La nouvelle génération de banques peut-elle survivre longtemps avec des tarifs aussi bas ?

services bancaires en ligne

Dès leur apparition, les nouvelles banques ont appliqué une tarification nettement plus attractive que les établissements financiers traditionnels. Elles ont d’ailleurs réussi à inciter des millions de personnes à changer de banque grâce à cette particularité. Cependant, ce choix stratégique des enseignes dématérialisées continue d’intriguer les analystes, surtout concernant la rentabilité et la viabilité de ce business model.

La néobanque Ipagoo fait faillite

capture écran du site Ipagoo

Comme la plupart des Fintech implantées sur le marché européen, la britannique Ipagoo éprouve quelques difficultés à rentabiliser son modèle d’affaires. D’ailleurs, au cours de l’année précédente, la néobanque a accusé une perte de 2,4 millions de livres sterling, comme le rapporte le journal économique Financial Times. Actuellement, Ipagoo est sous contrôle judiciaire. Explications.

Les néobanques réunissent plus de 2 millions de clients en France

cartes de crédit et smartphone

Les néobanques continuent de gagner en notoriété chez les clients français. D’après une étude publiée par le groupe KPMG, ces établissements regroupent actuellement plus de 2 millions de clients. Des acteurs tels que Nickel ou Revolut dominent le marché. Cependant, les clients ont le choix parmi une dizaine de néobanques actives en France.

BNP Paribas poursuit sa conquête du marché à travers sa banque en ligne

logo de Hello bank!

Plus de 450 000 usagers aujourd’hui et 2ème au classement de l’enquête D-Rating, Hello bank! maintient sa croissance. L’application mobile de la filiale de BNP Paribas séduit bon nombre de clients avec ses fonctionnalités au plus près de leurs besoins. Elle se trouve ainsi parmi les applications les plus utilisées par les consommateurs.

Les néobanques continuent de se multiplier en France

une personne utilisant les services d'une néobanque

Une étude publiée par le cabinet KPMG met en avant le succès des néobanques en France. Si elles sont aujourd’hui 18 à se partager le marché, l’arrivée prochaine de quelques nouveaux acteurs est prévue. Cela renvoie à une extension des offres, ce qui permet aux clients de bénéficier d’un large choix.

Les données des clients de Monzo ont été rendues publiques après une faille informatique

capture ecran du site de Monzo

Près de 500 000 clients de la néobanque britannique Monzo ont été victimes d’une faille informatique, qui a rendu leurs données bancaires accessibles à un large public. Ce bug perdure depuis 6 mois. Pourtant, aucune fraude n’a été constatée. En tout cas pour l’instant, car la banque vient d’en informer l’ICO, l’organisme en charge de la protection des données privées.

La start-up anglaise Ipagoo s’est vu retirer provisoirement sa licence bancaire

capture ecran du site d'Ipagoo

Pour l’instant, les voyageurs ne pourront plus profiter des services dispensés par la jeune pousse anglaise Ipagoo visant à réduire leurs frais de change. En effet, l’autorité de régulation bancaire britannique lui a temporairement retiré sa licence pour des questions relatives à la capitalisation. La banque a fourni quelques explications à ce sujet.

Quand les restrictions réglementaires ralentissent la croissance d’une enseigne

capture écran du site de Revolut

Le 15 juillet dernier, Revolut a célébré son quatrième anniversaire. En effet, bien que la néobanque britannique ait été créée en 2014, son site internet n’a été officiellement lancé qu’en juillet 2015. Après un excellent début d’activité, l’enseigne subit une perte de vitesse notable. Elle est notamment affectée par des soucis réglementaires et une stagnation des offres…

Revolut vient de lancer un nouveau service sans frais dédié au trading d’actions

capture écran du site de Revolut

Dès la phase de développement, Revolut a promis qu’avec son service de trading, les utilisateurs auraient la possibilité d’échanger des actions facilement, sans commissions et en temps réel. La banque mobile vient de lancer cette offre sur le marché français et européen. L’accès à cette formule sans frais est toutefois réservé à ses clients payants et soumis à condition.

Les frais à l’étranger sont moins élevés auprès de la nouvelle génération de banques

Une femme en vacances tenant son téléphone et sa carte bancaire

Dans une étude récente, notre comparateur bancaire a classé une centaine d’établissements financiers français en fonction de leur facturation des opérations à l’étranger. Ainsi, les banques en ligne figurent en tête du classement, suivies des néobanques. Les banques traditionnelles, en revanche, s’avèrent les moins avantageuses pour les voyageurs. Cette situation s’explique par leur tarification incluant divers frais.

BforBank poursuit son processus de démocratisation en 2019

Logo de la banque BforBank

BforBank est au centre de toutes les attentions depuis qu’elle a annoncé son repositionnement en 2018. Désormais, la banque premium démocratise son offre. Elle a notamment réinventé son service client pour le prouver. Toujours dans cette optique, la filiale du Crédit Agricole propose des primes de bienvenue, des promotions et divers produits bancaires accessibles à tous.

Deutsche Bank pointée du doigt pour la légèreté de certains contrôles internes

La banque Deutsche Bank

Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour Deutsche Bank, qui a enregistré au deuxième trimestre une perte nette de plus de 3 milliards d’euros, la plus importante depuis 2015. Maintenant, le Financial Times révèle que parmi les 18 000 salariés licenciés début juillet, certains traders ont continué à avoir accès à leur messagerie électronique et à des données sensibles de l’établissement.

Les grands voyageurs privilégient les banques prélevant moins de frais à l’étranger

Un avion, une carte bancaire et un billet d'avion

Selon notre comparateur, les néobanques et les banques en ligne proposent actuellement les tarifs les moins chers du marché sur les opérations à l’étranger. Ces enseignes offrent d’ailleurs divers services gratuits hors de la zone euro. De leur côté, les banques traditionnelles ont tendance à tout facturer, pénalisant ainsi les grands voyageurs et les professionnels évoluant à l’international.

La digitalisation de BNP Paribas commence à donner des résultats encourageants

bâtiment de la BNP Paribas

Le groupe BNP Paribas met en œuvre son vaste programme de digitalisation depuis deux ans. Ce processus se retrouve d’ailleurs au centre de sa stratégie de développement à moyen terme (de 2017 à 2020). Concrètement, la transformation de la banque se traduit par la multiplication des comptes Nickel auprès des buralistes et l’augmentation continue du nombre d’utilisateurs de Hello bank!

Demande croissante des Français pour des facilités de paiement

Une personne qui tend sa carte bancaire

Les facilités de paiement deviennent un argument clé pour les Français, qui veulent aussi avoir le choix en matière de mode de règlement de leurs achats. Une récente enquête réalisée par Opinion Way pour Banque Casino indique que 49 % des consommateurs ont eu recours à l’un des types de facilités proposées par les magasins traditionnels et en ligne au cours de l’année écoulée.

Revolut veut favoriser les micro-entreprises

capture ecran du site de la banque Revolut

La fintech britannique a dévoilé sa nouvelle tarification. Désormais, et dans certaines limites, les comptes professionnels souscrits auprès de la néobanque et quelques services associés seront exempts de frais. Une manière de séduire les petites structures (employant moins de dix personnes), mais également de contrer l’offensive de N26.

N26 voit sa capitalisation boursière grimper à 3,5 milliards de dollars

Logo de la banque N26

Les fintechs ont aujourd'hui le vent en poupe dans le secteur bancaire, et plus particulièrement N26. La néobanque allemande, qui vient de réussir une nouvelle levée de fonds en série D, est désormais capitalisée à 3,5 milliards de dollars. Grâce à ce tour de table, elle pourra accélérer sa stratégie d’expansion à l'international.

BforBank compte rattraper son retard dans le secteur avec sa nouvelle application mobile

Logo de BforBank

Ces derniers temps, BforBank accuse un retard notable sur ses concurrents tels que Boursorama, Hello bank! ou ING. Afin de résoudre ce problème, Crédit Agricole vient de lancer une nouvelle application s’inspirant du modèle des néobanques. La banque ambitionne par ailleurs de faire passer le nombre de ses utilisateurs à 350 000 en 2021.

Orange Bank continue d’afficher des résultats déficitaires en 2019

capture ecran du site 'Orange Bank

De janvier à juin 2019, Orange Bank affiche un déficit de près de 88 millions d’euros. Pourtant, la néobanque séduit chaque jour de plus en plus de nouveaux utilisateurs. Ce phénomène paradoxal s’explique notamment par l’augmentation des sorties dues à sa stratégie d’acquisition de clients. Les primes de bienvenue commencent en effet à devenir des charges ingérables.

NatWest témoigne du chemin parcouru dans le cadre de sa transformation numérique

Capture écran du site Natwest

S’adapter à l’évolution des modes de consommation. Tel est le défi auquel les acteurs du secteur bancaire font face au quotidien. NatWest, grande banque de détail britannique, parviendra-t-elle à disrupter le marché ? En tout cas, les services digitaux lancés par l’établissement bancaire et se basant sur les nouvelles technologies croissent et se multiplient.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top