La start-up anglaise Ipagoo s’est vu retirer provisoirement sa licence bancaire

capture ecran du site d'Ipagoo

Pour l’instant, les voyageurs ne pourront plus profiter des services dispensés par la jeune pousse anglaise Ipagoo visant à réduire leurs frais de change. En effet, l’autorité de régulation bancaire britannique lui a temporairement retiré sa licence pour des questions relatives à la capitalisation. La banque a fourni quelques explications à ce sujet.

En Grande-Bretagne, l’organe qui régule le secteur financier redouble de vigilance lorsqu’il s’agit de surveiller les activités des Fintech. Aurait-il des doutes sur la pérennité de ces nouveaux arrivants ?

Dernièrement, le créateur de comptes multidevises Ipagoo a subi les conséquences des mesures du régulateur. Il s’est vu suspendre son autorisation pour le motif que ses fonds propres sont encore loin d’être suffisants pour qu’il exercice pleinement son activité en tant qu’établissement de paiement électronique.

Le régulateur se penche également de près sur le cas de la néobanque Revolut, qui a mis en place un dispositif de détection des opérations frauduleuses au profit de ses clients.

Des mesures ont été entreprises pour augmenter les fonds propres de la Fintech

Grâce à sa collaboration avec la banque verte de la région francilienne, Ipagoo permettra, en fin d’année, aux clients régionaux du Crédit Agricole de souscrire immédiatement un compte à l’étranger. Que les jeunes adultes souhaitent créer un compte sur le territoire italien, espagnol ou britannique, ils pourront s’y lancer, même avec un IBAN local. Encore faut-il qu’ils bénéficient de l’offre Globe-Trotter.

Tout semblait aller pour le mieux pour cette start-up jusqu’à ce que la Financial Conduct Authority (FCA) décide de lui retirer sa licence bancaire. Cette décision temporaire résulte de l’insuffisance de ses fonds propres. Or, la Fintech était sur le point de régulariser sa situation après la recommandation du régulateur, comme elle l’indique :

« La FCA souhaitant voir un plan de financement à long terme et une injection de capital immédiate, nous avons injecté de nouveaux capitaux le jour même où était prise la décision de suspension ».

Les clients ne peuvent plus consulter leurs comptes jusqu’à nouvel ordre

Si le Crédit Agricole rassure que la situation actuelle d’Ipagoo ne change rien à leur partenariat, les clients de la jeune pousse ne peuvent plus accéder à leurs comptes. Jusqu’à nouvel ordre, ils n’auront plus la possibilité de réaliser ni recevoir des virements internationaux via la banque mobile. Cette dernière explique :

« Vous ne pourrez plus accéder à vos comptes ni donner des instructions pour effectuer des paiements vers ou depuis votre (vos) compte(s). Ceci inclut tous les paiements effectués avec votre carte de paiement ».

Le service communication de la start-up regrette de ne pas pouvoir fournir des informations concernant la date à laquelle ses activités reprendront normalement. Il informe toutefois qu’il faudra patienter quelque temps encore avant qu’Ipagoo ne puisse à nouveau servir ses clients :

« Malheureusement une fois la décision communiquée, la procédure de rétablissement des licences prend un certain temps ».
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top