Actualités

L’accord entre le secteur bancaire et le gouvernement fédéral n’arrange pas tout à fait l’association Financité

Bâtiment de Europabank

La marche vers la digitalisation des services bancaires accélère à une vitesse surprenante. Actuellement, cette numérisation prend le dessus sur les opérations classiques. De plus, depuis ces dernières années, le secteur bancaire et le gouvernement semblent privilégier les transactions digitales. De ce fait, l’accord entre les deux entités présente certains inconvénients et comptabilise des victimes considérables. Financité dénonce ces désavantages.

Les banques s’engagent à gratifier les nouveaux bacheliers

Groupes de jeunes étudiants dans un projet de groupe en plein air sur le campus du collège.

Cette année encore, les banques renouvellent leurs engagements de gratifier les efforts des nouveaux bacheliers. Étant très intéressantes, les offres auront de quoi motiver tous les candidats dans l’obtention du lauréat. Toujours est-il que des conditions sont requises pour pouvoir jouir des récompenses. Des offres à double bénéficiaires, qui profitent à la fois aux lauréats mais aussi aux banques.

Orange Bank n’est plus à la recherche d’un remplaçant de Groupama

Grand panneau de change orange à l’aéroport.

Alors que Groupama a décidé de céder sa part de capital d’Orange Bank, plusieurs banques sont coude à coude dans leur course aux actions, Société Générale et BNP Paribas notamment. Mais au bout de quelques semaines de discussions, Orange aurait lâché l’affaire. En cause, l’absence d’un équilibre capitalistique. C’est du moins ce qu’a révélé le patron de la banque mobile.

Drake investit dans Aspiration pour améliorer le climat

Photo de stars Américain "Drake"

À travers son compte Twitter, le rappeur canadien a exprimé son enthousiasme à l’idée d’investir dans la start-up américaine. Une entreprise qui, grâce à sa politique d’utilisation des fonds, permet à ses clients de réduire leur impact carbone. En ce sens, la collaboration entre Drake et Aspiration s’étendra au-delà de l’aspect affaires.

La stratégie de développement de Worldline passe par Axepta Italie

Une personne visite la succursale de BNP Paribas Bank à Paris, en France.

Acteur majeur de la consolidation, Worldline veut renforcer sa notoriété sur le marché européen en empruntant cette voie. Un ambitieux objectif que ce leader français des paiements prévoit d’atteindre en concentrant ses efforts dans une stratégie de développement basée sur l’acquisition de branches de paiement de banques installées un peu partout en Europe.

La crise sanitaire a entrainé des pertes modérées pour les banques européennes

Euro sign au siège de la Banque centrale européenne dans la soirée, quartier des affaires à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne.

Alors que la fin de la crise sanitaire semble se rapprocher, l’heure est au bilan pour les banques du vieux continent. Ces dernières s’en sortent plutôt bien, par rapport à la crise financière survenue en 2008, grâce notamment aux règlementations imposées par la Banque centrale européenne il y a plus de dix ans de cela ainsi qu’à ses mesures de soutien.

Raisin DS affiche déjà de grandes ambitions

Logo de service bancaire Raisin DS.

En réalité, Raisin DS n’est pas une nouvelle venue sur le marché financier. Elle est le produit de la fusion entre les fintechs Raisin et Deposits Solutions. L’alliance a été actée afin de donner naissance à une entité plus résiliente à la crise, mais surtout plus puissante, capable de réaliser les grandes ambitions que nourrissent les deux fintechs.

UBS annonce que certains de ses employés peuvent dès à présent alterner travail sur site et à distance

Crédit Lyonnais LCL français Banque et assurance.

En Europe, la plupart des banques souhaitent pérenniser le télétravail et ont annoncé des mesures en ce sens. C’est notamment le cas d’UBS qui vient d’annoncer que ses employés peuvent pratiquer le télétravail hybride. En revanche, les banques d’outre-Atlantique n’apprécient pas le travail à distance, car elle nuirait à l’esprit d’entreprise.

Deutsche Bank veut se renforcer en France

Entrée d’une façade faciale de Deutsch bank.

Après avoir frôlé la faillite, Deutsche Bank cherche à remonter la pente. En quête de nouveaux leviers de croissance, elle souhaite renforcer sa position sur le marché français. C’est dans cet esprit qu’elle a participé à plusieurs opérations le mois précédent. Début juin, elle a par exemple dirigé l’émission d’obligations convertibles de Safran, contribué à la fusion Veolia-Suez ou encore fait partie des coordinateurs mandatés par Air France-KLM dans le cadre de sa double augmentation de capital.

Des recrutements en masse

Par rapport au nombre de ses salariés en Suisse ou au Luxembourg, le mastodonte du marché bancaire allemand emploie moins de personnes en France (220 collaborateurs).

Cependant,

Le ratio de hauts cadres y est bien plus important,

Souligne Frank Krings, responsable de la Deutsche Bank pour l’Europe de l’Ouest et président de Deutsche Bank France.

Il rajoute que le leader allemand

Recrute actuellement en banque de marché dans la vente de produits crédit, taux et changes aux institutionnels.

Frank Krings

Pour rappel, Deutsche Bank est doublement performante dans ce secteur par rapport à BNP Paribas, et ce, à l’échelle internationale.

Frank Krings rappelle également que la banque compte

Doubler le nombre d’experts pour accompagner ses clients.

Frank Krings

Elle vise une clientèle nantie, dont le patrimoine s’élève à plus de 100 millions d’euros tout comme ses homologues américains à Paris.

À noter que pour trouver un établissement bancaire correspondant à votre profil, il est vous indiqué d’utiliser un comparateur banque.

Lancement de l’offensive en gestion d’actifs

En gestion d’actifs, sa filiale DWS passe également à l’offensive après avoir tenté de racheter Lyxor, la filiale de gestion d’actifs de Société Générale qui a été concédée à Amundi.

Le dirigeant de Deutsche Bank France assure ne pas trembler devant la concurrence des banques américaines ainsi que des leaders français. Selon lui,

Deutsche Bank ne fait pas d’annonces, mais établit les faits.

Si BNP Paribas cherche à s’imposer en Allemagne, Deutsche Bank, elle, compte se développer de façon exponentielle en France.

Selon Frank Krings,

Les grandes banques, les assureurs et gestions d’actifs préfèrent solliciter l’accompagnement d’une banque européenne plutôt que d’un concurrent local, ce qui est logique.

Frank Krings

Cependant, la banque allemande considère également son grand rival français BNP Paribas comme un partenaire. Le dirigeant finalise la vente de ses activités de prime brokerage auprès de celui-ci.

Seuls les salariés vaccinés de Morgan Stanley pourront retourner travailler sur site

Banque américaine avec drapeau le matin froid

Les banques américaines ne sont pas du tout fans du télétravail. Et alors que la situation épidémiologique s’améliore aux États-Unis, elles appellent leurs salariés à retrouver leur bureau au plus vite. Mais pour protéger leurs employés, Morgan Stanley va réserver le retour sur site à ceux qui ont reçu au moins une injection anti-covid.

Les voleurs de données bancaires conçoivent des arnaques de plus en plus élaborées

Les demandes de médiation à cause d’une escroquerie affichent une tendance haussière depuis les deux dernières années. L’une des raisons qui expliquent cette augmentation serait la démocratisation du e-commerce. De plus, les escrocs conçoivent des arnaques de mieux en mieux élaborées, jusqu’à créer des copies de sites internet quasi semblables à ceux d’une vraie banque.

La Banque mondiale et le FMI contestent le projet du Salvador d’introduire le bitcoin dans son système monétaire

Entrée de la SFI avec signe de la Société financière internationale Groupe de la Banque mondiale.

Le gouvernement du Salvador souhaite introduire le bitcoin dans son système monétaire, ce qui ferait de ce pays le premier à reconnaitre cette devise numérique, et a sollicité une assistance de la Banque mondiale dans ce projet. Cette dernière s’oppose pourtant à cette initiative, pointant du doigt le manque de supervision et de transparence dans les échanges de cette devise numérique.

Cryptomonnaie : un test grandeur nature pour deux monnaies virtuelles développées par des banques centrales

Pieces physiques de plusieurs cryptomonnaie

À plusieurs reprises, les banques centrales, notamment la BCE, ont manifesté leur défiance vis-à-vis des monnaies virtuelles qu’elles n’hésitent pas à qualifier de dangereuses, voire incitatives aux activités malhonnêtes (blanchiments d’argent, financement du terrorisme). Néanmoins, elles ne peuvent pas ignorer l’engouement actuel, dont la monnaie numérique fait l’objet, les incitant à émettre leurs propres cryptos.

La crise sanitaire n’a quasiment pas eu d’impacts sur les banques suisses

Le Credit Suisse à Paradeplatz à Zurich est décoré des drapeaux de la Suisse et du canton de Zurich

Le cabinet d’audit PwC a mené une enquête sur les impacts de la crise sanitaire sur le bilan 2020 des banques du monde entier. L’étude révèle une baisse générale des bénéfices, exception faite des enseignes bancaires en Suisse, en Belgique ou encore en Autriche. Le cabinet d’audit prévoit aussi une vague de fermetures d’agences dans les années à venir.

600 agences des réseaux de la Société Générale et du Crédit du Nord vont fermer d’ici 2025

Vue extérieure des tours jumelles Société Générale, siège de la banque française située dans le quartier d'affaires de Paris-La Défense.

En dix ans, près de 3 700 agences bancaires ont fermé en France. Un phénomène qui tend à s’accélérer à cause de la crise sanitaire. Certaines communes sont plus touchées que d’autres et cette tendance est moins marquée dans l’Hexagone que dans le reste de l’Europe. Par ailleurs, la Société Générale et le Crédit du Nord se préparent à réduire leur réseau d’agences.

Les banques centrales se sont réunies pour débattre de l’adoption d’une politique monétaire plus verte

Siège de la Banque centrale européenne à Franfurt am Main, Hesse, Allemagne

Une visioconférence, dénommée « Green Swan », a été organisée début juin 2021, réunissant la Banque centrale européenne, la Banque centrale chinoise, la Fédération bancaire américaine et quelques banques du monde entier. Cette réunion avait pour but de définir le rôle des banques centrales dans la lutte contre le changement climatique.

Les salariés de Goldman Sachs se voient imposés la divulgation de leur statut vaccinal

Vue du paysage urbain du siège mondial de Goldman Sachs & Co. et du World Financial Center

La direction de Goldman Sachs prépare le retour au bureau de ses salariés. Dans cette optique, la banque américaine a demandé à ses collaborateurs de faire savoir s’ils ont reçu des vaccins anti-covid ou non. Une mesure vivement critiquée, mais la législation américaine stipule que Goldman Sachs est dans son droit.

La Banque populaire de Chine veut calmer l’appréciation du yuan

Bâtiment de la banque de Chine.

Afin d’éviter une forte appréciation du yuan, laquelle atteint +2,7 % depuis le mois de janvier, la Banque populaire de Chine a décidé d’intervenir en révisant à la hausse les réserves en monnaies étrangères des banques locales. Le ratio passe ainsi de 5 % à 7 % à partir du 15 juin, ce qui entraînera une hausse du coût de détention de capitaux en dollars. À noter que les banques chinoises détiennent près de 1 000 milliards de dollars de dépôts en devises.

NN Investment Partners fait l’objet de nombreuses convoitises

Début juin, DWS et Generali ont chacun entamé des négociations pour racheter le gestionnaire d’actifs NN Investment Partners. Une filiale de la compagnie néerlandaise d’assurance NN qui enregistre environ 300 milliards d’euros d’encours, principalement réalisés avec de l’assurance-vie. Dans ce cadre, d’autres établissements français, suisses, etc. auraient également formulé leur intérêt.

Le nouveau gouvernement américain souhaite règlementer les fusions bancaires

Les gens et les touristes à pied par le signe électronique coloré de Bank of America.

Aux États-Unis, les néobanques proposent des tarifs réduits à leurs clients, à l’instar de celles exerçant sur le vieux continent. Des frais bancaires avantageux qui permettent aux populations les plus défavorisées d’accéder à un service bancaire complet. Mais ces dernières années, ces enseignes 2.0 sont de plus en plus absorbées par les banques traditionnelles, entrainant alors une hausse de leurs tarifs.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top