Frais bancaires abusifs : que faire ?

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
200€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
220 € Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
240 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre

Comment contester des frais bancaires abusifs ?

Lorsqu'un particulier ouvre un compte dans une banque, les deux parties signent un contrat qui prévoit les différents frais bancaires applicables dans le cadre des transactions bancaires ou en cas d'incident de paiement. Les taux sont également prédéterminés. Ainsi, le client souscrit en toute connaissance de cause. Par ailleurs, le contrat établi est régi par les articles 1134 et 1147 du Code civil.

Trois conditions que la banque doit remplir:

Pour que les frais bancaires appliqués par l'établissement financier soient incontestables, il faut réunir les conditions suivantes :- Le client doit être informé de tous les frais bancaires applicables : ces informations doivent être affichées dans les agences ou envoyées par courrier, s'il s'agit d'une hausse.- Le client doit toujours accepter les frais bancaires imposés avant leur entrée en vigueur. Selon la loi Murcef, la banque doit notifier le client trois mois avant que les nouveaux tarifs ne soient applicables. Ce dernier aura donc deux mois à compter de la réception de la lettre pour faire une contestation écrite.- Les frais bancaires doivent toujours correspondre à des prestations fournies par la banque.

Les démarches à suivre pour contester des frais bancaires abusifs

Si l'une des conditions précitées n'a pas été remplie, le client peut entamer une démarche pour contester l'application des frais bancaires et demander un remboursement.

Il doit d'abord rédiger et envoyer à l'établissement une lettre de contestation. Dans cette lettre, le client doit bien expliquer les faits et les actions reprochés à la banque en se fondant sur des arguments juridiques. Il est également tenu de conclure en indiquant les démarches qu'il compte entreprendre en cas de refus de la banque.

Si le cas se présente, il faut au préalable s'adresser au conciliateur de justice du tribunal d'instance. Si cette démarche n'aboutit pas à la résolution du litige et que le montant à l'origine du conflit est inférieur à 4 000 euros, il est possible de porter l'affaire devant le juge du tribunal d'instance le plus proche.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.