaire.Le chèque de banque dans le monde bancaireLe chèque bancaire est établi par la banque lorsque son client le lui demande : il s'agit d'un système de paiement qui garantit la disponibilité de la somme d'argent à payer sur le compte. L'émission de chèque sans provision est donc limitée. La plupart du temps, les clients qui optent pour ce mode de paiement font l'acquisition d'un bien durable tel un logement ou d'un bien semi-durable comme une voiture. Le coût de ces achats est souvent élevé. Si les bénéficiaires ne sont pas certains de l'authenticité du chèque de banque, ils ont la possibilité de faire une vérification auprès de la banque qui l'a émise.Quels frais bancaires ?Comme tout service bancaire, l'émission d'un chèque de banque n'est pas totalement gratuite : certains établissements financiers offrent le premier chèque émis. En général, le coût de cette transaction est de 10 euros. Avant de choisir ce mode de paiement, comparez les frais bancaires de plusieurs banques. Pensez à vérifier s'il n'y a pas de frais cachés en interrogeant les responsables sur les différentes clauses qui figurent dans les conditions générales.Il est fortement recommandé de ne pas se concentrer uniquement sur le coût : si les services proposés par certains organismes vous conviennent, n'hésitez pas à ouvrir un compte adapté à vos besoins, même à un tarif plus élevé, si cela vous facilite la vie au quotidien. Par contre, si ces services vous sont inutiles, optez pour la formule la moins chère du marché.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La Banque en ligne Fortuneo se lance dans l’assurance auto en ligne

La majorité des banques se sont tournés vers la vente de produits d'assurance. La banque en ligne Fortuneo ne déroge pas à la règle en lançant son assurance en ligne : l'assurance Auto.

Dans un marché très concurrentiel, Fortuneo lance son offre d'assurance 100% Internet.

Selon Fortuneo, l'offre assurance auto 100% en ligne permet de réaliser une économie pouvant aller jusqu'à 35%.

Pour le moment Fortuneo a décidé de ne pas intégrer son offre dans les comparateurs d'assurance. La banque en ligne la réserve à ses clients jusqu'en juin 2011 avant d'éventuellement la mettre sur le marché.

Retrouver l'offre assurance auto sur le site de Fortuneo.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Histoire de la Société Générale 4ème partie

Les trente glorieuses

Plein emploi, croissance et démographie explosent à l'après-guerre. C'est l'occasion pour la Société Générale de se développer, créer de nouveaux produits et de faire évoluer le profil de ses agents. C'est aussi la persévérance de se développer toujours plus à l'étranger comme en Italie, au Mexique ou encore en Afrique.

1945 : Nationalisation de la banque

A la sortie de la guerre, la banque est nationalisée. La Société Générale profite d'une économie croissante pour continuer son développement en France comme à l'étranger. Elle crée aussi sa première colonie de vacances pour les enfants des agents en 1948 près de Lyon.

1962 : Décolonisation des pays africains

La décolonisation des pays africains transforme le réseau de succursales en réseau de filiales comme en Tunisie, l'Afrique sub-saharienne, la Guinée ou encore l'Algérie.

1964 : SICAV

La Société Générale est pionnière dans cette aventure, un décret de 1963 autorise la création de sociétés d'investissement à capital variable (SICAV). Une SICAV est une société qui a pour objectif de mettre en commun les risques et les bénéfices d'un investissement en valeurs mobilières, titres de créances négociables. A fin 2008, la Société Générale comptait 609 millions d'euros détenus par 55000 porteurs.

1966 : Loi Debré

A partir de 1966, le Ministère des Finances autorise les ouvertures d'agences sans autorisation préalable et atténue la distinction entre banque de détail et banque d'affaire.

1970 : Modernisation

La Société Générale se modernise dans les secteurs informatiques, les distributeurs automatiques de billets (DAB) ou encore les cartes bleues.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

ING Direct, élu banque en ligne la plus efficace par Keynote

ING Direct est considérée comme le site de banque en ligne le plus performant

Keynote a réalisé une étude comparative des sites de banques françaises en tenant compte des services proposés par les banques en ligne, la qualité de l'expérience client et la fiabilité des informations données aux internautes. ING Direct a été élue banque en ligne la plus efficace à l'issue de cette étude, mais d'autres établissements ont été également évaluées. Ainsi, le Crédit Agricole se distingue entre autres par sa réactivité dans le traitement des demandes des clients et la BNP Paribas est reconnue pour la fiabilité de ses services et de ses produits.

Une étude comparative concentrée sur 10 banques en ligne

L'étude comparative effectuée par Keynote a tenu compte des performances des sites qui pourraient être consultés par des particuliers souhaitant ouvrir un compte en ligne. Le test a été réalisé sur les sites des banques en ligne suivantes : BNP Paribas, Axa Banque, Crédit Agricole, Boursorama Banque, Société Générale, Caisse d'Épargne, Crédit Mutuel, ING Direct, LCL et la Banque Postale.

Quelques précisions sur l'efficacité de certains sites de banques en ligne

En ce qui concerne le temps de réponse et la fiabilité, Keynote place Axa Banque, Boursorama Banque et e-LCL à la fin du classement. Les spécialistes ont évalué les temps de réponse en mode « visites automatisées » sur les différents sites afin de vérifier la fluidité de la navigation, les résultats de recherche et la qualité des informations détaillées présentées en ligne. Toutes les étapes qui précèdent l'ouverture d'un compte en ligne ont été minutieusement prises en compte.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La séparation des banques de détail et des banques d’investissement oubliée ?

La supervision des banques prime sur la séparation des banques de détail des banques d'investissement

La Commission européenne se réorganise pour définir les priorités dans le cadre de la réforme du système bancaire. Les termes du rapport Liikanen présenté au début de la semaine du 15 octobre 2012 ont poussé les responsables à considérer sérieusement la séparation des activités de banque de détail de celles de banque d'investissement.

Cependant, certaines circonstances ont changé leur projet.

Quelles banques sont concernées par la réforme ?

Le rapport Liikanen recommande la mise en place de deux nouvelles structures juridiques différentes : l'une pour l'activité de dépôt et l'autre pour l'activité de marché. Si les autorités compétentes décident d'appliquer les préconisations du rapport Liikanen, quelques établissements financiers français seront concernés par la réforme bancaire : on peut citer entre autres le Crédit Agricole, la Société Générale, BNP Paribas et le groupe Banque Populaire Caisses d'Épargne. Les banques concernées par la réforme seront tenues de remplir des critères que la commission européenne devra déterminer.

Les banques réclameront des conditions moins drastiques

Pour éviter d'être touchées par cette réforme, ces banques devront réduire leurs actifs sur les marchés. Pourtant, cette démarche risque de nuire à leurs activités bancaires. Les spécialistes pensent que les responsables des banques vont mettre la pression sur la commission européenne afin que des conditions d'éligibilité soient moins exigeantes. Ils demanderont sans doute qu'une mesure soit promulguée pour réviser les seuils d'activités appliqués afin qu'ils soient plus raisonnables.

La séparation de la banque d'investissement de la banque de détail n'est plus une priorité

La commission européenne devait se charger de l'évaluation du niveau de sécurité des services financiers prodigués par les banques européennes après une consultation qui s'achèvera au mois de novembre 2012. Pourtant, aucune date n'a été avancée par les responsables. Selon le quotidien La Tribune, la commission européenne ne serait plus pressée pour séparer les activités de banque de détail de celles de banque d'investissement. Elle a décidé de se pencher sur la supervision des banques européennes pour faire face à la conjoncture économique.

Les traders utilisateurs d'option binaire, warrant, turbo, tracker ont toujours de beaux jours devant eux financés en partie par les usagers bancaires.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

MasterCard optimise la sécurité des transactions en ligne

MasterCard travaille avec ING pour améliorer la sécurité des paiements en ligne

MasterCard expérimente deux nouvelles solutions qui permettront d'améliorer la sécurité des transactions réalisées en ligne grâce à l'usage de téléphones mobiles. Le test est effectué aux Pays-Bas et ne s'achèvera qu'à la fin du premier trimestre de l'année 2013.

Une collaboration avec ING

Pour maximiser les performances de ses nouvelles solutions de protection, MasterCard travaille en partenariat avec ING, la banque néerlandaise. Ces méthodes de protection sont basées sur l'application mobile PayPass déjà employée sur les terminaux de paiement par NFC. Selon les responsables de MasterCard, cet essai permettrait de mieux satisfaire les clients et les marchands qui recherchent un système de paiement sûr et adapté à leurs besoins.

Deux solutions en phase d'expérimentation

La première solution se déroule comme suit : l'utilisateur achète un bien ou un service avec son téléphone mobile. Il choisit le mode de paiement qui lui convient et introduit les informations de livraison. Pour valider la transaction, il doit saisir son code PIN. Le téléphone envoie alors un cryptogramme EMV vers la passerelle de paiement du marchand. 

Avec la deuxième solution, le particulier peut réaliser ses achats en ligne via un PC ou une tablette et conclure la transaction sur son téléphone mobile en recourant au code QR de sécurité afin de joindre l'application PayPass à l'opération en cours.

Quelle que soit la transaction effectuée, les clients peuvent utiliser directement les coupons de réduction et les bons d'achat. Dès que les transactions sont validées, ils peuvent également retirer leurs e-reçus. Grâce à ce test, MasterCard pourra fournir la même expérience client et le même niveau de sécurité dans le cadre des transactions physiques et des transactions digitales.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Changer de banque c’est facile avec le module de la banque en ligne ING Direct

ING Direct met à disposition son « module de changement de banque » qui a première vue facilite la transmission de ses coordonnées bancaires.

La banque au couleur orange explique dans une vidéo disponible sur son site internet qu'il est désormais moins contraignant de changer de banque grâce à son module.

Celui-ci permet au client ING de transférer facilement tous ses prélèvements sur son nouveau compte bancaire.

Pour se faire, le module contacte tous les organismes à prévenir dont les coordonnées sont facilement retrouvées grâce à un annuaire intégré.

ING Direct propose même d'imprimer ou d'envoyer gratuitement les demandes à votre place.

Il est également possible de suivre l'état d'avancement de chaque demande de domiciliation bancaire.

Mieux encore, vous pouvez même demander à votre ancienne banque de stopper vos anciens prélèvements ou de demander la liste de vos opérations sur les 13 derniers mois.

Le « module de changement de banque » facilite grandement le transfert des opérations bancaires.

C'est un formidable outil de commercialisation qui permet de supprimer l'hésitation de changer de banque face à la montagne de démarche à réaliser pour y arriver.

Il facilite grandement la « mobilité bancaire » tant désirés par les consommateurs bancaires.

Espérons que nombreuses seront les banques qui proposeront ce service. Changer de banque sera alors aussi simple que de changer d'assurance.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Interview de José Fernandez Responsable Marketing Produits de la Barclays France

Interview de José Fernandez, Responsable Marketing Produits de la banque Barclays en France.

Choisir ma Banque (CMB) : Barclays a une offre assez large de produits financiers proposés à ses Clients, pouvez-vous nous rappeler vos principales gammes de produits ?

- José Fernandez (JF) : Barclays propose aujourd'hui à ses clients une offre complète, tant en termes de solutions de banque au quotidien que de gestion financière et de placements (assurance-vie, PEA, OPCVM, EMTN, immobilier...). Nous pouvons ainsi répondre à l'ensemble des besoins de la clientèle aisée ainsi qu'à leurs problématiques patrimoniales, en particulier fiscales.

En termes de solutions de banque au quotidien, notre offre phare comprend le livret à taux boosté Barclays Premier Life, rémunéré aujourd'hui à 4% brut pendant trois mois jusqu'au 31/03/2013 dans la limite de 150 000€. Ce livret s'accompagne de la gratuité des services de banque au quotidien, d'assurances et d'assistances, telle qu'une protection d'achat, et de l'accès à une carte bancaire Visa Premier ou MasterCard Platinum, cette dernière étant adossée depuis le début de l'année au programme Priceless Paris, offrant ainsi à nos clients l'opportunité de bénéficier d'avantages exclusifs.

Mais au-delà de l'étendue de la gamme de produits proposée par Barclays en France, l'accompagnement au quotidien et sur tous les domaines, que nous assurons à nos clients, est un de nos plus hauts gages de qualité de service.

CMB : Quelle est votre stratégie de pénétration du marché français ?

- JF : Barclays souhaite devenir une banque de référence pour la clientèle aisée (également dénommée Premier ou Mass Affluent) en France, c'est à dire les foyers ayant plus de 50 000 euros d'avoirs financiers ou de revenus pour une personne seule et/ou 80 000 euros de revenus pour un couple.

A l'appui de nos trois formats de distribution complémentaires (les agences, les Clubs Premier et le réseau de conseillers itinérants, Barclays Patrimoine) présents sur l'ensemble du territoire et fort du constat que les besoins de cette clientèle ne sont pas parfaitement comblés par les banques "traditionnelles", nous proposons à nos clients un niveau de service et d'expertise, ainsi qu'une profondeur de gamme identiques à ceux normalement assurés de manière exclusive par une Banque privée. Nos solutions sont innovantes, performantes et totalement adaptées aux problématiques de la clientèle patrimoniale.

Depuis 2010, nous nous positionnons donc en France entre la banque privée et la banque patrimoniale. Nous mettons particulièrement en avant notre qualité de service et l'importance des conseils prodigués par nos conseillers financiers, dont la compétence fait notre différence sur le marché.

CMB : Quel est votre positionnement par rapport aux banques de réseaux ?

- JF : Barclays France propose à ses clients un service différenciant par rapport aux banques de réseau généralistes. Tout d'abord, nos conseillers sont très expérimentés et dédiés : ils ont une ancienneté moyenne supérieure à celle des autres établissements (environ 6 ans) et un nombre de clients limités dans leur portefeuille (250). Cela leur permet d'être plus proches de leurs clients en les rencontrant régulièrement et en prenant le temps d'approfondir les entretiens patrimoniaux, destinés à identifier précisément leurs besoins et à apporter les solutions les plus adaptées. Ils ont également un parcours de formation continue qui leur permet d'être toujours à la pointe de l'actualité financière et fiscale. Depuis le début de l'année 2013, nos conseillers assurent un accompagnement particulier sur les changements fiscaux induits par la Loi de Finances 2013, dont les enjeux sont primordiaux pour la clientèle aisée.

Par ailleurs, le client a les coordonnées personnelles de son conseiller, qu'il peut directement contacter sur son téléphone portable, sans passer par une plateforme téléphonique. En complément de l'accès à ces conseillers patrimoniaux, au coeur de la relation quotidienne, le client peut également bénéficier, à la demande, d'un accompagnement spécifique sur certains besoins au travers d'un réseau d'experts solide : en ingénierie patrimoniale, gestion conseillée en titres vifs (unique en France), gestion sous mandat et défiscalisation immobilière, par exemple. Les clients Premier attendent aujourd'hui un traitement différent des clients standards, qui allie disponibilité et qualité de conseil.

CMB : Connaissez vous « Choisir ma banque.com » ? Si oui, qu'en pensez vous ?

- JF : Nous connaissons bien Choisirmabanque.com et collaborons volontiers avec le comparateur en fournissant de manière transparente l'ensemble de nos tarifs bancaires. Notre objectif n'est pas d'apparaître comme la banque la moins chère mais d'expliquer quel est notre modèle et quels sont nos atouts. Nous sommes convaincus que les clients Premier comprennent tout à fait que pour obtenir un service différenciant avec un haut niveau de qualité, le coût induit est plus élevé que la moyenne. Il est également important pour nous de connaître l'avis de nos clients et de pouvoir expliquer notre démarche.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La FBF dénonce les accusations de UFC QueChoisir

Le 26 octobre 2010, UFC Que Choisir publiait une étude dans laquelle l'association dénonçait le manque de transparence des frais bancaires.

L'étude soulignait notamment l'inutilité de certains packages rassemblant divers services qui ne seront utilisés par l'usager qu'à moitié.

L'étude souligne également que certains frais bancaires progressaient bien au-delà de l'inflation.

L'association cite comme exemple les cartes bancaires telles que la carte bleue standard dont l'augmentation moyenne est de 10% ou encore les retraits qui pour certaines banques ont progressé de plus de 64%.

Les écarts tarifaires entre région sont soulignés par l'étude qui constate que les banques de l'ouest sont les moins chères comparées à celles du Sud de la France.

UFC que Choisir accuse également les banques de freiner la mobilité bancaire.  Après plus d'un an de l'engagement pris par les banques de facilité celle-ci par la mise en place de service mobilité, l'association observe que 86% des banques ne communiquent pas sur ce service et 60% refusent de récuperer la liste des prélèvements auprès de l'ancienne banque.

Pour la Fédération Bancaire Française (FBF), les accusations d'UFC QueChoisir sont fausses.

Lors d'une réunion avec le Comité Consultatif du Service Financier (CCSF) mis en place par la ministre Christine Lagarde, la FBF a affirmé que contrairement aux déclarations de l'association des consommateurs, les banques ont mis en place le dispositif d'aide à la mobilité et que celui-ci monte en puissance.

Selon la FBF en 2009, 300 000 dossiers de mobilité bancaire ont été traités. Ils devraient passer à 600 000 en 2010. Chiffre qui devrait encore progresser en 2010.

Pour la FBF, ces chiffres sont la preuve que la mobilité bancaire est bien appliquée par les banques, "dire ou laisser entendre le contraire n'est pas admissible".

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Le crédit renouvelable ne sera pas supprimé dans le cadre de la loi de consommation 2013

Le crédit renouvelable sera mieux encadré à partir du printemps 2013

Après une analyse minutieuse de la situation, les responsables étatiques ont décidé de ne pas supprimer le crédit renouvelable. Cependant, de nouvelles mesures d'encadrement seront promulguées dans le cadre du projet de loi relatif à la consommation. Benoît Hamon, le ministre délégué à la consommation a déclaré qu'aucune suppression du crédit renouvelable n'est prévue.

La loi Lagarde n'est pas suffisante

Bien que les mesures applicables depuis la promulgation de la loi Lagarde semblent déjà très strictes, elles n'ont permis, jusqu'à présent, qu'une sensible baisse du nombre de foyers surendettés. Pourtant, c'est à cause du surendettement que le crédit renouvelable a failli être mis au rebut. Étant donné que ce produit bancaire vient au secours de nombreux ménages, le gouvernement préfère d'abord évaluer les mesures en vigueur afin d'en définir d'autres qui seront nettement plus sécurisantes.

Renforcer la protection des souscripteurs du crédit renouvelable

Selon les responsables du gouvernement, l'objectif est simple : renforcer la protection des consommateurs, sans nuire au développement de l'économie française. En effet, si les mesures tendent à freiner la consommation, l'économie en pâtirait.

La différence entre cartes de fidélité et crédit renouvelable devrait être bien déterminée pour éviter que les professionnels de la grande distribution en profitent pour obliger leurs clients à souscrire un crédit renouvelable.

Benoît Hamon a aussi indiqué qu'il souhaiterait que le fichier positif qui répertorie l'ensemble des crédits accordés aux particuliers soit supprimé. Par ailleurs, la CNIL et les associations de consommateurs ont également émis des avis négatifs concernant ce fichier.

Une proposition de loi déposée à la fin de la saison estivale demande à ce que les souscripteurs d'un crédit renouvelable d'un montant supérieur à 1 000 euros doivent présenter trois bulletins de salaire. Il faut noter toutefois que ce plafond de 1 000 euros n'est pas encore définitif.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Intégration totale de la Société Marseillaise de Crédit au Crédit du Nord

L'intégration de la Société Marseillaise de Crédit au Crédit du Nord vient d'être finalisée

Le Crédit du Nord a déboursé 872 millions d'euros pour racheter la Société Marseillaise de Crédit (SMC). L'intégration de la Société Marseillaise de Crédit a duré deux ans, notamment à cause des échanges de bannières avec les autres établissements qui font déjà partie du groupe, mais aussi à cause du chantier informatique et de la formation des employés qui devaient s'habituer à l'utilisation de nouveaux outils.

Des changements de bannières pour accroitre le potentiel des agences

Comme le Crédit du Nord disposait déjà d'un réseau de 7 banques régionales (entre autres Banque Rhône Alpes, Courtois, Tarnaud et Kolb), il fallait réaménager les agences pour ne pas avoir deux enseignes au même endroit. Ainsi, les agences de la Société Marseillaise de Crédit qui se trouvaient en Aveyron, dans les Pyrénées-Orientales et dans l'Aude sont désormais sous l'enseigne de la banque Courtois.

En revanche, 10 agences de la Banque Courtois et 54 agences du Crédit du Nord en région PACA portent la bannière de la Société Marseillaise de Crédit depuis octobre 2012. Dans la Drôme, les agences de la Société Marseillaise de Crédit sont actuellement sous la bannière de la banque Rhône-Alpes.

Jean-François Sammarcelli, le président du Crédit du Nord, a déclaré qu'il s'agit d'une belle aventure humaine qui marquera l'histoire du groupe Crédit du Nord, issu du rapprochement de près de 80 établissements régionaux depuis plus de 160 ans.

Des changements informatiques indispensables

La migration informatique de la Société Marseillaise de Crédit a été la tâche la plus longue et la plus fastidieuse. Il s'agissait d'une opération primordiale pour que tous les clients de la SMC puissent effectuer des transactions dans toutes les agences du groupe. Pendant 16 mois, une centaine d'employés ont travaillé pour transférer une à une les 444 000 clients. Il a fallu 28 000 heures de formation et un système de parrainage pour que les collaborateurs de la SMC puissent maitriser les nouveaux outils qui sont mis à leur disposition.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque en ligne Monabanq propose des services d’assurance auto-habitation-santé

Toujours dans la continué du rapprochement du monde bancaire et de l'assurance, Monabanq s'est lancé dans l'assurance avec un panel des services des plus complets.

En effet, la banque en ligne depuis quelques mois des assurances couvrant aussi bien l'automobile que l'habitation ou encore la santé.

La banque utilise une plateforme dédiée à cette activité d'assurance : Monespassur.fr/monabanq/fr/espace-assurances.html.

On peut y retrouver bien entendu les offres en assurance mais également un espace réservé au client.

On s'étonnera tout de même de l'absence de communication sur son activité assurance sur le site officiel de Monabanq. Aucun lien ne permet d'ailleurs d'accéder à cette page dédiée.La banque en ligne a probablement souhaité réaliser des tests en réservant l'accès à ses clients avant éventuellement une diffusion de leurs offres à plus grande échelle.

A lire aussi :

Wikimoney le site communautaire de la banque en ligne Monabanq

Monabanq-Vauban Humanis : Epargnez grâce à vos dépenses santé

La banque en ligne Monabanq partenaire de Ma-liste-de-mariage.com

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Boursorama élue banque la moins chère et meilleure banque en ligne

La banque en ligne Boursorama Banque a été élue banque la moins chère dans le magazine Le Point et meilleure banque en ligne par Linternaute.com.

Chez ce dernier, Boursorama Banque a gagné la première place avec une note de 11,4/20 grâce non seulement à ses cartes bancaires et ses services interactifs, mais surtout grâce à sa satisfaction client.

Le magazine Le Point a classé Boursorama Banque en première place sur les profils « Jeune actif », « Cadre » et « Sénior aisé » avec Fortuneo et ING Direct (sauf « Sénior aisé »).

Retrouvez les études de linternaute.com et du Point :

- Linternaute.com : "Les meilleures banques en ligne et services en ligne en 2012"

www.linternaute.com/argent/banque/banques-en-ligne-2012

- Le Point : "Trouvez la banque la moins chère"

www.lepoint.fr/argent/trouvez-la-banque-la-moins-chere-05-04-2012-1450995_29.php

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La carte bancaire, le moyen de paiement préféré des Français

Les Français préfèrent la carte bancaire

Pendant l'été 2012, Hall & Partners et MasterCard ont réalisé un sondage auprès de 1 000 consommateurs français. Cette enquête a permis d'établir que la carte bancaire reste le moyen de paiement le plus apprécié en France.

Les Français sont satisfaits de la carte bancaire

La plupart des personnes interrogées ont déclaré que la carte bancaire est le moyen de paiement qui répond le mieux à leurs besoins. La carte bancaire est considérée comme un dispositif très pratique pour effectuer des paiements. Malgré les quelques cas de fraudes à la carte bancaire, elle reste toujours un moyen de paiement très sécurisant.

Une hésitation en cas de hausse des coûts de la carte bancaire

84 % des personnes interrogées dans le cadre de ce sondage ont indiqué que les usagers pourraient être confrontés à une hausse des coûts de la carte bancaire si la contribution des commerçants au maintien de ce moyen de paiement venait à diminuer. Dans ce cas, 61 % des utilisateurs se tourneront vers les chèques, tandis que 58 % opteront plutôt pour l'usage d'espèces pour leurs achats.

Des cartes nouvelles générations pour renforcer la sécurité des transactions

De son côté, MasterCard propose de nouvelles cartes bancaires dotées d'un écran et de touches numériques tactiles pour permettre aux usagers de générer un code unique pour ses transactions financières. L'évolution des moyens de paiement en termes de sécurité contribuera à fidéliser les consommateurs et à limiter les cas de pertes financières que les banques doivent rembourser lorsqu'ils n'arrivent pas à prouver qu'il s'agit d'une négligence de la part du client.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Banque : François Hollande s'attaquera aux frais bancaires

Le nouveau président de la république, François Hollande, dans sa lettre de campagne de premier tour s'était adresser aux français sur le thème des frais bancaires en promettant de les réduire.

Désormais en poste, les français vont suivre attentivement les mesures que le nouveau président mettra en place pour respecter cet engagement électoral.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Boursorama élue meilleure banque en ligne 2011 talonnée par Fortuneo

Boursorama a été élue par le magazine Le Revenu meilleure banque en ligne en 2011.

Depuis 2008, le magazine Le Revenu établit chaque année le palmares des banques du marché français.

Pour l'année 2011, Boursorama est récompensée non seulement pour ses tarifs compétitifs mais surtout pour la qualité de ses services et son innovation perpétuelle.

Il est vrai que sur le plan de l'innovation, Boursorama avec le Money Center qui permet la consultation élaborée de tous ses comptes y compris ceux en dehors de Boursorama, a marqué l'année 2011. Elle en fut récompensée d'ailleurs par le trophée de l'innovation.

Pour Boursorama, ce trophée de la meilleure banque en ligne récompense une stratégie axée l'amélioration de la relation client qui permet de donner l'image d'une banque apportant la même qualité de service sinon mieux que les banques de réseau.

Fortuneo 2ème du classement général mais 1er sur les tarifs.Dans ce Palamares il faut aussi noter la présence de Fortuneo qui talonne Boursorama. La banque en ligne paye peut-être un manque d'innovation malgré la mise à disposition d'application Iphone, Ipad et Android de consultation de compte.

Les autres banques en ligne se trouvent à distance des 2 leaders qui continueront certainement en 2012 à attirer leurs clients par des services et des produits toujours plus proches et plus innovants.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les banques prennent des mesures en faveur des clients

La fédération bancaire française (fbf) publie un document résumant les engagements pris par les banques en faveur des clients.

Ces engagements sont le fruit du travail du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) qui avait aboutit à des propositions pour renforcer l'information bancaire.

Selon la fédération bancaire française, pour réussir la mise en œuvre de ces mesures, les banques ont engagé des investissements qui sont « lourds en matière d'organisation, d'aménagement informatique et de formation ».

Quelles sont ces mesures ?

- 10 tarifs standards : depuis le 1er janvier 2011, les banques affichent sur leurs plaquettes tarifaires, 10 tarifs standards qui doivent vous permettre de les comparer d'une banque à une autre.

- Ces mêmes plaquettes seront réorganisées selon un sommaire-type que toutes les banques suivront. Là encore il s'agit de faciliter la lecture des tarifs et sa comparaison entre banques.

- Les banques indiqueront sur les relevés de compte mensuels le total des frais bancaires ainsi que le plafond de l'autorisation de découvert.

Autres mesures destinés à favoriser la compréhension de l'usager bancaire sur les tarifs :- Harmonisation des termes pour les opérations bancaires courantes : il s'agit d'utiliser un mot ou une expression unique pour un même service par toutes les banques.

- Sur les sites Internet des banques sont désormais disponibles le glossaire des opérations bancaires élaboré par le CCSF.

Des clients mieux protégés :

- Lors des incidents bancaires, le dialogue sera renforcé pour redéfinir le plafond de l'autorisation de découvert.

- Afin de prévenir ces incidents ou permettre au client d'y réagir rapidement, des SMS ou E-mail seront envoyés pour informer sur la position du compte.

- Les banques feront la promotion de la carte à autorisation systématique qui permet de ne pas se trouver en découvert lors d'un paiement par carte.

- Dans le courant de l'année 2011, les banques adapteront la Gamme des moyens de Paiement Alternatifs (GPA) qui inclura un nombre minimum d'alertes informant le client sur sa situation de compte.

- Enfin la GPA proposera également une limitation du niveau des frais d'incidents qui seront plafonnés pour éviter les effets de cumuls.

Toutes ces mesures tendent donc à améliorer l'information du client. Information qui lui permettra de comparer ses frais bancaires ou de se préserver de toute incident.

Cependant cet avantage aura probablement pour conséquence de renforcer la position des banques à qui on ne pourra plus désormais reprocher le manque d'informations.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les effets de la loi Lagarde, un an après son application

La loi Lagarde et l'activité des banques en ligne

La loi Lagarde, destinée à améliorer la protection des consommateurs, a été réformée en mai 2011 afin de mieux encadrer l'attribution des crédits. Jusqu'à présent, le problème du surendettement persiste, bien que sa progression ait considérablement diminué entre 2010 et 2011.

Les impacts de la loi Lagarde sur les activités des banques

Depuis l'entrée en vigueur de la loi Lagarde, les établissements financiers et les banques en ligne qui proposent des crédits sont contraints de prendre les mesures nécessaires afin de mieux informer leurs clients sur leurs offres. Cependant, ils ont vu leurs résultats partir à la baisse à cause des différentes dispositions qui ont été prises et de la réaction des consommateurs. Toutefois, les organismes de crédits ont pu surveiller plus efficacement leurs clients et les emprunteurs sont devenus plus responsables.

Les changements les plus importants

La dernière réforme de la loi Lagarde en mai 2011 dissocie l'option fidélité et crédit de la carte de fidélité. Ainsi, dans le cadre d'un crédit revolving, l'organisme financier doit vérifier si l'emprunteur pourrait éventuellement rembourser le capital, et non seulement les intérêts, au moment des échéances préalablement fixées.

Le client doit aussi être régulièrement informé des remboursements qu'il a versés et de ceux qu'il doit encore effectuer. Ainsi, ce type de contrat doit toujours être limité dans le temps. La loi Lagarde impose également qu'un prêt de moins de 3 000 euros doive être réglé dans les 36 mois qui suivent sa souscription. Si le montant du crédit est supérieur à 3 000 euros, le délai de remboursement maximal est de 60 mois.

La délégation d'assurance est l'une des mesures les plus intéressantes pour les emprunteurs, elle permet de souscrire une assurance de prêt auprès d'un autre établissement qui propose un contrat offrant le même niveau de protection à un tarif plus abordable. Les clients peuvent ainsi économiser jusqu'à 50 % sur l'assurance de prêt qui représente en moyenne 15 % du montant total du prêt.

Amélioration de l'encadrement des prêts

La loi Lagarde a considérablement amélioré l'encadrement de la publicité afin que les consommateurs ne soient pas dupés par les pratiques abusives qui mettent en avant des taux attrayants. Pourtant, au final, le coût total du crédit est très élevé lorsque les frais « dissimulés » sont intégrés au calcul. Le surendettement devient aussi plus facile à gérer depuis que les établissements bancaires ne sont plus autorisés à fermer les comptes des personnes endettées. De plus, ils se trouvent désormais dans l'obligation de proposer des moyens de paiement plus adaptés à chaque cas.

Néanmoins, il faut noter que l'efficacité de la loi Lagarde sur la résolution des problèmes de surendettement n'est pas encore évaluable.

Christine Lagarde s'attaque aux frais bancaires

La Loi lagarde sur le crédit renouvelable déjà détournée ?

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La Banque Postale présente ses 7 projets phares

7 projets en chantier pour la Banque Postale

La Banque Postale n'est pas à court d'idées pour satisfaire sa clientèle. Elle fait partie des banques françaises qui innovent pour répondre aux attentes de ses clients.

Les projets en cours

Le président du directoire de la Banque Postale annonce que celle-ci cherche à améliorer l'équipement de sa clientèle en mettant sur pied différents chantiers. L'assurance multirisque pour les associations fait partie de ces projets en gestation. Elle est disponible en ligne avec la collaboration de Gan Eurocourtage. La refonte du contrat de prévoyance Prévialys se fera en octobre tandis que l'assurance « 2 roues » est en stand-by.

Dès octobre, « La Banque Postale chez soi » sera opérationnelle. L'interactivité entre la banque virtuelle et le réseau physique constituent les points forts et 25 000 clients ont déjà testé cette démarche pendant trois mois. Elle fait partie des banques qui proposent aux internautes d'accéder aux mêmes services que dans une banque physique.

Les projets en attente

Le crédit à la consommation est encore en cours d'étude malgré l'intention de la Banque Postale de le déployer dans le second semestre de cette année. Le contexte économique actuel l'a contraint à ajourner sa commercialisation. Le financement à moyen et long terme des collectivités locales se fera avec l'aide de Dexia Crédit Local. Ce programme est prévu démarré en fin d'année.

La Banque Postale planifie également le lancement d'une banque patrimoniale afin d'équiper 800 000 clients, mais elle attend d'acquérir le savoir-faire nécessaire dans ce domaine. De même, le microcrédit professionnel fait partie de ses projets. Un accord de partenariat a été signé dans ce sens en juin dernier avec l'Adie ou Association pour le Droit à l'Initiative Économique.

Concernant le financement des personnes morales, elle va promouvoir l'affacturage d'ici la fin de l'année avec la coopération du Crédit Mutuel-CIC Factor. La Banque Postale se démarque ainsi des autres banques par des offres de location avec option d'achat ainsi que de location financière.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les banques en ligne : cible des pirates informatiques

Vous êtes titulaire d'un compte chez une banque en ligne, alors soyez vigilant. En effet, depuis quelques semaines, des attaques répétées visent les banques en ligne.Les pirates développent des fraudes de plus en plus poussées pour récupérer vos données bancaires.

Pour cela il suffit pour le pirate de vous faire télécharger son virus via un email ou de réussir à pirater un site internet contenant le virus que vous téléchargerez.

Ces logiciels vont traquer automatiquement toute connexion vers des banques en ligne, particulièrement des banques d'affaire.

Les pirates ont poussé la sophistication de leurs virus, en développant des versions uniques adaptées à chaque banque en ligne. Et cerise sur le gateau, ces virus sont capables de modifier l'affichage du solde bancaire à l'écran. Vous êtes ainsi ignorant du vol qui a été réalisé. Vous ne vous en rendrez compte que bien plus tard si vous recevez votre solde bancaire papier.

Les sociétés anti-virus constatent une montée en puissance des attaques de ces logiciels particulièrement élaborés. Les experts affirment qu'il est difficile de contrer ce genre de virus. Le seul moyen est d'éviter d'avoir un ordinateur infecté en téléchargeant aveuglément.

Les premières attaques seraient parties d'italie avant de se répandre à l'europe (plus particulièrement aux Pays-bas) et de passer outre-atlantique. La France serait pour le moment préserver.

N'hésitez donc pas à mettre à jour vos antis-virus et vos pares-feu, et ne téléchargez aucun document envoyé par quelqu'un qui ne soit pas de votre entourage, voire même vérifiez qu'il vous l'a effectivement envoyé avant de l'ouvrir.

Peut-être ainsi vous éviterez d'avoir votre compte bancaire en ligne piraté.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Interview de Raphael Krivine Directeur Clientèle Directe chez Axa Banque

Raphaël KRIVINE, Directeur Clientèle Directe d'AXA Banque, a notamment en charge le développement des projets digitaux. Il a rejoint AXA en 2008 où il a été Directeur de l'Epargne au sein de Direct Assurance puis Directeur Internet et Multi-Accès d'AXA France. Il avait auparavant exercé des responsabilités dans le domaine du marketing et de la relation clientèle au sein d'établissements financiers leaders.

Choisir ma Banque (CmB) : Pourriez-vous nous rappeler la spécificité de votre offre bancaire ?

Raphaël Krivine: AXA Banque propose l'ensemble de la gamme des produits et des services bancaires : de l'épargne au crédit en passant par nos produits et nos services de banque au quotidien.

Nous veillons à proposer des services qui simplifient le quotidien de nos clients : l'alerte compte, le E-Relevé, le service Changer de banque ou encore nos applications bancaires disponibles sur I Phone, Blackberry et Androïd.

En matière d'épargne, nos clients peuvent, en plus des autres produits réglementés (Livret A, LDD, ...) ouvrir un Livret AXA Banque. Pour récompenser la fidélité de nos clients, nous veillons à leur faire également bénéficier des taux promo que nous mettons régulièrement en place (actuellement sur notre Livret, taux de 4,5% garanti pendant 3 mois jusqu'à 30 000 euros).

Pour une épargne à horizons moyen ou long termes, nous proposons également toute une palette de solutions : compte à terme sur différentes durées pour une épargne 100 % garantie, accès à une large gamme de SICAV, possibilité d'investir dans les obligations d'entreprise, etc...

En matière de crédit conso, nous proposons jusqu'au 31 août 2012 un taux très attractif à 2.5% pour l'achat d'un véhicule neuf ou d'occasion (TAEG 2.50 % pour une durée de 12 mois à partir de 5 000 € de financement, sous conditions).

S'agissant du crédit immobilier, AXA Banque propose des taux très compétitifs sur le marché pouvant atteindre 3.80% sur une durée d'emprunt de 15 ans ou encore 3.95% sur 20 ans.

CmB : Quel est votre positionnement vis-à-vis des banques en ligne ? Des banques traditionnelles ?

Raphaël Krivine: AXA Banque est la seule banque directe de proximité. Cela veut dire que nous réunissons le meilleur des deux mondes ! La réactivité d'une banque en ligne et la proximité d'une banque traditionnelle.

Les services en ligne et en multi-accès font partie de notre ADN. Nous sommes la seule banque ouverte la nuit avec des conseillers bancaires disponibles 24h/24, 6j/7 (hors jours fériés). Notre site internet permet à nos clients de gérer en toute autonomie leurs opérations courantes : relevés de compte, virements, commande de RIB ou de chéquiers...

Par ailleurs, nos clients peuvent bénéficier de l'accompagnement d'un conseiller du réseau d'AXA, notamment lorsqu'ils souhaitent faire un crédit immobilier ou lorsqu'ils ont des demandes de placements spécifiques.

Enfin, AXA Banque est disponible sur Twitter et Facebook avec des bons plans, des infos conso, des conseils pratiques en matière de finance personnelle (http://www.facebook.com/axabanque).

CmB : Vous proposez dans votre offre bancaire un service de « cash back » à vos clients, pourriez-vous nous en expliquer le principe ?

Raphaël Krivine: AXA Banque propose un compte qui peut rapporter de l'argent !Tout d'abord avec le système de « cash-back », la cotisation de la carte Visa Classic ou de la carte Visa Premier peut être intégralement remboursée dès 6 000 euros d'achats annuels. En plus cette année, pour toute ouverture d'un compte Oligo, la cotisation du compte peut être remboursée dans les mêmes conditions.Ensuite, grâce au compte Oligo, nos clients bénéficient d'un compte rémunéré parmi les plus compétitifs du marché. Cette rémunération peut aller jusqu'à 2 %, si le montant cumulé des paiements effectués par carte bancaire atteint 6 000 € par an.Enfin, nos clients qui ont souscrit une assurance chez AXA et qui choisissent de faire prélever leurs mensualités sur leur compte Oligo, bénéficient d'un remboursement annuel de 3% de leurs primes d'assurance !

CmB : Que pensez-vous de « Choisir ma banque » ?

Raphaël Krivine : Le site www.choisir-ma-banque.com est un site très complet et professionnel. C'est une véritable valeur-ajoutée pour les internautes à la recherche des meilleurs tarifs et services bancaires. Plus de 110 banques référencées, 560 tarifs comparés... « Choisir ma banque » est un outil d'aide précieux pour le particulier qui ne doit pas hésiter à regarder aussi de près les spécificités de chaque offre bancaire (par exemple, pour AXA Banque, la rémunération de notre compte Oligo à 2% en fonction des achats cartes réalisés dans l'année).

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Interview de Damien Oddos de la banque en ligne Tookam.com

Choisir ma Banque (CMB) : Au printemps dernier, la première banque sur les réseaux sociaux (Facebook, twitter, etc) était lancée, quel retour avez-vous reçu des usagers bancaires ?

Damien Oddos :Au-delà des espaces (Facebook, Twitter, t'chat), nous souhaitions proposer à nos clients de la disponibilité, de la simplicité et de la réactivité. C'est pour cela que nous essayons d'être présents sur tous ces espaces: apporter de manière simple et utile la relation bancaire entre un client et son conseiller, être là où nos clients se trouvent.

Disponibilité et réactivité dans les délais et traitement des réponses, simplicité dans les accès aux conseillers et dans le ton !

Toute notre démarche est pensée pour faciliter la vie de nos clients, en leur permettant de choisir comment nous contacter et surtout sans leur faire subir aucune contrainte technique.

En écoutant les remarques émises sur ces 5 premiers mois, nous sommes heureux de constater que nous surprenons positivement et que le bouche à oreille commence à se faire sentir, ça nous encourage à garder le cap

CMB : Pouvez-vous nous préciser quelles sont les grandes lignes de votre offre bancaire ?

Damien Oddos: Nous souhaitons que nos offres soient compétitives car cela nous semble être la base d'une bonne relation bancaire. Mais nous avons voulu nous différencier en récompensant nos clients pour leur fidélité avec des avantages personnels, bien entendu, mais également solidaires en leur donnant la possibilité de soutenir le milieu Associatif grâce aux TooKets !

Nous mettons en avant sur le site des offres fortes, notre Compte Epargne à 6% (meilleur taux du marché, et meilleure offre avec intérêts calculés au jour le jour) et notre carte à 1€ la première année. Particularité de notre carte, son coût décroit ensuite en fonction de l'utilisation qui en est faite. Ce système permet clairement de récompenser les clients fidèles souhaitant développer une relation avec notre Agence, une vraie relation gagnant/gagnant.

Nous avons créé une monnaie solidaire et associative, les TooKets, que nos clients reçoivent tous les mois dans leur "cagnotte" leur permettant de soutenir les Associations de leur choix. Toutes les offres mises en avant sur notre site auront ce double avantage : intérêt pour le client/impact solidaire. Le montant de TooKets récoltés est fonction de la relation bancaire entretenue (plus on utilise sa carte et plus on a de TooKets et c'est la même logique avec le compte épargne). A titre d'exemple, un client TooKam qui a une carte bancaire chez nous (elle vient juste d'arriver d'ailleurs) et un compte épargne avec 20000 € peut distribuer 15 000 TooKets/an à des associations soit 150€...et cela, de manière pérenne !

Ce qu'il faut également comprendre, c'est que nous sommes une Agence du Crédit Agricole (CA) et à ce titre nous proposons tout le CA mais à distance. Nos conseillers peuvent parler Crédit Consommation, Crédit Habitat, Assurance des biens ou des personnes... bref, nous sommes une vraie Banque !

CMB : Quel est votre positionnement par rapport à la concurrence des autres banques en ligne et des banques traditionnelles ?

Damien Oddos: Pour nous, au risque de me répéter, tout est centré autour de nos clients, nous voulons les meilleures offres, une accessibilité totale, de la réactivité, du conseil...et tout cela demande de l'argent ! Nous avons fait un choix important, celui de ne pas faire de Pub, une communication minimaliste, basée sur la viralité, le bouche à oreille...la satisfaction est donc primordiale pour nous... on peut même dire vitale !

Pour ce qui est du positionnement à proprement parlé, on peut se situer dans les 2 familles, nous avons un fonctionnement 100% en ligne, avec des offres "canons" semblables (voire meilleures) aux "concurrents" des banques en lignes mais nous proposons la même gamme que les Banques traditionnelles (PEL, LEP,LDD, Crédit Habitat, Conso, Assurances...). Notre volonté également est de remettre de l'humain dans la relation à distance en donnant un visage à son conseiller par exemple (cf. le tchat ou le blog).

L'idée aussi de ne pas faire de pub nous permet de maîtriser notre développement et de garder cette qualité de service, de réactivité et de disponibilité si chère à nos premiers clients !

CMB : Tookam.com vise-t-il une cible clientèle précise ?

Damien Oddos: Oui, tous les clients souhaitant une relation à distance et adopter le mode de relation que l'on propose, l'idée que nous nous faisons de la banque.

En visitant notre site sans approfondir la démarche, on peut penser que TooKam vise les jeunes, mais ce n'est pas vrai, nous n'avons pas de cible prédéfinie, d'ailleurs par exemple sachez que nous avons des clients compris entre 18 et 90 ans, c'est bluffant ! Ce sont des personnes qui souhaitent adopter le mode de relation que l'on propose et qui adhèrent à l'idée que nous nous faisons de la Banque : une relation gagnant-gagnant, de la disponibilité et du conseil. C'est aussi pour cela que chez TooKam.com, il n'y a pas de condition de ressources, ou de montant minimum de dépôt sur nos offres phares.

CMB : Que pensez-vous de « Choisir ma banque » ?

Damien Oddos: Nous connaissions « Choisir ma banque » bien avant le lancement de TooKam.com. C'est un site pédagogique, ludique dans sa navigation et surtout neutre, nous sommes donc très heureux de cette entrevue. Nous donnons beaucoup d'importance à des espaces comme le vôtre, souvent plus parlants et « vrais » qu'une publicité commerciale.

Autre articles à lire sur Tookam : La carte solidaire de la banque en ligne Tookam.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

L’enjeu de la téléphonie mobile pour les banques

Les offres de téléphonie mobile par les banques ne datent pas d'aujourd'hui, Crédit Mutuel en 2005 est arrivé en premier sur ce marché et détient à ce jour 95% de NRJ mobile. Il aura fallu 6 années de plus pour que BNP Paribas arrive sur ce marché en 2011 avec Orange offrant des services bancaires dédiés et en donnant la possibilité à ses clients de payer directement avec leur téléphone. C'est ce qu'on appelle le paiement sans contact.

Un dernier arrive sur ce marché, selon le Journal Du Dimanche, c'est Boursorama qui réfléchit à se lancer en tant qu'opérateur mobile sans trop donner de détails. Toutefois ils auraient conclu un partenariat avec les boutiques « the Phone House ». La banque y propose une application bancaire sur les mobiles.

D'autres banques comme la Société Générale, le Crédit Agricole ou encore la BPCE, innovent dans le paiement sans contact écartant pour le moment la vente de téléphonie dans leurs agences.

Le potentiel de développement de la banque sur mobile est conséquent. Selon une étude Exton Consulting/EFMA faite au printemps 2012, 15% des internautes se connectent au site de leur banque via leur téléphone portable et 19% des internautes pensent qu'ils utiliseront davantage leur mobile pour divers services bancaires.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Commission de dépassement de découvert : 122 banques hors la loi sur 124 !

La commission d'intervention est une facturation unitaire prélevée pour toute opération se présentant au débit du compte et rendant celui-ci débiteur au-delà de l'autorisation de découvert autorisée par la banque.

En général, il existe un plafond quotidien ou mensuel pour le cumul des commissions d'intervention de la période (de l'ordre de 25 € / jour et 150 € / mois).

Instaurée dans les années 90, la commission d'intervention fait l'objet d'un contentieux récurrent entre les banques, les clients et les associations de consommateurs et cristallise également l'essentiel des efforts des pouvoirs publics. La commission d'intervention ne concerne qu'un nombre limité de clients mais ceux-ci sont souvent fragiles et les banques facturent très chère leur dépendance.

Les banques ont toujours défendu âprement l'existence de cette commission notamment en arguant du travail supplémentaire nécessaire au « traitement particulier » de ces opérations. Or, depuis quelques années, grâce à une segmentation accrue des clients, les rejets ou les autorisations sont devenues dans la plupart des cas automatisés : il n'y a plus d'intervention humaine dans le traitement de ces opérations.

On peut également s'interroger sur le caractère abusif d'une telle facturation suite à l'arrêt de la Chambre commerciale de la Cour de cassation du 5 février 2008 qui stipule que ces commissions doivent être incluses dans le calcul du respect du taux de l'usure. En effet, les Banques qui facturent ces frais sont quasi-systématiquement en situation de dépassement de ce taux du fait de l'application d'un montant forfaitaire minimum par acte et du taux de dépassement.

On ne peut alors que souligner l'heureuse initiative d'ING DIRECT et de Boursorama qui sont les seules banques en France à ne pas facturer de commission de dépassement d'autorisation et donc à respecter la règlementation sur le taux de l'usure.

Cliquez pour voir le classement des 124 banques [150 KB]

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Total mensuel des frais bancaires et montant de l’autorisation du découvert

La Fédération Bancaire Française a annoncé en décembre dernier qu'à partir du 1er Juillet 2011, les banques feront paraître sur les relevés mensuels les montants des frais bancaires ainsi que le plafond du montant de l'autorisation de découvert dont bénéficie le client.

Ces informations devraient aider les clients à maitriser au mieux leurs frais bancaires mieux identifiés parmi la liste des opérations bancaires réalisées sur leur compte. 

Après la liste des 10 tarifs standards, cette annonce renforce la volonté des banques de répondre à la demande de Christine Lagarde pour plus de transparence dans les frais bancaires.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La carte bancaire en or massif de Visa

La première carte en or massif de Visa

Pour fidéliser et satisfaire ses clients les plus riches, Visa a décidé de créer et de lancer une carte de crédit en or massif. Ces cartes de crédit Visa en or massif vont être remises à cent clients extrêmement riches vivant au Kazakhstan. Visa collabore avec Sberbank, un établissement bancaire russe pour les distribuer.

Le coût de cette carte de crédit en or massif

Cette carte de crédit en or est sertie de 26 diamants qui ornent un statut très symbolique pour ces clients privilégiés. Compte tenu de sa valeur, cette carte coûte très cher : au cours de la première année d'utilisation, le client doit débourser 100 000 euros. Le prix de la carte de crédit est de 65 000 euros et il faut faire un dépôt minimal de 35 000 dollars.

Les avantages qui en découlent

Étant donné le coût de cette carte de crédit, elle s'accompagne de certaines prérogatives : les détenteurs auront un gestionnaire de compte à leur disposition, ils accèderont à des services médicaux haut de gamme et bénéficieront d'une assurance voyage, d'une assurance santé, ainsi qu'un accès « coup de file » au bureau des services d'immigration de plus de 180 aéroports établis un peu partout dans le monde.

Une petite contrainte

Si les titulaires de cette carte profitent de nombreux avantages, il faut noter que ce modèle en or ne permet pas de retirer de l'argent dans un distributeur automatique de billets. Ainsi, elle est associée à une carte classique en plastique qui servira pour les retraits.

Bien qu'elle vise particulièrement les nouvelles fortunes d'Asie centrale, Visa projette de proposer cette carte de crédit en or massif à d'autres clients d'Asie, du Moyen-Orient, d'Afrique et d'Europe.

Avec le développement du nombre de millionaires dans le monde qui devraient se procurer cette carte, il est peut-être opportun de réfléchir à investir dans l'or.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Boursorama Banque vient de franchir un nouveau cap avec 400 000 clients

Souscription du 400 000e client chez Boursorama Banque

Les efforts de l'équipe de Boursorama Banque n'ont pas été vains, les responsables viennent d'annoncer officiellement que l'établissement compte actuellement plus de 400 000 clients. Les nombreux bons plans proposés par la banque et les idées toujours innovantes ont contribué à ce résultat.

Boursorama Banque, une filiale en pleine expansion

Lancée par le Groupe Société Générale dans les années 1990, Boursorama Banque a su, dès ses débuts, se démarquer de ses concurrents en mettant son expertise en matière de bourse en ligne au service des traders. Plus tard, l'établissement se lance dans les opérations bancaires classiques en ciblant essentiellement le grand public. Grâce à la qualité de ses offres et aux services innovants qu'elle propose, Boursorama Banque a su garder au fil des années la confiance de sa clientèle malgré une rude concurrence.

Le seuil des 400 000 clients est dépassé

Pour marquer cet événement, Boursorama Banque a offert du matériel vidéo d'une valeur de 6 500 euros en guise de récompense au 400 000e client qui a effectué une souscription en ligne. Cet acte symbolise également le dynamisme et l'enthousiasme de son équipe qui est toujours prête à proposer des services et des produits bancaires innovants.

Boursorama Banque est l'une des rares banques en ligne à présenter une gamme de produits financiers très complète en France, entre autres la bourse en ligne, le crédit immobilier, l'assurance-vie, le livret d'épargne et les SPCI.

Les outils de gestion en ligne de Boursorama Banque ont aussi contribué à renforcer sa renommée. En effet, même les utilisateurs les plus néophytes peuvent s'en servir. Si les efforts de l'équipe de Boursorama se poursuivent, le cap des 500 000 clients ne tardera pas à être franchi.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Un décret reporte l’application des nouvelles obligations du rachat de crédit

Les nouvelles obligations sur le rachat de crédit ne seront applicables qu'en début 2013

Si les nouvelles obligations sur le rachat de crédit qui sont prévues par la loi Lagarde devaient être en vigueur depuis le mois d'octobre 2012, un décret a reporté leur application au 1er janvier 2013.

Les nouvelles mesures sur le rachat de crédit

Ces nouvelles mesures ont été établies après une étude approfondie des abus sur le marché du crédit à la consommation. La loi Lagarde consacre un chapitre aux rachats de crédit des ménages pour limiter le nombre de particuliers surendettés en France. En effet, ce nouveau décret qui sera applicable début 2013 permettra de mieux protéger les emprunteurs contre les pratiques abusives de certains organismes financiers.

D'abord, les professionnels doivent vérifier si le souscripteur d'un crédit personnel ou d'un crédit à la consommation n'utilisera pas la somme accordée pour s'acquitter d'un autre crédit. Ils sont également tenus de bien informer leurs clients afin qu'ils s'engagent en toute connaissance de cause.

La renégociation d'un seul prêt ne sera plus assimilable à un rachat de crédit. Ainsi, les renégociations de taux des prêts immobiliers ne seront plus considérées comme des rachats de crédit.

Les motifs du report de l'application du décret

L'application du décret sur les nouvelles obligations liées au rachat de crédit a été reportée sur la demande des professionnels du crédit. Ces derniers ont fait pression sur les autorités étatiques afin de leur laisser le temps de s'adapter à leurs nouvelles obligations. L'établissement de nouveaux contrats et la configuration des outils informatiques prendraient plus de temps.

Il faut noter que de nombreux courtiers et établissements financiers considèrent que ces nouvelles dispositions sont bénéfiques pour leurs activités : en effet, les souscripteurs, se sentant en sécurité, seront plus motivés à s'engager.

Il sera désormais obligatoire de bien informer les clients potentiels et de ne plus faire des publicités mensongères en indiquant que le rachat de crédit permet de faire des économies.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Etude sur les frais bancaires de linternaute.com

Choisir ma banque et linternaute.com ont réalisé une étude sur les frais bancaires.

L'étude présente le classemente des différentes banques selon trois profils de consommateur:

- Profil peu sérieux dont les dépassements d'autorisation de découvert sont fréquents,

- Profil sérieux qui contrôle son budget.

-Profil Voyageur qui réalise des dépenses à l'étranger.

L'étude renforce l'idée qu'aujourd'hui les banques en ligne sont les moins chères du marché mais que certaines banques traditionnelles continuent de tenir la dragée haute en proposant des frais bancaires attractifs.

Retrouvez l'étude Linternaute-Choisir ma banque sur le site de linternaute.com : www.linternaute.com/argent/banque/frais-bancaires-factures/

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les marques proposent au public une carte « pré-pub-payée »

La carte « pré-pub-payée » inventée par les marques

Les marques essaient de tirer profit de la réussite grandissante de la carte bancaire prépayée. Elles lancent à leur tour des cartes prépayées.

Quid d'une carte bancaire prépayée ?

La carte bancaire prépayée est une carte de paiement et de retrait qui ne nécessite pas l'ouverture d'un compte en banque. Valable pour deux ans, son plafond varie entre 1 000 euros à un montant illimité. Elle peut s'utiliser comme une carte bancaire classique, à savoir pour retirer du liquide dans les distributeurs, faire des achats en ligne ou dans les commerces. Sa particularité réside dans le fait qu'elle s'acquiert sur internet ou dans les grandes surfaces.

En vertu d'une directive européenne qui autorise de vendre une carte bancaire prépayée sans l'aval d'une banque, les marques sautent sur l'occasion et mettent sur le marché leurs propres cartes prépayées. En partenariat avec les agences de pub, elles les lancent avec leurs logos et leurs enseignes.

Coup de marketing ou arnaque ?

Les marques, en offrant à leurs clients des cartes prépayées à leur effigie, réalisent un grand coup de publicité. Elles ont ainsi la possibilité de fidéliser leur clientèle et de promouvoir leur image. En théorie, tout le monde est gagnant : les agences de pub font des bénéfices en vendant aux marques des cartes bancaires à leur image, et le client peut recevoir directement sur la nouvelle carte les primes et les remboursements. Il profite en outre d'une carte bancaire prépayée gratuite sans recourir à un compte bancaire.

Mais en réalité, il ne s'agit pas d'une carte bancaire prépayée classique, mais d'une carte cadeau offerte par les marques, car la différence entre ces deux produits est énorme : les frais des « cartes pré-pub-payées » ne sont pas clairement définis, contrairement à ceux des cartes prépayées. En outre, elles ne peuvent être rechargées que chez le commerçant qui les propose, et surtout elles ne permettent pas de faire un retrait d'espèces dans les distributeurs.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Exclusif : Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne va lancer une nouvelle banque en ligne

D'après le directeur générale Jean PHILIPPE la banque s'apprête à lancer début octobre, une nouvelle banque dont le concept est différent des banques en ligne actuelles.

Après la banque en ligne Tookam.com qui communique sur les réseaux sociaux, le Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne (CAPG) lance Kam & Léo qui devrait se différencier des banques en ligne en proposant «ni comptes hyper-rémunérés, ni des cartes bancaires ou de frais gratuits ».

Cette nouvelle banque en ligne consisterait à placer son argent sur un compte « plus durable et plus responsable ».

Il semblerait donc que le concept de la banque repose sur l'économie solidaire, un peu à l'instar des Tookets (mettre lien vers l'article) de la banque Tookam.com.

Pour Jean-PHILIPPE, « il y a tant et tant à dire, à apprendre, à partager sur ce thème de l'Investissement Socialement Responsable qu'il fallait bien un site spécialisé pour en présenter les produits, permettre d'y voir clair sur leurs caractéristiques, ouvrir la discussion et les partages d'expériences et de convictions, faciliter la souscription en ligne ».

La nouvelle banque en ligne surferait à contre courant de l'image des banques tenues pour responsables de l'actuelle situation économique en France et dans le monde.

La banque Kam & Léo devrait d'ailleurs être composée de « conseillers animés par la volonté de promouvoir cette économie nouvelle, celle de la responsabilité ».

Pour le directeur général du CAPG, cette nouvelle banque serait une « banque de militants de la finance responsable en quelque sorte ».

Le CAPG devrait donc prochainement lancer un gros pavé dans la marre dans le milieu bancaire.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Fortuneo lance son offre 60 €

La banque en ligne offre 60 € pour toute ouverture d'un premier compte bancaire individuel ou joint.

L'offre disponible depuis le 11 mars, se terminera le 15 mai.

En parallèle, la banque ne ligne a également lancé depuis le 1er mars une offre « 1000 € de courtages offerts ». Offre qui se termine le 30 avril.

Fortuneo est l'une des banques en ligne les moins chères du marché. Elle a récemment été élue Service Clients de l'année 2011.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

10 tarifs standards sur vos plaquettes tarifaires

En septembre dernier, le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF) proposait des mesures pour l'amélioration de l'information bancaire auprès des usagers.

Pour établir ses mesures, le CCSF s'était appuyé sur le rapport de messieurs Georges Pauget (ancien Directeur général de Crédit Agricole SA et Président honoraire de LCL) et Emmanuel Constans (Président du Comité Consultatif du Secteur Financier) désigné.

Georges PAUGET, ancien Directeur général de Crédit Agricole SA et Président honoraire de LCL, et Emmanuel CONSTANS, Président du Comité Consultatif du Secteur Financier, de conduire une mission de propositions sur les frais bancaires.

La Fédération Bancaire Française a transmis ses recommandations à ses membres afin qu'ils puissent réaliser de nouvelles plaquettes tarifaires qui devraient faciliter la comparaison tarifaire des usagers.

Pour facilité cette comparaison, 10 tarifs standards seront mis en avant dans vos plaquettes tarifaires.

Compte tenu de la récente décision de la FBF, la mise à disposition de ces nouvelles plaquettes pourrait ne pas apparaitre dans les prochains envois de votre banque.

Néanmoins, vous pourrez les retrouver soit directement dans votre agence soit sur le site internet de votre banque.

La nouvelle plaquette devrait être envoyé au plus tard le 31 janvier 2011.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Le gouvernement propose une réforme du système bancaire

Réforme du système bancaire, les projets du gouvernement

Durant la campagne présidentielle, le PS a déclaré que le système bancaire actuel devrait être réformé pour dissocier les activités des banques de détail de ceux des banques d'investissement. Cette réforme devrait permettre de normaliser les activités des banques et de mieux protéger les intérêts des particuliers. Cette refonte serait également bénéfique pour les établissements bancaires parce que leurs fonds seront plus à l'abri des spéculations à risque.

Le système bancaire a-t-il vraiment besoin d'une réforme ?

Face à la récession qui continue d'ébranler le marché bancaire, le gouvernement estime que le système financier doit être réformé pour s'adapter aux changements.

Les fonctions des banques figurent parmi les sujets les plus abordés, d'ailleurs elles étaient au cœur des débats durant la campagne présidentielle. Ainsi, la séparation des activités bancaires de détail et des activités bancaires d'investissement s'avère inéluctable.

Face à la crise économique et financière, qui a secoué l'Occident et dont les effets se font toujours ressentir, le gouvernement français souhaite prendre des mesures efficaces en appliquant le fameux « Banking Act », une mesure qui a permis au Président Roosevelt de faire face au krach boursier de 1929.

En effet, cette théorie repose sur la séparation des banques de dépôt des banques d'investissement. Le gouvernement européen projette également d'instaurer une mesure similaire pour améliorer la situation économique de l'Union européenne.

Suppression des produits bancaires à risque pour des activités plus sûresLa séparation des métiers dans le secteur bancaire français ne consiste pas à dissocier les établissements. Cette réforme vise à interdire les produits d'investissement à risque. Le gouvernement souhaite également que toutes les banques remettent régulièrement à l'administration des comptes-rendus de leurs activités.

Bien que certains professionnels contestent cette mesure, les banques en ligne n'ont émis aucune opposition à ce projet de réforme parce qu'elles ne veulent pas subir le même sort que les établissements physiques qui ont frôlé la faillite de près.

En adoptant cette position, les banques en ligne devraient gagner la confiance des particuliers qui souhaitent ouvrir un compte auprès d'un organisme sérieux et fiable.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Une prime de bienvenue de 60 euros chez la banque en ligne Fortuneo

Fortuneo Banque : bonus de 60 euros à tous les nouveaux clients qui ouvrent un compte courant

La banque en ligne, connaissant actuellement un grand succès auprès des particuliers, souhaite profiter de cet élan pour accroitre le nombre de ses clients. Pour acquérir de nouveaux clients avant la fin de l'année 2012, Fortuneo Banque offre une prime de bienvenue de 60 euros pour toute nouvelle souscription d'un compte courant.

Une offre valable jusqu'au 21 décembre 2012

En versant un bonus de 60 euros aux nouveaux clients, Fortuneo veut établir une bonne relation bancaire avec eux. Cette offre qui est disponible depuis le 15 novembre 2012 prendra fin le 21 décembre 2012. La prime de bienvenue de 60 euros sera octroyée avant le 15 mars 2013.

Par ailleurs, la carte bancaire est totalement gratuite pour que les usagers puissent mieux profiter des services proposés par la banque en ligne. Cependant, il faut noter que la carte bancaire Platinum MasterCard n'est pas incluse dans cette offre promotionnelle. La carte bancaire doit être activée avant le 15 février 2013. Les personnes qui disposent déjà d'une offre de parrainage bancaire en cours ne peuvent plus bénéficier du bonus de 60 euros.

Quelques limitations

Le bonus de 60 euros est réservé aux nouveaux clients qui ouvrent leur premier compte bancaire individuel ou leur premier compte joint. Cette offre s'accompagne d'une carte bancaire MasterCard classique ou Gold gratuite.

Il faut noter que le dossier de demande d'ouverture d'un compte courant doit arriver au bureau des responsables au plus tard le 21 décembre 2012. Ils tiendront compte de la date de réception du dossier complet. Pour bénéficier de ce bonus de 60 euros, n'oubliez pas de mettre le code opération BKWEB60E1112 dans le dossier.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les banques en ligne Net Agence et Fortuneo Banque récompensée pour la qualité de leur service client

Les primes des meilleurs services clients attribuées La Net Agence et Fortuneo Banque

La qualité de la relation à distance est très importante pour les clients lorsqu'ils choisissent une banque en ligne. Actuellement, les banques en ligne améliorent leurs prestations afin de se voir attribuer un label attestant la qualité de leur service. La Net Agence et Fortuneo Banque ont gagné ce pari : elles ont été primées pour la qualité de leur service client pour des caractéristiques différentes.

Viséo Conseil, un cabinet indépendant, a testé le service client de ces deux banques en ligne en se basant sur des critères tels que la disponibilité des conseillers, la précision des réponses aux questions posées par téléphone, par mail ou par chat sur le site internet.

La Net Agence, Meilleur Service Client en 2013

Pour la deuxième année consécutive, La Net Agence obtient le titre de « Meilleur Service Client en 2013 ». En lançant son site en ligne, BNP Paribas a fait de la satisfaction de ses clients une priorité. De nouveaux modes de communication très pratiques pour les clients : SAV sur Twitter, module « Besoin d'aide » sur Facebook et application mobile « Mes questions/réponses ». La Net Agence ne cesse d'innover avec des rendez-vous en visioconférence durant lesquels des experts en crédits ou des experts en épargne financière conseillent les clients en ligne.

Fortuneo, élu « Meilleur Service Client 2013 » parmi les banques en ligne

Fortuneo Banque a également obtenu le titre de Meilleur Service Client 2013. Cette filiale du groupe Crédit Mutuel Arkéa s'est d'abord démarquée dans le monde du courtage en ligne pour ses tarifs abordables. Grâce à Fortuneo Banque, les investisseurs particuliers ont pu accéder plus facilement à la bourse.

La simplicité ainsi que le coût abordable de ses produits et de ses services bancaires lui valent les éloges des médias spécialisés. Son contrat d'assurance-vie figure aussi parmi les plus satisfaisants du marché. Bien que le titre de Meilleur Service Client ait été attribué aux deux établissements, ils n'arrivent pas ex aequo, parce qu'ils ont été primés pour des raisons différentes.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Application Tablette de Boursorama

Boursorama a lancé il y a quelques semaines une nouvelle application destinée aux tablettes sous IOS, Android et dans un proche avenir sous Windows 8.

L'application permet d'accéder à ses informations bancaires et boursières ainsi qu'aux informations contenues sur le portail de Boursorama depuis son Ipad ou sa tablette Android ou la tablette Surface de Microsoft.

Boursorama précise que son application permet déjà gratuitement d'accéder à tous le contenu informationnel de son portail mais également d'accéder aux cours des valeurs, fiches des sociétés, ..., listes de valeurs, portefeuilles, etc.

Réservés aux clients, les services tels que la commande de chéquier ou le contact service client par email seront accessible via l'application tablette de Boursorama.

 L'application est bien entendu compatible avec Money Center qui permet de gérer ses comptes Boursorama et de consulter ses comptes détenus chez d'autres banques.

A Lire aussi :

Boursorama et Phone House propose une offre mobile avec ouverture de compte bancaire

Boursorama élue banque la moins chère et meilleure banque en ligne

L'application Boursorama désormais disponible sur le Windows Store

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Fortuneo 75 € offerts pour toute ouverture de compte

Fortuneo offre 75 € pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 Janvier 2011.

Avec la carte gratuite et l'offre d'ouverture, Fortuneo cherche à attirer les nombreux usagers bancaires qui se tournent de plus en plus vers la banque en ligne.

Grâce àChoisir-ma-banque.com, faites une comparaison de vos tarifs et bénéficiez de l'offre Fortuneo.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les frais bancaires, une rémunération règlementée

La règlementation des frais bancaires

L'expression « frais bancaires » est utilisée pour désigner la rémunération perçue par les banques en contrepartie des services de gestion des comptes et des produits financiers proposés aux clients.

Elle définit également les pénalités applicables en cas de défaut de remboursement dans le cadre d'un crédit ou d'un découvert. La plupart des associations de consommateurs estiment que de nombreux établissements appliquent des frais bancaires trop élevés.

C'est pour cette raison que de nombreuses dispositions ont été prises pour protéger les particuliers de certains abus.

Des règles préalablement définies

Avant l'ouverture d'un compte, l'établissement bancaire et le client doivent signer une convention qui indique clairement les tarifs et tous les frais bancaires applicables à chaque type d'opération.

Il faut noter que les banques ont l'obligation d'afficher leurs tarifs dans toutes leurs agences ou dans des brochures à la portée de tous ceux qui souhaitent se renseigner.

Actuellement, comme la plupart des banques présentent leurs produits sur leur plateforme virtuelle, leurs tarifs doivent également être visibles en ligne.

Si un client a ouvert un compte au sein de l'établissement bancaire de son choix, il doit être informé de toute augmentation de tarifs ou des frais bancaires. Pour ce faire, la banque est tenue d'envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception trois mois avant la date d'entrée en vigueur des nouveaux tarifs.

Ainsi, si les nouvelles conditions ne lui conviennent pas, il dispose de deux mois à compter de la date de réception du courrier pour clôturer son compte.

Autres mesures complémentaires

Les associations de consommateurs n'hésitent pas à dénoncer toutes les pratiques abusives de certaines banques. Ainsi, les autorités ont décidé d'appliquer des mesures complémentaires pour améliorer la protection des souscripteurs.

Le montant des frais bancaires applicables en cas de retrait, de rejet d'un chèque, de virement ou encore d'un TIP est désormais plafonné. Et si le client effectue une opposition en cas de perte, de vol ou d'utilisation frauduleuse de sa carte bancaire, il ne doit payer aucun frais bancaire.

Depuis le début de l'année 2009, toutes les banques ont l'obligation d'envoyer à leurs clients un récapitulatif annuel de tous les frais bancaires prélevés dans le cadre de la gestion des comptes, pour assurer la transparence des transactions réalisées.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La monnaie virtuelle Tookets et le mécénat d’entreprise participative

Tookets, un nouveau système de mécénat d'entreprise participative

Tookets est une monnaie virtuelle née du partenariat d'Immersive Labs et du Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne en 2011. Tookets, actuellement gérée par une société coopérative qui porte le même nom, permet à de nombreuses entreprises, quel que soit leur statut, d'effectuer des actions de mécénat pour aider des associations locales.

Comment fonctionne ce système ?

Pour participer, les entreprises doivent payer une cotisation variant de 650 euros à 5000 euros, selon leurs chiffres d'affaires. Les salariés ou les clients de l'entreprise reçoivent les Tookets à travers des jeux-concours proposés sur les sites de réseaux sociaux comme Facebook ou à travers un produit de la société présenté sur le site ou encore sur son intranet.

Lorsque les salariés ou les clients gagnent de l'argent virtuel, ils peuvent se rendre sur le site tookets.com pour soutenir les causes qui leur tiennent à cœur. Lorsque l'exercice fiscal doit être clôturé, la société doit émettre les chèques qui correspondent aux sommes attribuées aux associations soutenues par leurs clients ou leurs employés. Un ratio a été fixé pour faciliter le calcul : 100 Tookets permettent d'octroyer 0,01 euro.

Quels en sont les avantages pour les sociétés ?

Le système de monnaie virtuelle Tookets aide les entreprises qui y participent à renforcer leur notoriété à travers des publicités et à soutenir plusieurs causes sans être poursuivies pour leur préférence.

La société coopérative qui administre la monnaie virtuelle Tookets a déjà dénombré 500 associations qui peuvent être soutenues à travers ce système. Les entreprises peuvent proposer ce service à tous leurs salariés et à tous leurs clients ou à certains d'entre eux seulement.

La coopérative peut également financer les développements de jeux ad hoc sur les réseaux sociaux et la mise en place de la distribution des Tookets dans l'intranet des entreprises participantes.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Vers une baisse des frais bancaires dans les DOM

Les frais bancaires seront-ils plus abordables en Polynésie ?

Les députés ont récemment adopté un amendement qui prévoit l'alignement des tarifs bancaires appliqués en Polynésie et en Nouvelle-Calédonie sur ceux de la France métropolitaine.

Un texte pour lutter contre le coût de la vie

Les Polynésiens espèrent que les frais bancaires seront revus à la baisse grâce à cet amendement voté par l'Assemblée nationale au cours de l'examen de la loi sur la régulation économique outre-mer. C'est le ministre de l'Outre-mer, Victorin Lurel qui a présenté ce texte qui permet à l'État de plafonner les frais appliqués par décret.

Cet amendement concerne les frais perçus dans le cadre d'une quinzaine d'opérations bancaires : on peut citer entre autres le changement d'adresse, les frais d'opposition, l'ouverture d'un compte, la tenue d'un compte ou encore la clôture d'un compte.

Selon les députés, il s'agit d'une loi indispensable parce que certains établissements bancaires affichent des tarifs exorbitants - jusqu'à 10 fois plus comparé aux frais applicables en métropole. Parfois, certains services sont même gratuits.

Dans l'attente de la décision du gouvernement

Bien que cette loi ait déjà été adoptée par les députés, il faudra attendre le décret promulgué par le gouvernement pour qu'il soit enfin applicable. Mais, les responsables subiront la pression des lobbyistes du secteur bancaire.

Avant d'être définitif, le texte devra d'abord être examiné par une commission mixte paritaire composée de sept sénateurs et de sept députés. Ces représentants devront par la suite trouver un accord sur les mesures adoptées par les deux chambres.

L'intervention des banques

La Fédération française des banques a pris ses dispositions et n'a pas attendu pour expliquer les raisons des tarifs élevés à travers une lettre. Mais certains arguments n'ont pas été bien accueillis par les parlementaires.

Les établissements bancaires d'outre-mer rappellent également que le coût des services bancaires a toujours été revu à la baisse au cours des trois dernières années. Pourtant le coût de cette activité est plus élevé. Ainsi, les professionnels du secteur estiment que la concurrence est suffisante pour réguler les tarifs. L'intervention du gouvernement dans la baisse des tarifs bancaires en Polynésie et en Nouvelle-Calédonie n'est donc pas justifiée.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Lutte contre l’exclusion bancaire : la Banque Postale et plusieurs associations se mobilisent

La Banque Postale et plusieurs associations caritatives créent l'initiative contre l'exclusion bancaire

La Banque Postale collabore avec plusieurs associations caritatives pour lancer un mouvement dont l'objectif est de dénoncer et de lutter contre l'exclusion bancaire. Les participants veulent offrir des produits et des services adaptés aux besoins des particuliers qui font face à des difficultés financières.

Les associations qui participent à l'initiative contre l'exclusion bancaire

L'initiative contre l'exclusion bancaire a été lancée par la Banque Postale et d'autres associations caritatives telles que le Secours populaire, la Croix-Rouge française, le Secours catholique, les Restos du cœur, l'Union nationale des centres communaux d'action sociale, le spécialiste du microcrédit, l'Adie et Crésus, une association qui aide les ménages surendettés.

L'initiative contre l'exclusion bancaire reste ouverte aux autres acteurs sociaux comme les associations ou les établissements bancaires qui souhaitent également participer à la lutte contre l'exclusion bancaire.

Les principaux objectifs des participants

Ce mouvement contre l'exclusion bancaire est destiné à mieux informer les particuliers sur leurs droits. Les acteurs qui participent à cette initiative proposent des produits et des services spécifiques afin de répondre aux besoins des personnes endettées et surendettées. Ils veulent également développer les relations entre les personnes en difficulté financière, les banques et les autres acteurs concernés pour que le mouvement puisse adapter ses actions aux besoins réels des particuliers en difficulté financière.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Cartego, la nouvelle carte bancaire personnalisable de la Banque Populaire

La Banque Populaire propose un service de personnalisation des cartes bancaires

La carte bancaire est un outil très pratique qui permet d'effectuer des achats n'importe où et à n'importe quel moment. Par ailleurs, la carte bancaire s'accompagne de services d'assurance et d'assistance intéressants. Pour que tous ses clients puissent disposer d'une carte bancaire personnalisée, la Banque Populaire propose Cartego.

Cartego, pour un visuel unique

Pour répondre aux besoins des particuliers qui sont toujours à la recherche d'articles originaux, la Banque Populaire permet à ses clients de personnaliser leur carte bancaire en choisissant le visuel qui leur convient. Ainsi, la carte bancaire devient un outil qui reflète les préférences, les passions, les priorités et les rêves de leurs possesseurs.Plus de 130 visuels répartis en 8 thématiques sont proposés sur le site de la Banque Populaire : sports, voyages, musique, cinéma, merveilles du monde, nature, arts, régions de France, etc. Il est aussi possible de choisir une photo personnelle à améliorer une fois téléchargée en ligne : agrandissement, recadrage, noir et blanc, etc. Ce catalogue de motifs est également évolutif.

Qui peut en bénéficier ?

Le service Cartego est réservé aux titulaires des cartes Visa Electron, Visa Classic, Visa carte de crédit Facelia et aux détenteurs de carte Mastercard. Grâce au site internet dédié, ce service est simple à utiliser et totalement sécurisé. Il suffit de suivre les consignes présentées en ligne pour procéder à la personnalisation de votre carte bancaire.

Par ailleurs, c'est l'occasion de profiter de l'offre promotionnelle de la Banque Populaire qui expire le 30 septembre prochain : pour toute souscription en ligne, le montant de la cotisation est fixé à seulement un euro pendant la première année.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Des GAB détecteurs de mensonge … en Russie

On n'arrête vraiment pas la technologie. Désormais les russes devront se méfier de leur Guichet Automatique Bancaire (DAB).

La plus grande banque de Russie Sberbank teste actuellement à Moscou un guichet que pourrait jalouser Hal l'ordinateur du film « 2001 l'odyssée de l'espace ».

Ce GAB est un guichet d'un nouveau genre équipé d'un logiciel de reconnaissance vocal capable de comprendre ce que vous lui demander.

Il est donc possible de demander une carte de crédit. La machine procède alors à un scan facial en trois dimensions. Il scanne aussi votre pièce d'identité et enfin prend vos empreintes digitales.

Enfin, elle s'adresse à vous et vous pose des questions telles que « Avez-vous un emploi ? » ou encore « Avez-vous des emprunts en cours actuellement ? ». La machine analyse alors votre voix pour déterminer si vous êtes nerveux ou anxieux. Si l'automate juge vos réponses sincères, il vous accorde alors une carte de crédit.

Le procédé peut prêter à sourire mais il s'agit bel et bien d'une tentative d'automatisation de la distribution de crédits nécessitant donc aucune intervention humaine.

La société éditrice du logiciel de reconnaissance vocale, Speed Technology Center, a expliqué s'être basée sur des enregistrements d'interrogatoires de police pour élaborer son outil. D'ailleurs l'un des clients de cette société est le FSB (ex KGB).

Au-delà du caractère intrusif de cet outil, on peut y voir une application pratique de la reconnaissance vocale dans le quotidien des consommateurs.

Nul ne s'étonnera de voir dans un futur proche son application sous une autre forme probablement dans la relation bancaire en France.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La carte bancaire personnalisée en France

Les Français et les cartes bancaires personnalisées

Malgré les propositions réitérées des établissements bancaires, les Français ne semblent pas être intéressés par les cartes bancaires personnalisées. Il n'y a que très peu de clients qui demandent ce service. Pourtant, dans d'autres pays, la personnalisation de la carte bancaire connaît un véritable succès. Les professionnels proposent plusieurs sortes de personnalisation. Les clients peuvent ainsi commander une carte avec des images ou des designs prédéfinis.

Certaines banques disposent de dizaines de thèmes et des centaines de design : paysages, plantes, animaux, portrait, personnages célèbres, etc. Il est également permis de changer de coloris. Sur d'autres sites, il est possible de télécharger une photo personnelle qui sera imprimée sur la carte personnalisée. L'usager peut aussi choisir un texte spécifique pour que sa carte soit toujours unique même s'il opte pour un design prédéfini.

Personnaliser sa carte bancaire en France

Il faut savoir que la personnalisation de la carte bancaire n'est qu'une question de visuel. Si vous voulez avoir une carte bancaire personnalisée, il vous suffit de vous rendre auprès d'un établissement qui propose ce service ou de consulter le site web de ladite banque pour la commander en ligne. En général, il y a une rubrique dédiée à ce service, mais il peut également être présenté sur la page consacrée aux cartes bancaires. Découvrez les offres des banques telles que BNP Paribas, LCL, la Caisse d'épargne et encore d'autres pour trouver l'offre la plus adaptée à vos besoins.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Relation clients BNP Paribas : des ateliers pédagogiques dans toutes les agences

« Parlons vrai », un concept efficace pour améliorer la relation client

Le 18 octobre 2012, BNP Paribas a organisé plus de 1 000 ateliers pédagogiques dans ses agences afin que ses clients puissent s'informer gratuitement sur des thèmes liés à leur quotidien. L'organisation de cet évènement témoigne de l'engagement et la responsabilité de BNP Paribas vis-à-vis de ses clients.

Conseils et orientation pour tous les visiteurs

Ces ateliers appelés « Parlons vrai » sont ouverts à tous et sont animés par des techniciens de l'association indépendante « La finance pour tous », un collaborateur de BNP Paribas. Les conseils et les suggestions de ces animateurs ne revêtent aucun caractère commercial. La réponse aux questions et la résolution des problèmes financiers rencontrés au quotidien sont les principaux objectifs de ces ateliers.

Les conseils sont objectifs et aident les visiteurs à mieux comprendre l'intérêt, la portée et les contraintes des offres bancaires et autres produits financiers comme les supports d'épargne, l'achat en ligne, l'achat ou la location, l'investissement locatif, les thèmes qui intéressent les étudiants, l'assurance-vie ou encore la gestion financière à deux au quotidien.

Un site « parlons vrai » et une réception en agence

Des centaines d'ateliers « Parlons vrai » ont déjà été organisés vers la fin de l'année 2011. Étant donné qu'il s'agit d'une initiative qui a plu aux clients, BNP Paribas a voulu répondre aux attentes de ses clients en mettant à leur disposition des conseillers expérimentés qui répondent à toutes les questions à travers le site parlonsvrai.bnpparibas.net. Lors des ateliers organisés, les visiteurs sont reçus dans les agences pour conserver une certaine proximité.

Selon Marie-Claire Capobianco, directrice des réseaux France et membre du comité exécutif de BNP Paribas, les clients sont devenus plus exigeants et souhaitent plus de transparence dans la relation qu'ils ont avec leur banque. Ainsi, ils ont besoin d'être bien informés et de bien comprendre les thèmes qui leur paraissent compliqués.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Histoire de la Société Générale 3ème partie

Les guerres, la crise

1914 : la 1ère guerre mondiale

La guerre est déclarée, elle s'annonce bien plus longue que prévue et les réserves de munitions et de vivres s'avèrent très vite insuffisantes. La France a recourt aux emprunts nationaux auxquels la Société Générale va participer. Cinq emprunts nationaux couvriront au total un peu plus de la moitié des dépenses liées à la guerre.1928 : CALIF

Le Crédit à l'industrie française (CALIF) créé pour favoriser les exportations au moyen d'opérations bancaires sous forme d'escomptes. Cette aide accordée aux entreprises permettra entre autre la reconstruction du pays.1929 : Jeudi noir ou la crise de 1929

C'est le crash boursier le plus dévastateur du XXème siècle. Le Dow Jones y perd 22.6 points. En conséquence, la Société Générale restructurera son réseau, pensera à de nouvelles méthodes de travail et réduira sa masse salariale.1939 : la 2nde guerre mondiale

Durant la 2nde guerre mondiale, la Société Générale perdra presque 130 immeubles particulièrement en Bretagne et en Normandie. L'agence de Nantes sera plus funèbre avec 2 morts lors de bombardements.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Peut-on garder ses coordonnées bancaires sur son PC ?

Enregistrer ses coordonnées bancaires sur son PC : est-ce judicieux ?

Depuis que l'achat de produits et de services en ligne est devenu courant, les consommateurs ont tendance à sauvegarder leurs coordonnées bancaires sur leur PC pour ne pas perdre du temps à les rechercher lorsqu'ils souhaitent effectuer des transactions en ligne.

Un tiers des utilisateurs gardent leurs coordonnées bancaires sur leur PC

Au début du printemps 2012, Harris Interactive a réalisé un sondage pour Kaspersky, l'un des géants mondiaux spécialisés dans l'édition de solutions de sécurisation des systèmes d'information. Après avoir interrogé 9 000 personnes dans six pays différents, l'agence a constaté que 33 % des consommateurs gardent leurs coordonnées bancaires sur leur PC. Un peu plus de 30 % d'entre eux y stockent également des informations financières très confidentielles.

Il faut pourtant savoir que cette pratique n'est pas très judicieuse si votre PC n'est pas doté d'un excellent antivirus qui pourra le protéger des malwares en tout genre, notamment des programmes capables de récupérer les coordonnées bancaires utilisées en ligne ou enregistrées sur les PC lorsque vous vous connectez à internet. Ses données sont par la suite collectées par les auteurs du programme qui n'hésiteront pas à s'en servir pour vider vos comptes.

De plus en plus de fraudes bancaires

Les autorités compétentes ont déclaré qu'en 2011, les fraudes à la carte bancaire ont augmenté de 12 % en France. L'Observatoire de la sécurité des cartes de paiement a précisé dans son rapport annuel pour 2011 que les pertes causées par ces actes frauduleux s'élevaient à 413 millions d'euros. Selon les responsables, les cas de fraude sur internet, notamment ceux touchant les moyens de paiement en ligne, se sont amplifiés et ne cessent de progresser.

Si vous effectuez donc des transactions en ligne avec votre carte bancaire, pensez à vous doter d'un antivirus efficace qui vous protègera de ces « pirates » !

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Société Générale, place à la chasse au trésor

Une chasse au trésor originale signée par la Société Générale

La Société Générale cherche à susciter l'intérêt d'un public jeune en les invitant à participer à une chasse au trésor assez singulière.

Les objectifs de la chasse au trésor de la Société Générale

La Société Générale a imaginé une chasse au trésor insolite afin d'attirer l'attention des jeunes de 18 à 24 ans sur ses produits et se faire connaitre auprès d'eux. Cette chasse au trésor se distingue de la variante classique puisqu'elle nécessitera l'usage des nouvelles technologies, à savoir l'internet et les smartphones, des outils dont se sert quotidiennement ce public. C'est la grande originalité de ce jeu-concours où le jeune se trouve confronté à un monde où le réel et le virtuel se croisent.

Ainsi, du 7 au 16 septembre, une grande chasse est organisée sur Internet ainsi que dans sept villes de France : Lyon, Lille, Paris, Toulouse, Rennes, Montpellier et Strasbourg. Et pour rendre le jeu encore plus passionnant, chaque gagnant se verra attribuer les clés d'un appartement meublé pendant un an.

Comment participer à ce jeu ?

Pour pouvoir participer à la chasse au trésor de la Société Générale, les participants devront s'inscrire sur la page Facebook de So Music. Des indices leur seront révélés par la suite afin qu'ils puissent rechercher les 20 clés cachées sur la Toile ainsi que les 20 autres clés disséminées dans chaque cité. Ils devront cliquer sur les clés virtuelles et scanner les QR Codes des clés éparpillées dans chaque ville pour pouvoir accéder à l'étape suivante. L'application mobile dédiée à cette chasse ainsi que les pistes qui leur seront indiquées leur permettront de découvrir la clé finale. Celui qui la trouvera en premier sera désigné vainqueur dans chaque agglomération.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Fini le porte-monnaie avec Kwixo

La dématérialisation de nos moyens de paiement s'accélère avec Kwixo le système de paiement en ligne du Crédit Agricole et de la Lcl.

Kwixo fonctionne comme un intermédiaire entre votre banque et votre environnement.

Lors de votre inscription vous précisez vos coordonnées bancaires. Il vous suffit par la suite de vous connecter sur Kwixo pour effectuer vos transferts d'argent ou payer en ligne un commerçant soit via votre smartphone disposant d'un accès internet soit via votre ordinateur.

Recevoir ou envoyer de l'argent

Avec Kwixo, vous pouvez aussi bien envoyer de l'argent à un tiers mais également recevoir de l'argent.

Pour cela vous devrez vous connecter sur Kwixo pour transférer ou demander de l'argent à un tiers même si celui-ci n'est pas inscrit sur Kwixo. Il vous suffira de connaitre son numéro de mobile ou son email. Vous n'avez pas besoin de connaître ses coordonnées bancaires.

Vous pourrez tester ces services lors de votre inscription grâce aux 3 envois d'argent utilisable les 30 premiers jours de votre inscription.

Payer en ligne

Vous pouvez avec Kwixo également payer en ligne les commerçants partenaires. Là encore plus besoin de donner son numéro de carte bancaire ou ses coordonnées bancaires.

Autre service fournie par Kwixo, le paiement à la livraison. permet de ne payer le produit qu'une fois la livraison de celui-ci effectuée.

L'envoi et le paiement différé, facturés

Les opérations réalisées via Kwixo ne sont malheureusement pas toutes gratuites pour son utilisateur.

Si vous pouvez recevoir gratuitement de l'argent d'un tiers, il vous faudra par contre payer 1 kwixo, soit 0,49€, pour tout envoi d'argent quelque soit son montant.

Les achats sur internet via kwixo sont également gratuits. Mais c'est l'option paiement après livraison qui est payante selon les sites marchands partenaires. Il vous en coutera au maximum 1€ par tranche de 100€ pour ce service optionnel.

Des transferts facilités

En pratique Kwixo facilite grandement les transferts d'argent entre tiers puisque ceux-ci ne nécessitent plus le passage par leurs banques. D'une certaine manière, kwixo est un outil facilitant les virements de compte à compte.

Désormais avec Kwixo, il vous sera plus difficile de prétexter que votre banque est fermée pour rembourser un ami ou de dire à vos collègues de bureau que vous n'avez pas d'argent sur vous pour participer à la collecte pour le départ d'un collègue. Autant de raisons qui vous feront regretter notre bonne vieille monnaie.

 Voir la publicité

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Société Générale prévoit la fermeture de plusieurs de ses agences

La société générale projette la fermeture de plusieurs dizaines d'agences en France, plus précisément dans les grandes villes.

Selon Jean-François Sammarcelli, les réseaux en France « sont confrontés à une rupture entre leur environnement économique et doivent se transformer ».

Quelques dizaines d'agences seraient fermées dans quelques années. Une goute d'eau parmi sur les 3250 agences que compte la banque française.

La société générale fait face à l'évolution de ses clients qui utilisent de plus en plus les outils en ligne pour leurs opérations courantes, et qui souhaitent pouvoir contacter des agents disponibles à des heures les plus larges possibles.

Cette dévalorisation de l'agent bancaire conduit la banque à repenser sa relation avec son client.

Une étude publiée en décembre par le cabinet Roland Berger, estimait que le nombre d'agences bancaires en France diminuerait de 2 à 4 % par an.

Une tendance que semble confirmer malgré elle la Société Générale 

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Une version numérique de l’histoire de la Société Générale

L'histoire de la Société Générale disponible sur le web

Actuellement, de plus en plus de grandes sociétés proposent la découverte de leurs archives au grand public en présentant leur histoire en ligne ou en ouvrant un musée d'entreprise. Comme la Société Générale fêtera ses 150 ans en 2014, le département des archives a décidé de suivre cette tendance en dévoilant son histoire à travers des écrits et des photos dans la rubrique « Coulisses » de son site web.

Une histoire riche et intéressante

Le personnel des archives historiques de la Société Générale a relevé les séquences les plus marquantes de l'histoire du groupe pour réaliser un document numérique très complète. Par exemple, les internautes verront que le système de « drive-in » bancaire était très en vogue dans les années 1960. Ils apprendront également que les agences de la Société Générale qui ont été érigées sur les cinq continents sont l'œuvre de grands architectes. Par ailleurs, les photos de ces bâtiments sont visibles sur le site.

Une campagne de communication à travers les archives

L'ouverture des vieux dossiers d'archives fait partie de la stratégie de communication de la Société Générale. Depuis 2006, le service des archives collabore avec le département de la communication pour que la mise en ligne des articles qui relatent l'histoire du groupe soit une réussite grâce à l'expertise et à l'appui de l'équipe technique.

Ainsi, l'histoire de cette banque est désormais accessible à tous les internautes qui ne restent pas indifférents à ces archives. En effet, ces documents figurent parmi les plus consultés sur le site de la Société Générale.

D'autres archives à mettre à la portée du grand public

Selon Marjolaine Meeschaert, si les documents sont mis bout à bout, ils constitueront une longue file de cinq kilomètres. La découverte du passé pourrait aider à mieux comprendre le présent. La mise en ligne de ces archives a été motivée par la célébration du 150e anniversaire de la Société Générale en 2014. Mais avant cet événement, le siège social du groupe bancaire qui se trouve au 29 boulevard Haussman à Paris sera ouvert au grand public le 15 et le 16 septembre 2012. Pour s'adapter au thème des « Journées du Patrimoine », du mobilier d'époque sera disposé dans le bâtiment qui fête ses cent ans cette année.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Le compte bancaire offshore est-il fiable ?

Compte bancaire offshore : une souscription en ligne

La conjoncture économique et les déficits budgétaires à résorber poussent les gouvernements européens à appliquer des taxes et des impôts très pénalisants. Pour échapper à ces mesures d'imposition, de plus en plus d'Européens choisissent d'ouvrir un compte auprès des banques offshore. Cependant, il y a une question qu'il faut poser : ces établissements bancaires sont-ils fiables ?

Un zoom sur ces banques offshore

Ces établissements bancaires sont établis à l'étranger et n'étaient jusqu'ici accessibles qu'aux citoyens qui s'y rendent fréquemment ou qui y résident : à Singapour, aux Iles caïmans, aux Bermudes, au Panama ou encore en Grenade. Ainsi, ces banques offshores n'étaient accessibles qu'à très peu de Français.

Avec internet, les choses ont évolué, il est devenu plus aisé d'ouvrir un compte bancaire offshore. Ces établissements bancaires proposent en effet l'ouverture d'un compte en ligne. Il suffit de se connecter et de visiter leur site web pour découvrir leurs offres et leurs conditions de souscription.

Toutes les opérations bancaires peuvent être effectuées en ligne : virement, demande de carte bancaire, ouverture d'un compte épargne, etc.

Les avantages de l'ouverture d'un compte offshore

Les banques offshores permettent de bénéficier de la stabilité politique et économique du pays, ainsi que des règles fiscales en vigueur. Les actifs peuvent d'ailleurs être totalement exonérés d'impôts dans plusieurs pays étrangers. Comme les banques offshores fonctionnent à moindre coût, ils proposent des taux d'intérêt plus élevés. En plus, les bénéfices qui découlent du taux d'intérêt ne sont pas imposés dans certains pays. Vous pouvez également miser sur la gestion de plusieurs devises afin de profiter du taux de change le plus bas.

Bien choisir sa banque offshore

Renseignez-vous sur les lois applicables dans le pays pour savoir si elles sont suffisamment sécurisantes en cas de litige. Consultez également les conditions générales et les clauses du contrat avant de le signer pour souscrire en toute connaissance de cause. N'hésitez pas à poser des questions aux responsables pour obtenir de plus amples informations sur les dispositions qui vous semblent abstraites. Vérifiez également si les opérations bancaires que vous pouvez effectuer en ligne vous conviennent.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Baromètre RTL Le Monde Choisir ma Banque

Choisir ma Banque a participé à l'élaboration du premier baromètre sur les frais bancaires avec RTL la 1ère radio de France et le premier quotidien de France Le Monde.

6 profils ont été élaborés afin de réaliser ce baromètre et 125 banques ont été analysées.

Du profil étudiant au profil Sénior en passant par le profil cadre ou employé, le constat est le même : le baromètre révèle des écarts de prix allant de 1 à 5 selon les régions et la non nécessité de souscrire à un forfait de service qui sont dans la majorité des cas plus chère qu'une utilisation à la carte.

Bien entendue les banques en ligne sont dans leur très grande majorité les moins chères quelque soit le profil ou la région. On retrouve systématiquement le trio Boursorama-Fortuneo-ING Direct dans le trio de tête.

Des tarifs stables

Notre baromètre révèle que les tarifs bancaires dans leur ensemble s'avèrent relativement stable. Ils ne progressent que de 1,22% soit quasi autant que l'inflation.Cette stabilité se fait dans un contexte économique difficile où les banques qui avaient subi quelques revers sur les marchés financiers, étaient au centre de nombreuses polémiques.

Certaines banques sont mêmes aujourd'hui contraintes de fermer des agences et de repenser leur relation client face à l'évolution de leurs souscripteurs.

Choisir ma Banque Le Monde et RTL prévoît de mettre à jour le baromètre tous les 6 mois afin de suivre l'évolution des tarifs bancaires au plus près.

Retrouvez les articles en ligne de RTL et du Monde :

RTL :Frais bancaires : payez-vous cinq fois plus cher que votre voisin ?

www.rtl.fr/actualites/info/economie/article/barometre-rtl-le-monde-choisir-ma-banque-frais-bancaires-payez-vous-cinq-fois-plus-cher-que-votre-voisin-7757640376

Le Monde : Le grand écart des tarifs bancaires

www.lemonde.fr/argent/article/2013/02/04/le-grand-ecart-des-tarifs-bancaires_1826887_1657007.html

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La BPCE lance un nouveau paiement en ligne sur smartphone : S-money

La Banque Populaire Caisse d'Epargne (BPCE) lance S-money, la première solution bancaire pour « payer, recevoir et envoyer de l'argent instantanément depuis son smartphone »

Selon le communiqué de la BPCE, S-Money est un porte-monnaie électronique entièrement sécurisé qui permet d'effectuer plusieurs opérations de paiement : transfert d'argent entre particuliers ; paiement dans un commerce de proximité ; paiement à un professionnel ; règlement d'achat en ligne... ; de manière instantanée et gratuite.

Comment ça marche ?

Il vous suffit de vous inscrire après avoir téléchargé l'application S-Money sur votre smartphone, en renseignant les champs indiqués.

Vous pouvez effectuer des règlements à un commerçant de proximité ou chez un commerçant en ligne sans avoir besoin de laisser votre numéro de carte bancaire. Il suffit que le commerçant dispose d'un compte pro S-money. Pas de chèque, ni de carte à puce, c'est donc la dématérialisation du mode de paiement.

Un système sécurisé

S-money est utilisable par tout utilisateur quelque soit sa banque d'origine. Car l'utilisateur crée un compte de monnaie électronique directement en ligne avec son mobile.

Un compte de monnaie électronique totalement sécurisé grâce à un mécanisme d'authentification renforcé qui inclue la saisie systématique d'un code secret utilisateur, l'anonymat de la transaction,

En outre, le compte n'est jamais débiteur et n'a absolument aucun lien avec son compte courant.

Services complémentaires

Au-delà d'offrir un nouveau moyen de paiement, S-money permet d'accéder à des services complémentaires tels que :- Géolocalisation des commerces acceptant via S-money,- Accès aux fiches de commerçants utilisant S-money avec informations pratiques : horaires d'ouverture, numéro de téléphone à utiliser pour le paiement,- Information sur les offres des commerçants S-money à proximité,- Messagerie instantanée après une transaction de paiement entre proches.

Ce nouveau mode de paiement va très certainement bouleverser notre relation avec l'argent puisqu'il ne sera plus nécessaire de devoir retirer de la monnaie au préalable pour payer un commerçant dont le terminal de paiement sera son propre téléphone portable ou de se connecter sur un site internet ou de se rendre en agence pour effectuer un virement à un ami.

Seules contraintes, vous devrez toujours faire attention à disposer de suffisamment de batterie au moment d'effectuer votre paiement ou votre virement, vérifier également que avant d'entrer chez un commerçant d'avoir suffisamment de réseau sous peine de devoir vous balader avec le destinataire de votre paiement pour retrouver quelques fameuses barettes.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Une offre pour les étudiants chez LCL

Suite au succès de l'offre « LCL à la carte » auprès de l'ensemble de ses clients, la banque en ligne LCL a décidé de proposer cette formule aux étudiants. Cette extension permet aux souscripteurs de choisir eux-mêmes les produits et les services qui les intéressent pour la gestion quotidienne de leur compte bancaire.

Une formule personnalisable avec de nombreux avantages

Grâce à l'offre « spécial étudiant » de LCL, il est possible de bénéficier d'une réduction allant jusqu'à 30 % sur les tarifs bancaires. En effet, pendant la première année, les étudiants peuvent profiter des services de la banque pour un euro, qui comprennent une carte bancaire gratuite, une assurance sur les chèques et la carte bancaire, mais également une assurance sur les clefs et les papiers officiels s'ils venaient à les perdre.

Les étudiants qui veulent disposer d'une assurance habitation pour leur studio peuvent en faire la demande dans le cadre de l'offre de LCL. Outre la garantie en responsabilité civile, les souscripteurs peuvent bénéficier d'une couverture pour les dégâts occasionnés dans un appartement de deux pièces, pour les dégâts qui touchent les mobiliers et le matériel informatique.

La convention des comptes destinée aux étudiants permet aux souscripteurs d'obtenir une autorisation de découvert dont le montant peut aller jusqu'à 400 euros.

Les différents types de cartes proposées par LCL

La banque en ligne LCL propose plusieurs types de cartes aux étudiants dans le cadre de cette offre spéciale rentrée. La carte LCL ISIC permet d'effectuer des paiements et de profiter de plusieurs bons plans et de réductions dans plus de 120 pays à travers le monde.

La carte Inventive est proposée aux étudiants qui souhaitent disposer d'une carte bancaire internationale. La carte Inventive est également personnalisable : les souscripteurs peuvent choisir les services qui leur conviennent.

Pour faire la promotion de cette offre « spécial étudiant », LCL lance un jeu-concours appelé « La course à la Pièce » sur sa page Facebook. Jusqu'au 15 octobre 2012, les participants pourront gagner des lots toutes les semaines et un voyage pour deux personnes de Los Angeles à San Francisco.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Distributeurs trafiqués dans le Haut-Rhin : mise en garde de la préfecture

Trafic de distributeurs dans le Haut-Rhin : la vigilance est de mise

La préfecture du Haut-Rhin a publié un communiqué pour signaler des cas de « skimmer » dans la région. Il s'agit d'une technique de fraude bancaire performante et insoupçonnée qui permet aux malfaiteurs de récupérer les coordonnées bancaires des clients qui utilisent un distributeur automatique de billets équipé d'un skimmer.

Qu'est-ce qu'un skimmer ?

La préfecture du Haut-Rhin éclaire les particuliers dans son communiqué en définissant le skimmer : cet objet en plastique ou en fibre de verre est posé sur le distributeur automatique de billets. En général, il se confond avec les éléments de décoration et n'éveille pas les soupçons des usagers.

Le skimmer est un dispositif capable d'enregistrer les données de la carte bancaire utilisée pour effectuer un retrait. Ces informations peuvent par la suite être « piratées » par des malfaiteurs qui les emploieront pour réaliser des achats ou des retraits.

Rester prudent et vigilant

La préfecture recommande aux particuliers de rester sur leur garde. En effet, il est quasiment impossible de détecter la présence d'un skimmer sur un distributeur automatique de billets parce que les opérations bancaires se déroulent comme d'habitude.

C'est seulement en consultant les relevés bancaires que les abonnés se rendront compte des transactions réalisées à son insu.

Les clients qui ont utilisé des distributeurs automatiques de billets dans le Haut-Rhin sont donc invités à vérifier régulièrement leurs relevés bancaires pour repérer d'éventuelles opérations frauduleuses.

Lors de l'utilisation d'un distributeur, il leur est recommandé de signaler toute anomalie du système à la banque, au groupement des cartes bancaires et à la police pour les aider à remonter la piste du réseau de faussaires qui ont recours aux « skimmers », et ce, afin qu'il puisse être démantelé rapidement.

Pour assurer la protection de leurs clients, les banques projettent d'améliorer le système de sécurité des distributeurs bien que les cas de skimmers soient très rares et ne compromettent pas encore la sureté de ces terminaux.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La police n’enregistre plus les plaintes pour fraude à la carte bancaire

Une note du ministre de la justice incite les services de police et de gendarmerie à ne plus enregistrer de plaintes en cas de fraude à la carte bancaire.

Le ministère de la Justice a fait parvenir aux procureurs généreux auprès des Cours d'appel une dépêche rappelant que le dépôt de plainte n'est pas légalement obligatoire en cas de fraude à la carte bancaire. Cette dépêche invite les services de police et de gendarmerie à fournir une notice d'information à la victime expliquant que la banque est tenue de rembourser les sommes retirées sur le compte.

L'Association Françaises des Usagers des Banques (AFUB) et le Groupement des cartes bancaires dénoncent cette initiative.

L'AFUB estime que cette initiative est entreprise « au détriment des titulaires de cartes bancaires qui sont victimes de fraudes ». Elle la juge « criminogène car elle organise au bénéfice des fraudeurs une véritable impunité ».

L'AFUB analyse cette initiative comme la marque de « l'impuissance des pouvoirs publics face à la fraude et leur renoncement à toute politique répressive à l'égard d'une délinquance qui pourtant chaque année augmente inexorablement ».

Alors que ce type de fraude progresse de 7% par an, l'AFUB dénonce une volonté des autorités et des banques d'améliorer les statistiques liées à ce type de fraude en poussant le porteur de la carte à se plaindre auprès des banques. Ces dernières recensant dans leurs statistiques uniquement les plaintes qui ont engendré une indemnisation.

Le groupement des cartes bancaires estime que cette initiative entraînera « une perte d'informations pour les enquêtes de police, et une complication »pour les victimes. Pour le groupement, il s'agit d'un véritable « affaiblissement de la lutte contre la fraude ».

Pour le ministère de la justice, beaucoup trop de victimes estiment que le seul moyen d'être indemnisés est de déposer une plainte à la police ou à la gendarmerie. La chancellerie rappelle que la loi de 2001 permet d'éviter de porter plainte pour bénéficier du remboursement des sommes indûment volées.

Pourquoi cette initiative ?

Dans premier temps, on peut facilement imaginer qu'elle profite avant tout aux services de l'état qui se verraient ainsi soulager de la gestion des plaintes et donc réaliser des économies.

Dans cette optique, le ministère de la justice souhaite inciter les banques à prendre leur responsabilité en assument les risques et les charges liées aux faiblesses des cartes bancaires.

Voir la dépêche sur le site de l'AFUB : http://www.afub.org/ministere%20justice%20fraude%20CB.pdf

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La LCL renforce la sécurité de l’accès aux comptes de ses clients

La banque a mis en place un nouveau système afin de contrer le piratage des ordinateurs de ses clients.

Les logiciels pirates installés à l'insu de son utilisateur sur un ordinateur est en mesure de capter les frappes du clavier et donc de lire ce que vous écrivez.

Ces éléments sont alors transmis au pirate qui peut alors utiliser à sa guise vos comptes bancaires ou autres.

Pour empêcher cela, la LCL a développé un système permettant à ses clients de taper son mot de passe sans avoir à utiliser son clavier.

Il lui suffit de saisir son code secret grâce à un clavier numérique disponible sur le site internet permettant l'accès à son compte.

Grâce à ce système il est possible aux clients lcl de se connecter depuis son ordinateur mais également depuis son mobile ou encore par téléphone.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Solution Conso Budget, le nouveau prêt personnel de la banque en ligne e.LCL

Le prêt personnel Solution Conso Budget de e.LCL

e.LCL, la banque en ligne du groupe Crédit Lyonnais, ne cesse d'innover en proposant des produits plus adaptés aux besoins des consommateurs. Pour permettre à ses clients de concrétiser des projets personnels, e.LCL a créé « Solution Conso Budget », une formule de qui se démarque par sa souplesse et sa facilité d'adhésion.

Souscrire un crédit personnel en ligne

Grâce à « Solution Conso Budget », vous pourrez faire des vacances, organiser un mariage, optimiser le confort de votre logement en remplaçant vos appareils électroménagers ou effectuer d'autres achats sans être obligé de fournir des justificatifs. En effet, comme il s'agit d'un crédit personnel, une formule non affectée, vous pouvez utiliser les fonds à votre guise.

« Solution Conso Budget » permet d'emprunter de 3 000 euros à 60 000 euros pour une durée de 12 mois à 60 mois. Il faut savoir que la durée de remboursement est modulable en fonction de la capacité d'endettement du souscripteur. Au moment de la signature du contrat, le montant total du prêt, le montant des mensualités et les différentes échéances sont fixés d'un commun accord.

Les principaux avantages de l'offre « Solution Conso Budget »

La totalité du montant du crédit peut être accordée dans les 15 jours qui suivent la signature du contrat si les responsables d'e.LCL ont donné leur accord, après examen du dossier de demande de prêt. L'emprunteur peut demander à ce que la première mensualité ne soit versée que trois mois après le déblocage des fonds.

Les remboursements anticipés sont permis, cependant, si la durée de remboursement est prolongée, le taux d'intérêt augmente. Le taux applicable et tous les frais sont clairement indiqués pour que l'emprunteur puisse souscrire en toute connaissance de cause.

La plupart des prêts proposés par e.LCL sont personnalisables en fonction de la capacité d'endettement de chaque client. Par exemple, si vous voulez acheter une voiture, choisissez le prêt « Solution Conso Auto ». La formule « Solution Conso Travaux » vous permettra entre autres de financer des travaux jusqu'à 20 000 euros.

Comparez les offres en ligne pour trouver rapidement les offres de crédit les plus adaptées à vos besoins et pour profiter des conditions les plus intéressantes.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Banque en ligne : de plus en plus d’œuvres caritatives

Les banques en ligne se lancent dans les actions solidaires

Les banques en ligne ont trouvé une nouvelle manière d'améliorer leur image et leur notoriété : l'organisation d'œuvres caritatives pour aider les personnes défavorisées devient une nouvelle tendance depuis quelques mois.

Lutte contre l'exclusion bancaire chez la Banque Postale

En octobre dernier, la Banque Postale a sollicité l'appui de plusieurs organismes caritatifs pour aider les particulières victimes d'exclusion bancaire. Il s'agit entre autres de l'association Crésus, l'ADIE, la Croix-Rouge française, le Secours populaire, les Restos du Cœur, l'Union Nationales des centres Communaux d'Actions sociales et le Secours catholique.

Cette action est destinée à favoriser l'information : d'une part, les associations mèneront des campagnes auprès des personnes les plus touchées et d'autre part, la banque Postale présentera des services personnalisés à cette clientèle particulière. L'objectif de cette opération est simple : tout le monde devrait disposer d'un compte bancaire adapté à ses besoins et permettant d'intégrer une entreprise.

Plusieurs systèmes chez le Crédit Agricole

Le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne a lancé la banque en ligne Tookam en 2011 avec une récompense peu ordinaire pour les clients les plus fidèles. Ces derniers peuvent en effet choisir comme cadeau de faire un don à l'association caritative de leur choix en consultant le catalogue de cadeaux en ligne. Après une année d'existence, la banque en ligne compte déjà 3 000 clients. Selon le Directeur général du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne, l'établissement doit son succès à cette action solidaire.

Toujours sur le même principe, le Crédit Agricole a créé en 2011 le site « Kam et Léo » : les internautes peuvent souscrire à des produits d'investissement socialement responsables visant l'intérêt collectif et les coopérations. Depuis octobre 2012, le Crédit Agricole propose également « Pelikam », un site communautaire consacré au financement de projet solidaire et d'œuvres caritatives. Quelles que soient les motivations de ces établissements financiers, il faut reconnaitre qu'il s'agit d'initiatives louables.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Le paiement par mobile facilement piratable ?

Les meilleurs pirates du monde, réunis au Defcon à Las Vegas, pointent du doigt le paiement par téléphone mobile.

Alors que les banques ont développé toute une stratégie de développement d'outil de paiement par mobile pour « faciliter » notre quotidien de consommateur, les pirates informatiques réunis dans le plus grand espace au monde dédié à l'informatique dénonce la faible sécurité des mobiles et plus particulièrement des smartphones.

En effet les smartphones équipés des nouvelles puces NFC (Near Fear Communication) permettant les règlements en approchant le mobile d'un terminal de paiement seraient vulnérables.

Selon les pirates, l'un des techniques possibles pour récupérer les données d'un smartphone équipé de la technologie NFC, serait d'intervenir entre le mobile et le terminal de paiement sachant qu'il communique sans fil.

Il serait facilement imaginable qu'un pirate installe une sorte d'antenne capable de réceptionné et voir même de transmettre vos données le tout à distance sans que vous ou le commerçant disposant du terminal de paiement, ne puisse vous en apercevoir.

Un spécialiste de la sécurité a d'ailleurs fait la démonstration du piratage d'un smartphone sous Android en captant les données de la carte de crédit et en procédant à des achats avec les données volées.

Un ancien analyste de l'Agence nationale de sécurité a démontré que grâce à un capteur à proximité, il était en mesure de pénétrer dans un téléphone pour intercepter les signaux de la puce NFC voir même de prendre le contrôle du téléphone équipé de la puce NFC.

Il semblerait donc que la technologie mobile soit tout aussi faillible que les ordinateurs portables.A chacun d'être vigilant lors de ses paiements et surtout de bien vérifier ses relevés bancaires.

A lire également :

Google lance Google Wallet une solution mobile de paiement NFC

Crédit Agricole Bretagne lance le paiement sans contact

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Frais bancaires abusifs : que faire ?

Comment contester des frais bancaires abusifs ?

Lorsqu'un particulier ouvre un compte dans une banque, les deux parties signent un contrat qui prévoit les différents frais bancaires applicables dans le cadre des transactions bancaires ou en cas d'incident de paiement. Les taux sont également prédéterminés. Ainsi, le client souscrit en toute connaissance de cause. Par ailleurs, le contrat établi est régi par les articles 1134 et 1147 du Code civil.

Trois conditions que la banque doit remplir:

Pour que les frais bancaires appliqués par l'établissement financier soient incontestables, il faut réunir les conditions suivantes :- Le client doit être informé de tous les frais bancaires applicables : ces informations doivent être affichées dans les agences ou envoyées par courrier, s'il s'agit d'une hausse.- Le client doit toujours accepter les frais bancaires imposés avant leur entrée en vigueur. Selon la loi Murcef, la banque doit notifier le client trois mois avant que les nouveaux tarifs ne soient applicables. Ce dernier aura donc deux mois à compter de la réception de la lettre pour faire une contestation écrite.- Les frais bancaires doivent toujours correspondre à des prestations fournies par la banque.

Les démarches à suivre pour contester des frais bancaires abusifs

Si l'une des conditions précitées n'a pas été remplie, le client peut entamer une démarche pour contester l'application des frais bancaires et demander un remboursement.

Il doit d'abord rédiger et envoyer à l'établissement une lettre de contestation. Dans cette lettre, le client doit bien expliquer les faits et les actions reprochés à la banque en se fondant sur des arguments juridiques. Il est également tenu de conclure en indiquant les démarches qu'il compte entreprendre en cas de refus de la banque.

Si le cas se présente, il faut au préalable s'adresser au conciliateur de justice du tribunal d'instance. Si cette démarche n'aboutit pas à la résolution du litige et que le montant à l'origine du conflit est inférieur à 4 000 euros, il est possible de porter l'affaire devant le juge du tribunal d'instance le plus proche.

A lire aussi :

Les frais bancaires, une rémunération règlementée

Banque : François Hollande s'attaquera aux frais bancaires

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Quelques conseils pour bien choisir sa carte bleue

Choisir sa carte bancaire en fonction de ses besoins

Avant de prendre une carte bancaire auprès de votre banque, il est fortement recommandé de bien déterminer vos habitudes de consommation et vos besoins pour qu'elle soit un outil pratique au quotidien. Les recommandations d'un conseiller clientèle expérimenté permettent de mieux profiter de sa carte bleue.

Choisir sa carte bancaire en fonction de ses habitudes de paiement

Pour bien choisir sa carte bleue, il faut d'abord considérer ses habitudes de consommation :

- La carte à débit immédiat permet d'effectuer le paiement au moment de l'achat.

- Avec une carte à débit différé, tous les achats réalisés sont débités en une seule fois le mois suivant.

- La carte débit/crédit est idéale pour bénéficier d'une souplesse de paiement pour tous les achats : grâce à l'option crédit, un délai de remboursement peut être demandé au moment de l'achat.

Quel que soit votre choix, il est primordial de s'informer auprès du conseiller clientèle de la banque avant de choisir la carte bancaire idéale.

Des services d'assistance et des garanties intéressants

Les personnes qui voyagent souvent seront surement intéressées par les cartes bancaires qui incluent des garanties, des services d'assistance et des assurances complémentaires. L'assurance annulation voyage prévoit le remboursement du billet d'avion, des frais de déplacement et/ou d'hébergement. Il est également possible de profiter d'une garantie pour la location de voiture et d'une assistance rapatriement.

Il existe aussi des cartes bancaires qui permettent de bénéficier de prestations plus complètes grâce à un large choix de garanties supplémentaires à sélectionner en fonction de ses besoins. Les conseillers clients des banques sont à la disposition de tous les particuliers pour répondre à leurs questions et pour orienter leurs choix.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

L’univers de la banque à l’horizon 2025

Des changements plus ou moins certains dans le monde bancaire

L'évolution technologique apportera de nombreux changements dans le monde bancaire. Contraintes de s'adapter aux besoins des clients et de lutter contre les escroqueries, les banques continuent de tester et de mettre en place les systèmes les plus fiables qui existent. En 2025, la carte bancaire, le retrait de liquidité et la signature de contrat à la main ne seront plus d'actualité.

Le téléphone mobile jouera un rôle prépondérant

En 2025, l'usage du téléphone mobile dans le secteur bancaire sera plus développé pour permettre aux clients de consulter leur compte, d'effectuer diverses opérations bancaires (virements, gestion de budget, transfert d'argent, etc.) ou encore de réaliser des paiements en ligne à tout moment. Le téléphone mobile deviendra vraiment un porte-monnaie grâce à des applications préalablement testées pour garantir leur efficacité. Ce système de paiement sera adapté à n'importe quel achat grâce à la technologie NFC (Near Field Communication). Le paiement des factures sera également plus facile : lorsque le client les verra dans sa boite de réception, il lui faudra juste cliquer pour les régler en ligne.

Cependant, ce système innovant ne viendra pas à bout des chèques bancaires, mais il n'y aura plus d'envoi postal : en effet, il suffira d'expédier une photographie du chèque par mail à la banque.

Les distributeurs de billets intelligents et la visioconférence permettront aussi de réaliser des transactions à distance instantanées.

La souscription à distance, un système incontournable en 2025

Pour permettre aux clients de gagner du temps, la souscription de crédit, d'assurance ou d'autres produits financiers sera plus rapide et plus pratique en 2025 : il suffit d'enregistrer sa voix et photographier les pièces justificatives demandées par la banque. Tous ces documents seront envoyés par e-mail. La banque confirmera, par la suite, la souscription à distance par un courriel.

D'autres changements notables

La commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) autorisera surement les banques à guider les achats de leurs clients : les responsables des établissements financiers sont informés des habitudes d'achats de leurs clients et pourront ainsi leur faire bénéficier de réduction grâce à un partenariat avec des enseignes. Avec la géolocalisation, la banque pourra offrir des coupons de fidélité qui permettent d'obtenir des remises dans des commerces de proximité.

Après leur enregistrement sur le téléphone, les cartes de fidélité pourront être synchronisées avec le site de la banque du client.

Même en l'absence d'agences physiques et de guichet, les conseillers travailleront beaucoup plus : dès qu'un client fera une réclamation par SMS, ils les contacteront par téléphone ou se rendront à leur domicile.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Qu’est-ce qu’une banque « multicanal » ?

De plus en plus de banques multicanaux

Pour être plus proches des particuliers et pour permettre aux clients de bénéficier des différents services bancaires, la plupart des banques multiplient les points de contact, entre autres les appels téléphoniques, les guichets automatiques, les applications mobiles et les sites web. Pour que ce changement soit bénéfique, les stratégies de distribution doivent également évoluer pour s'y adapter.

La stratégie « multicanal » au sein des activités bancaires

La stratégie « multicanal » existe à présent depuis environ deux décennies. Cependant, cette révolution de la distribution bancaire ne semble être qu'un plan marketing destiné à améliorer l'image des banques en l'associant au lancement d'internet. Cette initiative devait dynamiser le secteur et optimiser leur performance commerciale. La stratégie « multicanal » permet également d'augmenter la productivité en réalisant plus d'opérations à moindres frais.

Les responsables bancaires voulaient que chaque client puisse s'informer et effectuer des opérations bancaires n'importe quand et n'importe où. Cependant, ce changement n'a pas été immédiat, il a fallu une quinzaine d'années pour que la souscription en ligne soit possible et que les transactions en ligne soient sécurisées.

Quelques points à considérer

Malgré tous les avantages de cette stratégie « multicanal », les spécialistes estiment que le changement n'est pas encore total. En effet, certains produits ne sont disponibles qu'en agence alors que d'autres ne sont proposés qu'en ligne. Pour que le concept « multicanal » soit effectif, il faudrait que chaque produit soit disponible à travers plusieurs canaux.

Étant donné que les informations présentées sur les portails virtuels sont déjà très complètes, les conseillers clients qui travaillent dans les agences sont désœuvrés. Ainsi, ils doivent assurer désormais de nouvelles fonctions telles que l'orientation des clients vers les canaux disponibles en fonction de leurs besoins. Ils doivent aussi être capables de déterminer les principaux besoins de leurs interlocuteurs pour leur proposer des services adaptés à leur mode de vie.

Une tâche donc de plus en plus difficile.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Un site Internet totalement dédié aux étudiants créé par la Banque Populaire

La Banque Populaire ouvre un nouveau site pour les jeunes

Pour mettre ses offres spéciales jeunes en avant, la Banque Populaire lance un nouveau site baptisé « La banque des étudiants.com ». Grâce à ce portail, les étudiants pourront mieux choisir les produits et les services qui leur conviennent pour bien préparer leur rentrée.

Des solutions de financement à partir de 1 euro par mois

Actuellement, de plus en plus de banques proposent des offres spéciales aux jeunes adultes à des tarifs défiant toute concurrence. Avec son nouveau site « La banque des étudiants.com », la Banque Populaire a envie d'être considérée comme la banque préférée des jeunes.

Pour ce faire, la Banque Populaire a étudié les principaux besoins des étudiants : sur le nouveau site « La banque des étudiants.com », plusieurs solutions de financement sont présentées à partir de 1 euro par mois.

Des produits et des services très complets

Sur le nouveau site « La banque des étudiants.com », les internautes peuvent accéder à une interface réservée aux étudiants à la recherche de services adaptés à leurs profils et à leurs besoins.

La Banque Populaire travaille en partenariat avec la LMDE pour que ses jeunes clients puissent profiter de nombreuses prestations bancaires dès 1 euro par mois : gestion de compte en ligne, carte de paiement, autorisation de découvert, etc.

Les étudiants peuvent également souscrire à des offres très intéressantes en ligne pour subvenir à ses besoins et franchir les étapes les plus importantes de leur vie en toute sérénité : frais d'étude, santé, logement, permis, etc. La banque des étudiants.com présente aussi des livrets jeunes et des livrets A à des tarifs défiant toute concurrence.

Grâce à une collaboration avec l'opérateur NRJ Mobile, La Banque Populaire lance une carte bancaire personnalisable et adaptée au style des jeunes souscripteurs. En plus, cette carte permet de profiter de nombreux avantages dans le monde de la musique, du cinéma et des événements divers. Par exemple, pendant les NRJ Music Awards, les places VIP sont offertes aux détenteurs de cette carte bancaire.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Attention au Hameçonnage ou phishing : vos données bancaires en danger

Il y a quelques semaines les clients de la Banque Postale et du Crédit Agricole étaient la cible d'une opération de hameçonnage (Phishing) visant à récupérer leurs coordonnées bancaires.

Les voleurs de coordonnées bancaires ont de la suite dans les idées puisque c'est désormais au tour des clients du Crédit Mutuel d'être les victimes de cette tentative de récupération.

Pour se faire, les détrousseurs bancaires envoient des vagues d'emails grâce à des robots informatiques qui aspirent les adressent web sur l'ensemble du web et visant particulièrement les internautes français.

Ces emails intitulés par exemple « Attention ! Votre Compte de La Banque Postale à été limite ! », (on remarquera les erreurs d'orthographe) appellent le client de la banque à mettre à jour ses données bancaires.

Recopiant la procédure de sécurité de la banque, les escrocs vous invitent malicieusement à laisser vos coordonnées bancaires.

Dans le cas du Crédit Mutuel, les manipulateurs tentent de vous rassurer en plaçant judicieusement des éléments textuels dans l'email pour endormir votre vigilance. Vous trouverez par exemple les coordonnées du groupe bancaire avec le numéro de déclaration administratif, le téléphone et le fax ; ou encore un paragraphe vous invitant à ne pas imprimer l'email en question.

Le Crédit Mutuel estime d'ailleurs qu'il s'agit de talentueux manipulateurs probablement français puisqu'ils reproduisent relativement bien la procédure de sécurité et surtout n'hésitent pas à envoyer 2 à 3 mails à chaque fois un peu plus alarmiste pour inciter le client de la banque à mettre à jour ses coordonnées bancaires.

Dernier exemple en date illustrant la motivation de ces escrocs bancaires : SFR.

Certains clients ont cru recevoir de la part de leur opérateur SFR un courrier relativement intriguant leur demandant de mettre impérativement à jour leurs coordonnées bancaires.

En cliquant sur le lien figurant dans l'email, le client piégé ne se rend pas compte qu'il est redirigé vers un site web hébergeant une page très semblable au site de SFR. Une fois sur cette fausse page, celui-ci est alors invité à sélectionner sa banque et à remplir ses coordonnées bancaires.

Malgré les mises en garde des banques à ne pas répondre aux demandes par Internet, certains clients tombent malgré tout dans le panneau et se retrouvent avec des mouvements bancaires qu'ils n'ont pas réalisés.

Nous vous conseillons pour ne pas tomber dans le piège, de ne jamais répondre à un courrier de votre banque reçu par Internet. Préférez toujours un bon appel téléphonique ou un déplacement chez votre conseiller, et surtout vérifiez toujours l'adresse du site Internet dans la barre d'adresse de votre explorateur.Attention au Hameçonnage : vos données bancaires en danger !

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Monabanq verse 1 € à Médecins Sans Frontière pour chaque j’aime sur Facebook

Opération monabanq. : 1 like = 1€ versé par monabanq. à Médecins Sans Frontières ! Likez, partagez, faites grimper le compteur jusqu'à 25 000 € !

Jusqu'au 26 décembre 2012, au profit de Médecins Sans Frontières : Pour chaque « j'aime » enregistré sur l'ensemble des supports de communication dédiés à cette campagne, monabanq. verse un euro à Médecins Sans Frontières.

monabanq. s'engage à verser une somme minimale garantie de 10 000 € et maximale de 25 000 € à Médecins Sans Frontières.

L'atteinte de cette somme marquera la fin de la campagne.Une mise en avant spéciale est visible sur le site www.monabanq.com et sur la page facebook de monabanq.

Au cours d'une interview, Guillaume Despré, le directeur Marketing de la banque en ligne, explique le déroulement de cet évènement.

Une opération de solidarité

Pour chaque « J'aime » ou « Like » attribué à l'opération visible sur le site de monabanq. ou sur la page Facebook de monabanq., l'association Médecins Sans Frontières recevra 1 €.

Il faut bien cliquer sur le « Like » ou « J'aime » des supports présentant l'opération Médecins Sans Frontières comme indiqué sur l'image.

monabanq. a choisi Médecins Sans Frontières car en octobre, Médecins Sans Frontières a largement communiqué sur son besoin de fonds via sa campagne « SANS vous, pas de Médecins Sans Frontières ». monabanq. y a été sensible et a contacté Médecins Sans Frontières pour définir, avec eux, les termes d'un possible mécénat.

Alors rendez-vous sur le site www.monabanq.com ou sur http://www.facebook.com/monabanq !

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Le mobile : l’avenir de la banque en ligne selon une étude ING Direct-BVA

La banque en ligne ING Direct a réalisé une étude sur le m-banking avec le partenariat de BVA qui indique que près de 2/3 des français pensent que l'avenir de la banque est sur mobile.

Selon l'étude 1/3 des français a déjà utilisé son téléphone mobile pour effectuer une opération bancaire telle que la consultation des comptes, la réception d'un code bancaire, la mise en place des alerte de compte courant ou encore le virement via le site internet mobile.

L'émergence des smartphones et de l'internet via mobile ont facilité le développement de nouveaux besoins en matière de services bancaires.

Les banques ne s'y sont pas trompées puisqu'elles ont développé tout un tas d'application via Iphone ou Android.

Toutefois même si 57% des personnes ont déjà entendu parlées des applications bancaires pour mobile, seuls 8% des personnes interrogées ont déjà téléchargé ces applications. Et seulement 2/3 d'entre elles l'utilisent.

Pour Benoit Legrand Directeur Général d'ING Direct : « Le m-banking représente selon nous gain de temps, souplesse et simplicité pour nos clients. C'est pourquoi, nous entendons les encourager à sauter le pas en développant une nouvelle version de notre application mobile ».

Paroles suivi d'actes puisque ING Direct a lancé la version 2 de son application Iphone qui propose (en plus des fonctions de base consultation de comptes, virements, contact, connexion facilitée, etc.) de nouvelles fonctionnalités telles que :

- La commande de chèque,- Visualiser / envoyer / enregistrer vos RIB,- Utiliser le moteur de recherche de vos opérations,- Obtenir des détails sur vos comptes / contrats,- Les virements programmés / permanent,- L'opposition sur les prélèvements et chèques/chéquiers,- Le solde prévisionnel encours de carte à débit différé ou encore le versement libre sur Assurance vie,- Paramétrer vos alertes SMS et email,- Parrainer vos amis.

Les utilisateurs d'Android ne sont pas sans reste puisque une version 1 est proposée. Mais cette application android demeure limitée en services. Vous ne pourrez pour le moment que :- Consulter vos comptes,- Effectuer des virements,- Faire des oppositions,- Contacter un conseiller.

ING Direct s'arme de nouveaux outils pour mieux fidélisés une clientèle toujours plus désireuse de maitriser ses frais bancaires et ses dépenses au quotidien en étant constamment informée de sa situation bancaire.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Histoire de la Société Générale 6ème partie

Société Générale, La contemporaineBHFM

La Société Générale crée la branche BHFM (Banque de détail Hors France Métropolitaine) en 1998 qui s'inscrit dans une logique stratégique majeure de la banque.La BNP

En 1999, la BNP tente d'absorber Paribas et la Société Générale en réalisant deux OPE (offre publique d'échanges) simultanées. La BNP parvient à prendre le contrôle de Paribas mais perd la Société Générale qui conserve alors son indépendance et continue ses acquisitions à l'international.Banque de l'année

La Société Générale est désignée « banque de l'année » en 2006 mais elle est aussi première banque signataire du pacte PME, un moyen pour la banque d'élargir ses partenaires technologiques et de trouver de nouveaux partenaires innovants, le tout dans un souci environnemental, voire social.L'affaire Kerviel

Ce trader de la Société Générale a accumulé des positions acheteuses sur les contrats à terme et dissimulé ces opérations. Si en 2007, cela a été plutôt gagnant, en 2008 la Société Générale s'aperçoit des risques. C'est la fraude la plus élevée de tous les temps. La perte sèche pour la Société Générale est de 4,9milliards d'euros.Crise de 2008 : subprimes

La crise des subprimes entraine la faillite de la banque Lehman Brothers qui entraine la bourse américaine puis toutes les bourses mondiales et vient aggraver davantage la crise mondiale financière déjà présente. Malgré cette crise et l'affaire Kerviel, la Société Générale garde la tête hors de l'eau.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Interview d'Ines Mercereau - PDG de la banque en ligne Boursorama Banque

Choisir ma Banque (CMB) : Il y a près de 6 ans Boursorama Banque lançait son offre de banque en ligne en France, quel bilan portez vous sur vos résultats et sur vos objectifs à moyen terme ?

Inès Mercereau: La réponse est simple : Boursorama Banque a bel et bien trouvé son marché ! Dans un contexte où un tiers des français sont multi bancarisés, notre objectif est de faire de Boursorama Banque la première des deuxièmes banques.

L'acquisition en 2006 de la filiale française de CaixaBank, nous a permis d'entrer sur le marché de la banque en ligne. Boursorama Banque est ainsi devenue, grâce à la profondeur de son offre, l'innovation mise au service de ses clients et la qualité de ses services bancaires, un acteur de référence sur ce marché. Forts de ce succès, nous avons décidé d'accélérer notre développement l'année dernière : nous avons donc fortement investi sur notre marque afin d'accroitre notre notoriété et gagner la confiance de nouveaux clients. 

Désormais, nous enregistrons une croissance régulière et soutenue des ouvertures de comptes courants, et nous comptons aujourd'hui plus de 340 000 clients. Notre offre performante, accessible et innovante avec des services inédits en France comme le MoneyCenter, séduit 5 000 nouveaux clients tous les mois qui apprécient d'avoir accès à leur banque en ligne à tout moment.

CMB : Pouvez-vous nous préciser les grandes lignes de votre offre bancaire ?

Inès Mercereau : Tout d'abord il faut souligner que Boursorama Banque est la seule banque en ligne avec une offre aussi complète, allant de la banque au quotidien au crédit immobilier en passant par une offre d'épargne en complète architecture ouverte. Par exemple, Boursorama Banque est la seule banque en ligne à proposer du crédit immobilier en son nom et avec un processus de souscription totalement en ligne.

Notre offre de produits et services bancaires au quotidien comprend le compte courant et la carte Bleue Visa ou Visa Premier gratuites . Nous offrons également des produits d'épargne réglementée tels qu'un compte sur livret (CSL) dont la rémunération pérenne est attractive, ainsi que les produits bien connus des français : Livret A,.Livret de Développement Durable (LDD), PEL/CEL.

Enfin, nos clients peuvent souscrire à des produits d'épargne tels que le contrat d'assurance Boursorama Vie (en gestion libre ou pilotée) ou l'investissement en OPCVM sans droits de garde, sans droits d'entrée et sans droits de sortie. Et bien sûr, Boursorama Banque propose à ses clients une offre complète de produits d'investissements en bourse.

Notre organisation nous permet de proposer ces services et produits à un coût extrêmement compétitif pour le client. La spécificité de notre offre repose en effet sur la transparence de nos tarifs (plus de 15 services courants gratuits) ; l'accessibilité de notre offre (accès à tous ses comptes en ligne, service clientèle joignable sur des plages horaires élargies 8h - 22h) ; la performance des produits proposés ; l'innovation au service des clients et la qualité de ces produits et services.

CMB : Quel est votre positionnement par rapport à la concurrence des autres banques en ligne et des banques traditionnelles ?

Inès Mercereau: Boursorama Banque appartient à une nouvelle génération de banque qui répond aux exigences de tous ceux qui souhaitent cumuler les bénéfices d'une offre simple et attractive, d'un service client accessible et efficace, et d'une banque offrant toutes les garanties de solidité financière.

Outre le fait que Boursorama Banque demeure la banque la moins chère, nous nous distinguons de la concurrence par la diversité, l'étendue et la transparence de notre offre. Par exemple, Boursorama Banque propose une offre sans package ni livrets sur-rémunérés et attractive dans la durée.

J'ajoute que l'innovation est au cœur de nos priorités et notre ambition est d'être la « banque en ligne avec son époque ».

Deux exemples :• Après notre application iPhone, nous venons récemment de lancer une application sur Android, que les clients attendaient avec impatience.• Boursorama Banque a d'ailleurs été la première banque en France à lancer le MoneyCenter, un outil de gestion des finances personnelles qui agrège vos comptes bancaires externes.

CMB : Vous avez lancé il y a deux mois une version optimisée de votre outil « Money Center », pouvez nous expliquer l'intérêt de cet outil pour le consommateur ?

Inès Mercereau : Concrètement, le MoneyCenter est un service de gestion de vos finances personnelles gratuit, créé et développé par Boursorama. Il permet aux clients de Boursorama Banque d'importer et d'agréger de manière automatique et sécurisée tous leurs comptes Boursorama Banque mais également leurs comptes courants détenus dans 14 autres banques françaises .

L'utilisateur peut visualiser l'ensemble de ses comptes bancaires sur une seule interface, gérer son budget en programmant des alertes par exemple, et peut également suivre la valeur de son patrimoine, ses contrats ou encore disposer de l'historique de toutes ces données, le tout dans un environnement confidentiel et sécurisé.

Ce service compte déjà plus de 40 000 utilisateurs.

CMB : Que pensez-vous de « Choisir ma banque » ?

Inès Mercereau: « choisirmabanque » est pour nous un partenaire privilégié. Vous êtes un vecteur de communication indispensable à la transparence du marché, et vos études sont très appréciées de nos clients.

Boursorama Banque a été classée la banque la moins chère par « choisirmabanque » en début d'année ; ce classement confère une légitimité à notre offre, assoit notre positionnement, et c'est essentiel pour nous.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Nouvelle étude ING Direct -TNS Sofres sur « Les Français et l’argent »

ING Direct via l'institut de sondage TNS Sofres vient de publier une étude* consacrée à la relation qu'ont les français avec l'argent.

TNS Sofres réalise désormais pour ING Direct « un Observatoire de cette relation clé qui impacte la consommation, les rapports sociaux ou encore le rôle attendu d'une banque ».

Les français recentrent leurs priorités

L'étude met en avant que « 81% des français se recentre sur leur famille proche ». Ce chiffre confirme le phénomène de société qui consiste à recentrer leurs intérêts autour du foyer. Et cela se traduit en règle générale par des projets visant à l'amélioration du confort au foyer et de la vie quotidienne.

L'etude révèle aussi que les français valorisent davantage l'argent que le temps puisque 66% déclare qu'ils amélioraient leur vie quotidienne s'ils gagnaient 20% de salaire en plus. Tandis que 33% ont confié qu'ils préfèreraient épargner.

A coté de cela l'étude montre que les français admettent que l'épargne est « une valeur sûre » pour proteger sa famille, réaliser des projets ou se sentir responsable.

Une relation distante entre les français et leurs banques

L'étude révèle enfin que les français sont persuadés à 38% que la banque est un passage obligé plus qu'un réel partenaire (20%).

Les français estimeraient selon le sondage que « le monde bancaire ne répond pas suffisamment à leurs attentes de clarté, de transparence et d'information ». D'ailleurs 87% d'entre eux souhaitent plus de clarté sur les tarifs et 75% aimeraient plus d'informations pour gérer leur argent au quotidien.

* Etude réalisée sous forme de blogs dans une 1ère partie et sous forme qualitative dans une 2ème partie sur 2025 individus agés entre 18 ans et plus du 29 mars au 2 avril.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Linxo plateforme de gestion des comptes bancaires

Dans notre précédente lettre d'information nous vous parlions de Money Center la plateforme de gestion multibanques de Boursorama.

Il existe son concurrent Linxo qui est également un service gratuit de gestion multicompte.

Linxo se décrit comme le premier service de gestion de finances personnelles synchronisé automatiquement avec les banques de France.

Pour se faire, il vous suffit de vous inscrire gratuitement pour accéder à son espace privé et sécurisé.

Vous selectionnez les banques où vous disposez d'un compte bancaire, et Linxo se charge de rapatrier les données et de les catégoriser. Ces données sont fréquemment mis à jour à chaque utilisation de Linxo.

Linxo enregistre vos données bancaires afin qu'elles soient accessible même si elles disparaissent de l'affichage du site internet de votre banque.

Linxo propose également un service de vigilance qui vous alerte par email lorsque des sommes importantes sont en mouvement sur votre compte et lorsque vous risquez d'être à découvert. Les alertes sont, bien entendu, configurables.

Avec Linxo vous pouvez même identifier des frais bancaires prélevés sur votre compte par votre banque.

Linxo a choisi les certificats SSL de Verisign pour sécuriser les communications confidentiels dont les données sont sécurisées grâce à un chiffrement 128 bits. De plus d'après Linxo le célébre fabricant d'antivirus McAfee éprouve quotidiennement la sécurité des serveurs de Linxo.

Autre sujet d'inquiétude, le stockage des données. Linxo assure que ces données demeurent confidentielles et ne sont jamais transmises à des tiers sauf avec votre accord.

Linxo se limite uniquement à l'analyse de vos comptes bancaires donc à une « lecture seule ». Le service ne permet pas d'effectuer des mouvements bancaires. Si un mouvement bancaire parait suspect sur l'un de vos comptes, Linxo vous envoie immédiatement une alerte email.

Linxo se place en concurrence direct avec Money Center et bénéficie du soutien de François Mazon, président de Cap Gémini France. Néanmoins, elle ne dispose pas pour le moment de la même force financière que Boursorama pour accélérer le développement de son outil.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque en ligne de la Banque Postale

 « La Banque Postale chez soi », la nouvelle banque en ligne

Pour suivre la tendance et pour continuer de satisfaire ses clients, la Banque Postale a lancésa propre banque en ligne. L'interface virtuelle s'appelle « La Banque Postale chez soi » et améliore surement le positionnement de l'établissement bancaire qui compte déjà plus de 10 millions de clients.

Le lancement de la banque en ligne

Annoncée en septembre 2011, la création de la banque en ligne de la Banque Postale était, à l'origine, prévue pour le mois de janvier 2012. Bien que les préparations techniques aient pris du temps, le projet a finalement aboutit au deuxieme semestre 2012. La version web de la Banque Postale est accessible aux personnes qui possèdent un compte bancaire crédité d'un minimum de 20 euros.

En septembre 2011, Philippe Wahl, le Président du directoire de la Banque Postale a également évoqué la proposition de nouveaux produits et services bancaires en ligne. Cependant, les responsables n'ont pas publié d'informations sur ce sujet.

Une importante progression pour la Banque Postale

La création d'une interface virtuelle permet à la Banque Postale d'apporter une touche d'innovation et de dynamisme à ses activités. Fort de ses nombreuses agences postales implantées un peu partout en France (plus de 2 500 bureaux), l'établissement avait besoin de cette forme de proximité qui fait la force de ses concurrents pour augmenter sa clientèle et pour cibler les particuliers qui n'ont plus le temps de se déplacer ou qui souhaitent accéder à leurs informations bancaires à tout moment.

Pour assister ses clients, la nouvelle banque en ligne communique par courriel, par visioconférence, par chat ou par téléphone. Un outil de suivi de compte bancaire est également à la disposition des usagers.

Visiter le site de la banque postale en ligne : www.labanquepostale.fr/index/particuliers/au_quotidien/banque_en_ligne.html.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Fortuneo lance son application gratuite Fortuneo Budget sur Iphone

La banque en ligne Fortuneo lance son application de gestion de budget multi-comptes, automatise, gratuit et ouvert à tous.

Fortuneo Budget est une application qui vous permet uniquement de consulter vos comptes bancaires ainsi que vos livrets d'épargne de près de 95 banques françaises.

Quotidiennement, l'application met à jour vos informations que vous pouvez consulter par catégories.

Fortuneo Budget vous alerte du solde de vos comptes, des dépenses, des dépôts effectifs et de tous les frais bancaires qui touchent les différents comptes que vous aurez préalablement enregistrés. Mais il ne permet pas de réaliser des opérations bancaires telles que virements, oppositions, etc.

Fortuneo propose cette application gratuitement sur l'appstore et parfaitement anonyme puisqu'il suffit de laisser son adresse mail et son code postal pour s'enregistrer. Vous recevrez ensuite un code d'activation qui vous permettra de débuter l'importation des données de vos différents comptes.

Fortuneo rassure les utilisateurs de son application en garantissant la sécurité des informations relatives aux comptes qui sont « cryptées et stockées » en France chez Fortuneo.

Vous pouvez télécharger l'application à l'adresse suivante :http://itunes.apple.com/fr/app/fortuneo-budget/id502036058?mt=8

Visionnez la démonstration de l'application à l'adresse suivante :http://www.youtube.com/watch?v=Xn59ppczd6E

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

L’application « Mes Comptes » de BNP Paribas fait peau neuve

L'application « Mes Comptes » de BNP Paribas devient plus fonctionnelle

La BNP Paribas était la première banque à proposer une application pour smartphones et tablettes tactiles. Actuellement, la banque confirme son dynamisme dans le domaine des nouvelles technologies en lançant une nouvelle version de l'application iPad « Mes Comptes ».

Des changements au niveau du design et des fonctionnalités

Pour satisfaire les utilisateurs de l'application iPad « Mes Comptes », le design de l'interface a été totalement refondu. Elle est désormais plus ergonomique et plus simple à consulter pour les clients les plus néophytes. En effet, la navigation est plus facile et plus intuitive.

Il est possible de personnaliser le tableau de bord et les usagers ont des outils graphiques à leur disposition afin qu'ils puissent accéder à une synthèse ou à une version détaillée des comptes. Le client peut personnaliser l'application elle-même et lancer une recherche multicritères sur les opérations effectuées sur les 13 derniers mois.

Des services plus pratiques

La nouvelle application iPad « Mes Comptes » permet de contacter un conseiller plus rapidement. Les utilisateurs peuvent ainsi prendre un rendez-vous pour obtenir de plus amples informations sur les services proposés par la BNP Paribas. La souscription en ligne est désormais possible pour les produits d'épargne, les produits bancaires, les offres de crédit et les contrats d'assurance.

BNP Paribas améliore aussi sa communication directe à travers les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter. La banque utilise également la plateforme YouTube pour mieux informer les particuliers. Si vous voulez bénéficier de tous ces services, téléchargez gratuitement l'application « Mes Comptes » sur le site de la banque.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Internet impose des réformes aux services bancaires en ligne

Face au développement d'internet, les banques se doivent d'innover

Les services bancaires en ligne se sont largement popularisés ces dernières années. La dématérialisation de leurs prestations a permis aux établissements bancaires d'élargir davantage leur marché et de fidéliser la clientèle.

La banque en ligne, rapide et pratique

Plus sûr, plus rapide et moins contraignant, le service bancaire par Internet est en pleine expansion, en particulier avec la montée en puissance des smartphones. La dématérialisation des opérations, principe de base de la banque en ligne, optimise la gestion du temps de traitement des tâches non seulement du côté de la banque, mais également du côté du client. Elle simplifie ainsi largement la relation clientèle-banque.

Quasiment toutes les opérations courantes sont concernées : consultation de solde, virements de compte à compte ou demandes de chéquiers, gestion des placements ou gestion de crédits, simulation ou recherche de renseignements, informations pratiques, sollicitation du conseiller clientèle...

Ma banque partout avec moi

Désormais, grâce aux services bancaires en ligne, il n'est plus nécessaire de se rendre auprès des agences, ce sont les banques qui se rapprochent du client et elles se placent même « dans leurs poches ». Cela est la résultante d'un changement en termes d'habitudes de consommation.

D'après une étude réalisée par Exton Consulting et l'association bancaire Efma auprès d'un échantillon de 3500 personnes, dans sept pays européens, 86 % des internautes ont dorénavant recours aux services en ligne proposés par leurs banques et s'y connectent en moyenne deux fois par semaine, et le mobile représente une part importante. Uniquement en France, 18 % des utilisateurs de smartphones consultent leurs comptes en ligne depuis leurs terminaux.

Les innovations en la matière font d'ailleurs office de catalyseur. En effet, outre les tâches basiques relatives à la gestion des comptes, les clients ont la possibilité d'accéder à des applications diverses depuis le portail en ligne de leurs banques. Ainsi, la clientèle de la Société Générale peut essayer une application mobile et web très ludique facilitant la gestion du budget. Elle permet entre autres une représentation par thème de leurs dépenses (vie quotidienne, loisirs, santé, transports, logement...).

De son côté, Boursorama a mis au point une application mobile baptisée « Easy Chèque », qui permet d'envoyer un chèque bancaire de façon dématérialisée. Certaines banques s'inspirent aussi des réseaux sociaux pour actualiser leurs offres en ligne. Ainsi, American Express a lancé le « Link, Like, Love », une offre qui permet d'associer la carte bancaire à un profil Facebook. En y souscrivant, l'internaute peut profiter de réductions sur des articles ou services qui correspondent à ses intérêts.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La Caisse d'Epargne et son offre Bouquet Liberté

Face à une concurrence de plus en plus forte des banques en ligne qui tirent les tarifs vers le bas, la Caisse d'Epargne s'adapte en lançant en juillet dernier sa nouvelle offre "Bouquet  Liberté".

Celle-ci a déjà attiré plus de 35 000 souscripteurs dont 10 000 auprès de la Caisse d'Epargne de Bourgogne Franche Comté.

"Bouquet Liberté" permet de réaliser son propre package en fonction de ses besoins selon un ensemble de services prédéfinis.

Bouquet liberté sera composé d'un socle commun de produits que le client pourra complété par d'autres services.

La banque ne souhaite donc plus proposer des packages "fermés". Elle souhaite offrir des solutions "adaptables" qui collent au plus proche au besoin du client.

Cette stratégie se généralise d'ailleurs chez les banques traditionnelles. Certaines comme la LCL ont même décidé de commercialiser de manière très limité leurs packages tels que la formule ZEN.

Face aux scandales des packages composés de produits qui pris individuellement selon sa consommation réelle reviendraient moins chère, les banques ont décidé de développer de nouveaux produits bancaires adaptés à une demande, de plus en plus forte, de frais bancaires les plus bas possibles.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les nouveautés de la 27ème édition du salon CARTES 2012

Le Salon CARTES 2012, un rendez-vous incontournable pour connaitre les dernières innovations en matière de technologies intelligentes et de sécurité numérique

Le Salon CARTES 2012 qui s'est tenu du 15 au 18 novembre dernier a attiré plus de 19 000 visiteurs. Cette forte audience prouve ce rendez-vous d'envergure internationale est désormais incontournable pour découvrir les nouveautés technologiques dans le domaine de la sécurité numérique et des solutions de paiement proposées par les 435 exposants.

Les particularités du Salon CARTES 2012

Cette 27e édition s'est démarquée par l'originalité des thématiques abordées dans le cadre des 119 conférences d'experts, par les démonstrations des nouvelles inventions en matière de paiement, de mobilité, de sécurité et de techniques d'identification. Ce salon a encore permis à de nombreux professionnels de profiter de plusieurs opportunités de business et d'échanges enrichissants.

Les nouveautés technologiques

En 2012, les visiteurs du Salon CARTES ont pu découvrir les nouvelles solutions de paiement mobile - notamment les applications NFC (Near Field Communication) -, de m-Commerce et d'e-commerce. Les conférences consacrées à l'influence du paiement mobile sur l'industrie des paiements et aux changements apportés par les offres prépayées en Europe et dans le monde ont également été bien accueillies par les visiteurs du Salon. Les professionnels ont aussi pu tirer des enseignements qui les aideront à mieux développer leurs activités, comme le comportement des nouveaux consommateurs.

Les innovations technologiques primées

Onze innovations technologiques ont été récompensées par des Trophées SESAMES le 5 novembre 2012 à l'hôtel Westin de la place Vendôme. Le SESAME Hardware a été attribué à l'entreprise NXP pour son Next Generation NFC Radio Controller, le SESAME Software a été décerné à Intrinsic-ID grâce à son application Saturnus et la société Sunward Telecom Limited s'est vu attribuée le SESAME Identification/Cartes ID/Santé grâce à la solution 13.56 Mhz RF-SIM. Le groupe Morpho a aussi décroché le SESAME IT Security en présentant le EMV Pro Digit. Le SESAME Transport a été octroyé à la société Infineon Technologies AG pour sa solution Security Controller for Transport Applications.

Les autres trophées ont été répartis comme suit :

>SESAME Banque - Commerce - Fidélité à Toro Development Ltd. avec l'Akami Suite.

>SESAME Internet sécurisé - Authentification à NXP Semiconductors Austria GmbH avec sa solution Mobile POS for eTicket and Stored value reload.

>SESAME Mobilité à Oberthur Technologies pour le Multi-brand NFC Payment Wallet.

>SESAME e-Transactions à Giesecke & Devrient avec Portigo.

>SESAME Production & tests à Germalto pour PrintPixel.

>SESAME Découverte à RCDEVS SARL pour l'OpenOTP/TiQR Authentification Server.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Etude de Monabanq et du Credoc sur les clients des banques en ligne

Monabanq a réalisé avec le Credoc une enquête sur 300 clients de banque en ligne en France afin de déterminer leur comportement de consommation bancaire.

L'étude fait trois constats :

  1. Les clients des banques en lignes sont en grande majorité plus diplômés et plus riches.2/3 des clients de banques en ligne ont un diplôme supérieur au baccalauréat contre 39% en moyenne.76% de ces clients disposent d'un revenu supérieur à 1860€ par mois contre 55% en moyenne. 
  2. La majorité des clients habitent la moitié nord de la France.56% des clients habitent dans la moitié nord du pays (contre 38% en moyenne). 27% de ces clients habitent en région parisienne.45% des clients de banque en ligne habitent principalement dans des villes de plus de 20 000 à 200 000 habitants (contre 35% en moyenne).70% d'entre eux sont propriétaires de leur logement (contre 59% en moyenne). 
  3. La banque en ligne est principalement une banque secondaire.La banque en ligne n'est pas la principale banque. 94% des clients de banque en ligne sont également des clients d'une banque traditionnelle.Et 83% des clients de banque en ligne ne sont clients que d'une seule banque en ligne. Et seulement 12% d'entre eux en ont fait leur banque principale.L'étude Monabanq-Credoc constate que 31% des personnes interrogées envisagent de faire de leur banque en ligne leur banque principale.

Les banques en ligne semblent progresser dans le monde bancaire, au vu des 91% de satisfaction observée dans l'étude, gageons que celles-ci ne pourront que progresser dans les prochaines années.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Premier rapport 2011 de l’observatoire des tarifs bancaires

Le premier rapport de l'observatoire des tarifs bancaires vient d'être mis en ligne par le comité consultatif du secteur financier (CCSF).

Rappel

La loi de régulation bancaire et financière du 22 octobre 2010 permettait au CCSF de suivre une mission analysant l'évolution des tarifs bancaires. Pour cela il a été constitué en 2011 l'Observatoire des tarifs bancaires dont les membres sont issus de divers horizons aussi bien du milieu bancaire qu'associatifs. 

Le rapport présenté par l'observatoire concerne l'évolution des tarifs 2011 et se base sur les tarifs de 126 banques. 

L'observatoire a analysé l'évolution des tarifs entre 2010 et 2011 issus des extraits standards et a fait les observations suivantes :- l'abonnement à la gestion sur Internet : -13% (-15% depuis 2009)- Produit offrant des alertes sur la situation du compte par SMS : - 7% (-8% depuis 2009)- Cotisations annuelles des cartes de paiement à débit immédiat : +1% (+3% depuis 2009)- Cotisations annuelles des cartes de paiement à débit différé : +0,8% (+1,5% depuis 2009)- Cartes de paiement à autorisation systématique : +1,5% (+4% depuis 2009)- Retrait en euros dans un DAB d'un autre établissement en zone euro : +3% (+12,7% depuis 2009)- Virement occasionnel : +1% (+2% depuis 2009)- Mise en place d'un prélèvement : -8% (-8% depuis 2009)- Commission d'intervention : +0% (+0,7% depuis 2009)- Assurance perte ou vol des moyens de paiement : +1,2% (+1,8% depuis 2009)

Le rapport observe donc 3 baisses au niveau de l'abonnement à la gestion internet, au niveau des produits d'alertes et pour la mise en place d'un prélèvement. 

En dehors des frais de retraits, les hausses restent modérées. Selon l'observatoire, elles sont inférieures à l'évolution des prix de la consommation de l'Insee qui était de 2,9% entre 2009 et fin juillet 2011. 

Seuls les frais de retraits dépassent ce taux. Retraits dont les banques renoncent au fur et à mesure la gratuité à l'image de la banque postale. Le rapport met en relief que « tout en présentant des hausses moyennes faciales très faibles, inférieur à 0,01 euro, ces évolutions entraînent potentiellement une forte hausse des frais selon le nombre de retraits effectués ».

Parmi les hausses qui font l'objet d'une remarque particulière, l'observatoire des tarifs bancaires fait remarquer l'existence de limitation journalière ou mensuelle des commissions d'intervention. 

Selon l'observatoire, la moyenne pondérée des plafonds mensuels s'établit à 163,85 euros en baisse de 11% par rapport à 2009 alors que le plafond journalier s'élève en moyenne à 24,51 euros en progression de 0,3% entre 2009 et 2011. 

Le rapport présente également l'évolution des packages

Le nombre de package reste relativement stable avec 582 packages pour 126 banques du panel. 

Selon l'observatoire les prix des forfaits de base minimum et maximum sont restés stables ou en légère baisse. 67% des packages avec cartes (hors package très haut de gamme) sont restés stables. 

Le nombre d'offres qui ne proposent pas de carte automatiquement a augmenté de 4,5%.

D'ailleurs 72% des offres sans carte automatique voire même sans option automatique ont enregistré une hausse de cotisation. 

A l'inverse 41% des offres avec carte mais sans option ont vu progressé leur coût ou dans 49% sont restés stables. 

Une tendance à la personnalisation

L'observatoire a constatée une tendance à la personnalisation des forfaits. Forfaits personnalisables qui permettent la sélection d'options. 

Cette tendance à la personnalisation des offres se retrouve dans les forfaits à destination des jeunes qui ont diminué sur l'ensemble des banques (-16,67%) pour être remplacés par l'intégration de réductions pour les jeunes dans les offres classiques. 

Un rapport au gout inachevé

Globalement l'observatoire propose un rapport relativement neutre qui n'indique pas dans le détail les mouvements de chaque banque et qui ne permet pas d'avoir un avis tranché sur l'évolution des tarifs bancaires plus particulièrement celles des banques de réseau. 

Il faut regretter que les banques en ligne qui proposent de loin les tarifs les moins chères soient absorbées dans le groupe de banques analysées ne permettant pas d'avoir une idée dans l'absolu de l'évolution des tarifs entre les banques en ligne et les banques de réseau. 

Un petit goût d'inachevé qui peut conduire à croire que l'observatoire a souhaité un rapport qui ménage toutes les éventuelles susceptibilités.

En mars 2011, Choisir-ma-banque.com proposait une étude où était observée une légère progression des tarifs bancaires.

Le rapport confirme en ce sens la maitrise des tarifs par les banques de certains tarifs.

Retrouvez le rapport de l'observatoire des tarifs bancaires : www.economie.gouv.fr/premier-rapport-l-observatoire-des-tarifs-bancaires

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Nouveau forfait Découverte de Boursorama banque

Depuis le 20 septembre, Boursorama Banque met à disposition de ses clients boursiers un nouveau forfait bourse, le forfait Découverte.

Traditionnellement, Boursorama s'est toujours efforcé de réduire au maximum les frais liés aux investisseurs boursiers actifs.

Avec le forfait Découverte, Boursorama propose une solution avantageuse pour les investisseurs qui souhaitent s'initier à la bourse sans contrainte.

Et en effet, avec le forfait Découverte, le client Boursorama, n'a aucune obligation de réaliser un minimum d'une transaction mensuelle.

De plus, chaque transaction inférieure à 500 euros est facturée 1,99 euros. Et pour toute transaction supérieure, un taux de 0.60% est appliqué.

Le forfait Découverte propose tout comme les autres forfaits, la gratuité des droits de garde et de l'abonnement mensuel.

Encore moins de frais Directs Emetteurs

Vous pouvez encore réduire les frais de courtage si vous vous intéressez au warrants, grâce à la solution « Directs Emetteurs » qui permet de négocier en direct avec les émetteurs BNP Paribas, Citi et Société Générale.

Avec « Directs Emetteurs » vous bénéficiez d'une tarification attractive avec une réduction de 1€ par transaction ainsi que des mêmes conditions de « liquidité et d'animation de marché que sur NYSE Euronext Paris ».

Vous avez également accès à une fiche descriptive enrichie qui permet « de connaître en permanence la valeur et l'évolution réelles des produits sur lesquels le client souhaite intervenir ».

Boursorama poursuit le développement de sa stratégie de satisfaction clientèle (stratégie récemment récompensée par le trophée Le Revenu) en s'adressant aux « primo-boursiers » par une offre simple donc accessible.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Le CCSF met en place le rapport annuel sur les frais bancaires

Le Comité Consultatif du Secteur Financier (CCSF) va dans le cadre de sa nouvelle mission d'observatoire des frais bancaires réaliser un rapport annuel.

On se souvient que la ministre de l'économie et des finances avait fait appel à Georges Pauget, ancien directeur général du Crédit Agricole et à Emmanuel Constans président du CCSF pour la réalisation d'un rapport sur les frais bancaires.

A l'issu de leur travail de consultation, Messieurs Pauget et Constans ont fait des propositions à Mame Lagarde dont la mise en place d'un rapport annuel sur les tarifs bancaires.

En effet, le président du CCSF, Emmanuel Constans, a annoncé le mois dernier la mise en place d'une structure spécifique à l'étude des frais bancaires au sein du CCSF.

Le CCSF avait précédemment lancé la liste des 10 tarifs standards afin de faciliter la comparaison des offres bancaires. Liste que désormais toutes les banques se sont engagées à présenter dans leur document tarifaire.

Rappelons que Choisir-ma-banque.com est le premier site Internet permettant la comparaison des frais bancaires en ligne.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Histoire de la Société Générale 2ème partie

Après l'apprentissage, l'expansion

1896 : Caisse de prévoyance

D'une grande importance pour ses employés quelque soit leur grade, la Société Générale crée une caisse de prévoyance le 28 juillet 1896. Elle permet aux agents et à leurs ayants droit d'être dédommagés au moment du départ à la retraite ou en cas de décès.

1901 : Russie

La Société Générale mettra une vingtaine d'années avant d'implanter en Russie une filiale à Saint-Pétersbourg. Déjà présente dans le financement de certaines entreprises dès 1880, elle assoit donc sa notoriété à l'Est. Cette filiale va vite fusionner avec la Banque russo-chinoise, ce qui débouchera ensuite sur des ouvertures de succursales en Inde et en Chine.

1912 : Opéra / Boulevard Haussmann

D'abord installée rue de Provence, l'agence centrale de la banque déménage dans le quartier d'affaires de l'Opéra, sur le boulevard Haussmann. Très bel immeuble agencé pour l'occasion par l'architecte Jacques Hermant, certains de ses agencements sont aujourd'hui inscrits à l'inventaire des Monuments Historiques.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Nouveauté chez la Société Générale : un jeu éducatif en test en partenariat avec Ekomini

La Société Générale teste un nouveau jeu éducatif

Après le lancement d'ABCBanque en 2011, la Société Générale teste un nouveau jeu éducatif toujours dédié aux enfants. Il s'agit d'une expérimentation mise en place en partenariat avec Ekomini, une entreprise canadienne.

Un espace ludique et éducatif

Pour développer l'apprentissage de la gestion financière et le sens de l'épargne chez les tout-petits, la Société Générale teste un nouveau jeu avant de le proposer à plus d'enfants. Annoncé sur « SG & Vous », la plateforme de co-création de la banque, ce nouveau jeu sera accessible gratuitement aux 50 participants pendant six mois. À la fin de cette période, les usagers pourront partager leur expérience et les responsables pourraient décider d'étendre ce jeu à un plus grand nombre d'enfants si les résultats se révèlent positifs.

Comprendre le fonctionnement du jeu

Les enfants disposent d'une tirelire dotée d'un système de reconnaissance de pièces de monnaie, reliée à un PC par un câble USB. Les utilisateurs peuvent accéder à une interface pour créer un compte : chaque fois qu'une pièce de monnaie est introduite dans la tirelire, le compte est mis à jour. Si l'enfant rajoute des billets, l'enregistrement s'effectue manuellement.

Ce jeu éducatif original aide l'enfant à comprendre la gestion financière de manière plus concrète. Un métavers (univers virtuel) proposant de nombreuses activités est également à la disposition des participants. Il s'agit d'un espace ressemblant à une ville virtuelle et permettant d'apprendre à mieux gérer son argent, mais aussi à se constituer une épargne.

L'enfant prépare son budget en tenant compte de ses dépenses, des dons qu'il fait aux associations caritatives et de son épargne. C'est une rubrique spécifique dans laquelle l'enfant peut fixer des objectifs et suivre la progression de l'allocation de ses économies. Les parents pourront toutefois surveiller l'activité de leurs enfants et intervenir si besoin est.

Un jeu à but non lucratif

La Société Générale a précisé que c'est un jeu à but non lucratif. Par contre, si l'extension se concrétise, il s'agit d'un excellent moyen pour multiplier les points de contact avec les clients et de maintenir des relations avec les enfants qui ne sont rien d'autre que des futurs clients. La fidélisation des clients figure également parmi les objectifs de ce jeu qui favorise l'éducation financière.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La Net Agence se met au vert

La banque en ligne de BNP Paribas propose désormais à ses clients d'accéder gratuitement à tous les documents spécifiques au client uniquement via le site internet de la Net Agence.

L'objectif pour la Net Agence est le zéro papier. Ce qui a non seulement pour avantage de réduire les coûts liés à l'achat de papier et d'enveloppe et à l'envoi du courrier, mais également participe au renforcement de l'image d'une banque accessible dans sa totalité en ligne.

Bien entendu les documents bancaires du client sont accessibles à tout moment et surtout téléchargeables.

 A lire aussi :

La BNP PARIBAS pousse ses clients vers le net et son agence en ligne

Net Agence : ouvrir un compte c'est aussi simple qu'un Tweet

BNP Paribas parle tarifs bancaires avec ses clients avec sa plaquette "Parlons Vrai"

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Business Direct de HSBC, une nouvelle banque en ligne pour les petites entreprises

HSBC ouvre Business Direct, un portail virtuel dédié aux professionnels

Business Direct est un nouveau site bancaire spécialement créé pour les petites entreprises.

Il s'agit d'une filiale de la HSBC qui veut satisfaire les exigences des chefs d'entreprises dont le chiffre d'affaires annuel est inférieur à 500 000 euros hors taxes. Cette agence en ligne permet aux dirigeants de bénéficier de services bancaires sans être obligés de se déplacer.

Business Direct, des services spécifiques

Business Direct est un portail virtuel dédié aux dirigeants de petites entreprises qui ne font pas plus de 50 transactions financières par mois sur leur compte bancaire professionnel. Ils ne doivent se rendre en agence que deux fois par mois pour effectuer des versements ou des retraits de liquidités.

Grâce à Business Direct, ces derniers peuvent gagner du temps en profitant des services bancaires en ligne. Des technico-conseillers sont à la disposition des clients qui veulent s'informer durant les jours ouvrables de 9 heures à 19 heures. En posant des questions en ligne, vous obtiendrez une réponse personnalisée qui vous aidera à mieux gérer vos finances.

Des coûts très abordables

En payant un forfait mensuel de 22 euros hors taxes par mois, vous profiterez de nombreux services bancaires adaptés à vos besoins de chef d'entreprise. Des conseillers professionnels sont à votre disposition si vous avez des questions. Votre compte à distance est accessible et vous vous occuperez de la gestion de vos finances à partir d'une interface privée. Une carte Visa Business à débit immédiat vous est accordée et vous pourrez effectuer des virements internationaux en ligne. En tant que professionnel, vous bénéficierez d'une facilité de caisse avec un taux plus avantageux.

« Business Direct » s'accompagne également de services gratuits et de services optionnels qui permettront aux dirigeants d'entreprise de profiter d'une offre personnalisée : système de paiement, assurances qui prévoient des garanties pour les mobiliers et les biens appartenant à l'entreprise, mais aussi des assurances pour les salariés en déplacement professionnel.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Tous les mois, 21 % des Français sont à découvert

Plus d'un Français sur cinq concerné par le découvert bancaire

L'institut CSA a réalisé un sondage pour le compte de Cofidis, un établissement financier spécialisé dans les crédits à la consommation. Ce sondage a été effectué du 28 au 30 août 2012 selon la méthode des quotas. 1 002 personnes âgées de 18 ans et plus y ont participé. Le rapport de sondage indique qu'à la fin de chaque mois, 21 % des Français font face à un découvert bancaire.

Plus de détails sur le découvert bancaire en France

Selon ce même sondage, 30 % des personnes âgées de 35 ans à 49 ans se retrouvent à découvert à la fin du mois. Les femmes sont plus exposées à cette situation par rapport aux hommes - 25 % contre 18 % - et près de la moitié des Français (48 %) ont reconnu que leur compte vire au rouge au moins une fois chaque année.

Baisse du pouvoir d'achat au cours des derniers mois

Près de 60 % des personnes interrogées dans le cadre de ce sondage pensent que leur pouvoir d'achat a baissé au cours des 12 derniers mois. 55 % des sondés estiment que cette baisse va continuer au cours des douze prochains mois.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

L’application Fortuneo Budget sur iPad

Fortuneo Budget : l'application pour iPad est disponible

Fortuneo Budget est une application permettant de gérer ses finances en ligne. Proposée à tous les clients de Fortuneo, cette application est totalement sécurisée et son usage est gratuit. Après le succès de la version iPhone lancée au mois de janvier 2012, Fortuneo présente une nouvelle application pour les utilisateurs d'iPad.

À quoi sert Fortuneo Budget pour iPad ?

Cette application totalement gratuite permet de faire différentes opérations afin de bien gérer ses comptes bancaires à partir d'un iPad. Vous pouvez concentrer tous vos comptes bancaires ouverts auprès de Fortuneo ou auprès d'autres établissements (jusqu'à 100 comptes bancaires), sur une même interface afin d'en simplifier la gestion.

Les opérations financières réalisées sont automatiquement catégorisées. Il est possible de créer des alertes personnalisées pour faciliter le suivi direct des mouvements les plus importants effectués sur le compte. Les libellés des comptes et les opérations sont également personnalisables. La répartition et l'évolution des finances peuvent être présentées sous forme de graphiques.

Les avantages qui découlent de l'usage de cette application

Avec Fortuneo Budget, vous pouvez profiter de nombreux bons plans tels que des réductions ou des codes promotionnels auprès de plus de 500 grands magasins, entre autres, Fnac, Sephora et Habitat. Il suffit d'un clic pour bénéficier de ces offres qui s'affichent directement sur l'interface de gestion ou dans une galerie marchande que les utilisateurs peuvent consulter à tout moment.

Si cette application pour iPad vous intéresse, visitez le site budget.fortuneo.fr ou téléchargez-la : itunes.apple.com/fr/app/budget-bons-plans-par-fortuneo/id502036058&mt=8.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Interview de Pascal Donnais - Président Directeur Générale de la banque en ligne Fortuneo

Choisir ma Banque (CMB) : Fortuneo a lancé son offre de banque en ligne il y a un peu plus de 1 an, pouvez vous nous donner un premier bilan ?

Pascal Donnais: Un an après le lancement de notre offre bancaire, nous sommes satisfaits de nos résultats qui sont en ligne avec nos objectifs.Nous le sommes d'autant plus que l'année a été riche en récompenses qui confortent notre volonté de fournir un service de qualité à bas prix. En un an, nous avons en effet été élue « banque la moins chère(1) », « meilleure banque en ligne 2010(2) » et tout récemment « Service Client de l'Année 2011* », catégorie Banque en ligne.

CMB : Pouvez vous nous préciser les grandes lignes de votre offre bancaire ?

Pascal Donnais: Fortuneo propose une offre bancaire simple, complète et surtout parmi les moins chères du marché. En effet, notre compte bancaire se gère en ligne sans frais (ouverture, tenue et consultation du compte gratuites) et comprend plus de 15 services gratuits tels que la carte bancaire(3), la gestion des opérations courantes (virements, prélèvements...), ou encore les retraits en euros dans les distributeurs automatiques.Et en plus, nous avons innové avec plusieurs services comme l'aide au changement de domiciliation bancaire gratuite, le paiement sécurisé sur Internet gratuit, ou encore le chèque en ligne ou la personnalisation de la carte bancaire.

CMB : Quel est votre positionnement par rapport à la concurrence ?

Pascal Donnais: Nous affichons clairement et sans ambiguïté notre positionnement économique (« low cost ») avec notre promesse publicitaire « Arrêtez de banquer ». Notre objectif prioritaire est d'être parmi les moins chers du marché.

CMB : Les banques de réseaux annoncent le déploiement de leur banque sur Internet, comment analysez-vous cela ?

Pascal Donnais: Les banques traditionnelles constatent au quotidien que leurs clients se rendent de moins en moins en agence et se sont appropriés les médias à distance comme Internet ou le téléphone mobile pour leur praticité, probablement encore plus rapidement qu'elles ne l'avaient prévues. C'est donc la suite logique de cette tendance de fond. Ce qui ne va pas sans heurt pour ce secteur. Car le modèle économique et la culture commerciale des banques de détail traditionnelles reposent encore sur l'agence et la relation physique.Aussi, il faut distinguer des banques de réseau sur Internet, pour qui le site est le prolongement du service de l'agence sans bénéfice réel sur la tarification, les banques purement en ligne où le modèle de fonctionnement sans agence « en dur » permet de réduire considérablement les coûts de fonctionnement et de proposer à ses Clients les tarifs les plus compétitifs.

CMB : Que pensez vous de « Choisir ma banque » (du site et/ou de son approche de comparateur) ?

Pascal Donnais: Nous sommes très favorables à cette initiative qui incite à comparer sa Banque. C'est ce qu'attendent les titulaires de compte bancaire en France. Cette approche de transparence va selon nous dans le bon sens. Elle correspond par ailleurs au nouveau comportement du consommateur, devenu, grâce aux moteurs de recherche et comparateurs sur Internet, un expert en shopping y compris sur les services bancaires et produits financiers.

(1) 1er ex aequo(2) Selon le magazine Le Revenu (septembre 2010)(3) Conditions d'octroi disponibles sur le Site. 

A lire aussi :

La banque en ligne Fortuneo élue meilleur Service client

-Fortuneo lance son application Iphone et Ipad

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La société Kiips propose le paiement sur mobile

Les consommateurs peuvent effectuer des paiements avec leur smartphone grâce à l'application Kiips

Pour lancer sa solution de paiement sur mobile, la société Kiips a travaillé en partenariat avec la SFPMEI pour bénéficier de l'expertise de ses techniciens. Il s'agit d'une solution d'animation commerciale destinée aux enseignes qui souhaitent proposer un programme de fidélisation personnalisé à leurs clients.

Une solution gratuite et sans engagement

La solution de paiement sur mobile de Kiips permet aux particuliers de payer leurs achats en utilisant leur smartphone. En effectuant cette opération, les clients profitent de réductions exceptionnelles et de primes de fidélité. La souscription ne nécessite aucun engagement de la part des particuliers. Pour accéder à ce service, il suffit de télécharger l'application Kiips sur le site de la société.

Une collaboration efficace

Pour répondre à toutes les demandes des commerçants intéressés par cette solution de paiement sur mobile, la société Kiips a décidé de faire appel à l'expertise de la SFPMEI. La Société Financière du Porte-Monnaie Électronique Interbancaire est un organisme de crédit et émetteur de monnaie électronique agréé depuis plus d'une décennie. Elle s'occupe de l'émission de monnaies électroniques, de la gestion de moyens de paiement et du contrôle de la circulation des liquidités.

Ce partenariat contribue à accélérer le développement des activités de Kiips. En effet, la société renforce sa présence dans les centres commerciaux Domus et Grand Quartier situés respectivement à Rosny-sous-Bois et à Rennes. Il y a 2 000 utilisateurs assidus dans ces magasins.

Avant la fin de l'année, Kiips prévoit également de lancer cette solution de paiement sur mobile dans trois nouveaux centres d'achats qui réunissent une centaine de commerçants.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

L’offre Essentiel+ de Boursorama, la banque en ligne

Essentiel+, une offre spéciale chez Boursorama Banque

Boursorama Banque était un leader de la bourse en ligne en France avant de devenir une banque en ligne. Actuellement, une offre de lancement appelée Essentiel+ est proposée aux internautes qui recherchent des conditions très attractives et les frais les plus bas du marché.

Les principaux avantages de l'offre Essentiel+

Valable jusqu'au 30 septembre 2012, Essentiel+ est un pack bancaire dont les frais ont été considérablement réduits pour les souscripteurs qui utilisent réellement leur compte. Dans les conditions générales, il est clairement spécifié que le compte Essentiel+ est totalement exempté de frais. Plusieurs services tels que la carte Visa Premier, le chéquier et les retraits sont entièrement gratuits.

Par ailleurs, il faut savoir que Boursorama Banque est la première banque en ligne qui propose vraiment une carte Visa ou une carte Visa Premier. Contrairement à la plupart des formules bancaires, il n'y a aucune dépense minimale mensuelle à atteindre pour bénéficier d'un remboursement de la carte bancaire chez Boursorama Banque.

Les conditions à remplir pour être éligible à l'offre Essentiel+

Pour profiter de tous les avantages qui découlent de l'offre Essentiel+, il faut remplir certaines conditions :- La carte bleue Visa est gratuite pour les souscripteurs ayant un revenu mensuel minimum de 1 350 euros nets ou un encours de 5 000 euros chez Boursorama Banque- Pour bénéficier d'une carte Visa Premier gratuite, il faut toucher un revenu mensuel minimal de 2 400 euros nets ou disposer d'un encours de 10 000 euros chez Boursorama Banque.

Si l'offre Essentiel+ vous intéresse, informez-vous sur le portail virtuel de Boursorama Banque et souscrivez avant le 30 septembre 2012.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Casino teste la technologie NFC sur téléphone mobile

Casino lance la technologie NFC sur mobile : les clients feront leurs courses sans carte bleue

Casino, le groupe français de distribution, projette de tester la technologie NFC (Nier Field Communication) sur téléphone mobile afin que le paiement sans contact en magasin et l'achat de produits non alimentaires à travers un écran tactile ou un écran géant 4x3 soient possibles. Les responsables de Casino assurent que les clients pourront désormais effectuer des achats partout et n'importe où. Casino sera la première enseigne de distribution française à tester la vente par téléphone mobile depuis un magasin virtuel.

Bientôt disponible à Lyon

Au cours d'une conférence de presse qui s'est tenue le 10 septembre 2012, Thierry Aouizearte, le directeur marketing de Casino, a annoncé que le groupe de distribution prévoit d'installer un mur de commande à Lyon pour tester la technologie NFC. Les clients n'auront qu'à utiliser leur téléphone mobile doté de l'application Casino pour Smartphone pour acheter un produit directement en ligne. Ce service sera à la disposition des consommateurs dans le courant du mois d'octobre. Bien que l'emplacement exact n'ait pas encore été dévoilé, le groupe de distribution choisira surement un lieu très fréquenté comme le centre commercial de la Part Dieu.

Faire des achats à n'importe quelle heure

La technologie NFC est une excellente solution pour faire connaitre la stratégie omni-canal de Casino. Le groupe de distribution et sa filiale spécialisée dans la vente en ligne de produits high-tech et d'équipements électroménagers Cdiscount suivront ainsi la tendance « shopping anywhere, anytime ». L'achat en ligne sera facilité par le code NFC et l'équipe de Casino se chargera de la livraison à domicile ou sur un parking à travers les « drives » de ses clients.

Au mois d'octobre 2012, la technologie NFC sera également mise eu œuvre dans le supermarché de la rue Des belles feuilles, dans le 16e arrondissement de Paris. Cet espace de 2 700 m² sera équipé d'étiquettes électroniques NFC et d'un dispositif de paiement NFC. Il suffit de faire passer son téléphone mobile sur cette étiquette intelligente et d'effectuer ce même geste pour régler ses achats. Les clients n'ont donc plus besoin de sortir leurs cartes bancaires.

Le premier écran tactile géant de France, équipé de la technologie AdActive, sera installé avant fin 2012.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque en ligne Fortuneo élue meilleur Service client

La toute jeune banque en ligne reçoit déjà récompense sur récompense puisqu'elle a été reconnue meilleur service client pour l'année 2011 dans la catégorie Banque en ligne pour le concours organisé par BVA - Viséo Conseil.

Après avoir été élue banque la moins chère et meilleure banque d'épargne, c'est désormais dans sa qualité de services que Fortuneo est reconnue.

Elle se hisse d'ailleurs à la 4ème place sur l'ensemble des banques en ligne ou de réseau, présentes en France.

Cette récompense appuie une stratégie tournée autant sur une politique tarifaire qu'une politique de services de qualité.

Retrouvez l'interview de Fortuneo.

Autres articles concernant Fortuneo:

-Fortuneo lance son application Iphone et Ipad

Interview de Pascal Donnais - Directeur de la banque en ligne Fortuneo

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Le nouveau service après-vente de LCL

Un service après-vente bancaire dans le cadre du contrat de reconnaissance de LCL

Pour répondre aux besoins de ses clients, LCL ne cesse d'innover ses services. La banque en ligne prend de nouveaux engagements en proposant un service après-vente bancaire dans le cadre de son contrat de reconnaissance. Avec ce nouveau service après-vente bancaire, LCL instaure un service de suivi de la relation client pour être plus efficace.

Un accompagnement stratégique

LCL leur propose, dans le cadre de ce service après-vente bancaire, un accompagnement personnalisé pour renforcer les relations déjà établies avec ses clients et pour les rassurer.

Un mois après l'entrée en relation avec LCL, des responsables de la banque en ligne contactent les nouveaux clients pour leur demander si toutes leurs requêtes ont été considérées et s'ils ont été satisfaits des services dont ils ont bénéficié.

Durant la première année, le client est invité à remplir un questionnaire de « satisfaction » pour que les agents de la banque puissent évaluer ses prestations.

Les réclamations sont traitées plus rapidement

Grâce à un système qui vient d'être instauré par LCL, 95 % des réclamations déposées dans les agences sont prises en compte dans les 48 heures. Les clients sont ainsi priés de faire leurs réclamations par courrier ou par téléphone ou encore sur l'espace LCL.fr.

Pour attirer plus de clients, LCL se surpasse et essaie toujours d'innover : avec le nouveau service après-vente bancaire proposé dans le cadre du contrat de reconnaissance, la banque en ligne ne manquera pas de séduire les particuliers qui cherchent à établir une relation de confiance avec leur banque.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Vol de carte bleue, le Crédit Agricole aurait voulu se défiler de ses engagements

Perte d'une carte bancaire, la banque est tenue de dédommager

Pendant leurs vacances en Espagne un couple du Limoux a vécu une mésaventure : en faisant un petit pique-nique au soleil, ils ont laissé les fenêtres de la voiture ouvertes. Un larron a en a profité pour subtiliser une carte bancaire qui se trouvait dans le véhicule. Comme aucun code secret n'est requis pour effectuer un paiement dans les établissements commerciaux espagnols, le voleur a dépensé 3 820,15 euros.

La banque refuse d'abord de dédommager

Le couple se plaint auprès des responsables de leur banque, mais le Crédit Agricole n'a pas accepté de rembourser les 3 820 euros prélevés par le voleur en Espagne. Suite à cette réponse décevante, le couple de Limouxins s'adresse à l'UFC Que Choisir qui a déclaré que la responsabilité du Crédit Agricole reste engagée et la banque est dans l'obligation de dédommager son client.

L'association qui protège les droits des consommateurs a également rappelé que l'émetteur de la carte doit d'abord prouver l'existence d'une faute lourde commise par le titulaire avant de pouvoir se décharger de sa responsabilité. Pour sa défense, la banque soutient que le code confidentiel de la carte était à la portée du voleur, mais les victimes réfutent cette affirmation gratuite.

La banque change d'avis

Après une évaluation de la situation, l'UFC Que Choisir n'a pas hésité à terminer son courrier par une menace d'assignation en justice. Redoutant cette procédure préjudiciable, le Crédit Agricole a finalement accepté de rembourser la somme volée trois jours après la réception de cette lettre. En informant leur client de leur décision finale, la banque n'admet toujours pas sa responsabilité. Le couple a ainsi attendu plusieurs mois avant d'obtenir gain de cause.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les clients des banques françaises mécontents de leur relation avec leur établissement financer

L'image des banques françaises malmenées par les clients, selon le dernier rapport de l'enquête annuelle du cabinet Deloitte.40% des français ne recommanderaient pas leur banque à leurs proches. Le message est clair. Seulement 23% des personnes interrogées recommanderaient leur banque sans être élogieux pour autant mais juste parce qu'ils n'ont aucun souci particulier avec elle. Aux Etats-Unis, la tendance pour les banques est inverse, leurs « promoteurs » sont plus nombreux que leurs « détracteurs » avec une réelle recommandation à leurs proches.Plusieurs raisons à cela, en France, on voit l'émergence des banques en ligne avec des offres très intéressantes et qui n'ont évidemment pas la même approche du rapport relation-client qu'une banque classique, dépourvues d'historiques lourds et ne faisant pas de promesses, les banques en ligne ne déçoivent pas ou peu.Autre raison et non pas la moindre, la relation de confiance entre le conseiller et son client s'est détériorée pour plusieurs raisons, vente forcée de produits ou vente de produits pas adaptés aux clients, frais bancaires abusifs, peu de considération pour les accidents de la vie, chômage, maladie etc. Et aussi des conseillers qui changent très souvent, trop souvent. La sentence peut être dure, les détracteurs n'auraient acheté aucun produit à leur banque sur l'année 2012.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Comprendre le virement bancaire

Le virement, une opération bancaire qu'il faut connaitre

Le virement bancaire est une opération qui permet de prélever un montant donné de son compte pour le transférer vers un autre. Il s'agit d'un transfert électronique qui peut s'effectuer même si les deux comptes ne sont pas domiciliés dans la même banque ou dans le même pays. Il existe plusieurs types de virements bancaires : virement interne, virement externe, virement domestique, virement à destination d'un pays de l'Union Européenne, virement international, virement ponctuel et virement permanent (paiement d'une charge mensuelle).

Déroulement d'un virement bancaire

C'est toujours le titulaire du compte à débiter qui ordonne le virement bancaire et c'est pour cette raison qu'il est également appelé « émetteur » ou « donneur d'ordre ». Le responsable de la banque qui doit effectuer le virement a besoin de connaitre les coordonnées bancaires du destinataire : le code IBAN (International Banking Account Number) permet d'identifier le compte sur le plan international et le code BIC (Bank Identifier Code) est indispensable pour identifier la banque du bénéficiaire.

Celui-ci doit donc fournir ses relevés d'identité bancaire (RIB) et ses relevés de compte. Il faut noter que ces informations ne permettent pas à des tiers d'effectuer des retraits non autorisés, à moins qu'il s'agisse d'opérations de crédit.

Une fois que l'opération est effectuée, les fonds sont crédités sur le compte du bénéficiaire. Si le montant viré est supérieur à la somme initialement prévue, l'action est irréversible.

Seul le bénéficiaire peut refaire l'opération en sens inverse pour restituer le surplus.

Les frais bancaires applicables au virement

Lorsque le virement est effectué entre deux comptes appartenant à une même personne et domicilié dans la même banque, l'opération est généralement gratuite. Si le virement est effectué via internet, aucun frais supplémentaire ne sera imposé par la banque.

Par contre, si le virement est destiné à créditer le compte d'un tiers, l'émetteur doit s'acquitter d'un forfait dont le montant ne dépasse pas généralement les 3 euros. Le bénéficiaire ne verse ainsi aucun frais. S'il s'agit d'un virement en dehors de la zone euro, les frais bancaires applicables dépendent de chaque établissement.

 A lire aussi :

- Les frais de virements bancaires nationaux

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La Caisse d’Epargne met à disposition des applications pour smartphones

La révolution smartphone de plus en plus de banque. Les banques en lignes proposaient déjà l'accès à leurs services via internet et via des applications Iphone ou Android, les banques traditionnelles suivent la même voie.

Dans une précédente lettre nous parlions de BNP Paribas qui lançait ses applications pour Iphone aujourd'hui c'est la Caisse d'Epargne qui met à disposition des applications pour Iphone et pour smartphone sous Android.

Les smartphones changent la relation banque-usager. Ce dernier est en mesure de suivre de manière plus précise les mouvements de son compte bancaire et donc de réagir plus rapidement.

La concurrence des banques en ligne et l'accessibilité grandissante à l'information bancaire des usagers poussent les banques traditionnelles à automatiser les échanges bancaires.

Depuis quelques années d'ailleurs on observe que le rôle de l'agent bancaire s'efface progressivement au profit des systèmes automatisés pour les retraits, les dépôts, et virements.

La relation avec l'usager se dématérialise. L'usager devient son propre agent bancaire réalisant ses opérations en ligne grâce aux outils internet.

Un signe de cette évolution est l'arrêt du développement des ouvertures des agences en 2011 comme le CIC Nord Ouest qui en avait ouvert 70 en l'espace de 10 ans.

La Caisse d'Epargne suit ce mouvement de dématérialisation en proposant des applications pour smartphones de type Iphone ou supportant Android.

Grâce à ces outils, les clients de la Caisse d'Epargne pourront consulter et gérer leurs comptes en temps réel, effectuer tous les virements, recevoir votre Relevé d'Identité de Caisse d'Epargne (RICE) par e-mail, réaliser des simulations de crédit, contacter directement son conseiller, trouver l'adresse d'une agence, trouver les informations pour faire opposition, etc.

A l'instar d'une banque assez connu, avec les smartphones « désormais la banque c'est vous ».

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Confirmation de la pratique illégale des dates de valeur

Un nouvel arrêt de la cour de cassation du 31 mai 2011 confirme l'interdiction de pratiquer des dates de valeur par les banques.

Qu'est ce que les dates de valeur ?

Les dates de valeurs correspondent aux dates où une banque inscrit une opération bancaire et est prise en compte. Selon UFC Que Choisir qui avait porté plainte contre de nombreuses banques, ces dernières inscrivaient avec plusieurs jours de retards les crédits de leurs clients, mais inscrivaient à l'avance les débits sur les comptes particuliers. De cette manière, la banque engrangeait des intérêts durant l'écart de temps entre les deux dates. Mais pour l'association de consommateur cette méthode permettait surtout de prolonger la période débitrice du client qui devait alors payer des agios supplémentaires.

UFC Que Choisir rappelle dans son communiqué qu'un arrêt de la cour de cassation du 6 avril 1993 condamnait déjà la pratique des dates de valeur. Mais les banques avaient contourné cet arrêt mettant en avant le fait que les clients avaient donné leur accord lors de la signature de la convention de compte.

Les chèques hors cadre

Dans son dernier arrêt, la cour de cassation a toutefois limité l'interdiction de la pratique des dates de valeur. Les chèques qui font l'objet de contraintes techniques peuvent faire valoir des dates de valeur. Toutefois les banques doivent en apporter la preuve.

Baisse du coût des incidents de paiement mais...

Autre mesure qui entre en vigueur depuis le 30 juin 2011, c'est le plafonnement du coût des incidents de paiement dont le nombre d 'occurences par jour et/ou par mois sera limité. Mais cette mesure ne concernera que les clients ayant des difficultés financières nécessitant "une version aménagée de leur offre de gamme des moyens de paiements alternatifs au chèque (GPA).

Une relation bancaire qui s'inscrit dans le temps

Toutes ces mesures sur l'amélioration de la relation avec les clients "particuliers" finalisent l'engagement des banques suite au rapport Pauget-Constans sur les frais bancaires remis à Chiristine Lagarde, ministre de l'économie et des finances, il y a un an.

Autant dire qu'il aura fallu une volonté politique pour faire améliorer cette relation bancaire. Tandis que la justice aura mis près de 18 ans pour permettre d'améliorer celle-ci.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Réduire vos risques bancaires avant le grand départ en vacances

Dans quelques semaines des millions de français partiront en vacances. Certains iront en France tandis que d'autres s'en iront à l'étranger.

Afin de faciliter ce voyage, Choisir-ma-banque.com vous invite à lire les articles suivants qui vous aideront si vous rencontrez des difficultés avec vos moyens de paiement :

- Les cartes bancaires internationales.- Les frais d'opposition sur une carte bancaire.-Opposition sur chèques ou chéquiers- Les assistances associées aux cartes bancaires.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Standard & Poors jugent solides les banques françaises

L'agence de notation Standards & Poors estime que les banques françaises sont parmi les plus solides dans le monde.

Dans l'échelle de notation, le système bancaire français a obtenu la note de 2 sur 10 en matière de risque-pays soit une excellente note. La France se trouve ainsi avec la même note que l'Allemagne, le Japon, l'Australie, la Belgique ou la Suède.

La France se retrouve ainsi devant les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Suisse et le Canada.C'est une excellente nouvelle pour les banques françaises qui se voient récompenser pour la rigueur de leur gestion du risque. Les marchés financiers ont d'ailleurs apprécié cette notation puisque les titres des banques françaises ont progressé suite à l'annonce de la notation de Standard & Poors.

Mais il convient de noter que l'étude ne tient absolument pas compte des activités internationales des banques. Activités qui peuvent éventuellement grever les capacités financières des banques françaises et donc augmenter le risque des banques françaises.

L'importante dette publique, la perte de compétitivité externe et le risque important de bulle immobilière sont des éléments de faiblesse pour l'agence de notation qui estime qu'elles peuvent contribuer à modifier l'appréciation du risque des banques françaises.

Standard & Poors surveillera également les décisions du gouvernement qui pourraient réduire les capacités de refinancement des banques françaises et donc là encore modifier l'évaluation du risque.

En cette fin d'année scolaire, l'observation de l'agence scolaire se résume : « bonnes élèves mais peuvent mieux faire ».

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Ouverture d’une agence Crédit Agricole High-tech à Nantes

Nouveautés Crédit Agricole : lancement d'une agence laboratoire à Nantes

Pour satisfaire les clients qui ne veulent plus prendre une demi-journée en RTT pour s'informer sur son crédit immobilier, le Crédit Agricole teste de nouveaux services avant de les proposer dans toutes ses agences. Le groupe bancaire a ouvert une « agence laboratoire » à Nantes.

Des services innovants

Pour améliorer la relation de la banque avec ses clients, les responsables du Crédit Agricole Loire-Atlantique-Vendée va concentrer l'ensemble des services en cours d'expérimentation dans une « agence laboratoire » établie sur la place Ladmirault à Nantes. Une fois que ce test sera concluant, ces services seront prodigués dans toutes les agences du Crédit Agricole.

Lorsqu'un client entre dans cette agence high-tech, le personnel lui offre un café ou un thé. Ensuite, il peut s'adresser à un conseiller ou réaliser des opérations seul en utilisant les outils proposés en libre-service.

Cette agence a été spécialement conçue pour être accueillante et confortable : le face-à-face n'y est plus d'actualité, par contre, le client dispose d'une multitude d'outils tels que des ordinateurs, des iPad ou encore des iPhone pour accéder directement à toutes les applications proposées par la banque. Pour les demandes de rendez-vous ou d'études personnalisées, il suffit d'utiliser l'écran tactile qui fonctionne 24 heures sur 24.

Les avis des clients sont recueillis pour évaluer le test

Pour une meilleure perception des vécus des clients qui pourront bénéficier de ces nouveaux services, le test aura lieu dans cette agence seulement. Avant de sortir de l'agence laboratoire, les visiteurs sont invités à remplir un formulaire concis afin de faire des remarques. Ils peuvent également s'exprimer sur le blog de l'agence .Les responsables du Crédit Agricole ont indiqué que les rendez-vous par visioconférence seront possibles en 2013. L'équipe de conseillers de l'agence s'entraine à opérer différemment afin d'accueillir chaleureusement les clients en ligne.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Allianz Banque et Arkéa : une collaboration dans les services bancaires

Allianz Banque a basculé sur le système informatique du Crédit Mutuel Arkéa

Suite à l'accord passé entre les deux sociétés en juin 2011, Arkéa et Allianz Banque ont concrétisé leur partenariat pendant le premier week-end du mois d'octobre 2012. Il s'agit d'une première en France, car le moteur d'Allianz Banque sera complètement externalisé.

Une sous-traitance pour réduire le coût des investissements

Allianz Banque signe un accord de sous-traitance confiant ainsi, l'ensemble de son « middle » et de son « back-office » au groupe mutualiste Arkéa. Au cours de l'année 2011, Allianz Banque a transféré 91 de ses salariés chez Arkéa.

La filiale de l'assureur, avec ses 200 000 clients, ainsi que ses crédits et ses dépôts estimés à 800 millions d'euros, affiche en 2011 un résultat brut d'exploitation de 3,7 millions pour 42 millions d'euros de produits. L'assureur ne disposait donc plus du budget nécessaire pour proposer ses offres et pour faire fonctionner son système informatique.

L'externalisation était la meilleure solution pour pouvoir continuer ses activités.

Cette collaboration permet non seulement de réduire les coûts des investissements, mais aussi d'augmenter la rapidité du lancement des nouveaux produits sur le marché.

Arkéa développe la prestation bancaire pour le compte de tiers

Ce partenariat est également rentable pour le Crédit Mutuel Arkéa : il l'aide à valider sa stratégie de développement dans la prestation bancaire pour le compte de tiers. Il s'agit d'une structure mise en place en 2010 par Arkéa Banking Services (ABS) qui prévoit la prestation bancaire pour le compte de tiers, la monétique et la fabrication de livrets d'épargne.

Fabrice Bazard, le directeur général délégué d'Arkéa Services espère que d'autres professionnels seront tentés par ce partenariat qui permettra d'économiser sur le coût des investissements.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Interview de Benoit Legrand - Directeur Général de la banque en ligne ING Direct

CMB : ING a lancé son offre de banque en ligne en France il y a un peu plus de 10 ans, quelle vision avez-vous aujourd'hui de la banque en ligne ?

Benoit Legrand: Nous avons été pionniers sur le marché de la banque en ligne en France en 2010, et sommes aujourd'hui n°1 avec 800 000 clients.

Notre modèle répond à une mutation des usages bancaires accentuée depuis la crise, car si l'intérêt pour la banque en ligne existait déjà, il s'est intensifié depuis.

Les Français ont eu une prise de conscience et une perte de confiance, et aujourd'hui la banque traditionnelle est synonyme d'opacité.

Par ailleurs ils en ont aussi assez de payer tant de frais bancaires.

23% des Français pensent que leur banque propose une tarification juste et transparente.

Il est clair que l'on ne peut plus faire la banque comme avant.

Beaucoup le disent, nous le faisons et proposons une autre pratique de la banque, avec une politique tarifaire sans frais (carte Gold MasterCard gratuite), transparente (pas de package), et des services simples pour gérer son argent en toute liberté (mobilité, souscription 100% en ligne).

ING Direct agit dans l'intérêt des individus et fait de l'autonomie et la liberté du consommateur une priorité.CMB : Pouvez vous nous préciser les grandes lignes de votre offre bancaire ?

Benoit Legrand: Nous offrons les mêmes produits bancaires qu'une banque traditionnelle (compte courant, produits d'épargne et de bourse), mais uniquement par des canaux directs.

Les coûts sont donc de fait limités, sans pour cela avoir la moindre incidence sur la qualité du service fourni.

Nous avons été classés la banque la moins chère par Choisirmabanque, et en effet, à titre d'exemple, 80% de nos clients détenant un compte courant ING Direct ont payé moins de 5€ de frais bancaires en 2010, contre plus de 150 € en moyenne dans les banques traditionnelles.

En ce sens la refonte de l'offre Comptes titres/PEA début 2011 avec la suppression des droits de garde est une véritable innovation, et témoigne de notre volonté de toujours offrir le meilleur produit à nos clients.Mais l'attrait économique n'est pas le seul argument pour lequel nos clients nous choisissent : ils apprécient la simplicité et la performance de nos produits, notre gamme volontairement courte, qui va à l'essentiel, la rapidité d'exécution, la liberté d'action, le fait de pouvoir gérer leurs comptes de chez eux, en toute autonomie, grâce à des services simples et intuitifs.

Nous leur proposons ainsi une gamme de service complète : l'application mobile iPhone/Ipad/Android pour une gestion en toute autonomie, la réception de SMS quand votre compte se trouve en dessous du seuil que vous avez vous-même défini, des centres d'appels ouverts de 8 à 21 heures du lundi au samedi, et notre café ING Direct, alternative conviviale aux agences bancaires pour ceux qui souhaitent avoir un contact physique avec la marque. Voilà autant de possibilités offertes à nos clients pour faire de la banque autrement.CMB : Quel est votre positionnement par rapport à la concurrence ?

Nous prouvons que la combinaison low cost / grande qualité de service est possible.

La banque en ligne est un réel confort au quotidien, de par sa flexibilité.

Tout cela tend à démontrer que nous sommes bien la banque qui agit dans l'intérêt des individus, et faisons de l'autonomie et la liberté du consommateur une priorité.CMB : Les banques de réseaux annoncent le déploiement de leur banque sur Internet, comment analysez-vous cela ?

Benoit Legrand: Je rappelle que nous avons été les pionniers de la banque en ligne.

Nous sommes convaincus de la pertinence et de la pérennité du modèle, en complète adéquation avec l'évolution des modes de consommations des Français.

Aujourd'hui acheter un billet de train en ligne est banal.

Aussi il est naturel que les banques traditionnelles proposent également leurs services sur internet. Notre force, outre notre positionnement que je viens d'expliquer, réside aussi dans l'absence de réseau d'agences bancaires.

Notre modèle est de fait vertueux, car permet de créer de la valeur pour tous.CMB : Que pensez vous de « Choisir ma banque » (du site et/ou de son approche de comparateur) ?

Benoit Legrand: Choisirmabanque est un acteur référent à la fois pour les consommateurs et pour les banques en ligne. Nous vous considérons comme un partenaire privilégié, nous permettant de rester en alerte sur la pertinence de notre offre globale et la cohérence de celle ci avec notre mission.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Choisir ma Banque partenaire d'UFC Que Choisir pour son comparateur de frais bancaires

Retrouvez l'article du Monde :

L'UFC-Que choisir prépare un comparateur de banques :

www.lemonde.fr/economie/article/2012/06/05/l-ufc-que-choisir-prepare-un-comparateur-de-banques_1712754_3234.html

Comparateur d'UFC Que Choisir : http://www.quechoisir.org/comparateur/banque

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les frais des cartes bancaires vont-ils baisser ?

Cela pourrait être le cas dans le courant du deuxième semestre 2011.

En effet, les banques françaises font l'objet d'une surveillance poussée de la part de l'autorité de la concurrence en ce qui concerne les transactions bancaires.

En septembre 2010, l'autorité de la concurrence, après avoir prononcé de lourdes amendes contre les banques françaises qui étaient accusées d'entente sur la tarification interbancaire des chèques, avait annoncé qu'elle menait une enquête sur les commissions interbancaires concernant les cartes bancaires.

Transactions jugées trop importantes par l'autorité qui a annoncé que les banques françaises membres du Groupement des cartes bancaires, ont pris l'engagement de réduire de 25% ces commissions interbancaires pendant 5 ans. Commissions qui représentent 1,5 milliards d'euros.

Le groupement s'est également engagé à réduire de moitié les frais de capture de carte bancaire par un distributeur automatique.

Toutefois, le groupement n'a pas annoncé de baisse sur les frais de retraits par les particuliers aux distributeurs automatiques.

Or ces frais peuvent se révéler très importants sur la facture bancaire annuelle d'un particulier comme l'a démontré la dernière étude sur les 10 frais standards de Choisir-ma-banque.com.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque en ligne de BNP Paribas désormais accessible sur Ipad

Les clients de BNP Paribas "heureux" possesseurs d'un Ipad vont pouvoir consulter leur compte bancaire bien assis au fonds du canapé.

En effet, BNP Paribas a développé une application permettant aux "Ipadnautes" d'accéder au portail "Neolink" pour réaliser les principales opérations bancaires telles que la consultation de son compte, les virements, lire les informations boursières, etc.

Si vous n'êtes pas client de BNP Paribas, vous pouvez toujours ouvrir un compte dans leur filiale la Net Agence,  depuis votre Ipad.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les banques en ligne et les garanties bancaires

Offres des banques en ligne : des garanties bancaires pour couvrir les risques

La plupart des solutions d'épargne et des offres de crédit proposées par les banques en ligne sont accompagnées de garanties bancaires destinées à couvrir les risques qui peuvent découler de certaines circonstances (impayés, faillite de la banque, etc.).

Comprendre la garantie bancaire

La garantie bancaire est un contrat qui assure le remboursement d'une somme déterminée lorsque l'une des parties contractantes n'est plus en mesure d'honorer ses engagements. Différents types de contrats bancaires peuvent être assortis d'une garantie, mais les plus courants sont les prêts immobiliers. Dans ce cas, la garantie bancaire intervient lorsque l'emprunteur ne peut pas s'acquitter de ses mensualités.

Les produits d'épargne et certains placements peuvent parfois faire l'objet d'une garantie bancaire : à ce moment-là, c'est le client qui obtient un remboursement parce que la banque ne peut pas lui accorder le capital convenu.

Offres des banques en ligne : les types de garanties

Les principales garanties proposées par les banques en ligne, mais aussi par les banques physiques, sont :

-les garanties de paiement (les plus courantes)

-les garanties de restitution d'acompte

-les garanties de soumission qui prévoient une indemnité si l'acheteur se rétracte

-les dispenses de retenue de garantie (remboursement total avant la fin de la période de garantie)

-les garanties de bonne exécution.

Les banques en ligne demandent quelques garanties obligatoires en cas de souscription d'un contrat de crédit ou d'un produit d'épargne :

-l'hypothèque

-l'inscription en privilège de prêteur de deniers (IPPD)

-la société de cautionnement

-la caution solidaire

-la caution mutuelle.

Avant la signature du contrat, il est fortement recommandé de s'informer sur les différents types de garanties proposées ou réclamées par les banques.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

BNP Paribas lance son offre mobile

La banque propose à ses clients de la Net Agence sa première offre complète de banque mobile.

Elle est composée de 8 smartphones (sous android, blackberry et Ios) qui intègrent 13 applications mobiles. 4 parmi ces smartphones sont compatibles avec la technologie NFC de paiement via téléphone mobile.

D'ailleurs l'offre BNP Paribas permet l'accès à 2 applications de paiement :- Kix : fontionne sous android et sert au paiement NFC- « Mes transferts » également sous Android, permet la réalisation des transferts limités à 250 euros depuis n'importe quel compte bancaire en France à destination de tout compte bancaire en France.

4 forfaits Oranges sont proposés avec des tarifs allant de 37 à 105 euros par mois.

Les clients de BNP Paribas sont libres de choisir un package smartphone + forfait + application ou simplement de se contenter d'un seul élément parmi les trois.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Histoire de la Société Générale 1ère partie

1864 : Création de la Société Générale par décret impérial le 4 mai

Fondée par des industriels et des financiers pour favoriser le commerce et l'industrie en France. Elle ouvre son premier siège social à Paris.La banque ouvre ensuite son premier guichet près de la Bourse de Paris en 1865, très rapidement elle ouvre 15 guichets dans la capitale et 32 en province. En 1871, une première succursale est ouverte à Londres haut lieu de la finance.1871 : Accès au marché des émissions publiques françaises

Suite au traité de Francfort qui met fin à la guerre entre la France et la Prusse, la France doit verser à la Prusse cinq milliards de francs or sur trois années. L'Etat lance donc un emprunt national. C'est à ce moment que la Société Générale entre dans le syndicat de banques autorisées à émettre des obligations. Le placement des titres est un succès car près de 43 milliards ont été pré-souscrits.

En parallèle, la Prusse annexe l'Alsace et la Moselle où la banque était alors peu implantée. La société Générale décide donc de se développer et crée, en 1881, la Société Générale alsacienne de banque (Sogénal). L'ensemble du réseau Sogénal est redevenu Société Générale en 2001.1872 à 1893 : Investissements en Amérique du Sud

La Société Générale tente des investissements en Amérique du Sud alors que l'Europe et l'Amérique du Nord font face à une importante crise économique. La banque a l'opportunité de gérer l'exploitation du port de Callao au Pérou mais l'instabilité économique ou encore politique rend difficile l'exploitation du port. A l'époque un riche investisseur, Auguste Dreyffus s'associe à la Société Générale pour la vente du guano péruvien (engrais hors pair, véritable trésor du Pérou) mais là aussi les instabilités économiques et politiques du pays mettent en péril les investissements et finissent par engranger un manque à gagner.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La Banque Populaire met à jour son application Iphone et Ipad

A l'âge de l'ère numérique, il est de bon ton de ne pas être à la traine en matière technologique.

La Banque Populaire (BP) l'a bien compris et a lancé une application Iphone et Ipad dès 2009 mais qui ne s'était pas révélée des plus agréables pour les clients de la BP.

En cette année 2011, la Banque Populaire lance une version qui se veut plus pratique pour Iphone et ipad.

L'application cyberplus 1.2.1 vous permet de localiser les distributeurs automatiques BP le plus proche de vous, de consulter vos comptes, de voir les numéros d'urgence.

Mais cette version 1.2.1 ne semble pas satisfaire tous les utilisateurs qui le jugent « inexploitable » reprochant à l'application son « manque de détails sur les transactions », ou encore de ne pas « permettre les virements externes ».

Les critiques ne sont pas plus élogieuses pour la version Ipad de Cyberplus.

Ils ont toutefois le mérite d'exister.

Retrouvez les applications Iphone et Ipad :

Iphone : http://itunes.apple.com/fr/app/cyberplus/id408871253?mt=8

Ipad : http://itunes.apple.com/fr/app/cyberplus-version-ipad/id410610880?mt=8

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Monéo remplace les tickets-restaurants par une carte de paiement

Plus de tickets-restaurants à la rentrée 2013 grâce à la nouvelle carte de paiement de Monéo

Monéo, l'opérateur privé qui a révolutionné le monde du crédit avec son porte-monnaie électronique, s'intéresse aux tickets-restaurants, un marché évalué actuellement à 5,5 milliards d'euros par an. Les titres déjeuners seront remplacés par une carte de paiement.

Les cartes de paiement déjeuner

Depuis plus d'un demi-siècle, le marché des tickets-restaurants est partagé par Sdexo, Edenred, Latixis et Chèque déjeuner. En proposant ce nouveau mode de paiement, Monéo va changer les habitudes des acteurs concernés dès la rentrée 2013.

Il faut noter que la gestion et la distribution des tickets-restaurants sont règlementées par une loi qui a été promulguée en 1962. S'il s'agit d'une innovation en France, la « carte bancaire déjeuner » s'utilise déjà au Brésil, en Slovaquie, en Turquie ou encore en Espagne. 

Une innovation avantageuse pour tous les acteurs concernés

L'utilisation de cette carte de paiement permettra aux entreprises de faire des économies sur leurs charges habituelles : la carte de paiement coute 20 % moins cher par rapport aux tickets-restaurants. Les restaurateurs ne seront plus contraints d'attendre les débuts de mois pour encaisser les paiements, les factures sont réglées après 48 heures et ils percevront un mois de trésorerie. En proposant ces cartes, Monéo devance les entreprises Edenred, le leader mondial des services prépayés. Par ailleurs, le marché des tickets-restaurants progresse de 3 % chaque année.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Une nouvelle offre pour les jeunes chez Axa Banque

L'Équipe d'Axa Banque élabore une offre une nouvelle offre pour les jeunes

Axa Banque est l'une des banques en ligne les plus connues du marché et elle doit sa notoriété aux efforts constants de son équipe pour innover en proposant des produits et des services adaptés aux besoins de chaque clientèle cible.

Une banque en ligne en pleine expansion

Après le rachat de la Banque Directe, Axa Banque a connu une croissance rapide et recense à la fin de l'année 2011 près de 800 000 clients. En 2012, la banque compte plus de 60 000 nouveaux souscripteurs. Pierre Janin, le président du directoire d'Axa Banque, a déclaré que le produit bancaire net de la banque présente une croissance annuelle de 10 %.

Des produits adaptés aux besoins des clients

Au début de l'année 2012, le livret Axa Banque à 6 % a contribué à l'acquisition de nombreux nouveaux clients. Les internautes ont également apprécié le système « cash back » qui permet aux adhérents de bénéficier d'un remboursement en totalité du montant des cotisations prélevées sur les cartes Visa Classic et Visa Premier dès que le montant de leurs achats annuels s'élève à 6 000 euros. Le compte Oligo est aussi l'une des offres phare qui intéressent les clients pour les avantages qu'elle présente. Lorsque les clients souscrivent une assurance chez Axa Banque et que leurs mensualités sont prélevées sur un compte Oligo, tous les ans, la banque rembourse 3 % de leurs cotisations d'assurance.

Des nouveautés concoctées par Axa Banque

Avant la fin de l'année 2012, Axa Banque prévoit de lancer de nouvelles applications mobiles accessibles à tous ses clients. Il s'agit d'applications personnalisables et modernes qui permettront aux utilisateurs de mieux gérer leurs comptes en consultant leurs informations bancaires via leurs smartphones (iPhone, iPad, Androïd ou BlackBerry).Pour cibler les jeunes, Axa Banque est sur le point de lancer une offre spécialement conçue pour cette clientèle. Ce produit sera surement adapté à leurs besoins avec des taux et des services avantageux.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque en ligne Boursorama met à jour son Money Center

Money Center est un outil de consultation de vos comptes bancaires grâce auquel vous accédez à toutes les informations de vos différents comptes y compris ceux ouverts en dehors de Boursorama Banque*.Mieux gérer vos finances

Avec Money Center vous n'avez plus besoin de consulter vos différents comptes bancaires via différentes plateformes internet. Toutes les informations de vos comptes sont rassemblées et visibles sur une interface unique.

Vos informations financières sont alors automatiquement classées selon des catégories prédéfinies_ou créées par vous-même selon votre propre nomenclature.

A l'aide de graphiques et de tableaux, vous suivez facilement l'évolution de vos dépenses et de vos revenus dans leur globalité ou bien dans le détail. Vous pouvez par exemple rassembler les charges EDF prélevées sur vos différents comptes bancaires pour vos différents biens immobiliers. Ce qui facilite ainsi la visibilité de vos charges poste par poste.

Avec Money Center, vous pouvez également mettre en place des alertes qui vous informeront le cas échéant du dépassement de plafond de dépenses.Mieux gérer votre patrimoine

Money Center est un outil de gestion de budget mais aussi de patrimoine.En effet l'utilisateur peut suivre l'évolution de la valeur de ses biens (tels que biens immobiliers, epargne, assurance vie, auto/moto, bateaux,etc.). Là encore il peut les classer à sa convenance.

Il peut aussi réaliser une évaluation de son bien immobilier. Très pratique quand on souhaite connaitre la valeur actuelle de son bien immobilier avant de le vendre.Une sécurisation des données

Même si Money Center utilise le savoir faire d'un prestataire reconnu dans le domaine, pour l'aspect technique de l'agrégation des comptes, toutes les informations concernant vos comptes sont stockées chez Boursorama qui garantit ne pas les utiliser à des fins commerciales.

Ces informations sont « cryptées selon les standards de l'industrie financière pour la protection des données ».

C'est probablement pour des questions de gestion d'échanges de données avec les autres banques que pour le moment, aucune opération bancaire (virement, prélèvements, etc.) ne peut être réalisée via cet outil.

Pour utiliser cet outil à la fois ludique mais également redoutablement pratique pour contrôler au plus juste l'évolution de ses finances ou de son patrimoine, il vous faudra devenir membre du site d'information Boursorama.fr. Mais pour bénéficier de l'automatisation de la mise à jour de vos données bancaires, vous devrez être client de Boursorama Banque.

Dans le cas contraire, il vous faudra procéder à la mise à jour manuelle des données de chacun de vos comptes bancaires. Une contrainte qui finalement pourrait s'avérer être un excellent outil de commercialisation des services bancaires Boursorama Banque."* Liste des 14 banques autres que Boursorama Banque que l'on peut agréger dans le MoneyCenter : BNP Paribas, La Banque Postale, Société Générale, Caisse d'Epargne, Le Crédit Lyonnais, Crédit Agricole IDF, HSBC, Crédit Mutuel, CIC, Banque Populaire Rives de Paris, Banque Populaire Val de France, Barclays, Crédit Agricole Touraine, Crédit Agricole Sud Rhône.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Etude Choisir ma banque sur les frais standards bancaires 2012

Choisir ma Banque a réalisé une étude sur l'évolution des tarifs bancaires des services standards 2011-2012.

L'étude met en évidence l'évolution négative des tarifs bancaires standards qui se contractent et surtout elle met en évidence le déséquilibre des frais bancaires selon les régions.

Une baisse moyenne des tarifs chez les banques traditionnelles

Choisir ma banque a observé une très légère baisse de 0.19% du coût moyen des tarifs standards en 2012.

Néanmoins cette baisse ne met pas en évidence l'évolution de chaque tarif standard qui est différente d'un service à un autre.

En effet, si on étudie le coût moyen des tarifs standards des banques traditionnelles en France, on peut alors faire les observations suivantes :

- Augmentation de 6,67% des frais de retraits dans un Distributeur automatique hors de sa banque. Celle-ci s'explique par le fait que les banques ont réduit le nombre de retraits gratuits dans un DAB en dehors de sa banque, ou ont augmenté le coût unitaire du retrait, très rarement les deux en même temps. La plus forte progression du coût moyen de 5 retraits en dehors d'un DAB de sa banque observée est de 155%, constatée chez Crédit Agricole Sud Rhône Alpes. Tandis que la plus forte diminution est l'œuvre de la Banque de Bretagne avec 66,67%.

- Baisse de 7,16% du coût de l'abonnement à la gestion de compte par Internet. Face à la concurrence des banques en ligne et face à la demande des clients de pouvoir gérer leur compte via internet, les banques ont dû adapter leurs tarifs en conséquence.- Baisse de 4,86% du coût de la mise en place d'un prélèvement. Une baisse qui s'explique par le développement de la gratuité de la mise en place d'un prélèvement dans un nombre toujours plus important de banques.

Les autres tarifs se maintiennent ou connaissent une hausse en dessous de l'inflation telle que la carte visa à débit immédiat dont la moyenne des coûts constatés ne progresse que de 1,16% entre 2012 et 2011.

L'analyse du tableau sur la répartition du coût des services standards montre que la carte bancaire, l'assurance des moyens de paiements et les retraits par carte bancaire représentent 70,47% du coût global de notre profil. Ces trois services liés à l'usage unique de la carte de paiement prennent plus d'importance en 2012 dans le coût global des frais bancaires en gagnant 1,12 point.

On observe à contrario une baisse de la part prise par le coût de l'abonnement à la gestion de compte par Internet et de la mise en place d'un prélèvement au guichet.

Différence entre région

Si l'on regarde en détail les régions, on constate d'importantes disparités quant à l'évolution du coût global.

D'une région à l'autre, le coût moyen de notre profil de consommateur de services standards peut connaître un écart d'un peu plus de 16 euros selon les régions.

Tout comme en 2011, la région Ile-de-France offre un coût moyen global des services standards le plus bas possible talonnée par la région Pays-de-la-Loire elle-même talonnée par la Bretagne. Toutes les trois étant sous le seuil des 100 euros de frais standards. 

Paradoxalement l'une des régions les plus peuplées de France s'avère être l'une des plus chères avec un coût global moyen de 113,96€.

Le paradoxe des départements d'une même région

Pour une même région, un client bancaire pourra trouver jusqu'à 5 banques du même groupe bancaire proposant des tarifs différents pour un même service.

C'est le cas notamment des banques telles que le Crédit Agricole ou encore de la Banque Populaire sans exclusive.

Cette différence s'explique par le fait que chaque banque au sein d'un même groupe est libre d'appliquer ses propres tarifs à ses clients.

Un client d'une agence bancaire d'un département qui déciderait de faire migrer son compte vers une agence d'un autre département pourrait se voir facturer plus ou moins chère un même service.

A titre d'exemple, notre profil de consommateur paierait la cotisation annuelle de sa carte visa internationale à débit immédiat 35,02€ s'il était client au Crédit Agricole Brie-Picardie, alors qu'il la paierait 39€ au Crédit Agricole Touraine et Poitou, soit 3,98 euros de différence.

Pour d'autres groupes bancaires, les écarts peuvent être encore plus importants d'une banque à l'autre. C'est notamment le cas pour les banques régionales telles que la Caisse d'Epargne ou le Crédit Mutuel.

Petite révolution chez certaines banques en lignes : suppression des commissions d'intervention

Boursorama Banque, Fortuneo et ING Direct forment le trio de tête avec des coûts pour des services standards avoisinant le coût nul.

Dans cette guerre des prix que se mènent ces trois banques, l'année 2011 a conduit 2 d'entre elles à modifier l'un des tarifs les plus critiqués par les détracteurs des comportements des banques : la commission d'intervention en cas de dépassement de découvert.

Boursorama Banque en Mars 2011, puis Fortuneo en Décembre 2011 ont rendu gratuit cette commission rejoignant ainsi ING Direct.

Pour autant, le classement des trois leaders demeurent le même à savoir ex quo (si l'on met à niveau ING Direct qui ne facture pas l'assurance des moyens de paiement car intégrée à sa carte GoldMastercard), suivis de près par La Macif, Coopabanque, Monabanq et Axa Banque.

Téléchargez l'étude complète [695 KB]

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Nouveautés chez Fortuneo, suivi en direct du traitement d’une souscription en ligne

Un outil de suivi de l'évolution de traitement d'une souscription chez Fortuneo

Pour se démarquer de ses concurrents et pour proposer des services innovants à ses clients, Fortuneo lance un nouvel outil qui permet de suivre l'évolution du traitement d'une souscription en ligne.

Un service d'information régulier

L'équipe de Fortuneo a décidé de profiter des nouvelles technologies pour mieux servir ses usagers : cet outil de suivi permet aux souscripteurs en ligne d'être informés en temps réel de l'état d'avancement de la prise en charge de leur dossier. Ce service est fonctionnel dans le cadre d'une ouverture de compte, d'une signature de contrat ou encore d'une demande de moyens de paiement.

Le traitement des demandes est beaucoup plus efficace

Grâce à ce nouvel outil de suivi en ligne, le traitement des demandes des clients est nettement plus rapide. En effet, avec une mise à jour régulière des informations présentées aux intéressés, ils sont avertis des éventuelles difficultés rencontrées par les responsables et peuvent immédiatement réagir si un document indispensable doit être fourni. Ainsi, le système de communication entre Fortuneo et ses clients est beaucoup plus fluide.

Autres avantages du suivi de traitement en ligne

La rapidité du traitement des demandes de souscription est très importante dans le cadre d'un produit d'épargne, d'un contrat d'assurance ou encore dans le cadre d'un placement financier parce que la date d'ouverture de chaque contrat influe sur les gains et les avantages promotionnels qui en découlent. La transparence des transactions est satisfaisante parce que le client est constamment informé des étapes de traitement de ses demandes et des délais de réalisation.

Fortuneo donne de plus amples informations sur ce nouveau service de suivi en ligne dans la rubrique « Aide/FAQ » de son site web.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Choisir-ma-banque.com lance son étude sur les frais bancaires

Depuis le 1er Janvier 2011, les banques ont pour obligation de mettre à disposition 10 tarifs standards.

Cette obligation est censée offrir aux consommateurs la possibilité de réaliser une comparaison de ces tarifs et augmenter ainsi la concurrence entre banque.

Choisir ma Banque a étudié l'évolution de ces tarifs entre 2010 et 2011.

Chaque service a été analysé individuellement. L'étude comporte également une analyse selon un package de services.

Package qui comprenait :

- 1carte Visa internationale à débit immédiat,- 5 retraits hors réseau de la banque,- 1 assurance des moyens de paiement,- 1 commission d'intervention pour dépassement de découvert autorisé,- 1 virement occasionnel effectué au guichet,- 1 mise en place d'un prélèvement,- 1 abonnement à la gestion de compte par Internet.

Ce package ne comprend pas les alertes SMS et/ou les relevés de solde par SMS, en raison du caractère peu uniforme des formules tarifaires proposées par les banques pour ce service.

Un coût du package en très légère progression

La première observation que l'on peut faire, est que le cout global moyen de ce package est relativement stable. Sa progression est de 0.37%, soit moins que l'inflation à 1,21%.

Les tarifs de la banque en ligne n'ont absolument pas évolué. Ce sont les banques traditionnelles qui se distinguent avec des hausses de tarifs contenues.

Le coût de l'abonnement internet diminue et le coût des retraits augmente

Avec 0,75% de hausse, la carte bancaire, n'a que très peu progressé entre 2010 et 2011. A l'instar de l'assurance des moyens de paiement qui n'a progressé en moyenne que de 0,39% en 2011.

L'abonnement au service de gestion du compte par Internet a fortement diminué entre 2010 et 2011. En effet, la baisse est de 6,28%. Ce sont les banques traditionnelles qui ont effectué une baisse de ce service. Cette baisse peut s'expliquer par la nécessité de ces banques de concurrencer les banques en ligne sur le terrain de la gratuité des services via Internet.

A contrario, le coût des retraits hors réseau de sa banque a progressé en moyenne de 8,70%. Là encore se sont les banques traditionnelles, qui sont à l'origine de cette hausse.En effet, certaines d'entre elles ont réduit le nombre des retraits gratuits hors réseau. Tandis que d'autres ont augmenté le coût unitaire du retrait. Ce qui mécaniquement a pu faire augmenter le coût de 5 retraits hors réseau de 50 à 100% selon la banque.

Cet impact de la hausse du coût moyen des retraits sur l'ensemble des banques est restée toutefois amoindrie sur le coût moyen d'un package du fait que ceux-ci ne représentent que 11% du coût global

Pourquoi cette hausse contenu des tarifs standards ?

En dehors, de la volonté d'un contrôle des tarifs , cette faible hausse peut s'expliquer par la mise en place d'une transparence des tarifs qui augmente la concurrence entre banque.

Toutefois, il est possible que cette hausse soit contenue du fait que les banques ont désirées présenter des tarifs qui leur soit favorables dans les documents fournis par les banques.

Dans les 2 cas, le consommateur est gagnant. Il serait donc intéressant d'élargir cette liste des tarifs standards pour permettre une plus grande concurrence. Et de favoriser la baisse des tarifs des banques.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

45 % des mères célibataires terminent le mois à découvert

Le découvert, une solution pour près de 45 % des mères célibataires

Les résultats d'une enquête réalisée par Ipsos/Logica Business Consulting pour la revue Femme Actuelle a permis de savoir que 45 % des mères célibataires sont toujours à découvert. Près d'une femme sur cinq redoute de sombrer dans la précarité.

Des chiffres alarmants

Les résultats de ce sondage effectué selon la méthode des quotas sur internet du 12 au 22 septembre 2012 ont permis d'interroger 219 mères célibataires.

26 % des femmes qui élèvent leur enfant seules ont indiqué que leur revenu ne leur suffit pas pour subvenir à leurs besoins, raison pour laquelle elles doivent recourir au découvert pour finir le mois. 19 % des mères célibataires ont déclaré qu'elles s'en sortent très difficilement et ont peur que cette instabilité devienne permanente.

53 % des femmes interrogées estiment que le manque d'argent est leur principal problème et 44 % des sondées estiment qu'elles sont confrontées à ce manque au quotidien. De plus, les mères célibataires ne bénéficient d'aucune aide, ni de solidarité. 52 % d'entre elles ont la sensation de ne pouvoir compter sur personne et 28 % ont peur de ce que l'avenir leur réserve.

Une vie sociale plus positive

Malgré leur situation financière, 60 % des mères célibataires interrogées ont répondu qu'elles sont plutôt heureuses et 12 % d'entre elles sont tout à fait heureuses.

80 % des femmes interrogées ont indiqué qu'elles sont capables d'éduquer leurs enfants comme toutes les mères de famille. D'ailleurs, selon une récente étude, les enfants des mères célibataires peuvent réussir leurs études comme tous les autres enfants.

À titre informatif, l'Insee a évalué le nombre de mères célibataires françaises à 1,4 million en 2009.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La Loi lagarde sur le crédit renouvelable déjà détournée ?

Depuis le 1er mai, les mesures de la Loi Lagarde encadrant le crédit renouvelable sont appliquées.

La Ministre Christine Lagarde avait fait voter une loi qui porte son nom afin de mettre en place des réformes sur différents secteurs tels que la publicité, l'assurance emprunteur mises en place progressivement depuis le 1er septembre 2010.

Une de ses reformes consistent à encadrer le crédit renouvelable qui est fortement critiqué par les associations de consommateurs.

Ces dernières jugent celui-ci dangereux particulièrement pour les clients déjà endettés.Le crédit renouvelable met à disposition une somme d'argent empruntable à tout moment en totalité ou en partie. Le client doit alors remboursé cette somme par des mensualités. Un taux est appliqué et qui est en moyenne autour de 15%.

Ce crédit est facilement accessible grâce à une carte de crédit. Ce qui en fait d'ailleurs son succès mais également son inconvénient car il peut accentuer l'endettement d'un client fragile qui fait l'objet de nombreuses sollicitations des établissements de crédit qui se battent sur un marché très lucratif.

C'est donc pour limiter l'impact des risques du crédit renouvelable que la Loi Lagarde a été instaurée.

  • Depuis le 1er mai, la loi Lagarde oblige la réalisation d'un amortissement du capital emprunté pour garantir une échéance de 3 ans pour les crédits inférieurs à 3000 euros et 5 ans au dessus.
  • Pour limiter la rémunération en des vendeurs de crédit renouvelables en fonction du type de prêt octroyé à un client, la loi oblige les établissements de crédit à verser une prime identique quelque soit le prêt.
  • Afin de favoriser la concurrence des taux, la banque de Franc définira désormais 3 taux d'usure chaque trimestre en fonction des montants d'emprunt : petits prêts (moins de 3000 euros), moyens prêts (entre 3000 et 6000 euros), gros prêts (plus de 6000 euros).

Ainsi la loi Lagarde veut corriger les écarts constatés entre le taux des prêts personnels (pour achat de bien immobilier, etc.) qui diminue et les taux de crédit renouvelable qui ne cessait d'augmenter.

Ces taux d'usure diminueront pendant 2 ans trimestre par trimestre pour éviter une baisse trop abrupte des taux plafonds et une désorganisation du marché.

Conséquence de cette réforme

La régulation du taux de crédit renouvelable entrainera une concurrence entre les établissements de crédit qui devront forcément attirer des clients en fonction de celui-ci. 

Mais à terme, il faudra pour les établissements de crédit éviter la perte des clients qui ne verront peut-être plus l'intérêt de prendre un crédit classique.

La loi Lagarde peut donc s'avérer extrêmement préjudiciable pour ses établissements forcés de réagir.

C'est ce que vient de faire Cetelem qui développe une nouvelle offre de crédit renouvelable à 14,90% depuis le 1er mai, soit un taux largement inférieur au taux plafond actuel.

Avec sa nouvelle offre, Cetelem ouvre la guerre aux taux. Malheur à ceux qui ne seront pas en mesure de suivre.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Enregistrement de millions de cartes bancaires non chiffrées en ligne

Des millions de données de cartes bancaires non chiffrées sont stockées sur les sites de plusieurs marchands en ligne. Un rapport publié par SecurityMetrics, une entreprise spécialisée dans la sécurité des données, indique que 70 % des commerçants en ligne enregistrent des données de cartes bancaires sans les chiffrer.

Des centaines de millions de cartes non chiffrées

Étant donné que 61 % des attaques en ligne sont réalisés avec des logiciels automatiques, le stockage de données bancaires en ligne simplifie les fraudes à la carte bancaire.

En employant PANscan, SecurityMetrics a détecté les cartes qui automatisent la recherche de données tracks 1 et 2 non chiffrées et de PAN. Grâce à cet outil de recherche, 2754 systèmes ont été scannés et 315 639 164 cartes bancaires non chiffrées ont été enregistrées.

Le stockage en clair des cartes bancaires est une pratique très courante dans les secteurs financiers, dans le domaine des assurances, dans le secteur hospitalier et dans le monde de la vente en ligne.

Des risques de vol de cartes bancaires plus élevés

Il faut noter que le stockage de cartes bancaires non chiffrées en ligne est une pratique frauduleuse si l'on se réfère aux normes PCI-DSS. Par ailleurs, les risques de perte d'argent à la suite d'un retrait illicite sont légèrement plus élevés en cas d'enregistrement de cartes bancaires non chiffrées en ligne.

En général, les professionnels ne savent pas qu'ils enregistrent des données PAN (Primary Account Number) non chiffrées, alors que les hackers misent beaucoup sur le vol de cartes bancaires non chiffrées parce qu'il s'agit d'une fraude plus facile à réaliser.

Selon SecurityMetrics, 10 % des sites de vente en ligne stockent les données qui figurent sur les bandes magnétiques des cartes bancaires, pourtant, ce sont des informations qui facilitent la reproduction illégale de carte de crédit et carte de paiement bancaire.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Petite animation Choisir ma banque en 3D

Une petite animation avec Choisir ma Banque en logo.

La Banque Populaire Caisse d’Epargne (BPCE) développe sa banque en ligne

La BPCE va développer sa banque en ligne sur tout son réseau en 2011.

S'appuyant sur l'expérience lancée début 2010 par la Caisse d'Epargne Rhône Alpes, la BPCE déploiera progressivement sa banque en ligne dans tous ses réseaux régionaux.

En janvier 2010, la Caisse d'Epargne Rhône Alpes lançait le site internet monbanquierenligne.com qui a capté près de 7 000 clients en moins d'un an.

Fort de ce succès le groupe bancaire a décidé d'équiper toutes ses agences régionales d'une banque en ligne.

Dans un premier temps, les agences régionales de la Caisse d'Epargne seront équipées. Puis les Banques Populaires disposeront à leur tour de leur propre banque en ligne dans l'année 2011.

Pour autant, il ne s'agit pas d'une création d'une nouvelle banque avec une structure juridique propre à l'image de Monabanq, Boursorama ou Fortuneo ou ING. Il s'agit de la mise en place d'un support de commercialisation de services bancaires avec une affiliation à une agence régionale.

Le client pourra toujours s'adresser à un conseiller clientèle en agence.

Pour la BPCE l'objectif est aussi bien de capter des clients que de ne pas en perdre. Plus particulièrement les jeunes qui déménagent souvent d'une région à une autre.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Un nouveau système de paiement : payer avec son doigt

Payer ses achats en passant son doigt sur un détecteur

Une technologie unique vient d'être mise à la disposition des habitants de Villeneuve-d'Ascq. Il s'agit d'un nouveau mode de paiement qui consiste tout simplement à passer son doigt sur un détecteur.

Un nouveau mode de paiement testé par les consommateurs

Ce système de paiement unique en France sera testé par 1 500 personnes à Villeneuve-d'Ascq jusqu'au mois de mars 2013. D'autres terminaux seront installés à Angoulême, en Charente, vers la fin du mois de novembre. Les appareils de Villeneuve-d'Ascq seront équipés de détecteurs biométriques, tandis qu'à Angoulême, les machines intègreront des scanneurs d'empreinte digitale.

Ainsi, les clients devront se munir d'une carte bancaire et d'un étui spécial. Lorsqu'ils passeront à la caisse, ils devront s'identifier sur un détecteur biométrique. Le terminal enverra ensuite un signal à la carte qui devra se trouver sur le client, dans une de ses poches ou dans son sac. Les informations biométriques relevées seront ensuite comparées avec celles recueillies par la carte.

Un système de paiement plus sécurisant

Il s'agit d'un système d'identification unique parce que la banque ne conserve pas l'empreinte de ses clients dans ses bases de données pour éviter les problèmes de confidentialité. Rappelons que les terminaux qui fonctionnent avec une reconnaissance digitale aux États-Unis et au Japon utilisent le même système de stockage centralisé. Les dépenses des utilisateurs ne seront toutefois pas plafonnées.

Un système de paiement qui séduit un grand nombre de professionnels

Cette technologie unique développée par la Natural Security est déjà proposée par certains établissements bancaires. Le test effectué à Villeneuve-d'Ascq a nécessité le concours de la clientèle de la Banque Accord et du groupe Auchan. À Angoulême, l'expérience verra la participation d'autres établissements bancaires comme le Crédit Agricole de Charente-Périgord, BNP Paribas et le Crédit Mutuel Arkéa. À l'issue de cette phase d'expérimentation, un rapport complet sera établi avant que ce système ne soit à nouveau développé.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Une offre bancaire née du partenariat entre Bourse Direct et e.LCL

Bourse Direct et e.LCL travaillent en partenariat pour proposer un nouveau produit bancaire

Bourse Direct est une société de courtage et une filiale de Viel & Cie. Pour mieux répondre aux attentes de ses clients, Bourse Direct a décidé de s'allier à la banque en ligne e.LCL afin de proposer une offre bancaire. Ainsi, les traders pourront avoir un compte courant à leur disposition en parallèle avec leur portefeuille boursier. Il n'y aura plus de délais de virement puisque cette opération s'effectuera de manière instantanée grâce à cette nouvelle offre bancaire.

Une solution intéressante pour faire face à la crise qui touche les marchés boursiers

Actuellement, les marchés boursiers sont minés par la récession, ce qui décourage les investisseurs. Avec cette offre bancaire, Bourse Direct veut cibler une clientèle en attente de meilleures opportunités.

Durant le premier semestre de l'année 2012, le produit net de Bourse Direct a baissé de 7,9 % à 12,9 millions d'euros à cause d'une diminution de 11,9 % des produits de commission et d'un recul de 6 % des frais d'exécution des opérations financières. La société de courtage a aussi enregistré un bénéfice de 2 millions d'euros, un résultat inférieur de 13 % comparé au premier trimestre de l'année 2011.

La présidente de Bourse Direct a déclaré que le rythme de souscription des nouveaux clients est assez actif. Jusqu'à la fin du mois de juin 2012, la société a acquis 65 000 nouveaux clients. Le taux de croissance annuelle est évalué à 20,7 %. L'équipe espère ainsi que cette nouvelle offre bancaire créée en collaboration avec e.LCL attire encore plus de souscripteurs.

Des services à des conditions avantageuses

Les services qui découlent de l'offre bancaire proposée en partenariat avec e.LCL n'auront aucun impact direct sur les comptes de Bourse Direct. Les clients profiteront des conditions avantageuses comme les réductions allant jusqu'à 50 % sur les produits bancaires et les services qui leur conviennent. Les cent premiers clients qui souscriront à cette offre bancaire se verront attribuer une carte bancaire gratuite.

Outre cette offre innovante, Bourse Direct fait également des efforts pour la maitrise des coûts. En effet ses charges d'exploitation ont diminué de 14 % au cours du premier trimestre 2012, à 10 millions d'euros.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Evitez les chèques sans provision

Encore une décision de la cour de cassation qui a décidé que la multiplication des chèques sans provisions constituait une preuve de mauvaise foi.

En effet, la cour a estimé que la multiplication de ces chèques avant la saisine du juge était constitutive d'un « endettement actif ».

Conséquence directe de cette décision, l'auteur des chèques sans provision ne peut plus bénéficier de la procédure de surendettement.

Cette procédure mise en place en 1990 permet au demandeur de bénéficier d'un rééchelonnement ou de la suppression de ses dettes ou de réduire les taux d'intérêt.

Elle ne dispense pas de payer les créanciers, elle ne n'engendre pas nécessairement le retrait du chéquier et/ou de la carte bancaire. Les banques ont toutefois l'obligation depuis le 1er novembre 2010 d'assurer la continuité du compte et de proposer des moyens de paiement adaptés à leur situation.

En outre depuis la même date, les banques ne peuvent plus se rembourser directement sur le compte de leur client. Le découvert du client est désormais considéré comme une dette comme une autre inclus dans la procédure de surendettement.

On ne peut que souhaiter n'avoir jamais avoir à faire appel à une procédure de surendettement.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Barclays lance son site internet pour téléphone mobile

A l'instar de Monabanq de Fortuneo ou encore d'Ing Direct, la banque Barclays lance son site internet accessible via les mobiles et smartphones.

Pour le développement de ce site internet mobile.barclays.fr, Barclays a fait appel à ses clients Barclays Premier pour élaborer ses services en ligne.

Ces derniers ont demandé un affichage rapide des applications et des écrans, un usage simple, et à l'instar de tous les usagers des applications sur mobile, ils ont également exprimé le besoin de sécuriser les applications utilisées compte tenu de l'aspect très personnel des informations utilisées ou envoyées.

Barclays a répondu à leurs attentes. Et désormais, les clients de Barclays peuvent consulter gratuitement partout et à tout moment leurs comptes en ligne grâce à leurs mobiles.

Mais ils peuvent également réaliser des virements occasionnels et de virements permanents, appeler un conseiller.

Aujourd'hui, la banque en ligne est devenu un support incontournable pour les banques désireuses de répondre aux besoins des clients devenus plus exigeants en matière de services.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Ne pas surveiller ses relevés bancaires peut coûter cher

La cour de cassation a tout récemment indiquée qu'une banque pouvait ne pas rembourser un client victime de détournements sur son compte bancaire si celui-ci n'avait pas consulté ses relevés bancaires.

La cour de cassation a qualifié de « faute » la négligence dans le contrôle des relevés bancaires.

Le client n'avait pas consulté ses relevés depuis cinq ou six mois. Ce retard constitue une faute puisqu'il a retardé la constatation des détournements par la banque.

De ce fait, la responsabilité de la banque s'est vue limitée.

Gageons que désormais, le consommateur bancaire scrutera avec plus d'assiduité ses prochains relevés bancaires.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

L’agence Crédit Agricole Centre France devient mobile

Pour le crédit Agricole Centre France ce n'est pas le client qui va à l'agence mais l'agence qui va vers le client.

Dans un secteur qui dématérialise ses services, la démarche du Crédit Agricole (CA) semble pour le moins original.

Dans trois départements des cinq départements du CA Centre France, la Creuze, la Corrèze, le Cantal, 4 camions sillonnent les routes à la rencontre de leurs clients.

Ces camions sont bien mieux équipés que leurs prédécesseurs, les fourgonnettes, qui ne pouvaient que récolter les espèces à déposer sur le compte du client.

A l'heure des nouvelles technologies ces agences-mobiles disposent des outils qui permettent au conseiller clientèle de réaliser toutes les opérations bancaires comme dans une agence classique.

Cette agence mobile est complétée par un réseau « Points verts » qui permet au client de disposer d'un point de retrait d'argents chez un commerçant qui se trouve systématiquement à quelques pas du camion.

Le CA Centre France a développé cette agence mobile depuis 2006 uniquement dans des zones où l'accès à une agence bancaire est particulièrement difficile en raison de la faible densité de la population.

A l'heure où Internet permet de réaliser tout un ensemble d'opérations bancaires, l'agence-mobile du CA Centre France offre une solution confortable à ses clients isolés ne pouvant accéder aux nouvelles technologies.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La carte solidaire de la banque en ligne Tookam

"La carte solidaire Tookam"

Tookam.com la première banque 100% réseaux sociaux intégrés met à disposition de ses clients une carte bancaire bien originale.

La carte Tookam que le nouveau client pourra souscrire à 1€ la première année (puis 38 euros maximum les années suivantes (plus vous l'utilisez, moins elle vous coûte) est une carte solidaire. Elle vous permet de bénéficier dès sa souscription de 5 000 TooKets de bienvenue. C'est une carte mastercard internationale.

Qu'est qu'un tookets ?

Tookets (100 TooKets = 1€) est une monnaie sociale et solidaire qui vous permet en tant que client Tookam d'aider des associations partenaires de Tookam. Ces dernières pourront alors transformer ces TooKets en euros.

Le client Tookam reçoit également 250 TooKets par mois et à chaque utilisation de votre carte bancaire, il reçoit 2 TooKets : TooKam vous permettra donc de distribuer aux Associations qui vous tiennent à coeur quasiment l'équivalent de la cotisation de votre carte (250 TooKetsX12).

Parmi les associations partenaires de Tookam, on retrouve « 1 maillot pour la vie, « 1001 fontaines », « banque alimentaire », etc. Il est possible de se porter candidat pour recevoir le bénéfice de ses TooKets (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Plus vous l'utilisez moins elle vous coûte : autre avantage de la carte Tookam, c'est que votre cotisation diminue à raison de 0,02 € (carte mastercard) ou 0,12 € (carte gold mastercard) par opération (retrait ou paiement) avec sa carte.

La carte Tookam est donc une carte qui allie solidarité et consommation. Il lui resterait plus que de bénéficier de la réduction d'impôt grâce aux dons aux associations pour devenir la parfaite carte bancaire.

Autre articles à lire sur Tookam : Interview de Damien Oddos Co-fondateur de la banque en ligne Tookam.com.

Comprendre la médiation bancaire prévue par la loi Murcef de 2001

La médiation bancaire, un recours à l'amiable pour régler les litiges

Lorsque vous faites une réclamation auprès de votre banque et que vous n'obtenez pas de réponse satisfaisante des différents responsables, pensez à la médiation bancaire avant d'engager une longue et coûteuse procédure judiciaire.

Démarche à l'amiable et transparente

Prévue par la loi Murcef du 11 décembre 2001 et le Code monétaire et financier, la médiation bancaire permet de résoudre les litiges financiers modérés pour améliorer les relations entre les établissements bancaires et leurs clients. Tout établissement de crédit doit désigner un ou plusieurs médiateurs pour donner des solutions adaptées aux litiges.

Actuellement, il y a environ deux cents médiateurs qui peuvent être contactés pour arbitrer les conflits.

Pour garantir la transparence de la médiation, le médiateur doit être un tiers extérieur au litige. Le médiateur est nommé par le Service de développement des techniques bancaires lorsque les établissements signataires d'une convention de médiation font une demande. Le comité de la médiation rattaché à la Banque de France vérifie que le médiateur est totalement indépendant des établissements bancaires concernés par les litiges afin de veiller à la transparence de l'intervention.

La possibilité de recourir à un médiateur doit être indiquée sur le site de la banque. Le client devra notamment pouvoir y consulter le nom et l'adresse postale du médiateur en ligne. En effet, ce système ne sera efficace que si les usagers sont informés de son existence. La loi Murcef impose l'obligation de confidentialité et de gratuité de la procédure.

Comment saisir le médiateur ?

Si les différentes procédures internes (contact d'un conseiller client, lettre recommandée avec accusé de réception au premier responsable de l'agence et demande écrite envoyée au service relation client) n'ont pas donné les résultats escomptés, le client peut faire appel au médiateur s'il est titulaire d'un compte de dépôt au sein de l'établissement bancaire.

La demande doit être envoyée par courrier postal. Les informations suivantes doivent être mentionnées dans la lettre recommandée avec accusé de réception : les coordonnées bancaires, informations personnelles, définition du litige, résumé des démarches déjà entreprises et les fondements juridiques de la requête s'ils sont connus. Notez que la médiation n'est plus possible si une procédure judiciaire a été entamée.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Tookam.com, la banque sur réseaux sociaux

Le Crédit Agricole Pyrénées-Gascogne (CAPG) innove en lançant la première banque sur réseaux sociaux.

La nouvelle banque sur Internet est le résultat de recherches menées par une équipe ayant « une vision décalée de la banque » et qui ont « bénéficié d'un grand espace de créativité ».

Les ingénieurs financiers du CAPG ont surfé sur la vague des banques en ligne tout en voulant se distinguer en concevant la première banque fonctionnant via les réseaux sociaux.

La banque veut adopter un « ton libre et simple » et développer une relation "directe, utile et décomplexée". En clair, les clients seront libres d'échanger librement avec leur banque.

Banque qui intègre également la possibilité d'aider des associations via une monnaie virtuelle, le « Tookets ». Selon Jean Philippe, Directeur Général du CAPG, c'est une monnaie sociale et solidaire que la banque attribue à ses clients selon la relation bancaire. Les clients attribuent ensuite sa cagnotte de Tookets aux associations qu'ils souhaitent.

Un élément innovant par la Tookam est l'univers 3D. A l'instar des jeux vidéos où des personnages en 3 dimensions se déplacent dans un monde virtuel, le client pourra disposer d'un avatar qui lui permettra de participer à des évènements, de participer à des réunions clientèles.

Qui du fonctionnement du compte bancaire ?

Selon Jean Philippe, le compte est « surémunéré » où le client est récompensé de l'usage des services de sa banque, notamment de la carte bancaire qui dispose d'avantages liés à son utilisation.

De plus, le client bénéficiera de tous les services issus du réseau Crédit Agricole Pyrénées Gascogne.

Une banque à suivre donc.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Des taux très avantageux avec le Livret LCL + d’e.LCL

e.LCL veut séduire les épargnants avec ses livrets à taux très intéressants

Grâce au relèvement de son plafond de dépôts à 19 125 euros, le livret A a évincé les offres d'épargne classique élaborées par les établissements bancaires. Cependant, les banques en ligne ne se laissent pas abattre et appliquent des stratégies efficaces pour acquérir de nouveaux clients. Dans le cadre de cette campagne, e.LCL propose un produit d'épargne qui offre de nombreux avantages.

Un taux promotionnel jusqu'au 29 décembre 2012

Présent dans le monde de la banque en ligne depuis l'an 2000, e.LCL se démarque de par la diversité de ses services et de ses produits bancaires présentés sur son site internet. Avec près de 2 000 agences bancaires implantées un peu partout en France, e.LCL veut attirer les épargnants avec son Livret LCL +. Outre le fait qu'il s'agit d'un produit d'épargne continuellement disponible et sécurisé, la banque en ligne agrémente cette offre d'une promotion : pour toute première souscription d'un Livret LCL + jusqu'au 29 décembre 2012, les clients profitent d'un taux annuel très rémunérateur : 4 % bruts.

Les conditions de souscription et de rémunération du Livret LCL + d'e.LCL

Sur une période de deux mois, les épargnants peuvent capitaliser jusqu'à 50 000 euros : les intérêts sont calculés par quinzaine avant d'être versés sur le Livret LCL + à la fin de l'année. Lorsque le taux de 4 % n'est plus valable à la fin de la période de deux mois ou lorsque le plafond de 50 000 euros est atteint, la rémunération du Livret LCL + sera de nouveau calculée au taux de base de 1,50 %. Pour profiter de cette offre, il suffit d'un premier versement de 10 euros. En effet, les opérations bancaires, comme le versement et le retrait, sont à la fois gratuites et libres.

Au mois de juillet 2012, e.LCL a acquis près de 70 000 clients. Comme les responsables de la banque veulent franchir le seuil des 100 000 clients, l'offre promotionnelle sur le Livret LCL + va surement inciter les particuliers à souscrire pour bénéficier de tous les avantages qui en découlent.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque en ligne Boursorama va fermer ses dernières agences

La banque en ligne Boursorama a décidé de procéder à la fermeture de ses 12 agences en France.

Suite au rachat de Caixa bank France, Boursorama avait conservé 20 agences sur les 50 existantes.

Les clients de Boursorama devront donc s'astreindre à une relation client basée uniquement sur les communications à distance.

Cette annonce tend à démontrer que la relation bancaire a changé. Les nouvelles technologies de l'information et de la communication l'ont faite évoluer. L'accès à Internet accompagné du développement de l'informatique et de la téléphonie mobile, permettent désormais à l'usager bancaire d'accéder à son compte sans intermédiaire.

Cette dématérialisation de la relation bancaire et surtout la confiance grandissante placée par les usagers bancaires aux banques en ligne ont probablement accéléré la fermeture des agences de Boursorama.

Pour Boursorama, « une partie infime des contacts se fait en face-à-face ». Plus particulièrement le crédit immobilier qui se fait dans la très grande majorité par téléphone.

Les résultats de l'activité de Boursorama, porté de plus en plus par le secteur bancaire, et dont l'activité courtage a connu un affaiblissement ces derniers mois, a certainement favorisé la décision de fermeture des agences qui représentent un coût de fonctionnement important.

Boursorama peut s'autoriser cette stratégie du « tout banque en ligne » car elle s'est appuyée depuis des années sur le développement de la confiance entre elle et les usagers bancaires. En étant présente depuis plusieurs années dans les médias et journaux, elle a pu rassurer quant à sa solidité financière.

La mise à disposition d'outils tel que le MoneyCenter qui permet à n'importe quel utilisateur de gérer ses comptes bancaires ont démontré qu'il était possible de réaliser les démarches du quotidien sans faire appel à son gérant bancaire.

Boursorama devrait rapatrier ses agents vers son siège à Boulogne-Billancourt pour renforcer sa plateforme commercial et sa relation client indispensable pour maintenir la durabilité dela confiance des clients Boursorama.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Création d’un répertoire national des emprunteurs ?

Création d'un répertoire national des emprunteurs ?

 Le ministère de l'économie et des finances étudie la possible création d'un fichier national des emprunteurs. Soit un fichier qui rassemblerait plus de 25 millions de français détenant un ou plusieurs crédits. 

Ce répertoire national recenserait pour chaque emprunteur l'ensemble de ses crédits.

En accédant à ses informations, les établissements de crédit pourront ainsi évaluer la solvabilité de leurs clients et éviter les situations de surendettement.

Situations d'endettement dont les commissions d'endettement reconnaissent une croissance de 8,8% du nombre de dossiers au premier semestre 2011 par rapport au premier semestre 2010.

Aujourd'hui les établissements de crédit n'ont accès qu'à un fichier des incidents de remboursement de crédits aux particuliers (FCIP) où figurent 2,6 millions d'emprunteurs. Ils ne disposent donc que d'informations partielles sur la situation financière d'un particulier et ne peuvent donc anticiper l'aggravement de la situation d'un particulier qui ne serait pas inscrit dans le FCIP.

Ce qui constitue un avantage pour les établissements de crédit dans la mesure où ils peuvent se réfugier derrière ce manque d'information pour vendre des solutions de financement librement sans contrainte.

C'est probablement pour cette raison que les banques s'opposent à la mise en place d'un tel dispositif rendant obligatoire la consultation de ce répertoire avant toute vente de solutions financières.

D'ailleurs, la Fédération Bancaire Française estime que le fonds du problème de surendettement n'est pas tant du coté de la mise à disposition de crédits mais plutôt du coté de l'insuffisance de revenus et les problèmes de perte d'emploi.

Elle estime également que la mise en place du dispositif pourrait coûter aux banques et établissements de crédit entre 525 à 800 millions d'euros.

Les défenseurs de ce fichier jugent, au contraire, que sa mise en place facilitera l'accès au crédit et favorisera la concurrence entre établissements. La fédération des entreprises du commerce et de la distribution juge qu'il s'agirait d'une « avancé majeure permettant aux prêteurs de vérifier la solvabilité des particuliers emprunteurs ».

Toutefois, si le ministère de l'économie et des finances juge efficace ce dispositif, il ne prévoit pas sa mise en place avant 2 ans.

D'ici là, le nombre d'emprunteurs inscrits au FCIP aura encore bien progressé.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

BNP Paribas lance le Digital Store

BNP Paribas toujours en pointe dans l'innovation de la relation client, propose depuis le 12 février le Digital Store dans son Concept Store le « 2 Opéra ».

Dans cette agence très particulière, le client BNP paribas pourra expérimenter le « premier mur digital bancaire ».

Ce mur permet, grâce à une animation 3D projeté sur un mur de verre d'immergé le client dans un environnement où il découvre d'un simple geste de la main les 19 produits et services bancaires mis à sa disposition.

La technologie est basée sur le même principe que la Kinect de Mircosoft qui permet de capter les mouvements du corps.

 Bien que l'image soit virtuelle, il peut parfaitement souscrire de façon tout à fait réelle. Pour cela il lui suffit de glisser le produit ou service désiré sur une tablette ou en le flashant avec son téléphone portable grâce à un QRcode.

Digital Store manifeste le désir de BNP Paribas de proposer des solutions toujours plus innovantes mais qui répondent aux besoins de sa clientèle.

Parions qu'en cas de succès, ce concept pourrait se généraliser et remplacer nos bonnes vieilles agences physiques.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Carte bancaire personnalisée : Morpho investit en Europe

Morpho élargit ses activités en Europe en acquérant deux filiales du groupe American Banknote

À la fin du salon des Cartes 2012 qui s'est tenu à Paris-Nord Villepinte, les responsables de la société Morpho ont décidé d'acheter des filiales du groupe American Banknote Corporation, à savoir, CPS Technologies établi en France et ABnote Czech sro en République tchèque. Morpho est rattachée au groupe Safran et se spécialise dans l'identité numérique (identification, document électronique et détection).

Le rachat de CPS Technologies SAS et d'ABnote Czech sro

La société CPS Technologies SAS dont le siège social se trouve à Lyon est spécialisée dans la personnalisation des cartes bancaires et emploie 125 salariés. ABnote Czech sro, basé en Tchécoslovaquie, édite et personnalise des cartes bancaires. Cette société compte, quant à elle, 85 salariés. Le coût de cette transaction n'a pas été dévoilé, mais le rachat sera conclu avant la fin de l'année 2012.

Des collaborations antérieures

Depuis 2002, Morpho, qui n'est autre que l'ancienne société Sagem Sécurité, a déjà collaboré avec CPS Technologies pour la fourniture de cartes de crédit et de débit personnalisées à de grandes banques françaises et européennes. ABnote Czech sro est également un fournisseur agréé d'éléments constitutifs des cartes EMV distribuées par Morpho depuis l'année 2010.

Ces collaborations ont sans doute motivé ce rachat qui sera surement bénéfique pour Morpho, dans le cadre de l'expansion de ses activités en Europe. La fourniture et la distribution des cartes bancaires personnalisées seront désormais plus faciles et plus rapides.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque en ligne parvient-elle à évincer les agences physiques ?

Les banques en ligne sont-elles plus intéressantes que les établissements traditionnels ?

Actuellement, un français sur six possède un compte principal sur une banque en ligne. Leurs revenus sont directement virés sur ce compte et de nombreuses transactions y sont effectuées tous les mois. Ce système commence à séduire de plus en plus les particuliers qui veulent profiter de tous les avantages qui en découlent. Cependant, en se référant à ces chiffres, il faut encore admettre la proéminence des banques traditionnelles. Les particuliers redoutent-ils la cybercriminalité ou s'agit-il d'une sorte de lobbying ?

Banques en ligne : offres avantageuses

Les frais bancaires plus abordables constituent sans doute le premier atout des banques en ligne. Comme c'est le client qui s'occupe intégralement de la gestion de son compte en ligne, il ne s'acquitte pas de forfaits mensuels. Lorsqu'il effectue un retrait ou un virement, ces opérations sont illimitées et gratuites.

En outre, les opérations ne sont pas limitées par les horaires d'ouverture : le compte reste accessible à tout moment et les conseillers en ligne sont disponibles jusqu'à des heures tardives. De plus, les cartes bancaires sont souvent gratuites et les taux d'intérêt des livrets d'épargne sont très intéressants par rapport aux offres des banques physiques qui ont tendance à monopoliser le marché depuis plusieurs années.

Quelques contraintes qu'il faut prendre en considération

Bien que les banques en ligne proposent de nombreux outils de gestion très pratiques, certains clients qui ont besoin de la proximité et du contact humain qu'ils retrouvent dans les agences n'osent pas encore franchir le pas. Les banques en ligne imposent également des conditions de souscription très sélectives, entre autres un certain niveau de revenu, pour bénéficier de leurs offres. Les versements en espèce sont en outre impossibles et en cas de perte ou de vol de la carte bancaire, le souscripteur ne dispose pas d'une assurance.

Ainsi, le choix entre une banque traditionnelle et une banque en ligne dépend des habitudes et des besoins de chacun. Si vous disposez d'un revenu fixe et pérenne, n'hésitez pas à profiter des nombreux avantages qui découlent d'un compte en ligne. En revanche, si le découvert est une nécessité pour vous, optez pour la banque traditionnelle.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les mêmes tarifs bancaires dans les DOM et en métropole

Les tarifs bancaires applicables dans les DOM doivent être les mêmes qu'en métropole

Après avoir été voté en première lecture le 26 septembre 2012 et en deuxième lecture à l'Assemblée nationale le 10 octobre 2012, le projet de loi sur la « régulation économique » et « contre la vie chère » dans les DOM a été adopté par le Sénat le 7 novembre 2012. Suite à la présentation d'une nouvelle version rédigée en Commission mixte paritaire, ce dispositif prévoit l'alignement des tarifs bancaires pratiqués dans les DOM TOM sur ceux de la France métropolitaine.

Alignement et hausse des tarifs dans les DOM

Dans les cinq départements d'outre-mer, à savoir, la Guadeloupe, la Guyane, la Martinique, Mayotte et La Réunion, ainsi qu'à Saint-Martin, à Saint-Barthélemy et à Saint-Pierre-et-Miquelon, les établissements de crédit doivent pratiquer les mêmes tarifs que ceux qu'ils appliquent en France métropolitaine pour les services bancaires qu'ils proposent.

Cette décision va entrainer la hausse des tarifs pour de nombreux établissements financiers, alors que cette loi devait rendre la vie moins chère dans les DOM. En effet, comme les tarifs pratiqués dans ces départements étaient moins élevés qu'en métropole, l'alignement entrainera bel et bien une hausse.

Des conséquences sur l'emploi

Selon le Syndicat national de la banque et du crédit (SNB CFE-CGC), l'alignement des tarifs bancaires va accentuer les effets de l'augmentation de la taxe due par les banques sur les salaires en 2013 et les comptes de résultat des établissements bancaires des DOM-TOM seront surement affectés par ces changements, étant donné qu'ils doivent aussi faire face à des surcoûts. D'après le syndicat, certaines banques pourraient réduire les effectifs dans leurs agences ou rapatrier des activités de back-office en métropole.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Monascope 2.0 disponible pour les clients Monabanq

Lancé en 2007, Monascope est un outil gratuit de gestion et d'analyse de son compte.Il permet de connaître précisément ses opérations bancaires à travers des tableaux et des graphiques.

Monabanq a récemment mis à jour ce service avec le Monascope 2.0 qui permet désormais :

- D'éviter la saisie manuelle de vos dépenses automatiquement classées dans des catégories, par moyen de paiement, etc.- De voir l'évolution graphique de ses revenus et dépenses dans un espace d'analyse dédiée.

Monascope est un outil entièrement personnalisé. Les conseilles Monabanq n'ont pas accès aux informations que vous pouvez mettre en avant, et surtout elles ne sont pas utilisées à des fins commerciales.

En ces temps de difficiles, Monabanq propose un outil pour contrôler au mieux son budget quotidien.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La réforme de l’épargne réglementée ne fait pas l’unanimité

Réforme globale de l'épargne réglementée, les responsables de banques doutent

Dans le contexte économique actuel, les livrets A et les livrets de développement durable sont des produits très appréciés, aussi bien par les souscripteurs que par les banquiers. Le gouvernement souhaite cependant réformer l'épargne réglementée pour augmenter les taux des livrets A et des livrets de développement durable. Toutefois, les banquiers ne sont pas convaincus de l'efficacité de cette action. Cette réforme préconisée par Pierre Duquesne dans un rapport qu'il a dressé s'accorde parfaitement avec les projets du gouvernement actuel.

Quelques idées pour concrétiser la réforme de l'épargne réglementée

Certaines idées ont été publiées dans le rapport Duquesne. On peut citer la hausse du plafond des livrets réglementés, déjà mise en œuvre depuis le mois d'octobre 2012. Une deuxième augmentation est toutefois prévue d'ici la fin de l'année.

Pour le calcul des taux d'intérêt, le rapport Duquesne propose d'une part un système simple et automatique en se basant sur l'indice de l'inflation, et d'autre part, il suggère une rémunération plus intéressante contre le blocage de l'épargne sur une durée minimale de 3 ans ou de 5 ans.

La réticence des banquiers

Étant donné que le marché de l'épargne réglementée se porte à merveille, les banquiers doutent des résultats de cette réforme globale. Pierre Duquesne reconnait que l'augmentation des taux d'intérêt ne fera pas plaisir aux établissements bancaires qui devront débourser entre 20 à 25 milliards d'euros alors que le renforcement des fonds propres et la consolidation des résultats constituent actuellement leur priorité.

Les banquiers n'apprécient pas non plus le transfert des encours des livrets bancaires vers les produits d'épargne réglementée pour profiter de rémunérations plus intéressantes. De plus, la fiscalité des livrets réglementés devrait demeurer plus avantageuse par rapport aux autres types de placements dont les intérêts sont soumis à l'impôt sur le revenu.

De leur côté, les épargnants ne recherchent qu'un produit avec un capital garanti, même avec un taux modéré. Les banquiers devront donc s'adapter aux éventuels changements en proposant des produits innovants et plus attrayants en suivant l'exemple de certaines banques en ligne.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Plus de frais interbancaire à partir du 1er septembre 2013

Les frais interbancaires vont disparaitre

Grâce à l'Autorité de la concurrence, les principaux frais interbancaires qui s'appliquent aux prélèvements bancaires, aux titres interbancaires de paiement et autres systèmes de paiement scripturaux, vont être définitivement supprimés.

Des changements notables pour les clients

Bientôt, les clients n'auront plus besoin de négocier avec le représentant de leur banque pour bénéficier de réduction sur les opérations bancaires. Une décision rendue par l'Autorité de la concurrence au mois de juillet 2012 prévoit la suppression obligatoire des principales commissions interbancaires à partir du 1er septembre 2013.

Mais depuis le 1er septembre 2012, ces frais interbancaires ont déjà été diminués de moitié. Sont concernés par cette réduction et cette suppression : les virements, les prélèvements, les titres interbancaires de paiement et les lettres de change relevé.

Une mesure bénéfique pour les consommateurs

L'Autorité de la concurrence est intervenue sur demande de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution et de l'Association pour la défense des utilisateurs des moyens de paiement européens. La décision porte surtout sur les prélèvements bancaires parce qu'il s'agit du deuxième mode de paiement le plus employé après la carte de paiement. En effet, d'après les chiffres de l'Autorité de la concurrence, 20 % des opérations de paiement se font par prélèvement.

Les consommateurs seront donc les premiers bénéficiaires de cette décision, et ils pourront faire des économies sur les frais bancaires dès maintenant. Par exemple, si avant le 1er septembre 2012, les frais interbancaires applicables au prélèvement étaient de 12,2 centimes, ils sont actuellement réduits à 6,1 centimes et seront totalement supprimés à partir du 1er septembre 2013.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Arnaque : Des escrocs qui ciblaient les banques en ligne passent devant le tribunal

Escroquerie en ligne, un réseau de pirates découvert par les autorités

Le procès d'une quarantaine d'escrocs se tient devant la 13e chambre du tribunal correctionnel de Paris du 20 septembre au 5 octobre 2012. Ces prévenus ont mis en œuvre des techniques efficaces pour récupérer les coordonnées bancaires et les identifiants de plusieurs clients de banques françaises. Selon les autorités responsables, une centaine d'internautes ont subi des préjudices pécuniaires estimés à près de 340 000 euros. L'enquête menée a permis d'éviter une perte de 250 000 euros.

Les méthodes de piratage appliquées par les escrocs

Les pirates en ligne utilisent deux techniques pour découvrir les coordonnées bancaires et les identifiants de connexion des clients des banques :- Le « fishing » ou « hameçonnage » qui consiste à envoyer un mail aux victimes pour qu'ils dévoilent leurs coordonnées bancaires et leurs identifiants. Parfois, les escrocs emploient des programmes-espions pour récupérer ces données très confidentielles.- Les internautes peuvent également être redirigés vers des sites pirates lorsqu'ils se connectent sur le site de leur banque. Les identifiants de connexion sont alors automatiquement enregistrés par des logiciels malveillants.

Un réseau bien organisé

Selon les enquêteurs, l'argent recueilli grâce à ces pratiques frauduleuses est immédiatement transféré en Russie ou en Ukraine. Ce réseau d'escroquerie a créé 21 sociétés commerciales fictives qui s'occupaient des investissements et des transferts de fonds ainsi perçus.

Ce trafic a également nécessité l'intervention de « mules », des intermédiaires souvent recrutés par mail. En général, ces courriels proviennent d'étrangers qui écrivent à peine le français : ils proposent aux destinataires de s'engager pour effectuer un travail financier à temps partiel moyennant une rémunération très motivante.

Les « mules » reçoivent l'argent sur leur compte et doivent l'envoyer par mandats à 35 destinataires, dont 7 en Russie et 28 en Ukraine. Chaque virement réalisé permettait aux mules de toucher une commission de 7 % sur des sommes allant de 500 euros à 3 000 euros.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Nouveaux produits bancaires chez Boursorama Banque

Boursorama propose de nouveaux produits bancaires

Boursorama, la banque en ligne du groupe Société Générale, est actuellement reconnue comme un leader dans trois secteurs différents : publications d'actualités financières, proposition de produits bancaires et courtage en ligne.

Des activités en pleine expansion

Plus de 10 millions d'internautes consultent le site de Boursorama Banque pour s'informer. Les professionnels du secteur reconnaissent cette filiale de la Société Générale comme le courtier en ligne le plus sollicité en France.

En 2006, Boursorama commence ses activités bancaires par la commercialisation du Compte Essentiel Plus, un compte courant qui a séduit de nombreux souscripteurs. Très rapidement, l'établissement est devenu un acteur majeur de la banque en ligne en France avec plus de 400 000 comptes ouverts. Le secret de sa réussite est simple : des tarifs très abordables et plusieurs services bancaires gratuits pour tous les clients.

Les offres de crédits en ligne ne sont pas des moindres. En effet, la banque propose un large choix de crédit à la consommation et de crédits immobiliers, mais également des produits d'épargne. Pour atteindre son objectif de dépasser la barre des 700 000 clients en 2015, Boursorama applique une stratégie commerciale agressive : des taux d'intérêt exceptionnels et des conditions de souscription plus accessibles.

Un produit d'épargne pour les investisseurs en bourse

Au mois de septembre 2012, Boursorama Banque a lancé le Compte Épargne Financière Pilotée en partenariat avec ODDO Asset Management, une entreprise indépendante de gestion d'actifs européenne. La gestion de ce compte épargne composée de fonds OPCVM et la sélection des actifs incombent à la société ODDO Asset Management pour garantir des rendements intéressants. Les souscripteurs doivent cependant faire un versement minimal de 100 euros.

Par la suite, le montant des versements est libre. Aucun frais de versement n'est perçu et le nombre de versements est illimité. Par ailleurs, l'épargne constituée est à la disposition du client à tout moment et sous forme de liquidité. Même si ce produit d'épargne est ouvert à tous les clients qui possèdent un compte courant Essentiel Plus, ils doivent avoir une notion en investissement boursier pour éviter d'importantes pertes de capitaux.

Grâce à la transparence de ses offres, à ses tarifs très compétitifs et au professionnalisme de son équipe, Boursorama Banque figure parmi les principales banques en ligne et établissement de courtage de France.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Axa banque Belgique propose une Mastercard Prépayée sur Facebook

Une carte Mastercard Prépayée pour les jeunes

Axa Banque Belgique lance une nouvelle carte prépayée, la MasterCard Prépayée, qu'elle popularise via Facebook dans le but de cibler une clientèle jeune.

Le mode de fonctionnement

Le système du Mastercard n'est pas compliqué, il suffit de recueillir une mention « J'aime » sur sa page Facebook, et chaque « Like » reçu vaut 1 dollar, une somme qui sera reversée par Axa Banque en budget voyage. Les titulaires pourront ainsi partir à la découverte de nombreux pays s'ils arrivent à réunir le budget nécessaire.

L'objectif de l'Axa Banque Belgique

Une fois les 2874 « Likes » réunies sur la page Facebook, le titulaire peut tout de suite profiter de ses crédits, car les « Likes » reçues seront converties en dollars. Il est à noter que la carte Mastercard est valable partout dans le monde. Le projet de la banque a pris un bon départ, étant donné que le public cible est essentiellement constitué de jeunes de 18 ans et plus. Axa Banque a ainsi réussi une de ses premières campagnes sur les réseaux sociaux.

Les avantages du Mastercard Prépayée

Les jeunes utilisateurs de Facebook sont donc les premiers à bénéficier de la Mastercard. Malgré le fait qu'il s'agit d'une carte prépayée, elle ne présente aucun danger notamment en termes de ligne de crédit. D'ailleurs, elle peut être rechargée à tout moment et les opérations d'achat en ligne s'effectueront toujours de la même manière qu'avec une carte classique, même si la carte et le compte du client ne sont pas associés.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Une application dédiée au BlackBerry chez LCL

LCL propose l'application BlackBerry à ses clients

Grâce à une nouvelle application BlackBerry, la banque LCL offre à ses clients qui possèdent ce type de téléphone intelligent un accès plus aisé et pratique aux services bancaires qu'elle propose. Bien que le BlackBerry soit moins populaire que les smartphones, le lancement de cette nouvelle application réjouira sûrement un grand nombre de clients.

Une nouveauté pour cibler de nouveaux clients

LCL a élargi sa gamme d'applications avec cette offre « BlackBerry » qui lui permet de renforcer l'utilisation des nouvelles technologies dans la gestion bancaire, mais aussi pour que chaque client puisse mieux suivre l'état de leur compte bancaire, et ce, à n'importe quel moment.

Une application adaptée aux besoins des clients

L'application dédiée au BlackBerry proposée par LCL se démarque de par ses nombreuses fonctionnalités destinées à satisfaire les besoins des clients. En effet, les utilisateurs pourront désormais accéder plus rapidement à leurs comptes. En outre, ils seront plus à jour concernant les offres promotionnelles et ils pourront effectuer plus facilement certaines procédures ou transactions tels la commande de chéquiers ou les ordres de virement.

Cette application téléchargeable en ligne sur le portail BlackBerry App World simplifiera également la gestion des comptes bancaires au quotidien. Pour se connecter à l'interface, l'utilisateur peut utiliser les codes d'accès habituels qui lui permettent de se connecter sur internet.

Solution Conso Budget, le nouveau prêt personnel de la banque en ligne e.LCL

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque en ligne Groupama Banque veut devenir plus grande

C'est à grand coup de messages publicitaires que Groupama s'adresse depuis plusieurs mois aux usagers bancaires pour faire connaître sa branche bancaire.

La petite Sophie avec sa robe à pois verts a adopté désormais un élégant tailleur marquant sa nouvelle fonction de banquière.

Groupama montre ainsi à ses clients et à ses futurs clients qu'elle est aujourd'hui une structure financière multiservice complète.

Groupama souhaite partir à la conquête de nouveau client. Et pour cela elle s'en donne les moyens.

Non seulement, elle communique vigoureusement sur son activité bancaire (qui existe depuis près de 8 ans) mais elle a également une nouvelle stratégie tarifaire.

Une stratégie tarifaire qui se veut plus proche des préoccupations des usagers bancaires à la recherche d'une banque moins chère et surtout plus transparente sur ses tarifs.

C'est pourquoi Groupama Banque a tout d'abord retravaillé son prospectus qui disons le honnêtement est plus lisible que les précédents dont le dernier datait de juillet 2010.

Son offre package ASTREA a été simplifié. Astrea Essentiel, Astrea 2, Astrea Liberté 1 ont été supprimés de l'offre pour laisser place au seul package Astrea dont l'offre n'a pas fondamentalement changé hormis la possibilité désormais de bénéficier d'une réduction du coût de sa carte en fonction du montant de ses dépenses mensuelles par carte bancaire.

Au niveau des tarifs, on note la réduction de la carte bancaire Electron passant de 33 à 28 euros ou encore la gratuité annuelle d'une refabrication de la carte ou de la réédition de son code.

Une charte qualité très engageante

Groupama Banque entreprend une démarche très forte en matière d'approche client par la mise en place d'une charte qualité.

Une charte de 10 engagements qui engage la banque à indemniser immédiatement le client si elle n'est pas respectée.

On notera entre autres que la banque s'engage à ouvrir un compte dans un délai de 4 jours dès réception du dossier ; envoyer un chéquier dans les 5 jours suivant la demande ; fournir une réponse d'octroi de crédit dans les 48 h ; prendre en charge les réclamations dans les 2 jours avec réponse dans les 15 jours, etc.

Les conseillers bancaires seront désormais disponibles de 7h à 22h en semaine.

700 000 clients en 2014

La mise en place de cette nouvelle stratégie d'image et de tarifs s'intègre au développement de plus en plus important de la banque en ligne en France.

Des banques en ligne qui bénéficient d'une meilleure image de la part des usagers bancaires. Usagers qui selon l'étude Monabanq/Credoc perçoivent plus favorablement les banques en ligne.

Groupama Banque qui comptait plus de 530 000 clients en 2010, soit une croissance de 10% par rapport à 2009, espère avec sa nouvelle image atteindre les 700 000 clients en 2014.

Gageons que la nouvelle tenue de la petite Sophie facilitera cette croissance.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Net Agence : ouvrir un compte c’est aussi simple qu’un Tweet

L'agence en ligne de BNP Paribas, Net Agence, offre la possibilité d'ouvrir un compte sur un simple tweet.

En réalité la démarche est simple. Il suffit d'envoyer un tweet à @bnpparibas_net vous prenez contact avec un agent de la Net Agence qui vous recontacte et vous accompagne dans la démarche d'ouverture d'un compte bancaire.

BNP Paribas continue sa stratégie de dématérialisation de la relation client via les moyens modernes de communication tels que facebook, twitter, etc.

Néanmoins, consciente que le client a toujours besoin de « voir » son conseiller clientèle, la banque a récemment lancé une nouvelle campagne de publicité télévisuelle informant le consommateur bancaire que chez BNP Paribas et plus particulièrement avec la Net Agence, il est possible de voir son conseiller par webcam interposé.

Par la mise en place de ses outils, BNP Paribas tentent de démontrer aux consommateurs bancaires que la relation client-banque évolue et intègre les nouvelles technologies.

Toutefois, celle-ci ne se dégrade pas voir même s'améliore puisque le conseille personnel est encore plus disponible, encore plus réactif pratiquement à tout moment et à toute heure.

Pour BNP Paribas, l'enjeu est aussi bien de capter de nouveaux clients mais également de conserver ceux tenter par les banques en ligne.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La Caisse d’Epargne cible les 18-25 ans avec une offre à 1 euro par mois

Selon Olivier Klein, directeur de la Banque Populaire Caisse d'Epargne (BPCE) « Les étudiants sont de plus en plus mobiles, en France mais aussi à l'étranger. Ils viennent de moins en moins aux agences. Et ils veulent la banque la moins chère possible ».

D'où l'offre à un euro par mois qui comprend une carte de crédit internationale, un découvert autorisé sans agios, des alertes SMS sur la situation du compte, et l'accès à un conseiller joignable par email, téléphone et visioconférence.

L'offre est d'ailleurs lune des moins chères du marché. Mais pour Olivier Klein c'est « un investissement sur l'avenir ». Le retour sur investissement se ferait selon le directeur au bout des 3 ans de validité de l'offre en misant sur la fidélité à terme du jeune client satisfait de sa relation client.

Pour attirer ces jeunes clients, la Caisse d'Epargne s'est lancé en octobre dans une campagne promotionnelle auprès des jeunes dans les universités. Elle a également créé une page Facebook et un compte Twitter pour souscrire en ligne à l'offre.

Le développement de l'agence en ligne Monbanquierenligne.com répond donc à cette stratégie. En développant cette agence en ligne accessible par les clients des 17 caisses régionales d'ici la fin de l'année, la Caisse d'Epargne espère développer sa clientèle jeune et gonfler les 100 000 clients qui utilisent ce service en ligne.

Pour Olivier Klein, « Nous sommes en train de faire en sorte que demain, les clients qui seront en agence puissent également avoir tous les services de la banque en ligne à travers leur agence physique. Il s'agit de fusionner les concepts d'e-banking et d'agence physique » d'ici « un an ou deux ».

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque en ligne Boursorama Banque casse ses tarifs

La banque en ligne Boursorama Banque casse ses tarifs et devient la banque la moins chère sur les 10 tarifs standards.

Depuis le 1er Janvier 2011, les banques ont pour obligation de mettre en avant 10 tarifs bancaires* communément appelés les "tarifs standards".

Dans une mise à jour de son étude des évolutions des tarifs standards entre 2010 et 2011, Choisir ma Banque a pris en compte les nouveaux tarifs applicables au 1er mars 2011 par Boursorama. La banque en ligne devient la banque la moins chère parmi les 121 banques du marché français.

Comment ?

Elle a décidé de ne plus faire payer la commission d'intervention en cas de dépassement de l'autorisation de découvert. Elle rejoint ainsi ING Direct parmi les seules banques du marché qui respectent la législation en matière de non dépassement du taux de l'usure.

En outre, elle a rendu également gratuit les virements occasionnels réalisés en agence (via une borne informatique).

Si bien que le coût d'un panier composé de 7 services bancaires**, est réduit de 41,94% chez Boursorama et passe à 18 € (coût annuel de l'assurance des moyen de paiements) en 2011.

L'usager bancaire peut ainsi constater qu'au sein même des banques en ligne, la guerre des prix fait rage pour son plus grand bénéfice.

* 10 tarifs standards : Carte Visa international à débit immédiat, Carte Visa international à débit différé, Carte à autorisation systématique, Commission d'intervention, Virement occasionnel en zone euro, Mise en place d'un prélévement, Alerte SMS, Assurance des moyens de paiement, Abonnement à la gestion de compte par Internet, Retrait hors réseau de la banque.

** Panier des 7 tarifs standards : 1 Carte Visa international à débit immédiat, 1 Commission d'intervention, 1 Virement occasionnel en zone euro, 1 Mise en place d'un prélévement, 1 Assurance des moyens de paiement, 1 Abonnement à la gestion de compte par Internet, 5 Retraits hors réseau de la banque."

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Nouvelle agence ING Direct Café à Lyon

La banque en ligne ING Direct ouvrira sa seconde agence à la rentrée prochaine dans le cœur de Lyon.

Comme à Paris, dans le quartier Opéra, le ING Direct Café du centre de Lyon sera une agence dans laquelle vous pourrez réaliser vos opérations bancaires courantes.

Il vous sera également possible d'être reçu par un conseiller bancaire comme dans n'importe quelle agence.

L'ouverture d'une seconde agence démontre qu'ING Direct est confrontée à une forte de demande de ses clients ou prospects de pouvoir s'adresser en direct à une personne physique qui les rassure.

Alors que certaines banques en ligne ont préféré ces derniers mois fermer tout leur réseau d'agence, ING Direct opte pour une stratégie inverse qui lui permet d'attirer de nouveaux clients et bien entendu de l'épargne.

Mais pour Benoit Legrand,Directeur Général d'ING Direct, il n'est pas question de généraliser l'ouverture de nouvelles agences en France. ING Direct demeure selon son directeur générale, une banque en ligne proposant des coûts bas.

Néanmoins, Benoit Legrand ne s'interdit pas la possibilité d'ouvrir une troisième agence d'ici un an ce qui démontrerait encore une fois que malgré la dématérialisation de la relation client, les français sont toujours attachés à maintenir un contact physique avec leur agence bancaire.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Interview de Alain Colin - Directeur de la banque en ligne Monabanq

Interview de Alain Colin Directeur général de la banque en ligne Monabanq.

Choisir ma Banque (CMB) : M. Colin, vous lancez une nouvelle approche totalement innovante avec une offre bancaire Illimité à partir de 6€ par mois tout compris, quelle est votre cible sur cette offre ?

Alain Colin - Monabanq :« Notre offre est particulièrement adaptée à tous ceux qui souhaitent avant tout maîtriser leurs frais et leur budget, aux personnes qui voyagent, aux acheteurs en ligne et aux couples grâce à la 2ème carte Visa Classique ou Visa Premier incluse pour le conjoint. »

CMB : Pouvez-vous préciser ce que recouvre le tout compris et l'illimité ?

Alain Colin - Monabanq: «Notre compte tout compris et en illimité comprend toutes les opérations principales d'un compte, auxquelles nous avons ajouté toutes les opérations moins courantes mais souvent très coûteuses (réédition de code, virement à l'étranger, attestation...). Au total, il s'agit de 57 opérations qui nous permettent de couvrir tous les besoins liés à une utilisation normale du compte.

L'offre comprend également une ou deux cartes Visa international vraiment international - les achats et retraits par carte en France comme dans le monde entier ne supportent aucun frais monabanq - Le compte inclut également les assurances essentielles pour une population mobile et internaute (perte et vol des moyens de paiements, pièce d'identité ou clés ; garantie de bonne fin de livraison des achats sur Internet et même assurance en cas de vol du téléphone portable !) »

CMB : Quels sont les avantages pour le client ? En quoi le compte tout compris répond-il vraiment aux attentes et aux besoins des consommateurs ?

Alain Colin - Monabanq: « Pour la première fois, les clients ne découvriront pas à posteriori ce que va leur coûter leur banque, ils vont enfin le savoir à l'avance grâce à une offre de compte courant complète pour une somme fixe, connue à l'avance, sans mauvaises surprises et compétitive de 6€ par mois. »

CMB : Votre offre est au prix fixe de 6€ par mois. Y a-t-il des exceptions qui viendraient augmenter cette mensualité ?

Alain Colin - Monabanq: « Oui, si le client choisit de bénéficier d'une carte Visa Premier, il paiera alors 9€ par mois. »

CMB : Que pensez vous de « Choisir ma banque » (du site et/ou de son approche de comparateur) ?

Alain Colin - Monabanq: « Je pense que le site ‘Choisir ma banque' participe à une meilleure information des consommateurs sur les produits et les offres bancaires existantes. C'est donc une très bonne chose.

Le fait de pouvoir comparer les offres avant de choisir sa banque est aussi un des avantages du site car aujourd'hui tout le monde compare avant d'acheter.

Nous sommes très favorable à cela même si nous regrettons parfois que la comparaison porte bien trop souvent uniquement sur le prix. Hors, nous savons, pour mener régulièrement des études auprès des Français, que le prix n'est pas la raison première qui les amène à changer de banque. Le conseil, l'accompagnement, la disponibilité et les services annexes sont tout aussi importants que le prix et malheureusement ces critères ne sont pas toujours pris en compte dans la comparaison. »

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Wikimoney le site communautaire de la banque en ligne Monabanq

Monabanq est décidément très active en matière d'innovation produit puisqu'elle a lancé Wikimoney un site communautaire entièrement dédié à l'argent.

Il permet à tout internaute qui s'inscrit de poser ses questions sur « son épargne, ses dépenses, son argent au quotidien ».

Ce sont les membres de la communauté Wikimoney qui répondent aux questions et font donc bénéficier de leurs expériences.

Les questions sont véritablement multiples et variées. Contrairement à ce que l'on pourrait croire elles ne s'arrêtent absolument pas au secteur bancaire. Elles touchent également le secteur du transport en commun, en passant par la recherche de logement, pour terminer par la recherche de bio pas cher.

Wikimoney propose des sondages réalisés sur la base des réponses des membres. Sondages qui permettent à celui qui y participe de croiser ses positions par rapport aux autres membres afin de faciliter sa prise de décision.

Pour inciter les membres de Wikimoney a fournir des conseils, chaque mois une récompense est donnée au meilleur conseil élu par les membres.

Le site se veut donc rassembleur de toutes celles et tous ceux, désireux s'exprimer sur une plateforme consacrée.

Avec un espace d'échange sans tabou tel que Wikimoney au désigne soigné pour un site communautaire, Monabanq espère démontrer à ses clients et aux internautes que malgré le fait qu'elle soit une banque en ligne sans agences bancaires elle n'en demeure pas moins une banque qui s'efforce d'être toujours poche de ses clients en leurs offrants des produits innovants (cf « Epargne Santé ») et des outils adaptés à leurs besoins.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Des transactions en ligne plus sécurisées grâce à Kaspersky Lab

Des transactions en ligne plus sûres grâce à Kaspersky Lab

À l'heure actuelle, le vol de données financières en ligne est un problème récurrent. Il s'agit de la principale menace à laquelle sont exposés les internautes. D'après une étude effectuée par Harris Interactive, 27 % des cybernautes qui réalisent des opérations bancaires et des achats en ligne ne prennent pas les mesures nécessaires pour sécuriser leurs transactions et s'exposent au risque de perte de données sensibles ou d'argent. Ainsi, ils deviennent des cibles faciles pour les fraudeurs.

Pour mieux se protéger de ces menaces, l'unique solution est de recourir aux applications de sécurité proposées par les éditeurs spécialisés comme Kaspersky Lab, qui offrent une protection optimale et permanente aux utilisateurs. Ainsi, cette société leader dans le domaine de la sécurité informatique, a lancé la suite Kaspersky Internet Security 2013 qui assure une protection permanente lors de la navigation en ligne, notamment sur les réseaux sociaux - qui renferment de nombreux éléments privés et qui permettent souvent aux cybercriminels de récupérer des informations sensibles - ou de la réalisation de transactions financières.

La solution Kaspersky Internet Security 2013 assure une protection optimale

La suite logicielle Kaspersky Internet Security 2013 intègre une technologie de protection bancaire qui sécurise les informations financières échangées en ligne contre toutes les menaces recensées jusqu'à maintenant. Les utilisateurs peuvent ainsi réaliser des opérations bancaires ou d'achat en ligne en toute sérénité. En effet, elle intègre un module qui assure une navigation sécurisée dès que l'internaute surfe sur une plateforme de e-commerce ou sur le portail d'une banque en ligne. Les données personnelles, les identifiants bancaires ou les mots de passe saisis seront entre autres cryptés. D'ailleurs, ce programme informe l'internaute si le site visité présente un risque quelconque.

Kaspersky Lab, leader en matière de sécurité informatique

Kaspersky Lab est l'une des références dans le domaine de l'édition de solutions de sécurité informatique. Ce groupe a investi ce marché voilà de ça 15 années et il a bâti sa réputation sur l'innovation. En effet, il n'a de cesse de développer de nouvelles applications de sécurité performantes, répondant à la fois aux besoins des particuliers, des PME et des grands comptes. La société est désormais présente dans environ 200 pays et territoires et compte plus de 300 millions d'utilisateurs dans le monde.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Banque en ligne : Faille de sécurité avec les SMS

Selon ZDnet.fr, Un malware nommé Zeus est en mesure de récupérer vos données d'authentification à vos comptes via votre téléphone portable.

La société S21Sec a identifié ce malware qui se cale entre l'internaute et le champ d'authentification de sa banque en ligne. Le malware transforme le formulaire pour capter le login et mot de passe, et ajoute des questions sur le numéro de portable et la référence de la marque de votre téléphone.

Une fois les informations captées, le malware envoit un SMS invitant l'internaute à télécharger un "certificat de sécurité" qui est en réalité un spyware qui permet d'intercepter les SMS.

Il convient d'être extrêmement vigilant quand à l'accès de son compte bancaire par Internet que cela soit par un ordinateur ou par un téléphone portable.

Une banque ne vous demandera pas de lui transmettre le code de votre carte bancaire ou le login et mot de passe de votre compte bancaire en ligne par un texto ou par mail.

Tout au plus, la banque vous enverra un nouveau mot de passe (dans la très grande majorité des cas par courrier papier) si vous perdez votre mot de passe.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Mise à jour : Version 2.3 de l’application Iphone de Fortuneo

Fortuneo met à jour son application et lance la version 2.3 de son application Iphone.Celle-ci permet désormais d'effectuer des virements pour les comptes courants et de consulter la feuille de marché sur les fiches valeurs bourse.

L'application est désormais accessible sur Ipad en haute définition.

Téléchargez l'application sur la market place (itunes.apple.com/fr/app/fortuneo/id385730327?mt=8) d'Apple ou consultez le site internet de Fortuneo à l'adresse suivante : http://www.fortuneo.fr/placements/application-iphone-ipad.html

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Barclays : « l’Affaire du Libor » le scandale financier du siècle

La Barclays est prise dans la tourmente après les révélations concernant la manipulation par la banque du Libor et la démission de son président et de son directeur général.

Quesaco ?

Qu'est ce que le Libor ? Le Libor (Londonl InterBank Offered Rate) est un taux interbancaire de référence sur le marché de Londres. Il est déterminé en calculant la moyenne du prix que les banques déclarent vouloir payer pour emprunter selon différentes périodes.

Chaque jour 16 banques donnent le prix pour lequel ils ont consenti la veille à emprunter de l'argent, Ce qui permet ensuite de fixer le Libor. Et c'est sur la base de cette déclaration que la British Banking Association détermine le taux moyen.

Ce fameux taux Libor permet notamment de déterminer les taux d'intérêts débiteurs pour des découverts ou facilités de caisses en devises. Mais il sert essentiellement de référence aux marchés financiers et notamment pour les contrats swaps et crédit hypothécaires.

C'est donc le taux qui permet de définir le prix auquel les banques se prêtent de l'argent et donc qui agit directement sur les taux des emprunts des entreprises et des ménages. Autant dire qu'il agit directement sur la consommation des ménages et sur l'investissement des entreprises.

Le marché du prêt interbancaire est estimé à plus de 90 000 milliards de dollars, d'autres l'évaluent à près de 350 000 milliards de dollars. Il est l'un des principaux outils du marché monétaire.

Autant dire qu'il s'agit de l'un des plus importants scandales, pour ne pas dire le plus important scandale, de l'histoire des marchés financiers.

Que s'est-il passé ?

Barclays a tout simplement avoué avoir manipulé ses déclarations sur le prix auquel il consentait à emprunter sur les marchés. En réalité, il empruntait à des taux bien plus élevés.

L'institution bancaire anglaise a menti pour cacher ses difficultés financières au marché financier ou pour donner l'illusion d'une excellente santé financière.

Barclays est elle la seule ?

Non ! elle n'est pas la seule. D'autres banques européennes comme Deutsche Bank, Citigroup, Royal Bank of Scotland, UBS, Lloyds Banking Group, Citigroup et JPMorgan Chase auraient manipulé leur prix.

Les conséquences possibles ?

Autant dire que le scandale peut avoir un impact sur toutes les places financières. En effet, si de nombreuses banques ont menti, on risque à terme d'avoir un relevé assez brutal du taux Libor poussant alors les marchés à emprunter à un prix plus élevé. Répercutant ce coup sur les ménages et les entreprises. Donc bien entendu sur les frais bancaires en général.

Finalement, nous n'avons peut-être aucun intérêt à ce que les banques disent la vérité ! 

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque en ligne devient plus ludique avec BBVA Game

BBVA Game, un concept innovant dans le monde de la banque en ligne

La première édition de la revue BBVA, dédiée à l'innovation bancaire, sera consacrée à la présentation de la BBVA Game, une application qui a déjà été présentée au grand public en juin 2012. Cette application a été lancée dans le but de familiariser les particuliers avec les services bancaires en ligne, et ce, sous forme d'un jeu.

La BBVA Game pour gagner des médailles et des points

Lorsque les clients consultent leur interface sur le site de la banque en ligne, ils sont conviés à consulter une rubrique spéciale pour participer à cette opération. En effectuant les actions qui leur sont proposées sur leur compte, ils peuvent obtenir une médaille, un badge ou encore des points.

Les points cumulés au fil des transactions bancaires sont échangeables contre des cadeaux que vous recevrez rapidement après la demande : place pour un concert ou pour le cinéma, etc. Ils permettent également aux clients de participer à un tirage au sort pour gagner des lots plus intéressants tels qu'un voyage aux États-Unis, des places pour des rencontres sportives internationales, des smartphones ou des iPad.

BBVA Game pour inciter les internautes à choisir les services en ligne

Les bénéfices attendus sont nombreux : les clients adopteront plus rapidement et plus facilement les services bancaires en ligne. Ils découvriront peu à peu les fonctionnalités les plus pratiques qui leur sont proposées en ligne. L'engagement des usagers sera alors renforcé et des opportunités de ventes croisées pourraient en découler.

Outre son caractère ludique, BBVA est également un outil innovant qui ne manquera pas de séduire les banques en ligne, d'ailleurs certaines banques veulent déjà le tester. En effet, il n'y a aucune raison de redouter les échecs parce qu'elles n'auront pas de conséquences sur les activités des établissements.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque en ligne Boursorama poursuit son offre 30 euros

La banque en ligne Boursorama Banque a décidé de poursuivre son offre de janvier qui permet d'obtenir 30 euros pour toute ouverture de compte avant le 28 Février.

Boursorama est l'une des banques les moins chères du marché. Elle a adopté une stratégie de conquète de client en développant des offres attractives mais également des solutions qui se veulent plus proches de ses clients.

En effet, à l'instar de nombreuses banques, Boursorama Banque propose à ses clients des services d'accès à ses comptes via différents canaux :

- via l'internet mobile à l'adresse suivante : http://mobile.boursorama.com.

- ou en téléchargeant une application sur son iphone http://itunes.apple.com/fr/app/.

Retrouvez toute l'offre de Boursorama Banque sur Choisir-ma-banque.com.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les clients bancaires surendettés mieux protégés

A partir du 1er mai, les clients surendettés ne se verront plus voir fermer leur compte unilatéralement par leurs banques.

C'est ce que permettra l'application de la loi dite « Lagarde » sur la réforme du crédit de la consommation.

Cette loi va contraindre les banques de permettre aux clients surendettés de conserver leur compte bancaire avec néanmoins des services bancaires adaptés à la situation.

Les banques seront désormais tenues de conserver le compte ouvert durant toute l'instruction du dossier d'endettement par les commissions de surendettement mais également durant la mise en place des décisions de ces commissions.

Or c'est durant l'instruction ou durant la mise en place que les banques en profitent pour fermer le compte du client surendetté, plaçant ainsi ce dernier dans une situation encore plus compliquée.

Avec la nouvelle loi, les banques seront tenues d'informer les clients sur les conséquences de la procédure de surendettement sur la gestion de leurs comptes bancaires et sur les moyens de paiement, et les moyens d'adaptation.

Elles devront également organiser une réunion avec le client surendetté pour déterminer les alternatives aux services et moyens de paiement par rapport à sa situation.

Une loi qui semble défendre le droit des usagers bancaires mais qui ne s'appliquera qu'aux banques traditionnelles et non aux banques financières qui ne peuvent ouvrir de compte bancaires à leurs clients.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La carte bancaire prépayée séduit de plus en plus de particuliers

Carte bancaire prépayée, un marché en pleine expansion

La carte bancaire prépayée est proposée en France depuis près de 5 ans. Il s'agit d'un produit qui offre de nombreux avantages et qui permet de résoudre certains problèmes rencontrés avec les cartes bancaires traditionnelles.

Les principaux atouts des cartes prépayées

La carte bancaire prépayée permet de limiter ses dépenses quotidiennes : les usagers peuvent ainsi offrir une carte prépayée à leurs enfants ou jouer en ligne sans avoir peur de dépasser le budget qu'ils ont initialement alloué à cette distraction.

La carte bancaire prépayée assure une discrétion totale et protège contre les risques de piratage du compte bancaire. La carte prépayée est également un excellent moyen pour envoyer de l'argent à un proche ou pour régler ses achats en cas d'interdit bancaire.

Qui proposent les cartes bancaires prépayées en France ?

La plupart des professionnels qui délivrent des cartes ne sont pas des banques en ligne, mais des plateformes de monnaie électronique. Ces professionnels émettent également des coupons prépayés et leurs activités sont encadrées par la Directive européenne sur les services de paiement. Ainsi, la distribution des cartes prépayées est bien règlementée, mais les organismes disposent d'une certaine liberté, c'est pour cette raison que leurs offres sont plus souples.

Ukash est actuellement considéré comme l'un des leaders sur le marché des cartes bancaires prépayées. Toneo First propose aussi un produit qui se démarque par sa simplicité d'usage : disponible sur le site web et chez certains distributeurs, la carte est rechargeable en ligne, par téléphone ou en se rendant auprès des bureaux établis en France.

MasterCard a déclaré que le marché des cartes bancaires prépayées séduira encore plus de consommateurs. Cet automne, les responsables de MasterCard ont mis en place RePower, un service à la disposition des millions d'usagers qui veulent recharger leurs cartes prépayées à travers le monde.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Une application pour accéder aux services de Fortuneo Banque sur iPhone et iPad

L'application boursière officielle de Fortuneo pour un accès plus rapide

Grâce à la nouvelle application de Fortuneo Banque, les usagers qui disposent d'un iPhone ou d'un iPad peuvent accéder plus facilement, à n'importe quel moment et à n'importe quel endroit, aux marchés boursiers et aux informations boursières qui les intéressent. Cette application est proposée aussi bien aux clients de la banque qu'aux utilisateurs non-clients.

Des services accessibles à tous les internautes

L'équipe qui a conçu cette application est constituée de plusieurs spécialistes : graphistes, développeurs, ergonomes et experts en marketing. Ces professionnels se sont démenés pour que tous les utilisateurs puissent accéder plus rapidement aux marchés boursiers (indices, devises, cotations, palmarès, etc.) et aux informations financières internationales (actualités, vidéos, etc.).

L'application permet de dresser des listes personnelles configurables en temps réel. Des graphiques interactifs les aident aussi à évaluer les variations des cours sur une période déterminée.

L'application Fortuneo pour les clients de la banque

Les clients de la banque profitent de services plus intéressants en employant cette nouvelle application. En effet, ils peuvent gérer leur compte bourse et leur compte bancaire à partir de leur iPhone ou de leur iPad. Il est également possible de voir les soldes des livrets d'épargne et l'état du contrat d'assurance-vie.

Grâce à la configuration et au suivi des listes personnelles et des graphiques interactifs, le client peut plus facilement évaluer l'évolution de ses finances. Par ailleurs, les couleurs et les contrastes de l'application ont été bien sélectionnés pour que les informations les plus importantes soient plus visibles dans les listes et les informations consultées.

L'application Fortuneo est téléchargeable gratuitement sur l'App Store.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Crédit Agricole Bretagne lance le paiement sans contact

Le paiement sans contact est une innovation technologique récente pour laquelle les banques s'activent de plus en plus. Le lancement de la carte sans contact en Bretagne par le Crédit Agricole en est l'illustration parfaite et a valeur de test pour la banque de réseau.

Près de 20 000 clients du crédit agricole résidents en Bretagne possèdent, depuis peu, une carte de paiement sans contact leur permettant de régler leurs « petits achats » auprès de 500 commerçants de la région.

Cette opération est limitée à 5 villes : Saint-Brieuc, Quimperlé, Lesneven, Pontivy et Ploërmel qui ont toutes manifesté un vif intérêt pour le lancement de cette technologie par l'implication des commerçants et des élus locaux. Le test s'effectuera également à Rennes en septembre prochain.

La carte distribuée est une MasterCard équipée d'une puce NFC (Near Field Communication ou Communication en champ proche), qui permet le paiement sans contact, c'est-à-dire sans entrer le moindre code. A l'instar d'une carte de transport, il suffira juste de la passer sur un Terminal Electronique de Paiement (TPE) disponible chez les 500 commerçants pour effectuer son paiement.

Aujourd'hui le paiement est limité à une somme maximale de 20 €. La raison de cette limitation peut éventuellement s'expliquer sur les problèmes soulevés par un ingénieur informatique qui a démontré qu'il existait un risque de piratage des données bancaires personnelles via ce système (La CNIL - Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés - enquête actuellement sur ce risque). En limitant donc le montant de paiement via cette carte, les banques espèrent probablement limiter ainsi l'intérêt des pirates à récupérer des données bancaires face aux faibles montants pouvant être récupérer ou utiliser.

D'ailleurs pour renforcer la sécurité de ces nouvelles cartes de paiement le risque de piratage, dès que le cumul des paiements atteint 50€, le titulaire de la carte doit composer son code confidentiel, ce qui lui permettra d'utiliser de nouveau sa carte sans contact.

En cas de succès avéré de l'utilisation de cette nouvelle technologie, la banque prévoit son déploiement sur tout le territoire breton d'ici 2014 à travers le renouvellement des cartes bancaires classiques des clients du Crédit Agricole Bretagne.

La Bretagne avait été le fer de lance pour des produits innovants tels que la carte Moneo et le système de paiement Kwixo qui avaient reçu un vif intérêt par des bretons qui comme partout en France utilise de plus en plus les moyens alternatifs aux chèques pour effectuer leurs paiement quotidien.

Crédit Agricole en Bretagne lance la carte de paiement sans contact

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La carte bancaire gratuite, l’argument commercial des banques en ligne

Les banques en ligne se démarquent avec des cartes bancaires gratuites

Au cours des trois dernières années, certaines banques physiques ont augmenté le prix des cartes bancaires qu'elles proposent de 20 %. De leur côté, les banques en ligne offrent la carte bancaire à leurs clients et cette gratuité est devenue un argument de vente très persuasif.

Les cartes bancaires sont-elles réellement gratuites ?

Certaines banques imposent des modalités d'adhésion très sélectives en parallèle avec cette carte gratuite. Ainsi, la carte n'est gratuite que sous certaines conditions. Par exemple, les clients doivent verser un montant minimal mensuel pour que sa carte bancaire soit gratuite.

D'autres peuvent offrir les cartes bancaires parce qu'elles ne disposent que d'un nombre restreint d'agences, ainsi leurs charges ne sont pas élevées. On peut citer entre autres ING Direct et Monabanq. Il faut toutefois noter que la carte gratuite n'est accordée que sous certaines conditions.

Chez Axa Banque, les règles sont différentes : comme il s'agit d'une banque en ligne, filiale d'un groupe d'assurance, les clients payent d'abord le prix de la carte et bénéficient, par la suite, d'un remboursement total ou partiel en fonction du montant des paiements effectués par carte bancaire tout au long de l'année.

Les banques en ligne et des tarifs très compétitifs

Malgré les conditions sélectives imposées par certaines banques en ligne, elles disposent d'un autre atout qui attire les clients : leurs tarifs sont largement moins chers que ceux des banques traditionnelles.

Avant de souscrire en ligne, il est fortement recommandé de bien s'informer sur les conditions d'obtention des cartes bancaires gratuites. Utilisez un comparateur en ligne pour découvrir les offres les moins chères du marché. Tenez également compte de vos besoins pour bénéficier de services bancaires adaptés.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

L’application Google Wallet bientôt assortie d’une carte bancaire

Une carte bancaire Google pour effectuer des paiements en magasin ou des paiements en ligne

Dévoilée par mégarde sur une page d'aide de Google Wallet, la nouvelle carte de paiement de Google devrait être proposée d'ici la fin de l'année 2012. « Androïd Police » en a parlé sur son site avec des copies d'écran à l'appui.

Des rumeurs confirmées par une page de Google

La nouvelle carte de paiement qui sera très bientôt proposée par Google figure déjà dans la liste des équipements destinés à assurer le bon fonctionnement de l'application Google Wallet. Rappelons qu'il s'agit d'une application utilisant la technologie NFC : ainsi, les usagers pourront effectuer des paiements sans contact auprès des commerçants qui disposent d'un terminal de paiement adapté.

La carte bancaire, une alternative au paiement par mobile

Google proposerait cette nouvelle carte bancaire pour que les clients puissent disposer d'un autre système de paiement qui remplace le paiement mobile par smartphone lorsqu'il n'est pas disponible. Il faut noter que Google peut favoriser les achats compulsifs pour bénéficier de revenus supplémentaires si les possibilités de paiement sont doublées. Pour ce faire, il suffit d'ajouter une puce NFC à cette nouvelle carte.

Déroulement des transactions

Google travaille en partenariat avec le groupe bancaire Bankcorp Bank qui s'occupe du transfert des fonds pour régler le marchand. Lorsque l'utilisateur effectue un paiement avec sa carte bancaire, son compte n'est pas immédiatement débité. La balance est réalisée automatiquement et directement sur le compte du client.

La carte bancaire sera lancée en même temps que la version 2.0 de Google Wallet prévue en décembre 2012. La carte bancaire Wallet permettra de familiariser les utilisateurs au concept du porte-monnaie électronique tout en gardant un outil physique.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Le marché de la carte bancaire avec écran LCD confié à Gemalto

MasterCard collabore avec Gemalto pour le déploiement des cartes avec écran LCD et clavier tactile

MasterCard a confié le déploiement de la nouvelle carte bancaire équipé d'un écran LCD et d'un écran tactile à Gemalto. Cette entreprise française est spécialisée dans le développement des nouvelles technologies qui se retrouvent dans les pass Navigo ou encore les cartes vitales. La société dispose également d'un département dédié à la sécurité numérique et c'est sans doute pour cette raison que la Standard Chartered Bank a fait appel à ses services pour le déploiement à grande échelle de la solution de carte bancaire à affichage LCD et à clavier numérique à Singapour.

Un procédé innovant et plus sécurisant

Grâce à l'écran LCD et le clavier numérique de cette nouvelle carte bancaire, l'usager peut obtenir une clé unique qui l'aidera à valider l'opération bancaire effectuée en ligne. Pour ce faire, il doit taper un code sur le clavier pour que la clé s'affiche sur l'écran LCD.

Pour développer cette nouvelle carte bancaire, Gemalto travaille en partenariat avec la société suisse Kudelski, NagralD Security. Il s'agit d'un système deux en un qui combine la technologie de paiement Europay, MasterCard et Visa (EMV), des mots de passe à usage unique et la signature de l'utilisateur pour maximiser la sécurité des transactions en ligne.

Des cartes bancaires personnalisées

La société française Gemalto a indiqué qu'elle se chargera de la personnalisation des cartes en recourant à ses propres services bancaires certifiés pour offrir le même niveau de sécurité que pour les cartes de paiement EMV.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Société Générale se prépare à fermer deux nouveaux sites en Ile-de-France

Deux pôles services clients de la Société Générale vont fermer en 2014

Après la fermeture du pôle service clients de Nanterre, la Société Générale vient de décider que deux autres sites subiront bientôt le même sort. Ces deux pôles services clients se trouvent dans la ville de Paris, à Bercy et à Réaumur.

Les pôles services clients sont des back-offices et doivent s'occuper des opérations effectuées après l'achat des produits en agence. Actuellement, la Société Générale dispose de 14 pôles services clients en province et 8 sites en Ile-de-France. Mais ce nombre va peu à peu diminuer. En effet, les représentants de la direction de la banque ont déclaré que les partenaires sociaux ont déjà reçu les réflexions qui concernent ce projet.

La Société Générale envisage de fermer le site de Bercy au cours du premier semestre de l'année 2014 et le pôle services clients de Réaumur à la fin de 2014 ou au début de l'année 2015.

Des salariés réaffectés vers d'autres sites

La fermeture de ces pôles services clients serait motivée par le souci de la continuité des activités des sites restants. Les deux pôles qui seront fermés comptent 350 salariés qui vont être réaffectés sur d'autres sites. Les spécialistes du recouvrement vont être redirigés vers les sites du Val-de-Fontenay et de Saint Quentin-en-Yvelines et les négociateurs à l'amiable seront plutôt orientés vers les bureaux de Lille et de Montpellier.

Les représentants des syndicats ont indiqué que si les fermetures de pôles services clients continuent, des emplois seront supprimés au sein du groupe. En effet, un tiers des postes ont déjà été annulés depuis 2002. Actuellement, les sites restants regroupent 1500 employés.

Un reclassement controversé

En 2011, lorsque le groupe bancaire a fermé le pôle services clients de Nanterre, 49 salariés ont été réaffectés à Réaumur, un site qui va également être fermé. Les syndicats soutiennent que les dirigeants de la Société Générale ont choisi de supprimer les sites dont les charges fixes mensuelles sont les plus élevées (fins des baux et loyers). La CFDT dénonce la mauvaise organisation qui conduit les anciens salariés de Nanterre transférés à Réaumur au devant d'une nouvelle fermeture.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

ING lance son application pour Iphone, Ipod touch et Ipad

ING Direct lance une application afin de consulter ses comptes via son Iphone ou Ipad.

L'application permet :

- de consulter ses comptes, 

- d'effectuer des virements,

- de faire des oppositions,

- de s'informer sur les produits d'Ing Direct,

- de contacter un conseiller.

Ing Direct a particulièrement soigné l'interface d'utilisation qui est relativement facile d'utilisation et fluide.

Pour télécharger l'application, il vous suffit de vous rendre sur l'App Store.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Séparation de la banque d’investissement et de la banque de détail en Europe

Banque de détail et banque d'investissement : la séparation sera-t-elle effective ?

Le 2 octobre 2012, Erkki Liikanen, le gouverneur de la banque centrale finlandaise, a remis un rapport à la Commission européenne. Ce document propose la dissociation des activités de détails des activités d'investissement pour les grandes banques européennes, et ce, qu'elles présentent ses produits dans des agences ou sur un site internet.

La séparation des activités de détail et d'investissement, une nécessité

Ce texte devrait être examiné par Michel Barnier, le commissaire chargé des services financiers. Il devra déterminer si les activités financières les plus importantes sur le plan social ne devraient plus être rattachées aux activités d'investissement à risque.

Il faut noter que de nombreuses personnalités politiques européennes attendent déjà cette décision avec impatience. Ils estiment que cette mesure contribuera à l'allègement de l'impact de la crise financière sur l'économie réelle.

En France, la séparation des banques de détail et des banques d'investissement est toujours au stade de proposition. Pierre Moscovici, le ministre de l'Économie, a déclaré en date du 20 septembre 2012 que cette séparation est indispensable et permettra de réformer la finance pour qu'elle soit au service de l'économie.

Un rapport détaillé pour orienter la décision de la Commission européenne

Ce rapport, dressé par un groupe d'experts dirigés par Erkki Liikanen, est à l'étude depuis le mois de novembre 2011. Il préconise un changement dans tous les pays de la zone euro.

Il faut noter que ni la suppression des activités à risque élevé, ni la division directe des banques universelles actives en Europe ne figurent pas dans les suggestions. Cependant, ces experts n'ont pas hésité à dénoncer les activités abusives de trading qui pénalisent de nombreux particuliers n'ayant qu'une faible connaissance en matière d'investissement.

La séparation des banques de détail des banques d'investissement pourrait ainsi être imposée lorsque l'activité de trading d'action et de dérivés représente entre 15 % et 25 % des actifs d'un établissement bancaire.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La BNP PARIBAS pousse ses clients vers le net et son agence en ligne

La banque suit l'évolution de la demande et les habitudes bancaires de ses clients en mettant internet au cœur de sa stratégie de sa relation client.

La banque au logo vert a constaté que depuis quelques mois ses agences étaient moins fréquentés en raison des outils mis à disposition de ses clients notamment La Net Agence qui permet de consulter et de réaliser des opérations bancaires en toute sécurité via Internet.

Pour conduire ses clients à utiliser sa plateforme Net Agence, BNP Paribas a rafraichit son site www.bnpparibas.net avec une plus grande facilité pour la consultation de son compte.

La banque cherche également a facilité le contact avec un conseiller clientèle qui est désormais accessible via webcam, sa ligne téléphonique, ou par email direct, 6 jours sur 7 de 8h à 20h (sauf Samedi jusqu'à 18h).

A l'instar de Tookam.com, la banque sur réseau sociaux, l'agence invite également ses clients à poser leurs questions sur Twitter.

Toujours à l'instar des autres banques qui suivent l'évolution des nouvelles technologies de l'Information et de la communication (NTIC), BNP Paribas propose la consultation de son compte bancaire sur les différents supports tels que : « iPhone, iPad, Samsung Galaxy Tab, Androïd, Blackberry et mobile gratuits ».

La relation bancaire tend de plus en plus désormais à se dématérialiser. Les agences physique des banques traditionnelles vont-elles progressivement disparaitre et laisser place au tout en ligne ?

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Encaissements professionnels par carte, une tarification unique chez BNP Paribas

Le Forfait Access de BNP Paribas pour simplifier l'encaissement des paiements par carte bancaire

BNP Paribas a pensé à ses clients professionnels. Le Forfait Access permet aux souscripteurs d'encaisser plus facilement les paiements effectués par carte bancaire. Grâce à cette offre, les clients professionnels connaitront à l'avance le tarif unique appliqué.

Qui peut en bénéficier ?

Cette nouvelle offre plaira surement aux gérants des micro-entreprises, des artisans et des commerçants. Il suffit de 4 euros par mois pour que les professionnels puissent réaliser un nombre illimité de transactions. Il devient également plus facile d'évaluer les dépenses liées à ce type de transaction. Il faut noter que cette solution est destinée aux clients professionnels dont l'encaissement des paiements par carte bancaire n'atteint pas le plafond de 12 000 euros TTC par an.

Forfait Access, une offre avantageuse

Disponible depuis la fin du mois de septembre 2012, le Forfait Access de BNP Paribas s'accompagne de certains avantages : cette offre est totalement gratuite pendant les 3 premiers mois. Les professionnels qui y souscrivent peuvent également louer un terminal de paiement électronique sur 36 mois ou encore sur 48 mois. Ce service offert dans le cadre de « l'offre TéPéO » inclut en outre la maintenance des équipements fournis.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Deux nouvelles offres commerciales chez ING Direct

Des produits d'épargne très intéressants chez ING Direct

À l'heure où les produits d'épargne en ligne fusent pour concurrencer la hausse du plafond du livret A, ING Direct propose à l'occasion des fêtes de fin d'années, des offres commerciales qui ne manqueront pas de séduire les épargnants. Que vous souhaitiez changer de banque ou tout simplement souscrire un deuxième placement, choisissez entre le livret épargne Orange et l'ING Direct Vie.

Livret épargne Orange : 60 euros de bonus

Le livret épargne Orange est l'une des offres commerciales mises en avant par ING Direct pour prouver son dynamisme. Si vous souscrivez avant le 2 janvier 2013, vous bénéficierez d'un bonus de 60 euros en effectuant un premier dépôt supérieur ou égal à 1000 euros. 

Vous profiterez aussi d'un taux de rémunération avantageux de 4 % pendant 5 mois ou jusqu'à 150 000 euros de dépôt. Au-delà de ces limites, le client sera rémunéré au taux de base annuel brut de 1,60 %. Il faut noter que ce taux peut encore être modifié. Le calcul des intérêts est réalisé à la fin de la première quinzaine à compter de la date du premier dépôt. 

Il faut savoir que le bonus de 60 euros est encaissable quatre mois après la prise en compte du premier dépôt, à condition que le montant total des versements soit encore supérieur ou égal à 1000 euros.

ING Direct Vie : 80 euros de bonus

Pour bénéficier de l'offre ING Direct Vie, il faut souscrire avant le 26 décembre 2012. C'est une assurance-vie qui offre l'un des rendements les plus intéressants du marché. En 2011, le fonds en euro a permis de profiter d'une rémunération de 3,72 %.

La prime de 80 euros est versée par ING Direct avant la fin du mois de février 2013 s'il s'agit d'une première souscription au contrat ING Direct Vie et si le souscripteur fait un dépôt initial de 1 000 euros en investissant un minimum de 20 % sur des supports en unités de compte.

Selon une enquête réalisée par BVA en décembre 2011, 97 % des clients ayant un compte courant chez ING Direct sont satisfaits des services de la banque.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les actifs d’ING Direct sont rachetés par Barclays en Grande-Bretagne

Dans un communiqué de presse publié le 9 octobre 2012, la banque britannique Barclays a déclaré qu'elle a racheté les actifs de la banque en ligne ING Direct, une filiale du groupe Néerlandais ING. Le montant convenu n'a pas été indiqué par les responsables, mais cette décision découle surement des projets d'ING de ne plus investir sur le marché de la banque de détail au Royaume-Uni.

Une transaction intéressante pour Barclays

En rachetant les actifs d'ING Direct en Grande-Bretagne, Barclays hérite de livrets de dépôts d'une valeur de 13,5 milliards d'euros et des prêts hypothécaires atteignant les 6,9 milliards d'euros.

Ce transfert va permettre à la banque d'acquérir 1,5 million de clients et de reprendre 750 employés d'ING Direct. Désormais, sa filiale de banque de détail au Royaume-Uni s'enrichit avec cette plateforme virtuelle optimisée, l'outil idéal pour cibler d'autres clients potentiels.Selon le représentant de Barclays, cette transaction se finalisera au mois d'avril de l'année 2013.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Monabanq-Vauban Humanis : Epargnez grâce à vos dépenses santé

La banque en ligne Monabanq s'est associée à Vauban Humanis pour développer une offre originale d'Epargne qui repose sur la rémunération d'un fonds constitué en partie par les remboursements de la mutuelle-santé.

Les titulaires d'un contrat de santé « 100% Vous » chez Vauban Humanis peuvent aujourd'hui très rapidement et sans frais ouvrir un compte Livret Epargne Santé chez Monabanq.

Un livret dont la rémunération se situe entre 2 et 2,5%.

Monabanq et Vauban Humanis sont les premiers à offrir ce type de produit sur le marché.

Se sont les changements de le secteur de la santé qui ont conduits Monabanq a développer cette offre. Pour Monabanq, cette nouvelle offre permet de se rapprocher de ses clients dans leurs quotidiens.

Gestion du compte « Epargne Santé »

La gestion du compte est très simple puisque le titulaire du livret peut réaliser des mouvements de compte aussi bien via Internet que par téléphone. Et ce sans frais supplémentaires.

Autre élément qui devrait rassurer, les clients désireux de disposer de leur liquidité à tout moment, l'épargne n'est pas bloquée sur une période. Elle est disponible à tout moment.

L'ouverture du compte semble également être très facile puisqu'on ne vous demande qu'un dépôt minimum de 10 euros. Somme offerte par Vauban Humanis pour toute ouverture de compte.

Bien entendu vous êtes libre de gonfler votre épargne par des versements supplémentaires.

La banque et l'assurance : une promiscuité de plus en plus forte

La nouvelle offre Epargne-Santé de Monabanq démontre que le metier de banque et d'assurance deviennent de plus en plus proche. Les activités se mêlent et finissent par faire apparaitre de nouveau produit que l'on pourrait qualifier de "bancassuraire".

Gageons que les concurrents de Monabanq ne tarderont pas à offrir des produits tous aussi innovants.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Une prime de rentrée Bienvenue chez la banque en ligne Fortuneo

Un bonus de 80 euros chez Fortuneo Banque jusqu'au 31 octobre 2012

Fortuneo Banque ne cesse d'innover pour proposer des services et des produits bancaires susceptibles d'intéresser les internautes. Depuis le début du mois de septembre 2012, Fortuneo verse une prime de 80 euros pour l'ouverture d'un compte bancaire, qu'il s'agisse d'un compte individuel ou un d'un compte joint, mais aussi pour la souscription d'une carte bancaire Fortuneo.

Une offre limitée dans le temps

Pour bénéficier de cette prime de rentrée bienvenue, les nouveaux clients de la banque doivent ouvrir un compte avant le 31 octobre 2012. Si la carte bancaire est activée avant le 15 décembre 2012, le bonus de 80 euros sera versé au plus tard le 15 janvier 2013. Les nouveaux clients auront une carte bancaire gratuite s'ils choisissent une Mastercard Classique ou une MasterCard Gold. Cependant, la carte bancaire MasterCard Platinum n'est pas incluse dans cette offre.

Les conditions à remplir pour bénéficier d'une carte MasterCard gratuite

Pour profiter d'une carte Mastercard gratuite, le souscripteur doit toucher un revenu mensuel minimal de 1 500 euros ou disposer d'un encours de 5 000 euros sur son compte épargne Fortuneo. Pour la carte MasterCard Gold, il faut percevoir un revenu mensuel minimum de 2 300 euros ou avoir un encours de 15 000 euros. Il faut ensuite déposer sa demande d'ouverture de compte avant le 31 octobre 2012 et fournir les documents nécessaires. Le code BKWEB80E0912 doit figurer sur le dossier de souscription.

Des services gratuits pour les clients qui ouvrent un compte courant

Les internautes qui possèdent un compte courant Fortuneo Banque profitent de nombreux services gratuits : le compte courant est géré à distance, les opérations courantes et les retraits depuis les distributeurs automatiques sont illimités et les clients disposeront d'une carte bancaire MasterCard. Les alertes mails et les SMS envoyés par les responsables de Fortuneo Banque l'informeront de la situation du compte.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Un nouveau plan de départ volontaire chez la banque en ligne Groupama Banque

Groupama continue sa politique de réduction d'effectifs

Après trois plans de départ volontaire mis en œuvre au mois de septembre 2012, la banque Groupama continue de réduire l'effectif de ses salariés. Un quatrième plan a ainsi été confirmé par les responsables du groupe.

Les principales causes de cette réduction d'effectifs

Annoncé par les syndicats, ce nouveau plan de départ volontaire concernerait 60 à 90 salariés sur un effectif total de 658 employés en fin septembre 2012. Les responsables de Groupama ont confirmé cette nouvelle, mais ils n'ont émis aucun commentaire.

Selon Cyrille Chartier-Kastler, président de Facts & Figures (établissement d'assurance), Groupama a pris la bonne décision. Elles lui permettront notamment de remédier au manque de rentabilité qui l'affecte depuis quelques années.

En fusionnant avec Finama en 2009, Groupama Banque avait masqué les pertes enregistrées dans le cadre de ses activités de banque de détail qui se chiffraient à 25,3 millions en 2007 et à 24,4 millions d'euros en 2008.

Un document de référence de l'assureur atteste que le montant des pertes a diminué de 17 millions d'euros en 2011, contre 20 millions d'euros en 2010.

Groupama n'a pas de légitimité dans le secteur de la banque privée

Les syndicats affirment que la banque de détail est actuellement sur la sellette. En effet, Groupama fait face à une perte annuelle de 4 millions d'euros, malgré les chiffres indiqués dans le document de référence de l'assureur selon lesquels elle aurait réalisé un résultat net bancaire de 5 millions d'euros en 2011. Mais un professionnel a déclaré que Groupama n'a pas de légitimité dans ce domaine d'activité.

Présent sur le marché depuis une dizaine d'années, Groupama Banque a fait de nombreux investissements, mais le seuil de rentabilité n'a jamais été atteint. Cyrille Chartier-Kastler a rajouté qu'il s'agit d'un secteur très concurrentiel dans lequel il est très difficile de réussir sans une base de clientèle bancaire acquise.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Le groupe Crédit du Nord veut acheter le capital de la banque Tarneaud

Acquisition à 100 % du capital de la banque Tarneaud par le groupe Crédit du Nord

Au cours d'une réunion qui s'est tenue le 12 novembre dernier, les membres du conseil de surveillance de la Banque Tarneaud ont validé le projet d'achat des 20 % d'actions qui appartiennent encore à des tiers, présenté par le Groupe Crédit du Nord. Les responsables avaient annoncé un prix de 140 euros par action alors que le cours était de l'ordre de 80 euros le jour de la proposition.

Mieux connaitre la banque Tarneaud

La banque Tarneaud, créée en 1809 à Limoges, possède aujourd'hui 75 agences aménagées dans 15 départements différents du centre ouest-atlantique et de la région parisienne. Cette banque compte actuellement 568 salariés. En Poitou-Charentes, les 15 agences, dont deux consacrées aux entreprises, fonctionnent grâce aux efforts de 91 collaborateurs.

La banque Tarneaud dispose également d'une équipe d'experts qui conseillent les clients en fonction de leurs besoins : gestion d'actifs, épargne salariale, gestion de patrimoine, commerce extérieur, haut de bilan, traitement de flux, crédit-bail, etc.

Le capital de la Banque Tarneaud détenu à 100 % par le groupe Crédit du Nord

Le rachat des 20 % qui appartiennent encore à des tiers permettra au Crédit du Nord de détenir le capital de la Banque Tarbeaud à 100 % comme pour les autres filiales du groupe : Banque Rhône-Alpes, Banque Kolb, Banque Courtois, Banque Laydernier, Banque Nuger, Société Marseillaise de crédit et Crédit du Nord.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Barclays va-t-il se retirer de la France ?

Les Echos ont révélé que les agences Barclays allaient disparaître du paysage bancaire français. Cette information n'aurait pas été démentie par la société anglaise.

Toujours selon les Echos, la banque chercherait un repreneur pour l'ensemble des activités hormis le financement et l'investissement, de ses agences et de ses 170 000 clients.

Le quotidien évoque comme explication possible de son retrait de France, un éventuel manque de rentabilité pour une banque installée en France depuis 1917 et qui n'a pas réussi à atteindre la taille critique indispensable pour pouvoir faire fasse à la concurrence des mastodontes que sont les banques de réseau.

La banque aurait également opté pour une stratégie haut de gamme (disposant au minimum de 50 000 euros sur leur compte) limitant sa capacité de captation de clients et augmentant de fait le coût de gestion de cette clientèle très exigeante et surtout très volatile.

Selon le quotidien, HSBC France et la Banque Postale seraient intéressées.

A suivre...

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Crédit du nord : une banque chère qui se porte bien

Malgré la course aux tarifs bancaires les moins chères, Crédit du Nord a adopté une stratégie basée sur la relation client qui paye aujourd'hui.

Le crédit du nord qui ne s'est pas lancé tous azimuts sur la réduction de ses tarifs, a préféré axer ses efforts sur la proximité avec le client.

Déjà en mars 2011, le trophée Qualiweb/stratégies qui distingue les marques et institutions les plus performantes en matière de relation client en ligne, récompensait la banque pour son activité banque à distance.

Cette stratégie du renforcement de la relation client semble fonctionner puisque dans un communiqué de presse, le Crédit du Nord annonce pour le premier semestre 2011, une croissance de son produit net bancaire de +20,1% et évolution du fonds de commerce de plus de 5,4%.

Les 150 implantations d'agences entre 2004 et 2010 ont permis la réalisation de 16,7% de la conquête de nouveaux clients particuliers et professionnels du groupe.

Au premier semestre 2011, 48 000 particuliers ont ouvert un compte au Crédit du Nord.

Pour Vincent Taupin, Directeur Générale du groupe Crédit du Nord, « cette performance valide la qualité du modèle des banques du groupe, fondé sur la proximité ... et confirme la pertinence du programme d'ouverture d'agences ».

Alors que beaucoup de banques s'attachent à dématérialiser la relation client au risque de voir disparaitre l'agent bancaire tel qu'on le connait aujourd'hui (voir l'article « La banque en ligne Boursorama va fermer ses dernières agences »), le groupe Crédit du Nord poursuit sa stratégie de développement en dur avec de nouvelles agences et le recrutement de près de 750 collaborateurs pour 2011.

Vincent Taupin reconnait que le Crédit du Nord est la banque la plus chère de France. Mais selon lui, « il existe une vraie clientèle également pour ce type de banque, pour lesquelles on paie pour avoir un service».

Le Crédit du nord s'adresse donc à une catégorie de consommateurs bancaires disposant de moyens financiers suffisants pour s'astreindre à payer « la banque la plus chère de France ».

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Une carte bancaire MasterCard avec écran LCD

Nouveauté MasterCard : une carte bancaire dotée d'un écran LCD

La semaine dernière, MasterCard a présenté une carte bancaire plus moderne : elle comporte un petit écran LCD et des touches tactiles.

Une carte bancaire nouvelle génération

MasterCard propose actuellement une carte bancaire équipée d'un écran LCD et un clavier numérique tactiles. Il s'agit d'un dispositif destiné à générer un code unique pour que les usagers puissent effectuer une opération en ligne en toute sécurité. Cependant, il faut savoir que la manière d'utiliser la carte bancaire reste la même : cette nouvelle carte s'emploie comme l'ancienne et ne remplacera aucunement les terminaux de paiement. 

L'écran LCD et le clavier n'ont qu'une fonction précise : générer un code permettant de réaliser des transactions en ligne en toute sécurité. Les systèmes d'authentification séparés ne seront plus indispensables avec cette carte dotée d'un écran LCD et d'un clavier numérique tactiles.

Un outil plus pratique

La nouvelle carte bancaire proposée par MasterCard se démarque par un côté pratique intéressant. En effet, elle permet de consulter le solde de son compte et de vérifier les opérations effectuées récemment. Bien qu'aucun client ne possède encore cette carte nouvelle, de nombreux établissements bancaires la présentent déjà.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Astuces pour négocier un taux bancaire intéressant

Obtenir un financement avec un bon taux, c'est l'idéal pour un acheteur à une époque où les banques compte tenu de la situation économique se montrent encore plus prudentes et exigeantes. Voici quelques conseils pouvant vous aider lors de la négociation de votre taux de votre emprunt.

Une gestion saine de vos comptes rassure le banquier

La fixation de votre taux de crédit repose en grande partie sur l'évaluation des risques auxquels votre banque s'exposera en vous prêtant son argent. Votre démarche consistera alors à rassurer le conseiller de crédit de l'organisme de financement.L'expert en emprunt bancaire doit constater de lui-même que votre manière de gérer vos comptes est irréprochable. Un découvert bancaire n'est jamais vu d'un très bon œil par le financier alors qu'un solde créditeur conséquent peut faire pencher la balance de votre côté. Vous devez par ailleurs être en mesure de démontrer au banquier quel est l'intérêt de votre projet.

Démontrez votre solvabilité

Les banques se montrent prudentes lorsqu'il est question de financer un projet d'achat de maison. Alors, mettez tous les atouts de votre côté. Prouvez à votre conseiller en crédit que vous êtes solvable. Annexez à votre dossier vos derniers bulletins de salaire pour démontrer que vous jouissez d'une situation financière stable.

Prenez soin de ne pas trop vous endetter. Si vos dettes sont assez importantes, votre capacité de remboursement sera faible et le prêteur ne mettra son argent à votre disposition qu'à un prix très élevé. Si vous pouvez financer par vos propres moyens une partie du projet, cela sera vu d'un très bon œil par votre banquier.

Comparez plusieurs offres de crédits

Le marché du crédit est très concurrentiel, alors le taux d'emprunt peut varier d'un établissement à un autre. N'hésitez pas à demander plusieurs devis pour comparer les offres existantes sur le marché. Vous pouvez même vous servir des propositions des autres banques lorsque vous négociez votre taux bancaire avec votre conseiller de crédit.

Pour monter votre volonté à travailler avec l'organisme de financement, vous pouvez accepter de souscrire à certaines prestations de l'entreprise. Pour aller plus vite dans votre démarche, faites-vous accompagner par un courtier spécialisé en emprunt immobilier.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Quand Monabanq attaquaient les banques traditionnelles ... avec humour

Il y a un an Monabanq dans sa stratégie de communication avait décidé de créer le buzz en en diffusant trois excellentes vidéos montrant un usager en situation avec sa banque.

Monabanq s'attaquaient avec humour aux banques traditionnelles qui apparaissent dans ces vidéos inaccessibles et incompréhensibles.

Sur la page Youtube de Monabanq retrouvez les versions courtes à l'adresse suivante :

http://www.youtube.com/user/monabanq

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les personnes souffrant d’une déficience auditive peuvent accéder aux services proposés par monbanquierenligne.fr.

Un système de communication pour les personnes malentendantes sur monbanquierenligne.fr

Les responsables du site monbanquierenligne.fr ont souhaité que les services de conseils en ligne soient accessibles à tous les internautes. Pour atteindre cet objectif, la Caisse d'Épargne Rhône-Alpes a signé un partenariat avec Acceo, une agence spécialisée dans l'accompagnement des personnes malentendantes.

Monbanquierenligne.fr, accessible aux sourds et aux malentendants

Désormais, les personnes souffrant d'une déficience auditive peuvent accéder à toutes les informations et à tous les services bancaires disponibles sur le site monbanquierenligne.fr. Avec le concours d'Acceo, des services à distance et instantanés de transcription de la parole (TIP) et de visio-interprétation en langue des signes français (LSF) ont été mis en place.

Fonctionnement des services destinés aux personnes présentant une déficience auditive

Lorsque l'internaute malentendant se connecte pour la première fois sur le site monbanquierenligne.fr, il doit télécharger l'application Acceo qui est indiquée par un code visuel sur la page d'accueil du site. Ensuite, il doit sélectionner le mode de communication qui lui convient : transcription instantanée de la parole (TIP) ou visio-interprétation en langue des signes.

Lorsqu'il contactera un opérateur Acceo à travers une webcam et un micro haut-parleur, son appel sera redirigé vers un conseiller de la Caisse d'Épargne de monbanquierenligne.fr. La conversation sera établie et se déroulera selon le mode de communication choisi par le client. Ainsi, les personnes malentendantes pourront mieux s'informer et pourront bien choisir les produits bancaires auxquels ils souscrivent.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Journée de recrutement chez le Crédit Mutuel de Bretagne

Le Crédit Mutuel de Bretagne embauche 200 nouveaux employés

Jean-Pierre Le Tennier, président du Crédit Mutuel de Bretagne, a annoncé que l'établissement recrute 200 personnes pour remplacer les salariés partis en retraite. Au cours des deux dernières années, une quarantaine d'emplois a été créée. Les campagnes de recrutement qui auront lieu dans les trois départements bretons permettront donc de stabiliser les effectifs du Crédit Mutuel de Bretagne.

Des recrutements sur le principe du « job dating »

L'équipe du Crédit Mutuel de Bretagne a constaté pendant un processus de recrutement à Quimper en février 2012 que le « job dating » permet de cibler plus de candidats par rapport à une offre d'emploi habituelle. Grâce au contact et aux échanges, les capacités des postulants sont mieux évaluées et la sélection des nouveaux salariés est beaucoup plus intéressante.

Quels sont les postes à pourvoir ?

Des postes de commerciaux et d'analystes seront à pourvoir. Les recruteurs ne recherchent pas uniquement des candidats diplômés en commerce. En effet, ils s'intéressent à la diversité du parcours. Par ailleurs, les candidats dont la candidature sera retenue suivront un cycle de formation interne qui durera 6 mois en alternance dans l'école de management de Landerneau.

Les dates à retenir pour assister au « job dating » du Crédit Mutuel de Bretagne

Si vous souhaitez participer aux rencontres « job dating », une inscription en ligne sur le site Lefestivaldurecrutementcmb.com est obligatoire. Des sessions éclair pour le recrutement de commerciaux ayant au moins un bac + 2 auront lieu le 29 septembre 2012 à Morlaix, le 6 octobre 2012 à Saint-Brieuc et le 13 octobre 2012 à Vannes.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Crédit Agricole : les clients participent à l'évolution de leurs applis smartphone

Les clients du Crédit Agricole peuvent participer au développement des applications qui leurs permettent de mieux gérer leurs finances au quotidien.

Ceci est le résultat du développement en début d'année de la coopérative des développeurs informatiques qui permet « de co-creer avec ses clients, des applications bancaires multiplateformes (web, tablettes, smartphones) ».

Ces applications sont proposées via le Crédit Agricole store ( l'équivalent de l'Apple store) exclusivement aux clients du Crédit Agricole qui pourront y accéder pour la modique somme de 80 centimes par mois, soit 9,60 euros par an.

C'est grâce à cette coopérative que les clients peuvent désormais trouver des applis comme celle qui « prédit l'ampleur d'un découvert » d'un client dépensier grâce à l'historique de ses relevés bancaires. Ou encore l'application qui permet de voir l'effort d'épargne réalisé par le client économe.

Pour le moment seules les caisses régionales de l'Ile de France, Nord Est, Centre Est proposent l'accès au Crédit Agricole Store à leurs clients. Accès qui sera généralisé à toutes les autres caisses à partir de septembre.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Des conditions plus abordables pour bénéficier de cartes Visa classiques de la banque en ligne Boursorama

Chez Boursorama, les conditions d'obtention de deux cartes Visa gratuites ont été assouplies

Depuis le 24 août 2012, Boursorama Banque, la filiale en ligne de la Société Générale, propose des conditions plus intéressantes aux souscripteurs pour bénéficier de deux cartes Visa classiques avec deux titulaires. Avec des montants de revenus plus bas et un montant d'encours minimal plus faible, il y aura plus de clients qui pourront en faire la demande.

Les conditions à remplir pour obtenir deux cartes Visa gratuites

Si auparavant il fallait pour les deux titulaires, des revenus mensuels minimums de 2 700 euros ou un encours de 10 000 euros pour obtenir deux cartes Visa classiques, les conditions sont désormais plus souples. En effet, il suffit d'un revenu mensuel minimum de 2 025 euros nets ou d'un encours de 7 500 euros pour en bénéficier. Boursorama Banque a abaissé ses conditions d'octroi, sans doute pour cibler davantage de clients, ce qui permettra sans doute à la banque en ligne d'améliorer son chiffre d'affaires annuel.

Les conditions à remplir pour le titulaire d'une seule carte Visa

Si vous ne souhaitez bénéficier que d'une carte Visa classique, les critères ne sont pas les mêmes : vous devez toucher au minimum un revenu mensuel de 1 350 euros nets par mois ou avoir un encours de 5 000 euros. Avant ce réaménagement effectué par Boursorama Banque, les conditions étaient plus drastiques. En effet, il fallait toucher au minimum un revenu mensuel de 2 400 euros net ou posséder un encours de 10 000 euros dans les livres de la banque.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Loi bancaire : les commissions d’intervention bientôt plafonnées

L'assemblée nationale a voté en première lecture une loi qui limitera le montant mensuel et unitaire des commissions d'intervention.

Cette loi, initiée par le député PS Christian Paul, prévoit avant tout que le client soit averti par sa banque qu'il sera prélevé sur son compte des frais bancaires liés aux incidents générés par son découvert.

Chaque incident sera également limité dans son montant. Le montant mensuel de prélèvement et le montant unitaire seront fixés par décret par le ministre en collaboration avec les banques et les associations de consommateurs.

Laurent Baumel,député PS, précise que ces commissions pourraient être limitées à 5 euros à l'unité et 40 euros par mois.

Les banques tirent la sonnette d'alarme.

Le risque de cette limitation serait qu'elle pourrait provoquer la hausse d'autres services bancaires pour compenser la perte induite.

Autre risque non mesuré est la réaction des banques lors de l'ouverture d'un compte. Ces dernières pourraient mettre en place des mesures plus sévères pour l'ouverture d'un compte.

Face à ces risques, les patrons de 6 grandes banques (Crédit Agricole, BPCE, La Banque postale, Société Générale et BNP Paribas) ont tiré la sonnette d'alarme sur les conséquences de cette loi dans une lettre adressée au 1er ministre Jean-Marc Ayrault.

Selon les patrons de ces 6 banques, une telle loi « coûterait des sommes considérables pour les principales banques ». Selon eux, elle aurait des conséquences sur l'emploi, sachant que 300 000 personnes travaillent dans le secteur bancaire.

La loi accentuerait la baisse du recrutement qui avait déjà connu un fléchissement en 2012.

Le crédit impacté par la loi

Pour cette raison, les banques proposent la mise en place de 2 plafonds. L'un qui serait destiné aux clients fragiles et le 2ème pour les autres clients.

Selon Jean-Paul Chiffet, président de la Fédération Bancaire Française (FBF), en réduisant les frais des banques, ces dernières devront rééquilibrer avec plus de marges sur les crédits.

Un coût du crédit que seuls les clients devront supporter et qui s'impactera automatiquement sur la consommation et par conséquent la croissance.

La pression des banques se fait forte sur les députés et le gouvernement afin qu'en deuxième lecture la loi devienne moins contraignante.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

BNP Paribas va lancer une banque en ligne pure player

C'est ce qu'annonce le directeur général de BNP Paribas Jean-Laurent Bonnafé. La nouvelle banque en ligne serait lancée en juin prochain.

La banque française avait déjà lancé la Net Agence, qui ressemblait plus à une agence en ligne qu'à une banque en ligne, et dont les tarifs ne concurrencent par forcément les banques en ligne pure player.

Mais cette fois-ci pour Jean-Laurent Bonnafé « L'industrie bancaire entre dans une nouvelle ère ... de plus en plus de clients souhaitent bénéficier de tous les avantages des nouvelles technologies ».

BNP Paribas aurait pour objectif d'atteindre 500 000 clients en 5 ans dont 150 000 grâce à des transferts depuis le réseau physique. Un objectif qui semble raisonnable pour une banque de dimension nationale et internationale surtout si l'on prend en compte les chiffres des concurrents présents depuis beaucoup plus longtemps et qui atteignent moins de 300 000 clients pour certains.

BNP Paribas compte bien jouer dans la même cour que celle de Boursorama, ING, Fortuneo les leaders des banques en ligne qui ne connaissent pas la crise avec des chiffres en constante progression.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Christine Lagarde s'attaque aux frais bancaires

La ministre de l'Economie Christine Lagarde a promis de s'attaquer au problème des frais bancaires à l'issue d'une réunion du Comité consultatif des services financiers (CCSF) le 21 Septembre 2010.

A cette réunion plusieurs engagements ont été validés pour réduire les frais bancaires.

La première consiste à mensualiser le relevé des frais bancaires que chaque usager reçoit une fois dans l'année.

L'engagement a également été pris de rendre plus visibles les plaquettes tarifaires par le développement d'un langage commun afin de faciliter la comparaison entre banque. A cet effet, il a été décidé de définir dix services standards.

Autre engagement, la mise en place d'un "pack sécurité" qui protègerait les clients en difficulté. Ces derniers disposeraient d'une carte bancaire"antidépassement".

Les frais liés aux incidents de paiement seront également réduis.

Ces changements devraient être mis en place d'ici juin 2011.

Par contre, la Ministre de l'Economie a déposé deux amendements au projet de loi de régulation bancaire et financière examiné par le Sénat qui donneront au CCSF un rôle "d'observateur des pratiques professionnels de la banque" et à l'Autorité de Contrôle Prudentiel (ACP) la mission de contrôler le respect des engagements pris par les banques.

LE CCSF rédigera un rapport annuel sur les tarifs.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La Banque Postale : Fini les retraits gratuits !

La foudre s'est abattue sur les clients de la banque postale qui apprennent que depuis le 1er juin tous retraits effectués en dehors d'un distributeur automatique de billets (DAB) de la banque postale est désormais payant.

Jusque là, les clients ne payaient pas les retraits effectués dans un DAB d'une autre banque. Mais la banque invitait fortement ses clients à effectuer leurs retraits dans un DAB de la banque postale. Elle indiquait il y a encore 6 mois dans sa plaquette tarifaire de janvier 2012 : «La Banque Postale ne tarifie pas les retraits d'espèces effectues par carte bancaire dans les distributeurs automatiques des autres banques en France. Toutefois, ces retraits nous étant facturés, nous vous invitons à privilégier, dans la mesure du possible, les distributeurs de La Banque Postale».

La banque précise également qu'en février puis en avril la banque postale avait prévenu ses clients par courrier que ce service gratuit avait un coût pour elle.

L'Association Française des Usagers Bancaires (AFUB) dénonce d'ailleurs ce nouveau tarif.  L'association appelle les clients à boycotter la Banque Postale en envoyant un courrier de refus. L'Afub demande au gouvernement que soit révisée la loi Murcef du 11 novembre 2001 sur la clarification des tarifs bancaires.

Il faut croire que les clients de la banque postale n'ont pas suivi son conseil. Cette situation a donc dû peser sur les charges (commission interbancaires de retrait payée par la banque à une autre selon le solde de retrait entre elles) qu'assumaient seule la banque pour la contraindre à faire payer ses retraits à ses clients.

Les clients disposent désormais d'un nombre limité de retrait possible en dehors d'un DAB de la banque postale.

Ils peuvent effectuer 5 retraits hors DAB de la banque postale et au-delà le retrait supplémentaire sera facturé 0.65 euro par retrait.

Tarif qui demeure l'un des moins chères parmi les banques facturant ce service avec un nombre de retrait largement suffisant pour éviter d'effectuer tout retrait dans une autre banque.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Société Générale : Une carte bancaire dédiée aux femmes

Une carte bancaire adaptée à la gent féminine

La Société Générale vise la clientèle féminine en leur proposant une carte bancaire comprenant une assurance spéciale. Il s'agit d'une opération particulière baptisée carte bancaire « pour Elles ».

Le projet de la Société Générale

Une nouvelle carte bancaire dédiée aux femmes est mise en place par la Société Générale. L'assurance contre le vol de sac à main fait partie des nombreux services offerts.

Type de carte bancaire

La Société Générale propose deux types de cartes bancaires, dont la MasterCard et la GoldMasterCard. Ces cartes sont disponibles sous différents visuels pour correspondre aux goûts des femmes. Pour toute souscription avant le 31 aout, il est possible de choisir entre un modèle sur lequel figure un escarpin ou un autre portant un motif floral.

Les autres options

L'assurance contre le vol de sac à main fait partie des options offertes par cette nouvelle carte bancaire de la Société Générale. Elle couvre le prix de l'article jusqu'à 200 euros si le titulaire a opté pour la MasterCard et jusqu'à un montant de 400 euros dans le cas d'une souscription à la GoldMasterCard. La titulaire de la carte bénéficie également d'une « assistance à domicile 24 heures sur 24 » sur les travaux urgents comme l'électricité, la serrurerie ou la plomberie. La prise en charge est plafonnée à 300 euros et limitée à deux interventions annuelles.

Le tarif

La carte bancaire avec assurance coûte 1 euro la première année, cependant la cotisation n'est pas incluse dans ce tarif. Pour la MasterCard, elle est fixée à 12 euros par an, et pour la Gold, elle s'élève à 25 euros.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les propositions de l’association contre les abus bancaires

Des solutions pour améliorer le pouvoir d'achat des Réunionnais

Le 10 octobre dernier, l'association contre les abus bancaires a adressé une lettre à François Hollande, le président de la République et à Victorin Lurel, ministre chargé de l'Outre-mer, dénonçant les tarifs exorbitants pratiqués par les établissements bancaires. 

Des propositions pour renforcer la transparence des offres bancaires

L'association contre les abus bancaires demande dans le courrier qu'elle a rédigé que le consommateur soit libre de choisir sa banque. Elle recommande ainsi que des mesures soient prises pour empêcher certains abus pratiqués par les banques, notamment dans la dénomination des produits. Ainsi, les clients seront mieux informés avant de souscrire.

D'après la même association, la transparence est une nécessité parce qu'elle contribuera à booster la concurrence, et par voie de conséquence, elle incitera les établissements bancaires à réviser leurs tarifs. Les consommateurs doivent en effet être en position de choisir en disposant d'outils performants.

Résoudre le problème des gérants d'entreprise

L'association contre les abus bancaires attire également l'attention du gouvernement sur les difficultés rencontrées par les dirigeants d'entreprises. Depuis la crise économique, les charges augmentent et les excédents s'accumulent, pourtant, le rendement des activités a tendance à baisser. Par ailleurs, les banques sont devenues plus exigeantes dans le cadre de la sélection des souscripteurs.

Des solutions concrètes pour améliorer le pouvoir d'achat des Réunionnais

Pour que le système bancaire réunionnais soit transparent et adapté à la réalité sociale actuelle, l'association contre les abus bancaires a fait des suggestions spécifiques dans la lettre adressée au président de la République et au ministre chargé de l'Outre-mer.

D'abord, une table ronde qui verra la participation de l'État, des banques, des représentants des syndicats et des associations des professionnels de l'île devrait être organisée pour que les solutions adoptées soient bénéfiques pour tous les acteurs concernés. Un accent a été mis sur les alternatives aux fermetures des sociétés et aux financements des projets des entreprises.

Les professionnels devraient disposer, tout comme les particuliers, d'un comparateur de tarifs bancaires. Le gouvernement devrait également demander à l'Institut d'émission des départements d'outre-mer (IEDOM) et à la fédération des banques de La Réunion de réduire les intérêts journaliers des sociétés qui rencontrent des difficultés.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Enquête sur le scandale du Libor : la Société Générale coopère avec les États-Unis

La Société Générale s'implique pour éclaircir le scandale du Libor

Le scandale du Libor rebondit après l'annonce de la Société Générale de collaborer avec les autorités américaines. La manipulation de taux d'intérêt du Libor n'a pas fini de faire parler d'elle.

Le scandale du Libor

Le scandale du Libor est né des soupçons de manipulation des taux que les banques, dont la Société Générale, doivent s'acquitter sur les capitaux qu'elles s'empruntent entre elles. Ce taux sert de référence pour définir le coût des contrats financiers qui sont estimés à plus de 500 000 milliards de dollars.

Tout comme la banque britannique Barclays, la Société Générale propose sa coopération aux autorités américaines chargées d'enquêter sur le scandale du Libor. Son directeur général annonce que malgré l'absence de toute accusation portée contre la banque, elle est prête à coopérer avec les États-Unis pour mettre la lumière sur cette affaire. Une investigation interne est en cours, selon ce manager. Elle risque d'être longue et elle n'est pas limitée dans le temps.

Les dessous du scandale du Libor

L'enquête interne de la Société Générale sur le scandale du Libor représente un projet de longue haleine, d'après son directeur général. Des centaines de milliers d'appels téléphoniques et de mails sont à scruter de près. L'Union Européenne ainsi que les autorités de régulation financière de nombreux pays sont actuellement à la recherche de preuves pouvant indiquer que certaines banques sont impliquées dans ce scandale.

Elles cherchent à établir si des établissements financiers ont conclu des ententes pour minorer les taux à payer. Barclays est le premier grand groupe financier à arriver à un accord avec les responsables britanniques et américaines sur le scandale du Libor. Cependant, il a été contraint de verser une amende colossale de 453 millions de dollars. La Société Générale lui emboite donc le pas.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Opposition sur carte bancaire : Banques Populaires les mauvais élèves du classement

Depuis le 1er novembre 2009, l'opposition d'une carte de paiement est gratuite en cas de vol. Elle est néanmoins facturée pour les cas de perte par le client. Cette étude porte sur ce cas précis. Toutefois, la majorité des banques ne facturent pas ce coût d'opposition aussi bien pour vol que pour perte par le client de sa carte.

Près de 87% des banques ne facturent plus cette opposition. Néanmoins, les deux-tiers des banques populaires continuent de facturer cette opération. Dans ce cas, ce coût peut tripler d'une région à une autre !

Les frais d'opposition s'accompagnent très souvent d'une demande de remplacement de carte et de réédition de code qui toutes deux peuvent être facturées par votre banque.

Rappel : Vous pouvez à tout moment faire opposition sur votre carte bancaire en contactant votre banque ou l'agence centralisateur des oppositions de carte bancaire.Retrouvez le numéro de téléphone pour faire opposition au dos d'une autre carte bancaire, ou au dos d'un ticket de retrait de votre banque ou sur l'écran d'affichage d'un distributeur automatique de billet.

Pour consulter l'étude sur les frais d'opposition de carte bancaire cliquez ici.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Fraude à la carte bancaire à Cachan

Les habitants de Cachan victimes de fraude à la carte bancaire

Au cours des derniers jours, plusieurs cas de fraude à la carte bancaire ont été signalés à Cachan. Les victimes ont constaté des sorties d'argent sur leurs comptes sans avoir utilisé leur carte bancaire.

Quelques témoignages de victimes

Une retraitée de Cachan a déclaré que les responsables de sa banque l'ont prévenu quand ils ont constaté un retrait effectué de New York. Lorsqu'elle a fait part de cette perte à ses voisines, certaines d'entre elles ont indiqué qu'elles ont également été escroquées. Ainsi, elles ont décidé de limiter l'usage de leur carte bleue pour éviter de perdre de l'argent. Même les personnes qui n'ont pas encore subi de fraude à la carte bancaire se méfient de ce système de paiement, qui, pourtant, figure parmi les plus fiables du marché.

Quelques conseils pour éviter les fraudes à la carte bancaire

Selon Patrick Yvars, le commissaire divisionnaire et chef de la brigade des fraudes aux moyens de paiement (BFPM), il y a quelques gestes simples qui permettent de se protéger des actes frauduleux sur les comptes bancaires.

Lorsque vous réalisez des achats auprès de commerçants et que vous payez avec votre carte bancaire, vous recevez une petite facture qui ne présente pas tous les chiffres de votre code. Par contre, le vendeur conserve un double qui enregistre tous les numéros et la date de validité de la carte. Les professionnels malintentionnés n'hésiteront pas à regarder discrètement le cryptogramme au dos de la carte bancaire pour pouvoir effectuer des achats en ligne avec votre argent.

Pour éviter de se faire escroquer, il ne faut jamais quitter la carte du regard lorsqu'une caissière ou un serveur la demande pour le paiement des produits ou des services que vous commandez. Pensez à masquer les chiffres du cryptogramme avec du papier adhésif ou du blanc pour que les personnes indélicates ne puissent pas s'en servir.

Cachez le clavier avec votre main libre lorsque vous tapez votre code pour que les micros caméras déposés par les escrocs sur les distributeurs de billets ne puissent pas l'enregistrer.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Google lance Google Wallet une solution mobile de paiement NFC

La firme américaine lance officiellement au grand public sa solution de paiement mobile.

La solution implantée sur les smartphones (uniquement Nexus S pour le moment) sous Android est lancée en partenariat avec MasterCard, la banque Citigroup, et le spécialiste français des terminaux de paiement Ingenico.

Même si le lancement de la solution de la firme de Mountain View se limite aux Etats-Unis pour le moment, son déploiement en Europe est programmé.

Sécurtié ?

Google Wallet utilise la technologie sans contact NFC (Near Field Communication)qui propose une sécurité optimale des transactions puisqu'elle nécessite la proximité d'un terminal pour effectuer le paiement.

La puce présente dans votre smartphone sera également sécurisée avec un niveau de sécurité comparable à celle des passeports. A chaque paiement vous devrez d'ailleurs taper votre code PIN.

Des systèmes de cryptage permettent la protection des transactions. Google Wallet ne reste jamais connecté en continue. Il se déconnecte automatiquement dès que l'écran s'éteint.

Enfin, en cas de perte de votre téléphone, il vous suffira de téléphoner pour faire pour demander que soit désactivée la fonction de paiement. Un protocole un peu semblable une opposition d'une carte de paiement.

Google Wallet ne remplacera pas tout de suite la carte de paiement puisqu'il est limité à des paiements de moins de 50 euros.

Quel est l'avantage de ce nouvel outil de paiement, demanderez-vous ?

L'avantage de Google Wallet, c'est qu'il propose également des alertes mails quand des achats s'effectuent via votre compte, mais également la possibilité d'obtenir des offres promotionnels. Pour ces derniers, Google a développé « Google Offers » concurrent direct de Groupon. Les commerçants peuvent s'y inscrire pour proposer leurs offres qui seront directement transmises au client grâce à la géolocalisation.

Les mobinautes pourront profiter des offres des commerçants même s'ils ne disposent pas de Google Wallet.

Des solutions existantes en France ?

En France des solutions similaires se développent avec Orange et sa solution citizy testée à Nice et à Strasbourg actuellement et prévue dans 7 autres villes dans les prochains mois.Autre solution Kwixo du crédit agricole dont on peut actuellement voir la promotion dans les médias.

Le modèle économique 

Pour convaincre les commerçants, Google financera les modifications des terminaux permettant de recevoir les paiements par mobiles.

Google devrait se rémunérer non pas sur les transactions interbancaires mais uniquement sur chaque vente réalisée ce qui représente un marché colossal.

Avec Google Wallet, Google espère ainsi concurrencer à la fois Pay pal, Facebook qui offre des offres commerciales, Groupon le leader des offres promotionnelles.

La guerre des paiements à distance ne fait donc que commencer.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

4ème baromètre de Fortuneo sur les « usages et tarifs bancaires »

Réalisé par Ipsos avec le partenariat de Choisir-ma-banque.com, le 4ème baromètre Fortuneo s'est basé sur la consultation de 1009 internautes âgés de 16 à 64 ans.

Le baromètre révèle que 74% des internautes interrogés consultent leurs comptes bancaires via Internet et 63% réalisent des opérations bancaires.

Des tarifs bancaires jugés trop élevés

Le baromètre révèle qu'un peu moins de 50% des personnes interrogées connaissent les frais de leur banque. Et parmi elles, 62% l'estiment supérieurs à 50 euros par an.

83% de l'échantillon jugent beaucoup trop élevés leurs frais bancaires. Et une majorité écrasante estime que ces frais n'ont pas diminué sur 2011.

Alors qu'un peu plus de la moitié des personnes sondées jugent pouvoir réaliser des économies grâce à la souscription d'un package bancaire, seulement 34% affirment en disposer d'un selon l'étude.

La Banque en ligne fait-elle peur ?

C'est la question que l'on peut être amené à se poser lorsqu'on étudie les chiffres de l'étude Fortuneo-Ipsos-Choisir-ma-Banque.com.

En effet, l'étude révèle que 68% des personnes interrogés n'envisageaient même pas de comparer leurs frais bancaires avec d'autres banques. Pire encore, 70% d'entre eux ne se sentent pas prêt à passer dans une banque en ligne qui est parmi les moins chères du marché.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

L’application Boursorama désormais disponible sur le Windows Store

Après avoir lancé son application sur Iphone et Android, Boursorama a développé un partenariat avec Microsoft afin de permettre le téléchargement sur le Windows Store de l'application de suivi de l'évolution du marché et d'informations économiques et financières.

L'application de Boursorama, destinée aux tablettes, est la première d'une banque française à pouvoir fonctionner sous Windows 8.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque en ligne Monabanq partenaire de Ma-liste-de-mariage.com

Pour un jeune couple, le mariage est une étape importante dont l'organisation est souvent fastidieuse et complexe. Concernant la liste de mariage, de plus en plus de couples privilégient désormais de récupérer des fonds plutôt que d'ouvrir une liste de mariage auprès d'une enseigne ou des Grands Magasins.Désormais, avec www.ma-liste-de-mariage.com , les mariés peuvent créer eux-mêmes leur liste de mariage et récupérer la totalité des dons offerts par leurs amis sur un compte sur Livret en collaboration avec la banque en ligne Monabanq.Ma-liste-de-mariage.com propose aux futurs mariés une formule 100% gratuite pour créer en quelques clics le site personnalisé et complet de leur mariage en l'associant à une liste de mariage totalement libre pour récupérer les fonds.Parmi les fonctionnalités, on retrouvera une présentation du mariage, des plans et cartes pour venir au mariage, un album photos illimité, des vidéos, une présentation par une animatrice virtuelle du site grâce un nouveau concept d'hologramme ... rien ne manque grâce au 18 rubriques paramétrables de base. Avec cette nouvelle version, le service du site va encore plus loin dans son offre, en offrant 30 tirages photos pour les mariés et TOUS les invités dans l'offre 100% gratuite. Cela grâce au partenariat renforcé avec SmartPhoto leader de la photo sur Internet en Europe.Plus qu'un simple site Internet, «Ma liste de mariage.com » surfe sur le freemium tout en offrant aux jeunes couples une alternative indépendante et originale dans l'ère du temps pour gérer et partager sa liste et tout le déroulement du mariage.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Banque Populaire généralise son agence en ligne e-banquepopulaire

A l'instar de la Net Agence de BNP Paribas, de Monbanquierenligne de la Caisse d'Epargne, ou de l'Agence Direct de la Société Générale, la Banque Populaire généralise son agence en ligne e-banquepopulaire sur toute la France.

Les e-banquepopulaires sont des agences en ligne qui permettent aux clients d'accéder à ses données bancaires 24h/24, 7jrs/7.

Avec e-banquepopulaire, la Banque Populaire met à disposition un conseiller dédié accessible via téléphone, mail, visio et chat. Et s'engage à vous répondre sous les 48 heures.

Vous bénéficiez exactement des mêmes prestations que dans une agence banque populaire, et au même tarif.

Les clients de l'e-banquepopulaire peuvent utiliser le réseau d'agence physique banque populaire.

Une offre incitative

La Banque Populaire souhaite vivement que ses clients passent à l'agence en ligne. Et pour cela, elle offre des avantages de bienvenue tels que 50% de réduction de sur sa carte bancaire, 2 mois d'assurance auto offert, un prêt spécial à taux préférentiel.

Toutefois cette offre de bienvenue peut différer d'une banque populaire à une autre. Par exemple, l'e-banquepopulaire du Loire et Lyonnais propose gratuitement pour la première année une carte Visa Premier, une assurance des moyens de paiement, un abonnement à la gestion de vos comptes via Internet, une souplesse de compte de 1000€. Une offre de bienvenue totalement différente de celle de l'e-banquepopulaire Val de France qui préfère offrir 3 mois d'abonnement à sa convention Equipage 2, un crédit à taux préférentiel, etc.

La mise en page de l'e-banquepopulaire diffère également entre région. On constatera une mise en page beaucoup plus poussée pour l'e-banquepopulaire Loire et Lyonnais.

A ce jour, la e-banquepopulaire est disponible pour les Banques Populaires Rive de Paris, Atlantique, Val de France, Lorraine Champagne, Loire et Lyonnais, et Sud. Elle sera généralisée à toutes les autres banques d'ici la fin de l'année.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Rapport Soulage sur l'inclusion et l'exclusion bancaire des ménages français

Exclusion bancaire

Cela fait une vingtaine d'années que les gouvernements tentent de réduire l'exclusion bancaire. Moins de 1% des ménages français sont concernés par l'exclusion bancaire. Le rapport « Inclusion bancaire et lutte contre le surendettement » de François Soulage, président du Secours catholique, montre les améliorations depuis les deux dernières décennies.

Devant nos voisins européens, la France fait bonne figure avec plus de 99% de taux d'inclusion bancaire quand le Royaume Uni affiche un taux de 95 à 99%, l'Italie quant à elle se situe entre 85 et 90% selon le rapport annuel 2011 de l'Observatoire de l'Epargne réglementée. On note aussi une baisse des interdits bancaires et du surendettement (-5%).

Des lois datant de 28 ans

En 1984 le gouvernement a renforcé le droit à l'accès au compte multipliant ainsi les nouveaux services bancaires de base par 4. D'autres mesures ont suivi et ont étoffé l'ensemble des mesures tendant à protéger les clients les plus fragiles comme une gamme de produits alternatifs pour les clients interdits de chéquiers ou de cartes bancaires , plafonnement des incidents de paiement et l'encadrement des crédits renouvelables avec la loi Lagarde de 2010 souvent responsables des cas de surendettement.

Selon le rapport de François Soulage, la principale difficulté reste l'accompagnement des clients fragiles face à des banques qui aujourd'hui commencent à économiser sur leur coût de gestion.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Fortuneo élue service client de l’année

Le titre « Élu service client de l'année » a été décerné à Fortuneo pour la troisième fois consécutive

Le titre « Élu service client de l'année » est un label très convoité par les professionnels du secteur bancaire. La banque Fortuneo s'est vue attribuer ce titre pour la troisième fois consécutive : cette information est spécifiée sur toutes les publicités et les documentations de la banque en ligne.

Fortuneo se démarque de ses concurrents

La qualité des services proposés par Fortuneo a été prouvée par les résultats d'une enquête menée par Viséo Conseil. Tous les ans, ce cabinet indépendant étudie la qualité des services clients en tenant compte de la disponibilité des responsables, de leur capacité d'écoute et de leur réactivité par rapport aux demandes des clients.

Dans la catégorie des banques en ligne, Fortuneo a eu la meilleure note, à savoir 16,10/20 contre 14,14/20 de moyenne pour l'ensemble de ses concurrentes et 13,62/20 pour les services clients de tous les candidats pour 2013.

Fortuneo décroche le titre de l'année 2012

La qualité des services de Fortuneo est ainsi justifiée par l'attribution de ce titre. Des produits figurant parmi les moins chers du marché, des services qui répondent aux besoins des clients et une assistance satisfaisante ont permis à la banque en ligne de gagner ce titre trois fois d'affilée.

Lorsque le directeur général de la banque reçoit cette récompense, il n'oublie pas de remercier ses conseillers pour tous leurs efforts dans l'accompagnement des internautes. 93 % des 180 000 clients de Fortuneo ont déclaré qu'ils recommandent cette banque en ligne pour tous les avantages qu'elle offre.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque postale lancera en 2012 sa stratégie de « la banque chez soi »

La banque postale développera en 2012 avec ses clients une relation bancaire complète à distance.

Le client pourra contacter une équipe de conseillers dédiés ou de conseiller privilégié sur rendez-vous pour poser toutes les questions qu'il souhaite dans les mêmes conditions que s'il était en agence.

Les conseillers seront accessibles du lundi au vendredi de 8h à 20h et le samedi de 8h à 17h.

Les conseillers accompagneront également les clients ou prospects qui souhaitent souscrire aux produits de la banque postale par Internet.

La relation bancaire à distance pourra se faire par email, chat, et par visioconférence mais uniquement sur rendez-vous.

Cette dématérialisation de la relation bancaire pourra peut-être permettre de réduire les interminables queues que les usagers bancaires devaient subir pour acheter leurs timbres ou déposer un chèque.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Connaitre les formes d’arnaque sur internet pour mieux les éviter

Les différentes formes d'arnaques en ligne : phishing, pharming et logiciel malveillantApprenez à éviter les arnaques sur internet en prenant le temps de découvrir les techniques des pirates. Le phishing est la ruse la plus fréquente, mais il y a également le pharming et l'utilisation de logiciels malveillants, plus connus sous le terme "malware".

Qu'est-ce que le phishing ?

Le phishing est une technique de piratage qui consiste à envoyer des courriels qui imitent les messages institutionnels d'établissements financiers ou d'organisation officielle pour obtenir les coordonnées bancaires des victimes. Les pirates prétendent, dans ces mails, qu'ils veulent faire une mise à jour des données bancaires. Les particuliers sont orientés sur de faux sites destinés à recueillir leurs identifiants et leur mot de passe. Au moindre doute, contactez votre banque et ne répondez pas à ces courriels.

Parfois, il s'agit de mails qui annoncent que vous avez gagné à une loterie : vos coordonnées bancaires sont alors exigées pour le versement de la somme promise. Les pirates peuvent également vous demander qu'ils souhaitent utiliser votre compte bancaire pour un transfert d'argent moyennant un pourcentage intéressant. Le phishing peut aussi prendre la forme d'un SMS qui vous demande d'envoyer un message surfacturé.

Qu'est-ce que le pharming ?

Le pharming est une forme de fraude qui permet aux pirates de vous rediriger vers un faux site afin d'obtenir vos coordonnées bancaires et d'effectuer des retraits ou des achats à votre insu. Dans le cadre du pharming, la victime saisit correctement l'adresse URL du site de sa banque, mais il est détourné sur une autre interface : ce procédé est possible grâce à un virus préalablement installé sur son ordinateur. Il est donc indispensable de disposer d'un antivirus efficace et régulièrement mis à jour.

Les logiciels malveillants ou malwares

Les logiciels malveillants sont destinés à recueillir des données en ligne à l'insu de la victime ou à endommager un système informatique. Les formes de malwares les plus connues sont les chevaux de Troie et les vers. Mais il existe actuellement une grande variété de virus qui peuvent recueillir et enregistrer vos coordonnées et les envoyer à leurs concepteurs dès qu'une connexion internet est établie. Pour lutter contre ces logiciels malveillants, il faut mettre son antivirus et son pare-feu à jour régulièrement.

Que faire en cas de contenu frauduleux ?

Si vous recevez ce type de mail, contactez les responsables de votre banque pour les en informer. Si vous repérez un contenu illicite en ligne et que vous souhaitez le signaler aux autorités, visitez le site www.internet-signalement.gouv.fr. Si vous recevez un SMS abusif, réexpédiez-le au numéro 33700 ou consultez le site www.33700-spams-sms.fr. Découvrez également le portail www.signal-spam.fr pour signaler un spam ou un courrier indésirable.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les avantages de la souscription d’un compte joint en ligne

La souscription d'un compte joint en ligne présente de nombreux avantages

Actuellement, il est possible de souscrire un compte joint en ligne pour bénéficier de nombreux avantages. Les professionnels tiennent compte des principaux besoins des couples et créent des offres plus adaptées pour attirer un plus grand nombre de clients.

Compte joint en ligne : des avantages multiples

Les banques en ligne misent sur la liberté et des prix plus abordables pour séduire les particuliers. Les démarches de souscription d'un compte joint en ligne sont beaucoup plus simples : il suffit de consulter le site de la banque et de suivre les instructions. La présence des deux partenaires n'est pas requise, si l'un est absent, il peut confirmer la souscription en déposant sa signature en ligne plus tard. Le compte joint s'active par courrier postal ou par mail.

Les cartes bancaires sont souvent gratuites pendant une ou plusieurs années. Des primes de bienvenue sont également offertes au moment de la souscription. Les frais bancaires sont aussi plus abordables par rapport aux offres des banques traditionnelles.

Des offres très flexibles

Les comptes joints en ligne sont accessibles 24 heures sur 24, les clients peuvent ainsi utiliser les différents outils de gestion à tout moment pour suivre les opérations effectuées et pour connaitre leurs soldes. Il est possible de fixer un seuil à ne pas dépasser, d'être averti lorsque le salaire est versé ou encore en cas de retrait par carte bancaire. Les titulaires du compte reçoivent ces informations par SMS ou par mail. Et si l'un des conjoints décède, l'autre peut continuer à alimenter le compte sauf si cet événement entraine sa clôture conformément aux clauses du contrat.

Néanmoins, avant d'ouvrir un compte joint en ligne, il est fortement recommandé de recourir à un comparateur en ligne pour trouver les offres les plus intéressantes du moment.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La banque en ligne ING Direct cherche à attirer les jeunes avec un jeu sur facebook

La banque en ligne a lancé un jeu sur Facebook permettant de gagner 500 € sur un compte bancaire ING, des X-box 360 et des lots Kadéos de 10€.

ING Direct utilise le réseau social Facebook très fréquenté par les jeunes en leur proposant le jeu  "Zoum Tchak", jeu connu sur la console X-box 360, consistant à faire danser Mathilde.

Les joueurs ayant réalisé les meilleurs scores participent ensuite au tirage au sort permettant de gagner les lots.

L'objectif clairement affiché à travers ce jeu est d'attirer un maximum de jeunes qui souhaiteraient ouvrir un compte bancaire.

Pour se faire, ING a rendu accessible son jeu grâce au bouton « J'aime » qui une fois cliquée s'affiche sur votre page Facebook .

Grâce à cette méthode marketing, ING espère diffuser son image à un maximum de monde à l'instar de LCL étudiants qui a lancé son application « e.banker » permettant à l'utilisateur de gagner des macbook, des ipad et des iphone, et qui a généré 10 000 clics sur le bouton « j'aime ».

Désormais les réseaux sociaux font donc partie intégrante de la prospection bancaire.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Payer avec son smartphone, c’est pour bientôt

Les smartphones ont envahi le marché de la téléphonie. Mais ces petits bijoux de technologies pourraient bientôt faire de l'ombre à nos bonnes vieilles cartes à puce.

Payer chez son commerçant

C'est en tous les cas ce que laisse présager le partenariat que vient de développer la Banque Populaire Caisse d'Epargne (BPCE) avec Visa.

A l'instar du Crédit Mutuel-CIC et de BNP-Paribas, La BPCE va également proposer son propre dispositif de paiement par téléphone mobile au point de vente.

Le dispositif sera développé sur Nice et Strasbourg villes déjà équipées en terminal permettant le paiement par téléphone.

Le dispositif permettant le paiement via son téléphone est fourni par Visa Europe. Il s'agit d'une minicard SD qu'il faut insérer dans son smartphone et contenant l'application permettant le paiement chez le commerçant. Pour le moment seuls le Samsung Galaxy S, les Blackberry Bold 9700 et l'Iphone (avec une coque spécifique) peuvent utiliser cette application.

Le client devra alors présenter son smartphone devant le terminal de paiement du commerçant pour effectuer son achat dont le montant est inférieur à 20 euros. Le client peut obtenir un ticket sur demande.

Selon Fabrice Denèle, directeur de la stratégie des moyens de paiement chez la BPCE, 500 clients testeront ce nouveau moyen de paiement.

Pour la BPCE, ce système a pour avantage d'éviter de négocier avec les opérateurs mobiles un emplacement sur une carte SIM. Et donc de s'adresser directement aux clients.

La BPCE compte développer ce système en incitant les commerçants à mettre en place ce dispositif grâce à une commission sur les échanges interbancaires liée à ces paiements.

Payer en ligne

Toujours grâce à son téléphone, il sera également possible de payer ses achats en ligne.

Aujourd'hui, seuls les téléphones mobiles avec accès à internet permettent ce mode de paiement.

A titre d'exemple, les opérateurs mobiles et internet vont offrir la possibilité d'effectuer ses paiements via son smartphone, grâce à un accord avec Atos pour le développement de l'outil Buyster. Ce dernier permettra d'effectuer des paiements chez des commerçants en ligne.

Les banques aussi s'intéressent à ce mode de paiement en ligne. C'est le cas notamment du Crédit Agricole qui a récemment présenté Kwixo un dispositif de paiement en ligne ou par mobile en enregistrant simplement ses coordonnées bancaires.

Le téléphone mobile devrait prendre rapidement place parmi les nouveaux moyens de paiement. Ce phénomène devrait s'accélérer avec l'arrivée de Google et son système de paiement Google Wallet actuellement développer à New York et San Francisco.

Les fabricants de téléphone ont bien compris l'enjeu du paiement via smartphones, à l'instar de Nokia qui a annoncé le 17 juin 2011 que tous ces nouveaux smartphones seront désormais équipés de la technologie NFC (Near Field Contact).

Bientôt, notre smartphone remplacera notre petit porte-monnaie. Fini la quincaillerie que l'on cherche au fonds des poches ou de son sac à main pour payer sa baguette.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Les banques françaises s’intéressent à la clientèle expatriée

La clientèle expatriée figure actuellement parmi les principales cibles des banques françaises

Selon le ministère des Affaires étrangères, il y a plus de 1,6 million de Français qui vivent et travaillent à l'étranger. Dans le cadre de leur politique de segmentation du marché et de diversification de leur clientèle, les banques françaises s'intéressent à cette population à fort potentiel et proposent des services ainsi que des produits adaptés à ses besoins.

Les expatriés, une clientèle de choix pour les banques françaises

La plupart des expatriés sont des cadres supérieurs qui se déplacent pour une mission temporaire à l'étranger. À leur retour, ils génèrent des flux très intéressants pour les établissements financiers parce que leur capacité d'épargne est largement supérieure à la moyenne des clients qui vivent en France. Bien que les 1,6 million d'expatriés paraissent minimes par rapport aux résidents français, les banques veulent à tout prix les fidéliser pour renforcer leur image de banque internationale.

Plusieurs banques s'activent pour conquérir cette clientèle

BNP Paribas a ouvert une trentaine d'agences affectées à la prise en charge de la clientèle internationale. Des conseillers bancaires établis en France sont à la disposition des expatriés pour qu'ils soient tenus au courant des nouveautés et pour que la banque puisse toujours répondre à leurs besoins.

La Société Générale insiste sur l'importance de l'accompagnement des expatriés pour qu'ils ne quittent pas la banque à leur retour : les dépôts sont par la suite renforcés par le rapatriement d'actifs et les projets immobiliers qui génèrent également un produit net bancaire intéressant. La branche internationale de la Société Générale BHFM (Banque Hors France Métropolitaine) facilite l'ouverture de compte dans les agences établies en Europe de l'Est, en Afrique et au Maghreb.

Certains groupes comme BPCE et le Crédit Agricole adoptent leurs stratégies en fonction de la rentabilité du marché. Par exemple, le Crédit Agricole Ile-de-France a créé « Paris Direct », une structure qui permet de fidéliser les clients haut de gamme qui monopolisent les grosses exploitations du CAC 40.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

La Macif lance son offre bancaire Bleu Anis

Macif Offre bancaire

Pour la première fois, l'assureur lance une offre bancaire à destination de ses clients.

Son offre bancaire qui se base sur les produits de sa filiale Socram Banque (société spécialisée dans le développement d'offres bancaires) se compose principalement d'un forfait de services illimités appelé Bleu Anis.

A l'instar de l'offre illimitée de la banque en ligne Monabanq, l'offre Bleu Anis de la MacIf propose des services illimités parmi lesquels une carte bancaire Bleue Visa, des retraits en France et en zone euro gratuit, des virements et des chèques de banque, et une rémunération du compte courant en fonction de l'usage de sa carte bancaire.

Pour Christophe Arrebolle, directeur du pôle finance épargne, l'objectif est « d'équiper quelque 8% de nos sociétaires d'ici un peu plus de cinq ans ».

Cette offre se veut un outil « de fidélisation » des sociétaires de la banque en ligne la MACIF, « et non de conquête » comme le précise Christophe Arrebolle.

La MACIF lancera progressivement son offre. Elle s'adressera d'abord à ses salariés. Puis l'assureur développera son offre sur une cinquantaine d'agences avant de l'étendre sur tout le territoire nationale.

Pour la MACIF, l'enjeu est de taille puisqu'il s'agit de fidéliser une clientèle de plus en plus libre grâce notamment à la loi Chatel facilitant l'arrêt d'un contrat d'engagement annuel.

Avec son offre bancaire, l'assureur espère ainsi « inhiber » les éventuels envie de ses clients d'aller voir si l'herbe serait plus verte ailleurs.

 

Meilleurebanque.com vous présente les principaux frais de l'offre Bleu Anis (selon plaquette Juin 2012)

 

Moyen de paiementlogo Macif
     
  Offre Bleu Anis Frais Hors
Offre Bleu Anis
Carte    
Visa Premier ou Mastercard Gold à débit immédiat 0,00 € 90,00 €
Visa Premier ou Mastercard Gold à débit différé 0,00 € 108,00 €
Classic Visa ou MasterCard à débit immédiat 0,00 € 30,00 €
Classic Visa ou MasterCard à débit différé 0,00 € 48,00 €
Carte à contrôle de solde 20,00 € 20,00 €
     
Frais standards    
Abonnement à la formule de compte avec carte classic (coût mensuel) 6,80 € 0,00 €
Abonnement à l a formule de compte avec carte Premier (coût mensuel) 9,90 € 0,00 €
Frais de tenue de compte 0,00 € 0,00 €
Gestion du compte par Internet 0,00 € 0,00 €
Assurance moyens de paiement 0,00 € 14,00 €
1 chèque de banque 0,00 € 12,00 €
     
Virement et prélévement via agence    
1 virement occasionnel 0,00 € 1,00 €
1 mise en place de virement permanent 0,00 € 2,00 €
1 execution mensuelle du virement permanent 0,00 € 0,00 €
1 mise en place de prélèvement SEPA (par an) 0,00 € 0,00 €
     
Retrait en zone euro    
5 retraits mensuels dans DAB hors de sa banque avec carte classic internationale 0,00 € 0,00 €
5 retraits mensuels dans DAB hors de sa banque avec carte haut de gamme 0,00 € 0,00 €
     
Retrait hors zone euro    
5 retraits de 200€ chacun (par an) avec une carte classic internationale 30,00 € 30,00 €
5 retraits de 200 € chacun (par an) avec une carte haut de gamme 30,00 € 30,00 €
     
Paiement hors zone euro    
5 paiements de 200€ chacun (par an) avec une carte une classic internationale 20,00 € 20,00 €
5 paiements de 200 € chacun (par an) avec une carte une haut de gamme 20,00 € 20,00 €
     
Frais divers sur carte    
Frais sur modification des plafonds de carte 0,00 € 6,00 €
Service sur Reversement sur paiement carte 0,00 € 12,00 €
     
Incidents    
1 Commission d'intervention 0,00 € 5,00 €
1 Opposition d'un chèque 0,00 € 9,00 €
1 Réédition d'un code secret de carte bancaire classic 0,00 € 6,00 €
1 refabrication anticipée de la carte bancaire  0,00 € 10,00 €

  

 

Retrouvez l'évolution 2017 des frais bancaires de la Macif

 

Monabanq lance le Compte Courant illimité

Monbanq a annoncé Mercredi 30 septembre la première offre bancaire illimitée.

La banque en ligne qui fête sa 4ème année d'existance, a célébré son anniversaire en annonçant la mise en place d'une offre tout comprispour 6 euros par mois.

L'étude Monabanq-Ifop a montré que la transparence dans les tarifs bancaires est placé au coeur des préoccupations des usagers français, devant la disponibilité des conseillers; et devant la compététivité des tarifs.

C'est pour cette raison que Monabanq s'est résolument tournée vers une offre d'accès illimité à ses services bancaires pour un forfait annuel de 72 euros par an. Ce qui en fait l'une des formes de packages (ou convention) la moins chère de sa catégorie.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Histoire de la Société Générale 5ème partie

Récession

Les chocs pétroliers de 1973 et 1979 et le krach bousier de 1987 plongent la France dans un enchainement de récessions. La Société Générale est finalement privatisée en 1987 en raison de sa très bonne santé financière.Modernisation

La Société Générale est pionnière dans bien des domaines, malgré le contexte incertain, la banque Société Générale se modernise avec l'arrivée des distributeurs automatiques de billets (les premiers étaient internes et réservés aux clients propres de la Société Générale) et du lancement de la banque en ligne avec Logitel pour ses clients sur le Minitel en 1985.Tentative d'OPA : L'Affaire de la Générale

En 1988, une tentative d'OPA du groupe Georges Pébereau. Des mouvements suspects en grand nombre sur les actions de la Société Générale qui interpellent la Commission des opérations de bourse (COB) qui ouvre une enquête. Le parquet ouvre une information judiciaire pour délit d'initié fin mai 1990. Une dizaine de personnes ont été mises en examen.Croissance

La Société Générale progresse toujours plus dans son implantation à l'international, notamment en Asie, en Amérique du Nord, en Europe de l'Est et au Proche Orient tout en renforçant son implantation en France sa banque de détail avec le rachat du Crédit du Nord en 1997 pour la somme de 2,2 milliards de francs.

Comparez gratuitement les banques en ligne avec choisir ma banque

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top