Néobanque : Revolut multiplie les initiatives pour séduire les Français

Néobanque : Revolut multiplie les initiatives pour séduire les Français

La néobanque britannique Revolut vise 20 millions de clients en 2028 dans l’Hexagone. Pour les séduire, elle compte accélérer sur l’épargne et le crédit immobilier.

Revolut voit grand. Comptabilisant actuellement 2,5 millions de clients, la néobanque britannique souhaite doubler ce chiffre cette année. Et même conquérir 20 millions de clients au total d’ici 2028. Un objectif ambitieux, qui ne se fera pas sans le développement de nouveaux produits.

« En France, nous ne sommes pas encore très locaux, a-t-il reconnu. Nous avons une filiale locale mais pas encore tous les produits dont nous avons besoin », a récemment reconnu Nik Storonsky, cofondateur et directeur général de la fintech.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
160€ Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
150€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
90 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
Je compare les offres bancaires

Le Livret A et le crédit immobilier dans le viseur de la néobanque

En effet, à ce jour, Revolut propose plusieurs formules de compte 100% mobile associées à une carte Mastercard. Depuis juin 2023, la néobanque permet à ses clients majeurs résidant en France de solliciter un prêt personnel compris entre 1 000 et 50 000 euros. Mais côté épargne, les clients sont assez démunis, puisqu’ils ne peuvent profiter que du “Compte Flexible” lancé il y a quelques mois par Revolut.

Toutefois, cela pourrait bientôt être de l’histoire ancienne. En effet, d’après le journal Le Monde, les équipes de Revolut pourraient prochainement proposer l’ouverture du placement préféré des Français, le Livret A. Par ailleurs, la néobanque travaille au lancement d’une offre de crédit immobilier.

Revolut prévoit une commercialisation de ces nouveaux produits “fin 2024 ou début 2025”. Pour ce faire, elle sait qu'elle doit faire grandir ses équipes. Alors que dans l’Hexagone, elle compte 232 personnes aujourd’hui dans ses effectifs, la néobanque souhaite recruter près de 50 personnes d’ici la fin de l’année. Et au niveau mondial, ils sont 8 000 à travailler aujourd’hui pour la fintech.

Passer d’une banque secondaire à une banque principale

Grace à ses futurs produits, Revolut espère changer d’image. C'est-à-dire passer d’une banque secondaire, dans laquelle on ouvre un compte pour ne pas payer de frais lors de ses déplacements à l’étranger, à une banque principale.

Autrement dit, la banque à distance souhaite que ses clients l’utilisent pour "domicilier leurs revenus, payer leurs dépenses, emprunter et investir”, souligne Le Monde. Ce que confirme Antoine Le Nel, son vice-président : « Nous voulons devenir la banque principale de nos clients et nous savons que, pour y parvenir, il y a des musts en matière de produits ».

Je compare les offres bancaires

Le produit avant les primes

Une chose est sûre : Revolut mise davantage sur sa gamme de produits que sur le déploiement de primes d’ouverture de compte pour séduire de nouveaux fidèles, contrairement à ce que font certains acteurs en ligne. Notamment parce qu’elle voit autour d’elle quelques concurrents mettre la clé sous la porte, à l’image notamment d’Orange Bank et probablement de Ma French Bank d’ici fin la fin de l’année.

« Beaucoup d’acteurs sur le marché français souffrent parce qu’ils n’ont pas résolu le problème du coût d’acquisition. Certains offrent 100 ou 150 euros à l’ouverture d’un compte, leurs budgets marketing sont absolument énormes. Nous avons atteint 2,5 millions de clients sans offre de ce genre : nous ne donnons pas d’argent, nous donnons un bon produit », affirme Antoine Le Nel.

Enfin, pour accroître sa clientèle, la néobanque va devoir être très innovante. Notamment parce que, si les banques traditionnelles étaient loin d’être au point sur les services à distance il y a quelques années, elles ont rattrapé leur retard. « L’écart entre les services numériques offerts par une banque en ligne et ceux d’une banque traditionnelle s’est réduit. Si un Revolut était effectivement révolutionnaire il y a quelques années, il n’est plus aussi différent aujourd’hui », explique au Monde Mathieu Gosselin, associé au cabinet de conseil Bartle.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.