Actus

  • La loi Macron est-elle réellement efficace ?

    mention banque

    En vigueur depuis le février 2017, la loi Macron a permis de favoriser la mobilité bancaire. Ce dispositif vise à faciliter le changement d’établissement bancaire étant donné que les démarches sont « à la charge » de la nouvelle enseigne choisie par le client.

  • La fraude au paiement sans contact existe mais le risque reste très faible

    Jeune couple inquiets en  regardent l'écran d'un ordinateur portable en train de lire de mauvaises nouvelles pour leur compte bancaire

    Une étude réalisée récemment en France montre qu’un certain nombre de consommateurs restent sceptiques quant à l’utilisation du paiement sans contact. L’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement tient toutefois à les rassurer. En effet, le risque de se faire arnaquer en recourant au paiement sans contact est faible. Explications.

  • Les tensions géopolitiques pourraient plomber les activités des banques américaines en 2020

    Bâtiments de banques américaines

    La saison des résultats annuels 2019 des banques américaines est bel et bien ouverte, et on peut dire que les grands groupes, à l’instar de JP Morgan, City Group et Well Fargo, affichent de solides performances. Si le premier a réussi à dégager un bénéfice net de 36,43 milliards de dollars (+12,2 % par rapport à 2018), le second a enregistré un profit de 19,4 milliards de dollars. Quant au troisième, son bénéfice net annuel se chiffre à 19,5 milliards de dollars. Au total, les acteurs

    ...
  • Arkea met son savoir-faire bancaire au service d’Axa France

    Axa banque

    Pour survivre à une concurrence de plus en plus féroce, les établissements bancaires sont contraints d’emprunter la voie de la diversification. Dans cette optique, de nombreuses banques ont commencé à s’aventurer dans le monde de l’assurance et vice-versa. Axa France n’échappe pas à la règle, sauf qu’elle a opté pour une stratégie beaucoup plus prudente dans son partenariat avec Arkea.

  • La fermeture des 40 000 comptes d’Américains accidentels a été repoussée

    Wall Street à Manathan

    Les comptes des Franco-Américains menacés de fermeture en ce début d’année bénéficient d’un sursis. Cette décision a été annoncée par le ministre des Finances, Bruno Le Maire, le 31 décembre dernier. Si les clients concernés peuvent continuer à utiliser leur compte, le problème demeure. Ils espèrent que des solutions durables seront bientôt proposées.

  • Le secteur des banques digitales a été très actif en 2019

    Homme avec une carte de crédit

    Le secteur des banques numériques a multiplié les innovations l’an dernier. De nombreuses enseignes ont en effet développé de nouvelles offres en 2019. De plus, le marché a accueilli un nouvel acteur soutenu par La Poste, Ma French Bank. En somme, la concurrence s’annonce encore plus rude cette année, que ce soit au niveau des tarifs ou des services.

  • Les frais bancaires s’envolent de nouveau en 2020

    Portefeuille noir sur une table en bois avec des billets en euros

    Une hausse de 0,2 % a été observée après une étude de l’évolution des tarifs bancaires par un comparatif de banques en ligne. Les frais de dépassement de découvert sont ceux qui connaissent la plus forte hausse. S’y ajoutent les frais pour les dépenses diverses (virements, frais de tenue de compte, etc.) qui font augmenter le montant de la facture.

  • Les hackers ont trouvé une nouvelle manière de pirater la carte bleue des annonceurs sur Leboncoin

    Hacker utilise un laptop

    Les hackers ont trouvé une nouvelle manière de pirater la carte bleue des annonceurs sur Leboncoin

    Des pirates informatiques s’approprient les cartes de paiement des usagers grâce à des attaques phising sur Leboncoin. Les victimes sont redirigées vers un site qui les invite à laisser leurs coordonnées bancaires sans qu’elles se rendent compte de la manœuvre. Face à ces fraudes, des précautions s’imposent. Gros plans !

  • Les lacunes de la mobilité bancaire pénalisent les consommateurs

    Jeune femme utilise son téléphone en tenant une carte bancaire

    Le mandat de mobilité bancaire est appliqué en France depuis février 2017. Initié en 2015, ce dispositif a été pensé pour faciliter le changement de banque des clients et stimuler ainsi la concurrence dans le secteur. Toutefois, ses nombreuses défaillances n’ont pas permis d’obtenir les effets escomptés, notamment par rapport à la baisse des prix.

  • Les assurances doivent renouveler leurs services pour répondre aux attentes des clients

    Responsable d’une banque présente une offre

    Les mutations des secteurs du digital et des nouvelles technologies nécessitent des adaptations, notamment chez les assureurs. Les clients plus avisés et plus exigeants réclament sans cesse de nouvelles prestations. Les compagnies d’assurances doivent donc réinventer leurs services afin de répondre aux attentes du public et se démarquer de la concurrence.

  • Les tarifs bancaires demeurent élevés, malgré la mise en place du mandat de mobilité

    Graphique avec flèche vers le haut représente  les tarifs élevés

    Une baisse des tarifs bancaires de seulement 0,3 % au niveau des établissements traditionnels ! C’est ce que l’UFC-Que Choisir a constaté après avoir réalisé un bilan des impacts du mandat de mobilité bancaire, mis en place il y a environ trois ans. L’association estime que la concurrence, peu dynamique dans le secteur, profite aux banques. Aussi, la réduction des tarifs est loin d’être leur priorité.

  • Devenir de nouvelles banques ne présente aucun intérêt pour les géants de la Tech

    conseiller bancaire

    Google, Apple ou encore Facebook font partie des géants du numérique qui proposent des services financiers à leurs utilisateurs. Se convertir en une banque à part entière ne fait cependant pas partie de leur programme. En effet, rester partenaires des institutions bancaires est plus avantageux pour ces acteurs. Cela suffit également pour proposer les services attendus par leurs clients.

  • Validation des paiements avec la main : le nouveau projet insolite d’Amazon

    société Amazon

    Proposer une solution de paiement plus rapide et plus sécurisée. C’est l’un des objectifs communs que se sont fixés les acteurs du secteur financier ainsi que ceux de la grande distribution. Amazon serait sur le point de développer un système de paiement axé sur la paume de la main, qui serait plus sécurisé que les autres données biométriques utilisées jusqu’à présent.

  • La Chine a décidé de s’ouvrir un peu plus au monde

    bâtiments, immeubles en Chine

    Dans le conflit commercial opposant la Chine et les États-Unis, l’heure semble être aujourd’hui à l’apaisement. L’Empire du Milieu se montre désormais plus enclin à accueillir des entreprises étrangères sur son territoire, en l’occurrence les acteurs du secteur financier. C’était déjà le cas avant, à la différence que la filiale ouverte sur place devait être gérée en coentreprise avec un acteur local.

  • La banque digitale ING se met aussi aux actifs numériques

    Bâtiment de ING à Amsterdam

    ING travaille actuellement sur le moyen de conserver des actifs numériques sans risque, comme l’indique l’agence Reuters. Mais il ne s’agit pas de la première annonce réalisée par une banque. Depuis quelques années, les établissements de renom se donnent les moyens pour investir dans les cryptomonnaies qui s’instaurent comme un nouveau levier de développement.

  • Shine : une banque qui prend soin de ses collaborateurs

    capture ecran du site de la banque Shine

    La néobanque Shine compte bien révolutionner à sa manière l’univers dans lequel elle exerce. Pendant que ses homologues s’évertuent à choyer leurs clients, Shine souhaite, avant tout, faire en sorte que ses salariés puissent travailler dans des conditions optimales. Elle affiche également son engagement envers la protection de l’environnement.

  • Les freins à la mobilité bancaire malgré les évolutions législatives

    accès à une banque sur tablette

    Depuis 2017, le législateur a fait évoluer les règles afin de favoriser la mobilité bancaire. En théorie, transférer son compte vers un autre établissement est gratuit et ne requiert que des formalités allégées. Mais selon l’UFC-Que Choisir, des freins demeurent, expliquant le faible nombre de personnes ayant bénéficié du dispositif.

  • Les banques font face à une hécatombe

    Coffre-fort à la banque

    Le contexte économique de ces dernières années n’aura pas été favorable aux établissements bancaires. Pire, de nombreuses agences ont dû mettre la clé sous la porte et, rien qu’en Europe, les emplois perdus se chiffrent en centaines de milliers. Selon une étude, l’hécatombe n’est pas terminée et un tiers des banques à travers le monde semblent promises à la faillite.

  • L’envolée prévue après le dégel n’a pas encore eu lieu

    Groupe de personnes au guichet automatique en attente de retirer de l'argent

    À la demande du gouvernement qui avait dû faire face au mouvement des Gilets jaunes, les établissements bancaires avaient accepté de ne pas opérer de hausses de tarif en 2019. Maintenant que ce délai est écoulé, les observateurs s’attendaient à une facture beaucoup plus salée adressée aux particuliers, mais il n’en est rien… du moins, pour l’instant.

  • Une cliente s’est faite « renvoyer » de sa banque à cause de propos jugés déplacés

    Triste femme lisant une lettre de renvoi

    Une cliente des Hauts-de-Seine a appris à ses dépens que critiquer sa banque sur les réseaux sociaux peut conduire à son exclusion. En effet, ayant moyennement apprécié les réprimandes de cette libraire sur un célèbre réseau social, l’établissement bancaire auquel elle est affiliée lui a signifié la fermeture prochaine de ses comptes et éventuellement de ceux de ses proches aussi.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top