Revolut veut favoriser les micro-entreprises

capture ecran du site de la banque Revolut

La fintech britannique a dévoilé sa nouvelle tarification. Désormais, et dans certaines limites, les comptes professionnels souscrits auprès de la néobanque et quelques services associés seront exempts de frais. Une manière de séduire les petites structures (employant moins de dix personnes), mais également de contrer l’offensive de N26.

La concurrence fait rage

Avec la multiplication des acteurs bancaires ces dernières années, la concurrence s’est fortement exacerbée. Pour conquérir des parts de marché, il faut faire preuve d’inventivité et tout faire pour attirer les clients.

La rivalité qui faisait rage auparavant entre les banques traditionnelles et celles dites de « Nouvelle Génération » oppose désormais les banques digitales entre elles. Celles-ci ne se font pas non plus de cadeau.

C’est dans cette optique que la néobanque Revolut a décidé de frapper un grand coup en proposant des comptes gratuits aux entrepreneurs. Avec cette nouvelle grille tarifaire, elle marche un peu sur les plates-bandes de N26 qui a fait de la gratuité du compte « Business » un de ses principaux atouts.

Toutefois, en effectuant un comparatif de néobanques, il apparait que la nouvelle offre de Revolut destinée aux entrepreneurs n’est gratuite qu’à un certain stade.

Important Plus précisément, ce sont les deux premiers utilisateurs qui sont dispensés d’abonnement. Pour chaque utilisateur en plus, l’entreprise devra débourser un abonnement mensuel de 5 euros, ce qui reste tout de même inférieur à l’ancien tarif qui était de 6,99 euros.

Outre l’abonnement, certaines opérations ne seront désormais plus facturées, mais toujours dans une certaine limite. Par exemple, les 5 premiers virements mensuels effectués dans la zone euro seront gratuits. Chaque opération qui suivra sera facturée 0,20 euro.

Seule ombre au tableau pour les clients de la néobanque, celle-ci ponctionne 3 euros de frais sur chaque transaction effectuée hors zone euro. Revolut se rabat aussi sur les retraits au distributeur, réclamant une commission s’élevant à 2 % du montant retiré.

Revolut poursuit sa croissance spectaculaire

Depuis sa création en 2015, la néobanque Revolut a observé une croissance exponentielle. À l’heure actuelle, elle revendique plus de 8 millions de clients et peut se vanter, à titre officieux, d’être la fintech la plus prospère du Vieux Continent.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top