Actualités

La digitalisation des banques suffit-elle pour séduire les clients?

Une tirelire hologramme numérique avec tablette

Nombre d’établissements bancaires virent au digital. Une transformation qui représente l’ultime moyen pour les acteurs financiers de concurrencer efficacement dans un monde où l’expérience client est plus que jamais au cœur de toutes les stratégies. Mais la digitalisation ne sera pas suffisante pour attirer les nouveaux clients. Ces derniers désirent une banque digitale qui répond à leurs besoins à tout instant.

La majorité des PME françaises aspirent à des services bancaires innovants

Un professionnel en train de faire les comptes financiers

Un sondage qui s’est porté spécialement sur l’avis des dirigeants de PME américaines et européennes vis-à-vis des services de paiement a été très révélateur.

Impact de la loi Macron sur la mobilité bancaire, encore incertain d’après les spécialistes du secteur

Banquier et client expliquant les principes de la mobilité bancaire

Les nouveaux acteurs du marché bancaire misent énormément sur le dispositif Macron pour attirer leurs premiers clients. Pour rappel, cette loi simplifie la mobilité bancaire en reportant la charge des formalités associées au changement de banque à l’établissement d’arrivée, et ainsi libérer les clients de démarches parfois complexes. L’enthousiasme du début a cependant cédé la place à de la frustration. Pour cause : les transferts de comptes prennent plus de temps que prévu.

Quelles sont les limites du service d’aide à la mobilité bancaire ?

Couple se renseignant sur les services bancaires

Depuis le 6 février 2017, changer de banque est devenu facile et gratuit avec l’entrée en vigueur du service d’aide à la mobilité bancaire. Ce dispositif de la loi Macron et la gratuité du service ne concerne toutefois que le compte de dépôt d’un particulier, et exclut totalement ou partiellement les autres supports bancaires.

Les dysfonctionnements opérationnels du dispositif de mobilité bancaire

Echanges entre un conseiller bancaire et ses clients

Le service d’aide à la mobilité bancaire établi par la loi Macron n’est pas opérationnel. Le système de transfert automatisé des domiciliations bancaires est en effet confronté à de nombreux obstacles qui bloquent le mécanisme. Les experts associent ce blocage à un vice de forme au sein du dispositif qui découle de la non prise en compte des contraintes relatives au fonctionnement du système informatique et d’échanges entre les banques.

Les paiements instantanés deviennent indispensables aux PME

Un professionnel devant son ordinateur avec son portable à la main

Une enquête en ligne menée par YouGov pour ACI Worldwide met en lumière la forte appétence des PME américaines et européennes pour des services de paiement en temps réel. 75 % des entreprises françaises interrogées seraient ainsi prêtes à changer de banque pour bénéficier de solutions de paiement instantanées.

Le PEA-PME : un placement avantageux

Un professionnel devant une tirelire

Conçu il y a trois ans, pour financer l’économie réelle et encourager l’investissement sur les PME à fort potentiel de croissance, le plan épargne en actions dédié aux PME n’a pas connu le succès escompté. Ses rendements affichent pourtant un bond spectaculaire : avec des hausses de plus de 50 % depuis son lancement en mars 2014.

À quoi faut-il s’attendre lorsqu’on souhaite changer de banque ?

Un client avec son banquier

Depuis le 6 février 2017, changer de banques est devenue plus facile, et gratuit. Le client n’a plus à se soucier des démarches à suivre car la nouvelle banque choisie s’occupe de tout à son nom. Si ce transfert peut s’effectuer aisément et gratuitement, il n’est est pas ainsi pour certains produits d’épargne, cela est même impossible pour d’autres.

Disposer d’un compte bancaire dans plusieurs établissements est plus qu’un atout

Jeune fille au distributeur automatique de billets

Depuis la mise en vigueur de la loi Macron sur la mobilité bancaire, toutes personnes physiques ou morales peuvent changer de banque à leur guise et ouvrir un compte dans plusieurs établissements, sous conditions de respecter quelques principes prudentiels.

Le bilan des banques en ligne, 10 ans après leur lancement

Une personne utilisant une tablette et tenant une carte de crédit à la main

Hello bank!, BforBank, ING Direct, Monabanq, Fortuneo ou encore Boursorama. Autant de noms qui nous sont devenus familiers et pourtant, leur succès fut loin d’être immédiat. Loin des attentes espérées, les banques en ligne ont mis du temps à conquérir les Français. Aujourd’hui, avec la démocratisation de l’Internet mobile, ces établissements dépourvus d’agences physiques ne cessent de gagner en popularité, au point de supplanter les banques traditionnelles.

Bilan après deux mois d’application de la loi Macron

Architecture juridique pour execution de loi

Deux mois après l’entrée en vigueur de la loi Macron, la mobilité bancaire a progressé en France. De nombreux clients ont en effet profité du service bancaire instauré par le législateur pour changer de banque. Les demandes de transfert de comptes se multiplient ; les banques peinent à les traiter dans les temps. Des problèmes de communication et d’échange d’informations sont à l’origine du retard de traitement. Gros plans !

MasterCard lance une carte bancaire biométrique

Des cartes de crédit

Afin d’améliorer l’expérience client de ses usagers mais surtout pour renforcer la sécurité de leurs transactions, MasterCard teste une nouvelle carte bancaire biométrique en Afrique du Sud. Intégrant un capteur d’empreinte digitale, celle-ci s’active en plaçant son doigt sur le récepteur, sans qu’il y ait besoin de saisir son code secret.

L’organisation des cabinets de conseil en stratégie suite à l’évolution du secteur de la banque de détail

Réunion dans un cabinet de conseil

Le secteur de la banque de détail est en pleine métamorphose. Avec la digitalisation, la désintermédiation ou encore l’entrée en action de nouveaux acteurs non bancaires, les cabinets de conseil en stratégie sont contraints à adapter leurs services pour accompagner les clients dans la résolution des problématiques transverses qu’ils rencontrent sur le marché.

Les inspecteurs sont des acteurs incontournables dans la surveillance des banques

Jeune femme inspecteur en ligne

Face à l’ascension des banques en ligne et la diversification des activités bancaires, les inspections générales (IG) tentent de mettre en place une toute nouvelle organisation, mais aussi un mode de recrutement qui tient compte de l’évolution du secteur. L’inspection générale doit refléter la crédibilité et la minutie car c’est un statut à très haute responsabilité face à un environnement bancaire très changeant.

La mobilité bancaire progresse avec la loi Macron

Architecture de tribunal pour execution de loi

Avec l’application du volet de la loi Macron concernant la mobilité bancaire le 6 février dernier, celle-ci devrait rapidement décoller. Plus autonomes dans leur utilisation des produits bancaires et financiers grâce aux outils digitaux, avides d’une plus grande liberté, les usagers attendaient impatiemment cette mesure.

Les banques sont contraintes d’adopter un nouveau business model

Des employés bancaires en plein meeting

L’évolution de la réglementation et les nouvelles attentes des clients contraignent les établissements bancaires à se réinventer. Les banques traditionnelles sont les plus concernées. Le modèle de distribution bancaire classique n’est en effet plus adapté aux besoins des usagers. Elles doivent de ce fait engager une refonte de leur système et de leurs infrastructures afin de répondre aux exigences des consommateurs.

La loi Macron contraint les entreprises à la dématérialisation

Un ensemble de salariés tenant un nuage pour représenter la finance virtuelle

La dématérialisation est déjà une réalité pour les entreprises, mais la signature électronique continuait à faire de la résistance. Toutefois, la loi Macron, dans son article 220 et les suivants, veut encourager la généralisation du procédé, d’autant que des solutions combinant technologie et sécurité se multiplient. Reste à voir si elles suffiront à convaincre les entreprises de modifier des habitudes bien ancrées.

L’obligation de domiciliation des revenus, en passe de disparaître ?

Une maison,des billets et pièces de monnaies

La domiciliation obligatoire des revenus au moment de la signature d’un contrat de prêt immobilier figure parmi les limites de la loi Macron. Une ordonnance à la loi Sapin II vient lever cet obstacle en limitant ladite obligation à 10 ans maximum et en imposant aux établissements bancaires d’accorder une contrepartie aux clients soumis à celle-ci.

La fiscalité du PEA

Une personne en train de faire les comptes fiscaux

Le PEA bénéficie d’un régime fiscal avantageux mais sous certaines conditions. Qu’il s’agisse des dividendes, des plus-values de cession et de tout autre produit, tous les profits réalisés au sein d’un PEA sont en effet capitalisés en franchise d’impôt sur le revenu sous réserve qu’aucun retrait ne soit effectué pendant 5 ans.

Quand les FinTech bousculent les banques

Concept de la Fintech

Le marché de la banque de réseau en France fait l’objet d’une concurrence directe des FinTech. Ces dernières affichent en effet une croissance considérable et déversent des offres bancaires innovantes sur le marché. Les spécialistes estiment que leur développement devrait toutefois contribuer à la consolidation du secteur financier. Gros plans !

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 150 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top