Un nouveau plan de départ volontaire chez la banque en ligne Groupama Banque

Groupama continue sa politique de réduction d'effectifs

Après trois plans de départ volontaire mis en œuvre au mois de septembre 2012, la banque Groupama continue de réduire l'effectif de ses salariés. Un quatrième plan a ainsi été confirmé par les responsables du groupe.

Les principales causes de cette réduction d'effectifs

Annoncé par les syndicats, ce nouveau plan de départ volontaire concernerait 60 à 90 salariés sur un effectif total de 658 employés en fin septembre 2012. Les responsables de Groupama ont confirmé cette nouvelle, mais ils n'ont émis aucun commentaire.

Selon Cyrille Chartier-Kastler, président de Facts & Figures (établissement d'assurance), Groupama a pris la bonne décision. Elles lui permettront notamment de remédier au manque de rentabilité qui l'affecte depuis quelques années.

En fusionnant avec Finama en 2009, Groupama Banque avait masqué les pertes enregistrées dans le cadre de ses activités de banque de détail qui se chiffraient à 25,3 millions en 2007 et à 24,4 millions d'euros en 2008.

Un document de référence de l'assureur atteste que le montant des pertes a diminué de 17 millions d'euros en 2011, contre 20 millions d'euros en 2010.

Groupama n'a pas de légitimité dans le secteur de la banque privée

Les syndicats affirment que la banque de détail est actuellement sur la sellette. En effet, Groupama fait face à une perte annuelle de 4 millions d'euros, malgré les chiffres indiqués dans le document de référence de l'assureur selon lesquels elle aurait réalisé un résultat net bancaire de 5 millions d'euros en 2011. Mais un professionnel a déclaré que Groupama n'a pas de légitimité dans ce domaine d'activité.

Présent sur le marché depuis une dizaine d'années, Groupama Banque a fait de nombreux investissements, mais le seuil de rentabilité n'a jamais été atteint. Cyrille Chartier-Kastler a rajouté qu'il s'agit d'un secteur très concurrentiel dans lequel il est très difficile de réussir sans une base de clientèle bancaire acquise.

Archives