Actualités

Transactions bancaires : les Marocains ont adopté le digital

capture écran du site de la banque Al Barid Bank

L’heure est au digital, et dans pratiquement tous les domaines. La révolution numérique n’a pas envahi que l’Europe ou les pays les plus développés. Elle fait également son bonhomme de chemin en Afrique, en particulier dans le secteur de la banque. Au Maroc, Al Barid Bank se pose comme pionnière du paiement mobile, un service dont elle vante l’expansion rapide.

Le secteur bancaire face à ses responsabilités écologiques

Un homme qui tient des pièces de monnaies avec une plante qui pousse

Secteur assez opaque de par sa nature stratégique, le secteur bancaire ne figure pas parmi les acteurs impliqués dans la discussion sur l’évolution écologique comme le furent le domaine de l’automobile et de l’industrie. Malgré tout, l’apparition de nouveaux acteurs entièrement en ligne remet en cause le modèle écoresponsable du secteur.

Quelques Fintech britanniques sont actuellement à la traîne sur le marché financier

capture écran du site de Metro Bank

L’incertitude plane toujours dans le secteur bancaire britannique, sachant que les discussions autour du Brexit se poursuivent. Si les acteurs doivent anticiper cette sortie, quelques Fintech ne sont pas encore prêtes d’en supporter les conséquences. En effet, deux jeunes pousses rencontrent actuellement des difficultés, notamment sur le marché financier. Explications.

Fortuneo supprime les frais pour les opérations en devises

capture écran du site Fortuneo

À l’occasion de la présentation de Fosfo, sa carte bancaire internationale sans frais ni condition de revenus, Fortuneo a dévoilé sa grille tarifaire révisée. Les voyageurs réguliers ont de quoi se réjouir puisque la banque en ligne supprime les commissions sur les transactions effectuées à l’étranger, à l’exception des détenteurs d’une carte MasterCard classique.

De plus en plus de banques se font falsifier leur site internet

ordinateur avec site web bancaire

Depuis fin août 2019, le régulateur français du secteur bancaire a recensé 60 plateformes imitant des sites bancaires officiels. Ils ont été blacklistés et font l’objet d’une enquête par le Parquet de Paris. Cette pratique frauduleuse prend de l’ampleur dans l’Hexagone, ce qui alerte l’ACPR. Comment les victimes se font-elles arnaquer ?

Une banque mobile allemande souhaite s’imposer en Suisse avec son compte en euros

Capture ecran du site de la banque N26

La Fintech allemande N26 envisage de conquérir des clients en dehors de la zone euro. C’est ce qu’indique son manager général Georg Hauer. D’après le communiqué y afférent, il précise que la néobanque ambitionne de devenir le service de référence sur le marché helvétique, s’agissant des transactions en euros réalisées en ligne.

Que valent actuellement les banques de réseau avec la percée des nouveaux arrivants ?

Une personne devant son ordinateur avec sa carte bancaire et des pièces de monnaies

Très concurrentiel, le secteur bancaire compte de nombreux acteurs qui mettent tout en œuvre pour obtenir davantage de parts de marché. Affichant des tarifs nettement plus élevés que les banques en ligne, les banques de réseau possèdent néanmoins plusieurs atouts. Elles offrent notamment des services complets et la possibilité d’être reçu par un conseiller.

Quels sont les projets de la première néobanque professionnelle française agréée par l’ACPR ?

capture ecran du site de Qonto

Fondée en juillet 2017, Qonto s’impose comme la première banque mobile hexagonale à obtenir une autorisation de la part du gendarme du secteur pour exercer en tant qu’établissement de paiement. Interviewé par Forbes France, son CEO et cofondateur, Alexandre Prot, fait non seulement part de la réussite de la start-up, mais expose également le programme de déploiement à l’échelle européenne.

Les banques en ligne continuent d’engranger de nouveaux clients, mais leur rentabilité pose question

Une application de banque en ligne dans un téléphone

Les banques digitales se livrent à une concurrence effrénée afin d’attirer la clientèle. Bien que bon nombre d’entre elles se targuent d’enregistrer une forte croissance de leurs abonnés, la plupart peinent pourtant à être rentables. Ce qui soulève des questions quant à l’efficacité de leur modèle d’affaires.

Société Générale poursuit le programme de restructuration de son réseau

bâtiment de la Société Générale

Société Générale a entamé une importante réorganisation de son réseau et de ses activités depuis 2016. Dans le cadre de ce processus, le groupe envisage de supprimer 530 postes au niveau de sa banque de détail à l’horizon 2023. Néanmoins, certaines de ses filiales devraient être épargnées par cet immense projet de restructuration selon les informations recueillies par l’AFP.

Avec son code SWIFT, Free pourrait concurrencer Orange Bank sur le marché de la banque mobile

capture écran du site Free

L’exemple d’Orange Bank semble inspirer d’autres opérateurs téléphoniques. En effet, Iliad, la maison mère de Free a obtenu à la mi-septembre un code SWIFT pour une entité baptisée Iliad 78. Avec ce numéro d’identifiant, la firme de Xavier Niel est autorisée à exercer une activité bancaire. Son obtention laisse ainsi présager de l’arrivée imminente d’une « FreeBank » sur le marché tricolore.

La rivalité entre Free et Orange pourrait s’étendre jusqu’au secteur des banques numériques

capture écran du site de l'opérateur Free

Iliad a procédé à l’inscription d’une banque au registre officiel international. Le groupe est surtout connu du grand public à travers sa filiale, Free. Ce fait semble ainsi confirmer les rumeurs circulant dans le milieu depuis quelque temps. Selon de nombreuses sources, l’opérateur français envisagerait de lancer sa propre marque pour concurrencer directement Orange Bank.

Les banques digitales poursuivent leur croissance avec une forte progression du nombre de clients

Une personne qui effectue un retrait bancaire avec son smartphone

Les banques digitales ne cessent de séduire de nouveaux clients. Boursorama, par exemple, recense aujourd’hui plus de 2 millions d’utilisateurs tandis qu’ING en comptabilise près d’un million. La plupart des banques en ligne sont néanmoins rattachées à des établissements financiers traditionnels. Un modèle qui s’avère avantageux pour ces derniers qui peinent à prendre le virage numérique.

La néobanque Ipagoo sera rachetée par le groupe d’investissement Chairmans Financial

capture ecran du site Ipagoo

La néobanque britannique Ipagoo a peut-être enfin trouvé une issue à sa crise. Elle vient en effet de signer un accord avec le groupe Chairmans Financial qui prévoit de la racheter. Le groupe d’investissement néerlandais espère trouver une solution pour relancer les activités de la banque mobile et lui rendre sa stabilité financière.

Attijariwafa bank lance sa propre solution de paiement mobile

Logo d'Attijariwafa bank

Un an après avoir déclaré ne pas envisager de créer sa propre application de paiement mobile, Attijariwafa bank annonce le lancement d’Attijari Pay. Le groupe bancaire numéro un au Maroc devient ainsi le huitième opérateur à proposer un tel outil. L’appli est déjà disponible au téléchargement sur l’App Store et Google Play.

Face à la recrudescence des fausses banques en ligne, l’APCR appelle à la vigilance

Une personne avec sa carte bancaire devant son ordinateur

L’ACPR vient de mettre à jour sa liste noire des plateformes financières illégales qui proposent des services bancaires. L’Autorité invite les consommateurs à faire preuve de prudence et à bien s’informer sur les sites qui s’apparentent à des banques en ligne avant d’entreprendre toute démarche susceptible de les engager. Les registres des agents et intermédiaires financiers agréés peuvent également être consultés pour vérifier la légalité des plateformes.

Davantage d’usagers sont insatisfaits des prestations proposées par les banques classiques

Un homme qui tient son smartphone devant un ordinateur

La banque mobile Moneway a conduit une étude portant sur la relation des banques avec leurs clients. Il en ressort que certains usagers, les plus jeunes particulièrement, ne sont pas satisfaits des services des établissements bancaires traditionnels, privilégiant ainsi les offres des néobanques. Le manque d’innovation et de proximité dans la relation explique essentiellement cette insatisfaction.

Des applications dédiées à l’épargne pour améliorer le parcours client

Un couple avec un smartphone devant leurs finances

Après les agrégateurs de comptes, les applications mobiles dédiées à l'épargne commencent à gagner en popularité au niveau mondial. La start-up Bruno, par exemple, revendique actuellement près de 100 000 clients, contre près de 40 000 usagers pour Yeeld. Le principal objectif de ces Fintech est d’améliorer le parcours utilisateur de l’épargnant sur tous les plans.

La banque de détail de Crédit Suisse accélère sa digitalisation

capture ecran du site Crédit Suisse

Crédit Suisse envisage d’affecter plusieurs centaines de millions de francs à la digitalisation de sa banque de détail. Le responsable IT & opérations de la banque a été choisi pour diriger la structure réorganisée. Grâce à son expérience dans le domaine, il sera en mesure d’accompagner efficacement l’entité tout au long de ce processus décisif pour l’enseigne.

La Domtech ouvre de nouvelles opportunités aux entrepreneurs

entrepreneurs

Après la Fintech et la Legaltech, un nouveau marché issu de l’évolution technologique est en train d’émerger en France : la Domtech. Il s’agit d’une combinaison de la domiciliation et de la technologie. La start-up Les Tricolores s’impose comme un pionnier dans le domaine. Son principal objectif est de proposer des solutions digitales et opérationnelles adaptées aux besoins des entrepreneurs.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top