Actualités Frais Bancaires

Qui va vraiment tirer avantage de la fin des frais bancaires sur les héritages ?

Femme utilisant un distributeur automatique de billets et une carte de crédit pour retirer de l'argent

Une avancée significative se profile dans le domaine financier français avec l’adoption imminente d’une proposition de loi visant à réguler les frais bancaires sur les héritages. Cette initiative, portée par Christine Pires Beaune, représente un soulagement potentiel pour les héritiers confrontés à des frais excessifs. Cependant, l’impact réel de cette mesure reste sujet à débat et à une évaluation minutieuse.

Paiement sans contact sur le réseau Tisséo : vers la fin des tickets physiques

Jeune femme heureuse faisant du shopping en ligne.

Fini les tickets en papier ! Tisséo, l’opérateur qui exploite les lignes de transport en commun de l’agglomération toulousaine, se modernise et propose le paiement sans contact par carte bancaire ou smartphone. Désormais, il suffit d’un geste simple et rapide pour valider son trajet. Cette nouvelle option est idéale pour les visiteurs et les utilisateurs occasionnels, et s’inscrit dans la politique de dématérialisation des autorités. L’objectif : supprimer les billets physiques d’ici la fin de l’année 2024.

Tout sur la gestion du code de sa carte bancaire

Tout sur la gestion du code de sa carte bancaire

La gestion du code confidentiel de sa carte bancaire est essentielle pour sécuriser ses transactions financières. Bien qu’indispensable, il peut arriver de l’oublier ou de souhaiter le modifier pour des raisons de sécurité. Comment gérer efficacement son code confidentiel ? Quelles sont les options pour le changer et les démarches à suivre en cas d’oubli ? Éléments de réponse.

Carte bancaire : ce que la disparition des chiffres en relief sur votre carte change pour vous

Carte bancaire : ce que la disparition des chiffres en relief sur votre carte change pour vous

Les cartes bancaires changent de look. Le numéro en relief sur leur verso disparait peu à peu, laissant place à un design plus moderne. Un changement qui a uniquement des conséquences esthétiques, et non fonctionnelles, pour les utilisateurs.

Révolution dans l’industrie bancaire, BNP Paribas modernise ses cartes Visa

Révolution dans l’industrie bancaire, BNP Paribas modernise ses cartes Visa

L’heure du changement a sonné pour les cartes bancaires ! BNP Paribas, figure incontournable du paysage bancaire français, emboîte le pas à d’autres établissements en repensant entièrement son offre de cartes Visa. Exit les fioritures, place à l’épure et à la fonctionnalité !

Évolution des cartes bancaires : vers de nouvelles normes

Évolution des cartes bancaires : vers de nouvelles normes

La carte bancaire se métamorphose, laissant derrière elle les éléments traditionnels, supprimés petit à petit. Numéro gravé en relief, champ dédié à la signature, banque magnétique cèdent la place à des dispositifs alliant modernité et sécurité. Découvrez les changements à venir sur ce moyen de paiement toujours populaire et comment ces évolutions redéfinissent l’expérience utilisateur.

Comment les banques tirent-elles profit des comptes à découvert ?

Comment les banques tirent-elles profit des comptes à découvert ?

Chaque année, environ un Français sur deux se retrouve à découvert au moins une fois. Or, un compte dans le rouge déclenche une cascade de frais bancaires qui profitent grandement aux banques. Ces dernières engrangent chaque année six milliards d’euros à partir des agios liés aux irrégularités et incidents de paiement, tels que les commissions d’intervention, les frais de rejet de chèque ou de prélèvement ou de tenue de compte inactif.

« Un cercle vicieux »

Un reportage de TF1 a récemment mis en lumière les difficultés rencontrées par un titulaire de compte à découvert. Ce dernier cumule chaque mois un découvert de 1 300 euros, qui engendre des frais importants.

ImportantSon relevé bancaire fait état de quatre commissions d’intervention de 4 euros chacune, ainsi que de frais pour refus de prélèvement. En cumulant ces différents frais, on arrive à un total de près de 3 000 euros, soit plus du double du montant du découvert lui-même.

Face à cette situation, la banque demande à son client de régulariser son compte débiteur. Cependant, les frais exorbitants facturés par l’établissement bancaire rendent la tâche quasi impossible pour ce dernier, qui se retrouve empêtré dans un véritable cercle vicieux.

Des commissions plafonnées pour les ménages modestes

Malheureusement, ces frais d’incident ne sont pas suffisamment encadrés. Les banques profitent alors de ce vide juridique pour appliquer des tarifs exorbitants. Par exemple, une transaction par carte bancaire est facturée 8 euros, tandis qu’un prélèvement rejeté coûte 20 euros. Et pour l’envoi d’un simple courrier informatif déjà connu du client, il faudra débourser 20 euros supplémentaires.

Ces pratiques discutables, qui génèrent des profits annuels de 6 milliards d’euros pour les banques, sont devenues l’une de leurs principales sources de revenus.

ImportantPour protéger les personnes les plus vulnérables contre de tels abus, une loi impose aux banques de fixer un plafond mensuel de 25 euros pour les commissions bancaires des quatre millions de ménages en situation de précarité financière.

La Banque Postale s’y est déjà pliée pour 400 000 de ses clients. D’après Ly Vincent, directrice de la clientèle vulnérable à la Banque Postale,

Les clients fragilisés financièrement, qu’ils aient subi ou non un incident bancaire, bénéficieront automatiquement du plafonnement des frais d’incident.

Ly Vincent

Ce plafonnement restera en vigueur même si, à l’avenir, ils sont confrontés à des incidents entraînant des frais importants. À noter que ce dispositif pourrait bénéficier à un million et demi de Français.

À retenir
  • Un Français sur deux finit dans le rouge au moins une fois par an.
  • Les frais liés au découvert génèrent 6 milliards d’euros de revenus annuels pour les banques.
  • Les frais d’incident bancaires sont plafonnés à 25 euros pour les personnes en situation de fragilité financière.

Les solutions privilégiées par les Français pour gérer leur budget face à l’inflation

Les solutions privilégiées par les Français pour gérer leur budget face à l’inflation

L’inflation qui s’est accélérée ces deux dernières années a mis à rude épreuve la stabilité financière des ménages, et en particulier celle des plus modestes. Et pourtant, malgré une forte baisse du pouvoir d’achat, le nombre des cas de surendettement et d’interdiction bancaire est resté stable. Afin de lever le voile sur ce paradoxe, l’Observation de l’inclusion bancaire a demandé au Crédoc de réaliser une enquête sur 3 000 personnes qui a finalement révélé les tactiques déployées par ces ménages pour garder la tête hors de l’eau.

Belgique : un plafond salutaire pour les frais bancaires des entreprises

Belgique : un plafond salutaire pour les frais bancaires des entreprises

En Belgique, la commission de l’économie de la Chambre a récemment validé un amendement du député Michaël Freilich du parti Nieuw-Vlaamse Alliantie, introduisant un plafond de frais bancaires pour soutenir les entreprises. Face à une montée de l’exclusion bancaire affectant divers secteurs, cette mesure vise à instaurer un service de base pour chaque entreprise. Cependant, l’enjeu réside dans l’impact financier, d’où l’importance de fixer un plafond raisonnable.

Hello bank! ambitionne d’améliorer son image de marque

Hello bank! ambitionne d’améliorer son image de marque

Comptabilisant actuellement 800 000 clients, la filiale 100 % digitale de BNP Paribas a noué un partenariat avec l’Agence Marcel pour forger une nouvelle image et ainsi partir à la conquête d’un marché plus large. L’ambition est de mettre l’accent sur sa gamme étendue de produits financiers et d’épargne.

De nouveaux canaux de communication pour atteindre un public plus large

Encore bien loin des 5,4 millions de clients de BoursoBank (anciennement Boursorama), Hello bank! mise aujourd’hui sur une stratégie de communication plus audacieuse pour atteindre de nouveaux segments du marché.

ImportantLa banque en ligne s’est ainsi récemment adjoint les services de l’Agence Marcel pour séduire les particuliers et les travailleurs indépendants, alors que sa clientèle actuelle est plutôt corporate.

Pour cibler le plus grand nombre, la filiale de BNP Paribas sponsorisera bientôt l’émission Quotidien animé par Yann Barthès et qui attire chaque jour environ un million de téléspectateurs. Des encarts publicitaires prennent aussi place sur les plateformes de streaming comme Netflix ou Prime Video. Par ailleurs, la toute récente série de publicités réalisée par Prodigious s’appuie sur l’humour pour séduire et aider à populariser le nouveau slogan « En ligne, en mieux ».

Mettre en valeur les divers services bancaires

À travers sa nouvelle stratégie de communication, Hello bank! veut attirer sa clientèle vers les nombreux services, comme l’assurance-vie, les crédits ou encore les instruments financierslivre d’investissement. L’un des spots publicitaires appuie également l’importance du service clientèle de l’enseigne digitale, avec entre autres la présence à 100 % de ses conseillers en France. Dans le message d’Hello bank!, le client n’aura plus à faire de compromis en choisissant son établissement. L’humour met par ailleurs en exergue une grande proximité que l’établissement souhaite cultiver.

Hello bank! compte aujourd’hui 250 collaborateurs, dont 80 % sont des conseillers. Outre le paiement à l’étranger sans frais qui a fait son succès, la banque propose un livret d’épargne qui affiche un taux brut de 3 % pendant un an. Pour les nouveaux souscrits, il est possible de bénéficier jusqu’à 180 euros d’avantages, comprenant une somme de 80 euros versés à l’ouverture du compte.

À retenir
  • Hello bank! rafraîchit son image de marque à travers un nouveau partenariat avec l’agence Marcel.
  • Sa nouvelle campagne publicitaire mise sur l’humour pour atteindre de nouveaux clients.
  • La filiale de BNP Paribas souhaite promouvoir ses nombreux produits et la qualité de son service clientèle.

Banque : quels sont les moyens de paiement les plus plébiscités par les Français ?

Banque : quels sont les moyens de paiement les plus plébiscités par les Français ?

Entre les premiers semestres 2022 et 2023, l’usage du paiement mobile et du virement instantané s’est largement accru chez les Français. Mais le paiement par carte sur internet reste dans la course.

Dans la banque, comme ailleurs, les technologies évoluent et les usages des consommateurs également. Certains moyens de paiement, tombent peu à peu en désuétude. Quand d’autres, au contraire, sont de plus en plus utilisés par les Français. C'est le cas, notamment, du virement instantané.

Le virement instantané séduit de plus en plus

Selon le dernier rapport de la Banque de France, entre le 1er semestre 2022 et le 1er semestre 2023, 77 milliards d'euros ont été transférés via “l’Instant Payment”. Soit une augmentation sur un an de 94,5%. Et sur la période, 162 millions d’opérations ont été enregistrées, un chiffre en hausse de 137,5% sur un an. Pour cause, en seulement 10 secondes, ce moyen de paiement permet de transférer de l’argent d’un compte situé dans la zone SEPA à un autre. N'importe quel jour, et à n’importe quelle heure.

Problème : aujourd’hui, le virement instantané est souvent facturé, notamment chez les banques traditionnelles : 1 euros par virement environ, ce qui peut rebuter certains utilisateurs. Car la facture peut vite grimper, en procédant à de nombreux virements de ce type. Mais la bonne nouvelle, c’est que le virement instantané devrait devenir gratuit dans tous les établissements d’ici la fin de l’année.

Cette mesure devrait encore booster son usage. D’autant que la fraude sur cet instrument de paiement diminue : “42 euros détournés pour 100 000 euros payés, contre 52 euros un an auparavant”, rappelle le site d’information MoneyVox.

Le paiement mobile fait son trou

Quid du paiement mobile ? Il connaît, lui aussi, une croissance exponentielle. De 2022 à 2023, le nombre d'opérations réalisées par ce moyen de paiement a grimpé de 103,4%. Quant aux montants payés, ils se sont accrus de 113,7%, d’après la Banque de France. Il faut dire que le paiement mobile a de quoi séduire, notamment les plus jeunes.

Généralement friands de technologies embarquées sur leur téléphone portable, le paiement mobile leur permet de régler leurs achats sans avoir à sortir leur portefeuille. Mais aussi, de voir instantanément le montant réglé, sur le portefeuille numérique qui héberge leur carte bancaire. A condition, toutefois, de l’avoir enrôlée dans leur application de paiement.

Le paiement mobile doit également son succès au fait qu’il soit sécurisé, ce qui rassure les utilisateurs. En l’espace d’un an, la fraude sur ce moyen de paiement a baissé de 80 euros, à 24 euros détournés pour 100 000 euros payés. Enfin, malgré son usage de plus en plus fréquent, le paiement mobile ne fait pas d’ombre au paiement par carte bancaire sur internet. Entre 2022 et 2023, le volume payé à l'aide d'une carte bancaire s’est accru de 37,6%.

Optimiser son expérience bancaire en évitant les frais cachés des banques en ligne

Optimiser son expérience bancaire en évitant les frais cachés des banques en ligne

Les banques en ligne révolutionnent le secteur financier avec des offres alléchantes, mais une compréhension approfondie des contrats est cruciale pour éviter les frais inattendus. Elles se distinguent par des tarifs compétitifs. Elles proposent souvent des cartes gratuites et, contrairement aux établissements traditionnels, elles ne facturent pas de frais de tenue de compte, rappelle l’UFC-Que choisir.

Bunq : la carte de crédit virtuelle qui révolutionne le paiement

Payement avec carte de crédit

Bunq, la banque en ligne innovante, lance sa carte de crédit virtuelle prépayée révolutionnaire en France. Cette nouvelle offre a été dévoilée en marge de la présentation de son chatbot Finn AI en décembre dernier. Cette carte gratuite, associée au compte Easy Savings, répond aux besoins des voyageurs numériques, des parents investis et des chefs d’entreprise.

Les grandes banques s’associent pour offrir des DAB plus accessibles

Les grandes banques s’associent pour offrir des DAB plus accessibles

Les groupes bancaires majeurs, Crédit Mutuel Alliance Fédérale, BNP Paribas et Société Générale, ont lancé leur réseau de distributeurs automatiques de billets (DAB) sous la bannière « Cash Services ». Avec 60 DAB déjà opérationnels, ce réseau prévoit d’atteindre 10 000 DAB d’ici 2026 en France. Cette initiative révolutionnaire n’améliorera pas seulement l’accès aux retraits, mais également la facilité des dépôts de chèques pour les clients de Hello bank et Monabanq.

Frais bancaires 2024 : les banques en ligne continuent de faire la différence

un jeune homme utilise une carte de crédit en payant en ligne

Alors que les prévisions n’étaient pas tellement optimistes en ce qui concerne les frais bancaires pour 2024 – avec une hausse effective de 2 % en 2023 –, ils ne progresseront que de façon modérée l’an prochain. En revanche, les frais liés entre autres à la tenue de compte, aux cartes bancaires et aux retraits à l'étranger s'apprêtent à s'envoler une fois de plus auprès de quelques établissements. D’où l’intérêt de trouver une enseigne qui propose les coûts les plus bas…

Paiement dématérialisé : la tendance s'accélère en France

Paiement dématérialisé : la tendance s'accélère en France

L'utilisation croissante des solutions de paiement dématérialisées, amorcée il y a plusieurs années dans l’Hexagone, s'est intensifiée de manière significative depuis la pandémie de Covid-19, comme le suggèrent les statistiques récemment rendues publiques par la Banque de France. En 2022, 29,5 milliards de transactions, qui représentent 42 500 milliards d'euros, ont été enregistrées. Ces chiffres marquent une nette progression par rapport à l'année 2019, durant laquelle 24,9 milliards de transactions ont été enregistrées, pour un total de 28 500 milliards d'euros.

Hausse modérée, mais hétérogène des tarifs bancaires 2024

Hausse modérée, mais hétérogène des tarifs bancaires 2024

La hausse des tarifs bancaires devrait rester modérée en 2024, selon l’étude annuelle d’un grand comparateur. Cette tendance reflète la volonté des banques de limiter l’impact de l’inflation sur les finances des consommateurs. En 2023, la plupart des acteurs du marché avaient déjà gelé leurs frais.

Tickets restaurant : comment profiter au maximum de votre budget ?

Tickets restaurant : comment profiter au maximum de votre budget ?

Même si la réglementation sur l'utilisation des tickets restaurant a connu quelques améliorations l’an dernier, bon nombre de consommateurs n’en sont pas encore satisfaits, notamment dans ce contexte inflationniste. En matière de titres restaurant, le plafond quotidien de dépense est actuellement fixé à 25 euros par jour ouvré. Cependant, une astuce ingénieuse permet de repousser cette limite.

Frais bancaires : quels sont les tarifs qui vont le plus augmenter en 2024 ?

Frais bancaires : quels sont les tarifs qui vont le plus augmenter en 2024 ?

Après une année de modération en 2023, les banques prévoient une augmentation de leurs tarifs en 2024, selon une étude de MoneyVox. Ces hausses concernent particulièrement les frais de tenue de compte, les cartes bancaires ainsi que les frais punitifs. Et elles varient fortement d’une région à l’autre.

Crédit Agricole a dévoilé ses nouveaux tarifs pour 2024

Main d’une femme tenant une carte de crédit Agricole.

Crédit Agricole va réviser à la hausse les prix d’un certain nombre de ses produits et services à compter du 1er janvier 2024. La banque verte vient de dévoiler ses nouveaux tarifs pour l’année prochaine, et selon les observateurs, quelques-unes des augmentations prévues seront supérieures à l’inflation.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.