La nouvelle génération de banques peut-elle survivre longtemps avec des tarifs aussi bas ?

services bancaires en ligne

Dès leur apparition, les nouvelles banques ont appliqué une tarification nettement plus attractive que les établissements financiers traditionnels. Elles ont d’ailleurs réussi à inciter des millions de personnes à changer de banque grâce à cette particularité. Cependant, ce choix stratégique des enseignes dématérialisées continue d’intriguer les analystes, surtout concernant la rentabilité et la viabilité de ce business model.

Jusqu’à présent, les nouveaux acteurs du secteur bancaire peinent à rentabiliser leur activité. Leur nombre de clients ne cesse pourtant d’augmenter. Toutefois, seules quelques enseignes parviennent à dégager des bénéfices. Ce problème semble par ailleurs concerner toute la nouvelle génération de banques, incluant Webank, ING, Orange Bank ou encore Boursorama Banque.

Selon les analystes, le souci vient de leur tarification, qui est visiblement trop basse. Il s’agit pourtant d’un argument commercial majeur pour les banques dématérialisées. Ainsi, en dépit des failles de cette stratégie, les nouveaux opérateurs du secteur bancaire continuent de casser les prix. Néanmoins, leur modèle économique peut encore être réajusté pour devenir rentable.

Des prix tirés vers le bas par la concurrence

Actuellement, les filiales en ligne des banques traditionnelles s’avèrent peu rentables. Pour certaines, la situation tend même à s’aggraver avec l’acquisition de nouveaux clients, en raison de l’augmentation des charges liées. Pourtant, leurs maisons-mères semblent s’évertuer à poursuivre dans cette voie.

D’après les spécialistes, cette décision s’explique avant tout par le fait que la dématérialisation représente l’avenir du secteur. Les banques traditionnelles sont conscientes de cette tendance. Elles considèrent ainsi les pertes actuelles comme des investissements à long terme. En effet, ce marché reste porteur et devrait s’accélérer dans un futur relativement proche.

Concernant les tarifs, les banques dématérialisées sont actuellement confrontées à une problématique peu évidente. Elles ont besoin d’augmenter les prix afin de rentabiliser les investissements et d’assurer la pérennité de leur activité.

Toutefois, la politique de tarifs actuels leur permet de rester compétitifs par rapport aux banques traditionnelles et de se démarquer de leurs concurrentes directes. De plus, de nombreuses enseignes misent continuellement sur les prix cassés pour attirer les clients.

Au final, sauf accord improbable entre les acteurs du secteur, les tarifs devraient rester assez faibles sur ce marché. Par ailleurs, les clients ont été séduits par cette formule au départ. En cas de hausse des prix, ils risquent de changer de banque aussi rapidement qu’ils ont souscrit ces nouveaux services. Reste à savoir si cette stratégie est viable sur le long terme.

Un modèle permettant d’appliquer des prix bas

En général, le coût de gestion d’une banque en ligne est plus faible qu’un établissement traditionnel. De ce fait, elle a la possibilité de pratiquer des prix très bas. Par exemple, contrairement à une agence bancaire traditionnelle, une banque dématérialisée n’a pas à amortir les charges liées aux locaux et au personnel associé. Il s’agit d’un atout considérable dans le secteur.

Les nouvelles banques bénéficient donc d’une marge plus importante au niveau de la tarification. De plus, les économies réalisées en matière de frais de fonctionnement sont cruciales dans des pays où les charges salariales et l’immobilier peuvent coûter cher. Dans ce cas, la banque dématérialisée creusera l’écart avec ses concurrentes physiques.

Toutefois, ces enseignes sont rarement des organismes indépendants opérant à 100 % en ligne. Elles sont généralement rattachées à de grandes banques traditionnelles. Ainsi, ces filiales en ligne peuvent compter sur le soutien des équipes et éventuellement des agences physiques de leur groupe, sans avoir à supporter directement les charges liées.

Cette situation leur donne également les moyens de garder des prix aussi faibles, au détriment de la rentabilité de leur activité. Ces pertes seront compensées par les gains de la banque mère. D’ailleurs, cette dernière est bénéficiaire de la stratégie d’acquisition de clients de sa filiale dématérialisée. En fin de compte, la formule se révèle gagnante, mais dans une perspective plus large.

 

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top