Les enfants plus concernés par l’éducation financière en 2023

Les enfants plus concernés par l’éducation financière en 2023

Pendant longtemps, l’argent est resté un sujet tabou au sein des familles, mais aujourd’hui, les parents n’hésitent plus à en parler ouvertement avec leurs enfants. Ce constat est confirmé par une étude menée par l’agence Harris Interactive pour le compte de la Fédération bancaire française. Réalisée auprès de 1 000 adolescents et préadolescents âgés de 8 à 14 ans, celle-ci révèle une amélioration de la culture financière chez les enfants.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
240 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
220 € Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
150€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre

Le premier achat a lieu en moyenne à l’âge de 9 ans

D’après l’étude de la Fédération bancaire française, le premier achat d’un enfant intervient généralement vers l’âge de 9 ans. Cette tendance est rendue possible grâce à la possibilité pour les parents d’ouvrir un compte enfant au nom de leur progéniture, ainsi qu’à l’arrivée de cartes bancaires conçues spécifiquement pour les plus jeunes.

D’ailleurs, à l’âge de 10 ans et demi, plus de la moitié d’entre eux ont déjà effectué un premier achat en ligne. Les vêtements, les produits vidéoludiques, les livres et les confiseries figurent en tête des produits les plus achetés.

Il faut savoir que le nombre d’enfants ayant procédé à des achats à l’insu de leurs parents a considérablement augmenté pour atteindre 12 % en 2023, soit une hausse de +6 % par rapport à 2019.

En moyenne, chaque enfant réalise deux achats par mois. Plusieurs facteurs peuvent ainsi influencer leur décision :

  • les amis (80 %) ;
  • les publicités à la télévision (69 %) ;
  • les médias sociaux (57 %).
Je compare les offres bancaires

Inflation : une notion de mieux en mieux comprise par les enfants

Le contexte économique actuel a une influence réelle sur les enfants de 8 à 14 ans. Plus des deux tiers des sondés affirment ressentir la hausse des prix.

ImportantCela se manifeste dans leurs habitudes d’achat. Ainsi, 78 % du panel attendent les soldes pour profiter de bonnes affaires. Parallèlement, 73 % déclarent choisir les sites d’achat pour bénéficier de meilleures offres. L’achat d’occasion ne pose également aucun problème pour 69 % des enfants interrogés

Prudence tout de même, car un accès croissant aux systèmes de paiement et aux circuits d’achat expose les enfants aux risques de fraudes. C’est la raison pour laquelle la Fédération bancaire française mène une action intitulée « J’invite 1 banquier à l’école ». Cette campagne, labellisée par la Banque de France, dure déjà 8 ans et vise à renforcer l’éducation financière des enfants face aux divers risques. Il faut en effet savoir que 40 % d’entre eux ont déjà fait l’objet d’une tentative d’escroquerie.

A retenir
  • L’éducation financière des enfants s’améliore.
  • Plus de la moitié d’entre eux a déjà effectué un achat en ligne à l’âge de 10 ans et demi.
  • Les enfants sont sensibles à l’inflation et cherchent à réaliser des économies.
  • Il est indispensable de renforcer l’éducation financière des enfants, car ils sont vulnérables aux fraudes.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.