Compte rémunéré

Compte rémunéré

Lancé en 2005, le compte rémunéré n’est toujours pas très populaire, de nombreuses banques ne proposent d’ailleurs pas cette solution. C’est le moment de la découvrir pour savoir si le compte courant rémunéré est une solution à envisager ou si vous avez tout autant intérêt à ouvrir un compte bancaire courant classique.

Qu’est-ce qu’un compte rémunéré ?

Il s’agit tout simplement d’un compte chèque qui ressemble, de prime abord, à n’importe quel compte courant. Pourtant, il présente une similitude avec un compte épargne dans la mesure où il propose des intérêts.

La rémunération est variable selon les établissements bancaires, un comparatif des banques permet de trouver la meilleure offre.

L’ouverture, et surtout la gestion de ce type de compte, imposent la plupart du temps des frais bancaires, à savoir des frais de gestion qui, eux aussi, peuvent être comparés.

Un compte rémunéré reste traditionnel dans son fonctionnement au-delà de la rémunération promise. De ce fait, vous pouvez lui associer une carte bancaire et un chéquier, et effectuer les opérations bancaires habituelles (virements, prélèvements, retraits, etc.).

Quelle rémunération pour votre compte courant ?

Si le succès du compte rémunéré n’est pas véritablement au rendez-vous, c’est pour une raison simple : le taux de rémunération est loin d’être attractif. Certes, c’est toujours plus intéressant qu’un compte courant qui ne rémunère pas le solde de votre compte. Toutefois, le taux situé entre 0,10 % et 0,75 % est souvent plus proche du pourcentage le plus faible.

La fiscalité du compte rémunéré

Autre point assez négatif concernant le compte courant rémunéré : le taux promis est brut. Qu’est-ce que cela signifie ? Un taux brut indique que des frais sont appliqués. Pas des frais bancaires, mais une fiscalité imposée par l’État.

Lorsque votre banque vous promet une rémunération de 0,10 % brute qui est déjà très faible, vous n’aurez en réalité qu’une partie des intérêts. Le compte bancaire rémunéré est soumis au prélèvement unique forfaitaire de 30 %, le PFU, également nommé « flat tax ».

Lorsque vous percevez des intérêts, ceux-ci sont donc imposés à hauteur de :

  • 12,8 % au titre de l’impôt sur le revenu ;
  • 17,2 % au titre des prélèvements sociaux.

Les plafonds du compte rémunéré

Autre limite de ce compte : des plafonds sont souvent appliqués. Par exemple, au-dessus de 5 000 € ou 10 000 €, les intérêts ne sont plus rémunérés, ce qui rend, une fois de plus, cette solution peu attractive. Aussi, pour obtenir quelques intérêts, il faut provisionner au maximum votre compte, sans pour autant dépasser le plafond appliqué puisqu’au-delà, votre compte ne sera plus rémunéré.

Comparer pour trouver la meilleure rémunération

Peu de banques proposent le compte rémunéré à ce jour. Faites un comparatif des banques pour trouver un établissement qui a choisi de mettre en place cette solution. Comparez bien les tarifs appliqués. En effet, n’oubliez pas qu’un compte génère des frais bancaires. Aussi, dans certaines banques, vous trouverez un taux un peu plus attractif, mais avec des frais plus élevés, ce qui annulera l’avantage offert de prime abord.

Bon à savoirUtiliser un comparateur de banque en ligne doit vous permettre de trouver un service adapté à votre besoin tout en maîtrisant ces frais bancaires qui peuvent s’avérer extrêmement lourds. Frais de gestion, frais d’incidents, frais de mise en place de prélèvement, etc., comparer permet d’économiser des dizaines d’euros, voire plus chaque année.

Étudiez les offres proposées par les différentes banques traditionnelles et en ligne afin de déterminer si le compte courant rémunéré a véritablement un intérêt pour vous ou s’il est, finalement, préférable d’ouvrir un compte courant classique avec des frais limités.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque
back top