Les néobanques réunissent plus de 2 millions de clients en France

cartes de crédit et smartphone

Les néobanques continuent de gagner en notoriété chez les clients français. D’après une étude publiée par le groupe KPMG, ces établissements regroupent actuellement plus de 2 millions de clients. Des acteurs tels que Nickel ou Revolut dominent le marché. Cependant, les clients ont le choix parmi une dizaine de néobanques actives en France.

Les néobanques connaissent un développement sans précédent. Au niveau des clients, les offres en séduisent plus d’un. L’ouverture d’un compte est facile et le service rapide. Ainsi, tout semble répondre aux attentes des consommateurs.

Le marché hexagonal est aujourd’hui partagé entre les acteurs nationaux et étrangers. Les uns comme les autres concentrent leurs offres sur les paiements et les services utiles au quotidien. Compte tenu de leur croissance, les néobanques pourront rapidement s’imposer aux côtés des banques traditionnelles. Certaines, comme Revolut avec près de 6 millions d’utilisateurs dans le monde, ne sont déjà pas loin de ces dernières.

2,6 millions d’utilisateurs en France

Le développement des néobanques est tel qu’aujourd’hui elles rassemblent déjà 2,6 millions de clients, ne serait-ce que dans l’Hexagone. C’est trois fois plus qu’il y a deux ans. Trois acteurs dominent notamment le marché français, revendiquant 80 % des clients. Le français Nickel occupe la première place du classement, avec 1,2 million de clients, suivi par la banque allemande N26, qui rassemble 900 000 utilisateurs, et l’enseigne britannique Revolut avec ses 550 000 usagers.

Avec le développement du marché, le nombre de néobanques continuera d’augmenter. L’étude du groupe KPMG dénombre 18 néobanques actives dans l’Hexagone. Parmi celles-ci, l’on retrouve par exemple Orange Bank, C-zam ou encore Moneze. 6 nouvelles structures prévoient également de se lancer dans le pays d’ici la fin de l’année.

Mais cette croissance n’a pas uniquement lieu en France. Les néobanques s’imposent aussi bien dans le reste de l’Europe qu’à l’échelle mondiale. À l’exemple de N26 qui compte plus de 3 millions de clients répartis dans 24 pays. La protection des données personnelles constitue néanmoins un défi majeur que ces banques mobiles devront relever afin de maintenir la confiance des clients.

Une compétitivité accrue

Qu’est-ce qui explique la croissance que connaissent les néobanques et l’attrait des clients pour elles ? D’après l'étude KPMG, elles séduisent principalement grâce à leurs offres. Pour ouvrir un compte bancaire, elles demandent généralement peu de documents. À cela s’ajoute une offre de bienvenue. Les enseignes mettent donc en avant des offres plus attractives les unes que les autres. Face au large choix qui s’offre à eux, les clients peuvent utiliser un comparateur banque en ligne pour trouver la meilleure offre au meilleur prix.

D’ailleurs, en termes de prix, les offres sont souvent moins chères chez les néobanques, par rapport aux tarifs appliqués par les banques classiques. Elles réussissent pourtant à maintenir un équilibre financier.

Les banques mobiles ont donc du succès grâce à leurs offres qui sont en adéquation avec les habitudes et les besoins des consommateurs. Et pour ce faire, elles ont une stratégie spécifique. En effet, au lieu de chercher à attirer différents segments de clients, comme le font les banques traditionnelles, elles se concentrent des cibles prioritaires. La stratégie de Revolut, qui se focalise principalement sur les Millennials et les entrepreneurs, en est un exemple.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top