Actualités

Une baisse des tarifs bancaires serait-elle possible ?

graphe, pièces de monnaies euros

Un site comparateur de frais bancaires a réalisé une étude portant sur les tarifs pratiqués par plusieurs établissements. Les données recueillies indiquent une hausse constante au cours de ces dernières années. Toutefois, avec les récentes mesures prises par le gouvernement et les institutions, la tendance est actuellement en train de s’inverser.

Le pouvoir d’achat des ménages va possiblement s’élever en 2019

une femme en train de faire les courses

Comment les établissements bancaires procèdent-ils pour augmenter leur marge dans un contexte de taux bas, voire de gel de tarifs ? En effet, cette stabilisation des prix est la réponse aux plaintes formulées par les populations dans un contexte de crise sociale. Elles craignent pour leur pouvoir d’achat. Les banques en ligne viennent à la rescousse.

3,2 millions de crédit d’impôt pour la filiale d’Apple en France

enseigne d'Apple

Une politique fiscale qui favorise l’équité entre les différents contribuables. Telle est l’ambition des autorités fiscales en ayant mis en place une fiscalité plus juste pour les leaders du Web comme Apple. L’an passé, le gouvernement aurait attribué plus de 3 millions d’euros de crédit d’impôt à sa filiale implantée en France.

Les Fintech doivent appréhender autrement l’innovation

Représentation du fintech

Alors qu’il n’est pas simple d’entreprendre, un discours prônant une sorte d’innovation générale et permanente s’est développé. Chaque entrepreneur se doit aujourd’hui d’être créatif et disruptif. Dans un article qu’il a publié récemment, Charles-Henri Gougerot-Duvoisin, cofondateur de la start-up Obvy, a réagi aux discours envahissants sur l’innovation en y opposant les servitudes, les risques et le bonheur d’entreprendre.

La Banque Postale enrichit son offre en proposant des fonctionnalités de personnalisation

logo de la Banque Postale

Depuis le 1er avril dernier, les clients de La Banque Postale peuvent paramétrer et personnaliser gratuitement leur carte de paiement en fonction de leurs besoins. Comme tout s’effectue depuis l’application mobile, ils n’ont ni à se déplacer ni même à compléter des formulaires en ligne. Ces nouvelles fonctionnalités sont à la fois simples et pratiques.

Boursorama choisit un format inédit pour communiquer sur ses tarifs attractifs

Logo Boursorama

Ayant décroché pour la onzième année consécutive le titre de banque la moins chère, Boursorama Banque a choisi un moyen original pour communiquer sur ses tarifs très attractifs. Elle a envoyé à 6 000 de ses plus anciens clients un courrier de la taille d’un timbre-poste, un format aussi réduit que les frais qu’ils ont payés en 2018.

Plus d’un Français sur quatre ignore la valeur exacte de ses frais bancaires

carte de crédit et billets euro

Environ 26 % des consommateurs français n’ont actuellement aucune idée de la somme qu’ils dépensent par mois ou par an en frais bancaires. En revanche, 31 % des Français sont capables d’évaluer avec précision ce type de charges. Ces chiffres proviennent d’une étude récente de la Banque de France et donnent un aperçu du manque d’éducation financière dans l’Hexagone.

La Chine expérimente dans le métro le système de paiement par reconnaissance faciale

système de paiement par reconnaissance faciale en Chine

La Chine teste actuellement un dispositif permettant aux usagers du métro d’effectuer un paiement grâce à la reconnaissance faciale. Capitale high-tech du pays, Shenzhen est l’endroit parfait pour mener cette expérience. Pour l’instant, les essais sont seulement menés dans une station de métro. Néanmoins, s’ils sont concluants, l’utilisation de ce mode de paiement pourrait rapidement se généraliser.

Les nouvelles règles de la CNIL simplifient la procédure d’achat en ligne

achat en ligne

Les achats en ligne sont monnaie courante en raison de la praticité que procure l’usage des cartes bancaires. Mais qu’en est-il de la protection des données personnelles des consommateurs ? La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) édicte les normes en matière de conservation des numéros de cartes.

Les changements majeurs dans le secteur bancaire en 2019

Données financières rapport

2019 sera une année du changement pour le secteur bancaire français. Les services et les coûts feront, ou ont déjà fait l’objet de modifications dans l’objectif d’améliorer les prestations et de fidéliser le chaland. Les meilleures nouvelles pour les clients concernent notamment la réduction des frais relatifs à certaines opérations.

Les frais bancaires reculent en 2019, après 3 années successives de hausse

retrait d'argent via un distributeur

Pour la première fois depuis 3 ans, les frais bancaires connaissent un repli en 2019. D’après une étude publiée le 25 mars dernier, ils s’élèvent en moyenne à 215 euros par an. Une baisse notamment due au gel des tarifs bancaires décidé au début de l’année et à l’environnement concurrentiel favorisé par les banques en ligne.

Le paiement sans contact permet de régler ses déplacements à Dijon

concept de paiement sans contact

Les moyens de paiement sans contact séduisent de nombreux Français. Utilisés dans le commerce, ils se font une place dans d’autres secteurs, notamment celui des transports en commun. À Dijon, une récente expérience visait à les introduire dans ce domaine. En l’espace de quelques mois, le public a été conquis par cette nouvelle méthode de paiement.

Payer le métro via la reconnaissance faciale

reconnaissance faciale

Depuis quelques années, la biométrie permet de faciliter les mesures de sécurité à l’embarquement dans de nombreux aéroports. Les Chinois ont ainsi décidé d’aller plus loin en utilisant la reconnaissance faciale dans les transports en commun. Cette expérience est actuellement menée à Shenzhen, dans le métro, pour pouvoir tester la portée de cette technologie.

Légère baisse des frais bancaires en 2019, une première en 3 ans

baisse graphique

Dans un contexte de crise des Gilets jaunes en fin 2018, les patrons des banques françaises avaient accepté, à la demande de l’Exécutif, de renoncer à relever leurs tarifs en 2019. Ainsi, pour la première fois en 3 ans, les Français paient moins cher pour les services bancaires. La gestion de comptes en ligne et la création de packages au prix plus attractif sont les principaux moteurs de la baisse.

Enfin une baisse des tarifs sur la gestion de compte bancaire

Une personne qui utilise une application de banque en ligne

Suite aux pressions du gouvernement et aux doléances des associations des consommateurs qui ont réclamé une concurrence plus saine dans le secteur, les banques ont fini par céder. Ainsi, la plupart des établissements ont baissé les frais de gestion des opérations d’environ 1 %, soit un gain de 215 € par an pour les particuliers.

L’argent liquide disparaît de plus en plus

monnaie euros

Des études récentes ont démontré que l’argent liquide est de moins en moins utilisé. Les clients préfèrent en effet recourir à des moyens de paiement alternatifs comme les cartes bancaires ou les téléphones. Cependant, certaines personnes ont du mal à utiliser ces produits technologiques. Que feront-elles avec les changements qui se poursuivent en matière de règlement ?

Orange Bank : revirement brusque par rapport à l’augmentation des frais bancaires

capture ecran du site Orange Bank

À la demande du gouvernement et afin de satisfaire les revendications des Gilets Jaunes, les établissements bancaires ont convenu en décembre de ne pas réviser leurs grilles tarifaires pour 2019. La plupart des banques ont jusqu’ici respecté leurs engagements. Orange Bank a cependant pris de court les observateurs, en publiant une nouvelle grille prévoyant une hausse sur certains frais. La banque en ligne a depuis fait marche arrière et confirmé que les augmentations prévues ne seront pas finalement appliquées.

Réglementation bancaire européenne : vers l’uniformisation des frais pour les transactions transfrontières

Une pièce d'euro avec des graphes

La construction de l’espace unique de paiement en euros appelé « SEPA » contraint les banques des pays membres à se plier aux exigences des institutions européennes en matière d’harmonisation des pratiques. À partir de la mi-décembre, les frais appliqués aux transactions seront alignés, que le pays soit ou non membre de la zone euro. L’affichage du coût du change aussi sera unifié.

Pas de hausse des coûts des services divers auprès des banques en vue

Une personne qui fait des calculs

Face à la délicatesse du contexte économique et politique actuel dans l’Hexagone, le président Emmanuel Macron a décidé de négocier des accords avec les banques françaises. Les pourparlers ont notamment porté sur les tarifs des différentes prestations. L’appel de l’exécutif semble avoir été entendu, puisque les établissements financiers ont choisi de ne pas augmenter leurs prix pour 2019.

La Commission européenne impose aux banques d’aligner leurs tarifs

Des drapeaux de l'Union Européenne

Pour éviter les abus dans les tarifications, Bruxelles veut obliger les banques de l’Union européenne à appliquer les mêmes tarifs pour les frais relatifs aux opérations de base. Cet alignement sera valable sur les transactions entre les pays membres de la zone euro et sur les échanges avec les pays qui n’y appartiennent pas.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top