Actualités

Bling : les dessous de son système anti-découvert

capture écran du site Bling

L’application Bling est connue pour proposer du cash disponible dans un délai très court à ses utilisateurs afin de les protéger des frais d’incidents bancaires. L’idée est d’effectuer un virement instantané sur leur compte pour les empêcher d’être à découvert. Si cette solution est facile, rapide et sans paperasse, elle est soumise à certaines conditions.

Les banques peuvent continuer à recevoir des clients durant le reconfinement

Une femme portant un masque et un gant tenant sa carte de crédit en tapant sur l’ordinateur le service bancaire en ligne.

Les Français sont de nouveau confinés depuis le 30 octobre dernier. Certains d’entre eux peuvent se questionner sur l’ouverture de leur banque durant la période de quarantaine. Le décret n° 2020-1310 datant du 29 octobre 2020 répond à leur interrogation. Le texte dispose que les banques figurent parmi les établissements autorisés à accueillir du public.

Bnext part à la conquête de l’Amérique du Sud en se servant du réseau de paiement Rapyd

capture écran du site Bnext

La première néobanque mobile d’Espagne, Bnext, ambitionne d’étendre ses activités à l’international. Un objectif titanesque qui requiert le suivi d’un long processus et nécessite des fonds conséquents. Toutefois, la fintech espagnole pense avoir trouvé la solution en scellant un partenariat avec Rapyd afin de bénéficier de son réseau de paiement mondial.

Les clients de Nickel peuvent désormais envoyer du cash à l’étranger

capture écran du site Nickel

Nickel vient d’étoffer sa gamme de services. En effet, ses clients peuvent désormais réaliser des transferts de cash partout dans le monde. Pour lancer ce nouveau service, la filiale de BNP Paribas s’est associée avec Ria Money Transfer, une entreprise spécialisée dans le transfert de fonds, et Monisnap, une Fintech française.

Bank of Africa accélère sa transformation digitale

capture écran du site banque of Africa.

La multiplication des services bancaires digitaux et des applications mobiles est observée depuis déjà plusieurs années. Avec la crise sanitaire, les acteurs du secteur bancaire ont juste accéléré leur transformation numérique. Tel est notamment le cas de Bank of Africa qui compte miser sur le digital en vue de créer de la valeur et de saisir des opportunités d’affaires.

Une plateforme pour expérimenter les monnaies numériques des banques centrales

monnaie numérique en symbole

Les cryptomonnaies impliquent des enjeux qu’il convient de saisir. Pour aider les banques centrales à les cerner, Mastercard a mis au point un environnement dans lequel il est possible de tester les devises virtuelles. Le spécialiste des paiements a annoncé le lancement de sa plateforme de simulation le 9 septembre 2020.

Les banques centrales doivent-elles préparer une alternative à la Libra ?

bâtiments banques

Depuis sa présentation en juin 2018, la Libra a connu de nombreux rebondissements. La monnaie numérique de Facebook doit sortir d’ici la fin de l’année 2020. Il est toutefois possible qu’elle soit interdite dans certains pays. La Banque du Canada incite ainsi les autres institutions financières à travailler sur leur propre cryptomonnaie.

Une deuxième carte bancaire gratuite pour les clients N26

capture écran du site N26

Les clients des formules premium de N26 ont désormais droit à une deuxième carte bancaire sur leur compte You ou Metal. L’objectif pour la néobanque berlinoise est d’améliorer l’attractivité de ses offres payantes. C’est un défi de taille pour les banques mobiles, dont la politique commerciale a longtemps reposé sur la gratuité.

Quelles banques pratiquent les tarifs les moins chers en France ?

conseillère bancaire avec client

Chaque année, les Trophées de la banque sont décernés aux établissements qui appliquent les tarifs les moins chers pour 3 profils de consommateurs. Il s’agit des jeunes, des clients classiques et des utilisateurs premium. Par ailleurs, le palmarès se divise en 3 catégories, à savoir les banques nationales, les banques régionales et les banques en ligne.

Le modèle de plateforme est-il sur le point de supplanter celui des banques ?

plateforme bancaire

Le secteur bancaire voit arriver de plus en plus d’acteurs externes, mais également ceux issus de la finance digitale. Par exemple, Google a déployé son offre de BaaS (Bank-as-a-Service) tandis que Square a entamé les démarches pour décrocher une licence bancaire. Ces nouveaux arrivants se démarquent par leur modèle de plateforme. En quoi consiste-t-il ?

Pumpkin promet des remboursements instantanés pour son offre de cashback

capture ecran du site pumpkin

Après trois ans d’attente, Pumpkin, la banque spécialisée dans les paiements entre particuliers, va enfin sortir sa propre carte de débit assortie d’une offre de cashback, avec la promesse que les remboursements s’effectueront en temps réels. L’occasion pour son cofondateur d’accorder un entretien pour expliquer cette latence et de détailler ces nouveaux services.

Le groupe Arkéa s’offre un deuxième centre IT

capture écran du site de groupe Arkéa

À l’ère du numérique, les usagers ne fréquentent plus aussi souvent qu’auparavant les agences physiques des banques. Grâce aux applications qui facilitent la gestion de leur compte bancaire, de plus en plus de clients préfèrent piloter les opérations courantes à distance. Face à la forte et rapide émergence des banques en ligne, les enseignes historiques sont poussées vers la transformation numérique.

Les impacts financiers de la crise sanitaire sur les ménages français sont pour le moins disparates

Un jeune homme devant son ordinateur avec sa carte bancaire

Le secteur bancaire voit arriver de plus en plus d’acteurs externes, mais également ceux issus de la finance digitale. Par exemple, Google a déployé son offre de BaaS (Bank-as-a-Service) tandis que Square a entamé les démarches pour décrocher une licence bancaire. Ces nouveaux arrivants se démarquent par leur modèle de plateforme. En quoi consiste-t-il ?

Une nouvelle offre alliant innovation et expertise signée Crédit du Nord cible les TPME

capture ecran du site Credit du Nord

Les banques doivent s’adapter à l’ère du numérique pour pouvoir subsister. Dans cette optique, Crédit du Nord vient de lancer sa propre néobanque à destination des TPE et des PME. Les clients de cette filiale de Société Générale pourront alors désormais gérer l’intégralité de leur compte depuis leur téléphone portable, tout en bénéficiant de l’expertise du réseau physique de Crédit du Nord.

Finom se lance sur le marché des néobanques pour pros, un secteur déjà bien rodé par Shine et Qonto

capture ecran du site Finom

On constate aujourd’hui de plus en plus de néobanques se tournant vers le BtoB, avec des services spécialement destinés aux PME. Un nouvel assaillant compte d’ailleurs se lancer à l’assaut de ce marché, il s’agit de Finom, une banque en ligne pour les professionnels, créée par les anciens fondateurs de Modulbank.

Boursorama et ses concurrents doivent innover pour se maintenir sur le marché

logo Boursorama

La première génération des banques sans agence montre de premiers signes d’essoufflement et est en train de perdre du terrain sur le marché bancaire. En effet, malgré des millions de clients, ING, Boursorama et Fortunéo peinent encore aujourd’hui à convaincre les usagers de leur confier intégralement ou partiellement leurs revenus.

Trois néobanques vertes vont bientôt débarquer en France

Jeune fille au café en tenant sa carte de crédit et son smartphone pour faire un shopping en ligne.

Depuis la fin du strict confinement, les enjeux environnementaux se trouvent au centre des débats. Les citoyens de l’Hexagone souhaitent participer au mouvement écologique et apporter leur pierre à l’édifice. Dans cette optique, trois nouvelles banques 2.0 leur proposent d’avoir un impact positif sur l’environnement en investissant leurs dépôts dans des projets verts.

La soif de PayPal n’a pas été étanchée par ses récents résultats

capture écran du site Paypal

Les ambitions de PayPal semblent sans limites. Malgré la crise sanitaire, la société américaine a réalisé une énième excellente performance durant le premier semestre et elle a réitéré son envie de s’imposer comme un acteur économique d’envergure. Dans cette optique, elle s’est lancée à l’assaut des marchés financiers en plein essor.

La fidélisation des clients existants au cœur de la stratégie de la banque en ligne ING

CApture ecran de la banque en ligne ING

ING a franchi la barre du million de clients en 2015. Cinq après, le nombre d’utilisateurs de la banque est resté plus ou moins stable, alors que sur la même période, celui de ses concurrentes a connu des taux de croissance à deux chiffres. Frédéric Niel, le patron d’ING, assume totalement cette stratégie qui privilégie plutôt la qualité à la quantité. Si les autres banques se livrent une concurrence acharnée pour conquérir le maximum de clients, ING pour sa part préfère se concentrer sur la fidélisation de sa clientèle de longue date, notamment en cherchant à répondre au mieux à leurs besoins et en veillant à leur satisfaction.

Bank of Africa a su limiter les effets de la pandémie sur ses résultats du premier semestre 2020

capture écran du site Bank Of Africa

Au Maroc, les résultats de Bank of Africa (BoA) pour le premier semestre 2020 reflètent les effets de la pandémie. Toujours est-il que la filiale de BMCE Group a fait preuve d’une grande résilience. Ainsi, elle a réussi à contenir les conséquences de la crise sanitaire aussi bien sur le plan social que commercial. Explications.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top