Compararif des meilleures banques pro 2021

 

EtablissementCiblePrestations inclusesTarifsEn savoir plus
Hello Bank Tout professionnel indépendant - Carte de paiement internationale Visa Hello Business
- Paiements et retraits en euro ou en devises
- Dépot d'espèce avec la carte dans les guichets automatiques de BNP Paribas
- Zéro frais de tenue de compte
- Dépot de chèque via l'application Hello bank !
- Mon Business Assistant Start : Création de devis, factures et avoirs
10,90 HT par mois

2 MOIS OFFERTS
(Offre valable jusqu'au 2 novembre 2021) 
 
monabanq pro Tout professionnel Pratiq Pro :
- Découvert autorisé de 600 €
- Dépôt chèques et espèces aux distributeurs Crédit Mutuel et CIC
- Carte Visa Classic ou Carte Visa Premier
- Encaissement des clients avec terminal de paiement
- Compte sans engagement et sans conditions de revenus
A partir de 9€ TTC par mois
 
logo blank Tout professionnel - Carte visa incluse
- Ouverture de compte rapide
- Solution de comptabilité
- Solution de création de devis, de facture, etc.
- Assistance téléphonique juridique, comptable, fiscale, 5j/7
A partir de 7€ HT par mois
 
shine Tout professionnel indépendant - Carte Mastercard incluse et solde en temps réel
- Rappels & assistance administrative 7/7
- Module de comptabilité simplifiée
- Outil de création de devis et de facture
- Assurances professionnelles et encaissement de chèques dans le plan premium
- Offre préférentielle avec le terminal SumUp
A partir de 3,90€ HT par mois
 
logo anytime Tout professionnel indépendant - Carte Mastercard + carte virtuelle incluse
- Mise en place facile des paiements en ligne
- Terminal de paiement sans frais fixes
- Possibilité d'encaisser les chèques
- Réception de paiements ou remboursements d'un client possible par SMS
A partir de 9,5€ TTC pars mois
 
axa Autoentrepreneurs - Carte bancaire gratuite
- Zéro frais de tenue de compte
- Opérations courantes gratuites
Gratuit
(sous conditions d’utilisation de la CB)
 
n26  Freelance, Autoentrepreneurs - Carte Mastercard incluse
- Paiement par CB gratuit dans toutes les devises
- Bonus de remboursement trimestriel de 0,1% sur toutes vos dépenses
0€ par mois sous condition de réaliser au moins 9 opérations par trimestre (sinon 2,9€ par mois)
 
qonto Tout professionnel indépendant - Carte bancaire et opérations incluses (tarification en fonction du volume d'opération mensuelles demandées)
- Compte compatible Paypal, Stripe, iZettle ou GoCardless
- Attention : ni chèque ni découvert
A partir de 9€ TTC par mois
 
prismea logo2 Freelances, indépendants, TPE/PME - Gestion de la trésorerie en ligne
- Accès à 776 agences du groupe Crédit du Nord en France
- Un service client expert disponible 6jours/7
- 3 forfaits évolutifs selon la taille de l'entreprise (Dans tous les forfaits sont inclus, les prélèvements SEPA, les commissions de mouvements, le paiement par carte en euros,etc.)
de 9€ HT à 75€ HT par mois
 
mooncard logo black Tout professionnel indépendant - Carte carburant ou carte de paiement Visa
- Gestion automatisée des notes de frais
- Intégration comptable (génération automatique des écritures comptables)
- Suivi des dépenses en temps réel
- Des miles collectés à chaque achat (offre de bienvenue jusqu'à 21 000 miles)
de 7,50€ HT à 49,90€ HT par mois

Qu’est-ce qu’une banque pro ?

Un compte bancaire professionnel peut être ouvert auprès de deux types d’établissements :

  • Les banques « professionnelles » servent exclusivement une clientèle d’entreprises et de professionnels (par exemple les néobanques Qonto ou Shine).
  • Les banques « classiques » qui acceptent également des clients particuliers, mais proposent des offres s’adressant spécifiquement aux professionnels, incluant des fonctionnalités et services uniquement accessibles aux professionnels.

Pour sélectionner leur partenaire bancaire, les entrepreneurs doivent tenir compte de leur forme juridique, de leur taille, de leur secteur d’activité, des services dont ils ont besoin et de leurs perspectives d’évolution.

Les avantages d’une banque professionnelle

Au-delà de l’obligation légale pour les sociétés et de l’aspect administratif, les avantages de la détention d’un compte bancaire professionnel sont multiples :

  • un gain de temps précieux grâce à un service 100 % digitalisé qui évite de se déplacer en agence pour l’ouverture du compte (et même pour le dépôt de capital social), poser ses questions ou pour la souscription de produits et services ;
  • un accompagnement personnalisé par un conseiller bancaire pour des besoins plus précis : recherche de solutions de financement, aide au montage d’un dossier de demande de prêt, négociation de facilités de caisse, conseil relatif aux formalités administratives de création/reprise/transmission d’entreprise et régimes fiscaux, etc. ;
  • une offre et des tarifs adaptés avec possibilité de se constituer une formule sur mesure incluant divers services dédiés aux professionnels ;
  • une meilleure visibilité de ses finances et de son activité.

Une banque est en droit de refuser l’ouverture d’un compte bancaire professionnel sans avoir à justifier sa décision. Le refus est courant pour les personnes en situation d’interdit bancaire. Ces dernières peuvent alors solliciter de la Banque de France la désignation d’un établissement qui aura l’obligation de créer ce compte. Cette procédure appelée de « droit au compte » est prévue par l’article L 312-1 du Code monétaire et financier.

Les services proposés par une banque pro

Une banque professionnelle propose des services bancaires classiques, souvent inclus dans des packs. S’y ajoutent des services annexes qui permettent de personnaliser son offre.

Les services de base

  • Un compte courant : ouverture, tenue et consultation du compte, l’envoi du relevé bancaire mensuellement, trimestriellement ou annuellement.
  • Un RIB.
  • Des moyens de paiement : un chéquier, des virements SEPA et internationaux, des prélèvements, une carte business locale ou internationale (Visa Premier, Gold ou bien MasterCard), à débit différé ou à débit immédiat avec des plafonds de retrait et de paiement élevés et des services inclus (assurance voyage, assistance…).
  • Des moyens d’encaissements : virements.
  • La notification des opérations en temps réel.
  • L’accès au compte sur internet ou sur application mobile.

Les services annexes

Certains services réservés aux professionnels peuvent être souscrits sur demande et font l’objet d’une facturation supplémentaire :

  • des outils de gestion comptable simplifiée : émission de devis et factures, catégorisation des dépenses, ajout de documents à diverses opérations, gestion de notes de frais avec envoi des justificatifs en ligne, export des données dans les formats comptables, gestion des échéances, envoi de la paie des salariés, détection automatique de la TVA, etc. ;
  • l’accès de l’interface web à plusieurs utilisateurs ;
  • un terminal de paiement électronique (TPE) pour l’encaissement en magasin ou en mobilité ;
  • des cartes bancaires additionnelles affiliées au compte pour les collaborateurs en déplacement par exemple avec possibilité de définition de plafond ;
  • la mise en place de l’encaissement en ligne grâce à l’ajout de liens de paiement ou de solutions monétiques ;
  • des assurances ;
  • le dépôt social de capital en ligne pour une entreprise en cours de création afin d’obtenir rapidement son immatriculation (Kbis) ;

Les tarifs des banques professionnelles

Des frais bien plus élevés dans les banques traditionnelles... Difficile de s’y retrouver dans la jungle de tarifs des banques traditionnelles. C’est pourquoi Meilleurebanque.com met à votre disposition un baromètre des frais bancaires professionnels afin de pouvoir comparer vos frais actuels par rapport à la moyenne d’un panel de 25 établissements.

Banque auto entrepreneur

Autoentrepreneur 82 000€ de CA et 65 600€ de mouvements débiteurs
FraisMoyenne Hors PackageMoyenne Forfait
Abonnement package ND 228,44€
Frais de tenue de compte 178,42€ 40,5€
Commission de Mouvement 73,28€ 36,03€
Carte Visa différée 44,13€ 24,71€
Carte Premier différée 126,6€ 70,59€
Retrait déplacé Cout fixe (coût unitaire) 0,69€ 0,51€
Retrait nombre gratuit 3 3
Abonnement internet 85,19€ 1,99€
1 virement occasionnel via agence 3,97€ 3,8€
1 virement occasionnel via Internet 0,07€ 0,06€
Assurance Moyen de paiement 43,88€ 8,81€
Commission d'intervention 8,6€ 8,6€
Commission de plus fort découvert 0,0853% 0,0826%
Location Terminal Paiement Electronique (T.P.E)* 141,9€ 133,47€

 

Banque des professions de santé

Profession de santé 240 000€ de CA et 192 000€ de mouvements débiteurs
FraisMoyenne Hors PackageMoyenne Forfait
Abonnement package ND 257,62€
Frais de tenue de compte 183,54€ 60,47€
Commission de Mouvement 253,60€ 178,83€
Carte Visa différée 45,75€ 23,19€
Carte Premier différée 126,6€ 62,74€
Retrait déplacé Cout fixe (coût unitaire) 0,69€ 0,47€
Retrait nombre gratuit 3 4
Abonnement internet 85,19€ 0,00€
1 virement occasionnel via agence 3,97€ 4,01€
1 virement occasionnel via Internet 0,07€ 0,08€
Assurance Moyen de paiement 43,88€ 7,51€
Commission d'intervention 8,6€ 8,6€
Commission de plus fort découvert 0,0853% 0,0736%
Location Terminal Paiement Electronique (T.P.E)* 202,63€ 209,8€

 

Banque des professions libérales

Profession Libéral 240 000€ de CA et 192 000€ de mouvements débiteurs
FraisMoyenne Hors PackageMoyenne Forfait
Abonnement package ND 264,13€
Frais de tenue de compte 188,99€ 60,47€
Commission de Mouvement 253,60€ 170,86€
Carte Visa différée 46,42€ 23,91€
Carte Premier différée 126,6€ 62,74€
Retrait déplacé Cout fixe (coût unitaire) 0,69€ 0,47€
Retrait nombre gratuit 3 4
Abonnement internet 85,19€ 0,00€
1 virement occasionnel via agence 3,97€ 4,01€
1 virement occasionnel via Internet 0,07€ 0,078€
Assurance Moyen de paiement 43,88€ 7,51€
Commission d'intervention 8,6€ 8,6€
Commission de plus fort découvert 0,0853% 0,0793%
Location Terminal Paiement Electronique (T.P.E)* 141,9€ 139,37€

 

Banque des autres professionnnels

Professionnel 500 000€ de CA et 400 000€ de mouvements débiteurs
FraisMoyenne Hors PackageMoyenne Forfait
Abonnement package ND 311,01€
Frais de tenue de compte 193,39€ 69,25€
Commission de Mouvement 475€ 351,43€
Carte Visa différée 48,67€ 23,78€
Carte Premier différée 127,57€ 60,66€
Retrait déplacé Cout fixe (coût unitaire) 0,69€ 0,49€
Retrait nombre gratuit 3 3
Abonnement internet 85,19€ 0,00€
1 virement occasionnel via agence 3,97€ 3,77€
1 virement occasionnel via Internet 0,07€ 0,06€
Assurance Moyen de paiement 43,88€ 6,58€
Commission d'intervention 8,6€ 8,6€
Commission de plus fort découvert 0,0853% 0,0800%
Location Terminal Paiement Electronique (T.P.E)* 141,9€ 133,47€

* Comprend uniquement la location annuelle (hors commissions, mise en service, frais de transmission…)

Panel réalisé sur 24 banques à partir des brochures tarifaires disponibles au 1er mars 2017.

Notre Analyse des frais bancaires professionnels

Comme vous avez pu le constater avec notre baromètre de frais bancaires professionnels, il est important de bien suivre les différentes lignes tarifaires. Première subtilité, les frais sont annoncés hors taxe par les banques, ce qui fait encore grimper la note par rapport aux frais dédiés aux particuliers. On retrouve ensuite des lignes tarifaires communes comme :

  • Les frais des cartes bancaires,
  • Les frais d’abonnement aux packages,
  • L’abonnement à une interface internet,
  • Des frais de tenue de compte,
  • Des commissions d’intervention…

Ce sont tous les services indispensables à la gestion au quotidien de votre activité, à commencer par les moyens de paiement : RIB, cartes bancaires locales ou internationales, chéquiers, virements nationaux ou à l’étranger, TPE…

D’autres frais s’appliquent spécifiquement aux professionnels comme les commissions de mouvements qui sont ponctionnées sur les flux débiteurs de l’établissement. Ces frais sont assez fluctuants entre les établissements avec une fourchette allant de 0,06 % et 0,20 % des flux.

De la même façon, les commissions de plus fort découvert sont spécifiques aux professionnels et se situent entre 0,06 % et 0,25 %. Les commissions d’intervention ne sont pas plafonnées à 8 € comme pour les particuliers et se situent plutôt aux alentours de 9 € en moyenne.

Autre poste important de frais, le Terminal de Paiement Électronique (T.P.E) qui permet de recevoir des paiements par carte bancaire. Peu de banques affichent dans leur brochure les coûts détaillés liés à l’appareil. On peut retrouver le coût de la location annuelle (environ 140 €), mais ne sont pas indiqués les coûts de mise en service, de mise à jour, de commissions…

Comment réduire ses frais bancaires professionnelles ?

Négocier avec son banquier

Le premier réflexe est de négocier un maximum de frais avec votre banquier. Dans un contexte concurrentiel fort, ils sont prêts à dérouler le tapis rouge aux TPE et PME, sous réserve d’une relation à long terme.

Cela va bien évidemment dépendre de la taille de votre entreprise et aussi des avoirs personnels que vous avez dans ce même établissement. 84 % de dirigeants optent pour une banque unique pour leur compte d’entreprise et leur compte perso, ainsi que leur épargne, ce qui représente des revenus non négligeables pour la banque, et l’encourage d’autant à faire un geste sur les frais bancaires professionnels.

Les frais où il existe une marge de manœuvre sont les frais de dossier à l’entrée, les frais de tenue de compte, les commissions sur mouvements et les commissions de plus découvert. Toutes ces économies additionnées ont un impact sur la trésorerie et les profits.

Prendre un package

À l’inverse du marché des particuliers, souscrire à un package peut s’avérer plus intéressant qu’une tarification hors package. Ces offres groupées permettent de payer moins cher tout en bénéficiant d’une large gamme de services ; par exemple, en complément du compte bancaire professionnel standard, certains établissements proposent des contrats d’assurance et des produits d’épargne attractifs.

Comparer les offres des banques

Pour trouver l’offre professionnelle la mieux adaptée à ses besoins et bénéficier des tarifs les plus intéressants, le recours à un comparateur de banque spécialisé est la meilleure solution. Un questionnaire permet d’indiquer ses besoins pour une recherche la plus fine possible parmi toutes les offres du marché, aussi bien des acteurs traditionnels que des banques en ligne.

Un tableau détaille ensuite le forfait pour les services à distance, le coût de la carte bancaire, les frais de virement en agence, les commissions de mouvement ou d’intervention, etc. Depuis la page de résultats qui s’affiche, il ne reste plus qu’à effectuer un tri selon les critères qui importent à chaque souscripteur.

Comment choisir sa banque professionnelle selon son statut  ?

Il n’existe pas de réponse standard. La banque et la formule idéales sont celles qui répondent aux besoins bancaires spécifiques du souscripteur. L’entrepreneur n’est donc pas obligé d’avoir son compte professionnel dans la banque qu’il a choisie pour ses avoirs personnels, même si c’est parfois plus simple et que l’ancienneté permet de construire une relation privilégiée avec son gestionnaire et de négocier des conditions attractives. En effet, au-delà de la question financière, plusieurs critères doivent être pris en considération :

Sa stratégie commerciale

La banque familiale, pratique pour des besoins personnels, n’est pas forcément l’option la plus avantageuse lorsqu’il s’agit de doter son entreprise d’un compte bancaire. Certains établissements ciblent tout particulièrement les autoentrepreneurs, les SCI ou les professions libérales, et leur proposent des offres spéciales. Ils peuvent aussi se montrer plus enclins à accorder un prêt à des conditions attractives.

Quelques enseignes, dans un objectif de proximité, concluent des accords avec des branches professionnelles ou des chambres de commerce, permettant aux entreprises membres de bénéficier de tarifs préférentiels sur les services ou les taux de crédits.

Ses tarifs

Pour une TPE, les frais bancaires professionnels s’élèvent à 1500 à 2000 euros, lorsqu’un particulier au profil standard paie « seulement » 150 euros. Ce montant peut varier notablement d’un établissement à l’autre, ce qui rend le comparatif préalable essentiel.

Son réseau d’agences

Au-delà de la question tarifaire, le choix de l’agence est crucial. La proximité géographique peut être importante, par exemple si vous devez souvent verser des chèques ou de l’argent liquide, produit de vos ventes. Le réseau retenu doit donc posséder une représentation proche de vous.

Mais le choix de l’agence peut parfois aussi s’imposer, notamment si le lancement du projet nécessite un crédit, et que la banque exige la domiciliation des comptes de la société.

La relation avec le conseiller

Ce paramètre aussi est capital, raison pour laquelle certains établissements confient au même interlocuteur la gestion du compte professionnel et du compte personnel du dirigeant. En cas de demande spécifique ou de difficultés passagères, le conseiller connaît votre situation, et est en mesure de vous proposer des solutions pertinentes.

Les banques en ligne pour les professionnels

Comme les enseignes classiques, les banques en ligne sont de plus en plus nombreuses à s’intéresser à la clientèle professionnelle. Certes, par rapport à l’offre pour les particuliers, celles à destination des professionnels et entreprises est encore restreinte, mais en plein essor.

Bon à savoiRAutoentrepreneurs et entreprises individuelles (professions libérales, artisans) sont les mieux pourvus, mais très peu acceptent les SARL, EURL ou SAS et même les EIRL/EURL à cause de contraintes réglementaires plus importantes sur les comptes de société.

Les établissements bancaires désireux de se positionner sur ce segment doivent en effet modifier leur agrément et mettre en place un dispositif avancé de contrôle interne et de suivi.

Pour les professionnels éligibles aux services des banques en ligne, les avantages sont nombreux, à commencer par le gain de temps, puisque la plupart des opérations courantes se font en ligne. 24 h/24 et 7 j/7, depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone, vous pouvez consulter et gérer votre compte sans avoir à vous déplacer en agence.

Faire le point sur vos finances est instantané et plus simple : suivi des encaissements et décaissements, anticipation des dépenses, étude des options de placements pour faire fructifier ses bénéfices, etc. Le tout se fait en toute sécurité pour les transactions et les données privées grâce à une plateforme utilisant des codes d’authentification et des clés de cryptage.

Par ailleurs, distance ne signifie pas absence de service client. Des conseillers sont en effet joignables par téléphone, visioconférence, mail, chat. Ils peuvent même vous conseiller pour une demande de financement. Mais surtout, les banques en ligne pratiquent des tarifs moins élevés que les acteurs traditionnels. Par exemple, la carte de crédit est généralement gratuite.

Questions / Réponses sur la banque pro

Combien coûte un compte pro dans les banques  ?

Selon l’Observatoire du financement des entreprises, les frais bancaires moyens des TPE et PME s’élèvent à 1 700 €, dont 1 037 € directement liés au compte et 650 € d’intérêts et de coûts supplémentaires dus au découvert. Les coûts se décomposent comme suit :

  • les frais de tenue de compte : 24 € mensuels ;
  • les commissions de découverts : entre 0,05 % et 0,20 % des sommes sur 1 mois (avec minimum de perception) ;
  • l’accès aux services en ligne pour 0 € à 30 € par mensuels ;
  • la carte bancaire : entre 42 € à plus de 140 € annuels ;
  • les autres frais.

Comment ouvrir un compte professionnel avec un interdit bancaire ?

Les banques traditionnelles refusent d’ouvrir un compte professionnel pour une personne en situation d’interdit bancaire. Deux options existent pour contourner cette restriction :

  • Le plus simple et le plus rapide est de s’adresser à une néobanque comme Qonto ou Shine, qui sont des établissements de paiement (et non de crédit comme une les banques classiques) et appliquent des règles plus souples.
  • Se tourner vers la Banque de France pour demander la levée de l’interdiction bancaire ou faire valoir son droit au compte. Dans ce dernier cas, l’institution désigne une banque qui a l’obligation d’accepter le client.

Comment ouvrir un compte bancaire pro ?

En plus du remplissage de formulaires propres à chaque banque, l’ouverture d’un compte bancaire professionnel requiert la fourniture d’un certain nombre de documents en rapport avec l’entrepreneur et son activité. Les plus courants sont :

  • une pièce d’identité du souscripteur : carte d’identité, passeport ou titre de séjour ;
  • un justificatif de domicile ayant moins de 3 mois d’ancienneté : bail commercial, facture d’électricité, d’abonnement internet ou de téléphone ;
  • les statuts ou le projet de statuts de la société (si elle est en cours de création) accompagnés d’un mandat pour agir pour le compte du représentant légal si le nom du futur titulaire du compte ne figure pas dans les statuts ;
  • un compte de résultat prévisionnel ;
  • le bail commercial s’il loue un local professionnel pour exercer son activité ;
  • pour les professionnels libéraux : le numéro SIREN et le code APE ;
  • pour les artisans entrepreneurs individuels employant moins de 10 personnes : le justificatif d’immatriculation au répertoire des métiers ;
  • pour les commerçants ou artisans ayant plus de 10 salariés : le justificatif d’immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés ;
  • pour les autoentrepreneurs : l’extrait K auto-entrepreneur.

Avec une banque en ligne, l’ensemble des démarches, y compris l’envoi des justificatifs, est entièrement dématérialisé. Cette solution offre un gain de temps précieux.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque
back top