Septembre 2018

  • La politique de taux faibles de la BCE ne semble pas avoir eu les effets escomptés

    La Banque centrale européenne

    Dès son application, la réduction des taux par la Banque centrale européenne (BCE) a fait polémique dans le secteur. Cette politique vise foncièrement à dynamiser l'investissement et la consommation en sanctionnant les dépôts en liquide ainsi que les épargnes sans risque. Toutefois, en cherchant à répercuter ce taux sur leur clientèle, les banques ont tendance à provoquer l’effet inverse.

  • BNP Paribas renforce ses engagements dans le social

    logo BNP Paribas

    Pour BNP Paribas, la rentrée est une occasion de renforcer les actions en faveur du développement durable et de l’entrepreneuriat social. Outre la confirmation de son engagement dans le mécénat et auprès de ses collaborateurs, la banque vient de s’associer avec la plateforme de financement participatif Ulule pour mieux accompagner les projets sélectionnés dans le programme Act for Impact.

  • Alipay multiplie les partenariats pour attirer les touristes chinois

    Alipay

    Les enjeux économiques que représentent les touristes chinois n’ont pas échappé à Alipay, fer de lance du géant Alibaba en matière de moyens de paiement mobile. Des partenariats stratégiques ont été envisagés, notamment avec des banques et des chaînes de grands magasins. La France attend cinq millions de touristes par an d’ici 2020 et la démarche d’Alipay tombe à point nommé pour conquérir ces clients en Hexagone.

  • Nickel vise les 2 millions de clients et 10 000 buralistes partenaires d’ici 2020

    capture ecran du site Nickel

    Après seulement quatre ans et demi d’existence, Nickel a franchi le cap du million de clients. Le concept séduit visiblement : un service sans banque distribué par les buralistes. En quelques minutes, le compte est ouvert pour un coût annuel forfaitaire de 20 euros. Ambitieuse, la jeune entreprise vise la quatrième place du classement en taille de réseau d’ici la fin de l’année et les deux millions de clients à l’horizon 2020.

  • Gérer vos différents comptes bancaires à partir d'une interface unique

    banque en ligne

    Si vous avez ouvert plusieurs comptes dans différentes banques, il vous est désormais possible de les piloter à partir d'une seule interface grâce à l'agrégation des comptes externes. Certaines solutions offrent même la possibilité d’intégrer les comptes d'épargne. Ce service comporte des avantages indéniables aussi bien aux clients qu'à l'établissement qui le propose.

  • Que penser de l’avenir des banques en ligne en France ?

    concept sur la banque en ligne

    La désertion des banques classiques et des guichets automatiques à cause de l’essor des banques en ligne est remarquable. Pratiques et rapides, ces dernières sont totalement en phase avec les besoins des Français aujourd’hui. Mais qu’en sera-t-il demain ? Leur avenir sera-t-il indéfiniment aussi radieux face à la concurrence qui devient davantage rude ?

  • Combien paie-t-on en frais bancaires en France ?

    calcul frais bancaires

    Frais de tenue de compte, frais d’incidents de paiement : les frais bancaires ont suscité de nombreuses contestations, notamment cette année où plusieurs associations de consommateurs se sont insurgées concernant les tarifs appliqués. L’utilisation d’un simple comparateur suffit alors à distinguer les banques qui appliquent les tarifs les moins élevés du marché.

  • Le CCSF encourage la mobilité des PEA et des PEA-PME

    signature de contrat

    Alors que le gouvernement envisage de redynamiser les investissements dans le domaine du non coté, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) vient d’annoncer que désormais, la mobilité des Plans épargne en actions (PEA) et des PEA-PME sera possible. Pour les investisseurs, il s’agit indubitablement d’une très bonne nouvelle, les ouvrant ainsi à de meilleures perspectives.

  • L’efficacité de la loi Macron est remise en question

    Un cadenas sur des cartes bancaires

    Un an après l’entrée en vigueur de la loi Macron favorisant la mobilité bancaire, une enquête a révélé que peu de changements de banque ont été opérés depuis. À en croire que le dispositif manque d’efficacité. Il s’avère en effet qu’il détient certaines limites comme le fait qu’il ne facilite que le transfert des comptes courants, promouvant indirectement la multibancarisation.

  • Abra simplifie l’investissement en cryptomonnaie en Europe

    clavier ordinateur et cryptomonnaie

    Le caractère multi-usage de l’application Abra est son plus grand atout. En effet, elle permet d’investir plus facilement dans les cryptomonnaies. Sa seule limite se résume jusqu’ici à l’impossibilité d’effectuer des virements SEPA malgré le fait que de nouvelles fonctionnalités vont permettre de changer la donne. Une bonne nouvelle pour les Européens qui pourront bientôt profiter de cette révolution.

  • Crédit du Nord : l’heure est désormais au 100 % numérique

    logo de Crédit du Nord

    Recherche d’innovation ou geste éco-responsable ? Sans doute un peu des deux. Dans tous les cas, le Crédit du Nord a de nombreuses raisons de passer au 100 % digital, dont la principale est la volonté de la banque de simplifier les démarches de ses clients, en supprimant définitivement les contrats sur papier.

  • Le cash est de moins en moins utilisé à Londres

    Des billets de Livres sterling

    La capitale britannique est exposée à la disparition progressive de l’argent liquide. Les consommateurs et les commerçants sont contraints à s’adapter à cette transformation. Selon certains analystes financiers, quelques catégories de la population risquent de considérablement en souffrir. Il s’agit notamment de celles qui sont les moins favorisées pour avoir la possibilité de détenir un compte dans un établissement bancaire.

  • La rentrée grève le budget des parents

    fournitures et rentrée scolaire

    Les vacances finies, il faut désormais penser à la rentrée scolaire. Pour les ménages français, c’est la période de l’année où les dépenses s’envolent. Selon le nombre d’enfants et leur niveau de scolarité, le budget pour la rentrée peut frôler les 1800 euros. Pour financer ces dépenses, les ménages recourent rarement au crédit.

  • La mobilité bancaire est-elle sur la bonne voie en France ?

    des clients face à un conseiller bancaire

    Instaurée depuis le 7 février 2017 en France métropolitaine, la mobilité bancaire a également été appliquée dans les DOM-TOM le 5 août dernier. À titre de rappel, cette mesure a pour vocation de faciliter le changement de banque. Ainsi, la concurrence née entre les établissements bancaires devrait faire fléchir les tarifs afférents aux frais bancaires. Comment évolue actuellement cette mobilité bancaire ?

  • La BCE fait le point sur les transactions de l’année 2017

    La BCE

    Le 14 septembre dernier, la Banque centrale européenne a dévoilé son rapport concernant les moyens de paiement utilisés en Europe au cours de l’année 2017. Les transactions sans billets ni pièces de monnaie sont restées les plus prisées. Les paiements scripturaux ont alors atteint la barre des 134 milliards d’euros.

  • Banque en ligne ou physique : qui propose les tarifs les moins chers ?

    accessibilité à une banque via le mobile

    Dans un hors série distribué ce mois-ci, le magazine 60 millions de consommateurs a sorti son classement 2018 des frais bancaires. Les banques en ligne arrivent en tête de peloton, suivies par certaines enseignes nationales. Toutefois, au niveau du règlement des incidents, quelques « e-banques » proposent des tarifs s’alignant avec ceux des établissements traditionnels.

  • Leboncoin lance sa solution de paiement par carte

    capture ecran du site leboncoin

    Le Bon Coin devient plus qu’un service de petites annonces et endosse le rôle d’un tiers de confiance en rendant possible le paiement par carte bleue sur son site. Certes, une poignée de catégories seulement sont pour le moment concernées, mais c’est déjà un grand progrès qu’il a réalisé. D’autant que la gratuité de la prestation est un excellent atout pour convaincre ses habitués de s’y lancer.

  • Les banques digitales sont une alternative aux problèmes de tarifications en Tunisie

    banque en ligne

    La Tunisie est un pays où le marché financier est encore dominé par les banques traditionnelles. Ne connaissant jusqu’ici aucune concurrence, ces dernières profitent de leur monopole pour opérer à leur guise en jonglant sur leur tarification qui ne cesse d’augmenter depuis plusieurs années. Une situation qui pourrait bien se résoudre si cette nation pouvait bien donner une chance aux opérateurs en ligne.

  • UFC Que Choisir plaide pour une réduction des frais d’incidents bancaires

    Monnaie euro

    Les parlementaires ont récemment été appelés à mettre en place certaines transformations pour éviter les facturations excessives en ce qui concerne les frais d’incidents bancaires. L’association des consommateurs UFC Que Choisir a en effet demandé l’instauration de ces réformes dans le but de réduire les dépenses appliquées aux clients en difficultés.

  • Si on se penchait sur les revenus des banques en ligne ?

    Représentation de l'avantage qu'on peut avoir une banque en ligne

    Le succès des banques en ligne est indéniable à l’heure actuelle. Leur offre coïncide parfaitement avec les attentes des clients, en matière de disponibilité mais également en termes d’efficacité et de rapidité des procédures. On s’interroge alors si ces institutions financières en ligne sont vraiment rentables. Combien gagnent-elles en réalité ?

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top