Plus de frais interbancaire à partir du 1er septembre 2013

Les frais interbancaires vont disparaitre

Grâce à l'Autorité de la concurrence, les principaux frais interbancaires qui s'appliquent aux prélèvements bancaires, aux titres interbancaires de paiement et autres systèmes de paiement scripturaux, vont être définitivement supprimés.

Des changements notables pour les clients

Bientôt, les clients n'auront plus besoin de négocier avec le représentant de leur banque pour bénéficier de réduction sur les opérations bancaires. Une décision rendue par l'Autorité de la concurrence au mois de juillet 2012 prévoit la suppression obligatoire des principales commissions interbancaires à partir du 1er septembre 2013.

Mais depuis le 1er septembre 2012, ces frais interbancaires ont déjà été diminués de moitié. Sont concernés par cette réduction et cette suppression : les virements, les prélèvements, les titres interbancaires de paiement et les lettres de change relevé.

Une mesure bénéfique pour les consommateurs

L'Autorité de la concurrence est intervenue sur demande de la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution et de l'Association pour la défense des utilisateurs des moyens de paiement européens. La décision porte surtout sur les prélèvements bancaires parce qu'il s'agit du deuxième mode de paiement le plus employé après la carte de paiement. En effet, d'après les chiffres de l'Autorité de la concurrence, 20 % des opérations de paiement se font par prélèvement.

Les consommateurs seront donc les premiers bénéficiaires de cette décision, et ils pourront faire des économies sur les frais bancaires dès maintenant. Par exemple, si avant le 1er septembre 2012, les frais interbancaires applicables au prélèvement étaient de 12,2 centimes, ils sont actuellement réduits à 6,1 centimes et seront totalement supprimés à partir du 1er septembre 2013.

Archives