Juillet 2021

  • La Commission européenne met la barre plus haute dans sa stratégie de lutte contre le blanchiment d’argent

    Un homme d’affaires vérifiant des dollars dans une mallette, des pots-de-vin dans une coopération illégale

    La prochaine stratégie de lutte contre le blanchiment d’argent de l’Europe s’avère plus exigeante que les précédentes. C’est du moins, ce que porte à croire la nouvelle mouture dévoilée récemment par la Commission européenne affichant dans son rapport sa détermination à y mettre un terme en employant les grands moyens.

  • Les banques centrales devraient bientôt émettre leur propre cryptomonnaie

    Bâtiments et rues de la Place de l’Horloge à Avignon.

    Ces dernières années, les banques centrales du monde entier ont sérieusement étudié la possibilité d’émettre leur propre cryptomonnaie. Le projet est aujourd’hui arrivé à maturité. En effet, la Banque des règlements internationaux a demandé le soutien des banques et des systèmes de paiement pour lancer les devises numériques des banques centrales.

  • Les fusions des banques américaines peuvent aggraver la crise dans le secteur bancaire du pays

    Entrée d’une Bank of America. La Bank of America Corporation est une multinationale américaine de banque d’investissement et de services financiers.

    Le nouveau Président des États-Unis ne voit pas d’un très bon œil les opérations de fusion entre les établissements bancaires du pays. Aussi, il veut ralentir la multiplication de telles opérations en incitant les régulateurs à être plus regardants avant de donner leur aval. Cette décision ne fait pas l’unanimité auprès des acteurs du secteur, certains la jugeant même risquée.

  • La croissance insolente de Revolut ravit ses investisseurs historiques

    Ajout de la carte Revolut Visa dans le portefeuille numérique Apple Pay. Apple Pay est un mode de paiement NFC facile et sécurisé.

    Revolut fait partie des néobanques avec un fort potentiel de développement. Le dernier tour de table qu’elle vient de boucler l’atteste et démontre de manière claire que ses investisseurs lui témoignent leur pleine confiance. En effet, la fintech vient de recevoir de la part de ces derniers près de 800 millions de dollars en guise de nouveau fonds.

  • L’accessibilité du cash demeure inchangée en France malgré la fermeture de nombreux DAB

    Retrait d’argent en euros d’un guichet automatique.

    Les impacts de l’avènement du covid-19 n’étaient pas que sanitaires. L’économie en a fait aussi ses frais, pour ne citer que les changements majeurs au niveau des banques. Les distributeurs automatiques de billets, entre autres, ont vu leur nombre baisser, à raison de plus d’un millier de fermetures. Une situation qui n’est pas pour autant inquiétante, selon la Banque de France.

  • PayDo et Fidor Bank se donnent la main et ambitionnent de conquérir le monde avec les paiements en ligne

    Logo de Paydo bank.

    Les paiements en ligne, c’est sur ce type de service que PayDo s’est positionné depuis son lancement. Et c’est aussi l’activité que cette fintech européenne veut développer au niveau mondial en adoptant des stratégies allant dans ce sens. L’une d’elles, un partenariat avec Fidor Bank, un autre spécialiste du domaine.

  • Après ses services bancaires, Boursorama apporte un coup de pouce à son offre assurantielle facultative

    Logo de la banque Boursorama.

    Pour Boursorama, tous les moyens sont bons pour renforcer sa position dans un marché hautement concurrentiel où différents acteurs tentent de se tailler la meilleure part du lion. De son côté, cette banque en ligne a décidé de jouer sur les deux fronts en tant qu’acteur bancaire proposant un service d’assurance.

  • Le cours du bitcoin continue de décrocher et repasse sous les 30 000 dollars

    Bitcoin blockchain crypto-monnaie téléphone mobile cyber-banque internet.

    Après avoir atteint un niveau record de 64 824 dollars au mois d’avril, la célèbre cryptomonnaie a vu sa valeur flancher de près de -54 % pour tomber à 29 630 dollars le mardi 20 juillet dernier. Les conséquences sur sa capitalisation sont significatives : l’équivalent de 600 milliards de dollars a été perdu, alors que cette baisse a quasiment effacé les hausses constatées depuis le début de l’année.

  • Médiation bancaire pour les professionnels : l’idée fait son chemin

    Banque populaire bâtiment bureau logo ville banque agence façade française dans rue.

    Une opération bancaire peut parfois faire l’objet de litiges. Et dans ces cas-là, lorsque les parties concernées sont des particuliers, l’établissement bancaire se propose, à titre gratuit, de jouer les médiateurs, ce qui facilite souvent la résolution des désaccords. Curieusement, les banques ne proposent pas cette médiation pour ses clients professionnels. D’où cette proposition de la Fédération bancaire française (FBF).

  • Les efforts d’IAD pour se démarquer de ses concurrents se sont avérés payants

    Poignée de main d’affaires réussie à la réunion. Félicitations et confirmation de l’investissement dans l’accord ensemble.

    Il s’agit de l’une des caractéristiques propres aux start-ups : la capacité à se développer de manière fulgurante. Mais rares sont les jeunes pousses qui arrivent à atteindre la catégorie « licorne », une expression imagée désignant les start-ups, dont la valeur dépasse le milliard de dollars. IAD, une start-up spécialisée dans l’immobilier, a réussi cet exploit.

  • L’identification à deux facteurs n’arrêtent pas la fraude sur le paiement en ligne

    Jeune fille ont des problèmes avec sa carte de crédit jusqu’à ce que les achats en ligne.

    Le paiement en ligne représente le moyen le plus risqué en termes d’achat. Mais alors que l’utilisation de ce dernier monte en flèche, les fraudes prennent aussi de l’ampleur à son côté. Initié récemment, le protocole d’identification à deux facteurs ne donne pas encore des résultats concrets sur la réduction des actes d’escroqueries.

  • Les jeunes loups au sein de Goldman Sachs se sont fait entendre

    Agent d’assurance adulte moyen communiquant avec un couple lors d’une réunion au bureau.

    Comme la plupart des grandes enseignes bancaires procèdent actuellement à l’augmentation des salaires de leurs jeunes loups, Goldman Sachs s’est retrouvée obligée de s’aligner sur la concurrence afin d’attirer et de garder les meilleurs talents.

  • Les entités concernées rassurent sur le cas des distributeurs de billets

    Distributeur automatique de billets avec clavier et main pour ramasser les billets en monnaie européenne.

    Comme chaque année, la Banque de France donne des détails concernant les informations importantes sur les services bancaires. À savoir, les GAB et des DAB font partis des cas étudiés par l’enseigne. Pour l’année 2020, le nombre de distributeurs de billets dans l’Hexagone a connu une diminution considérable. Une situation qui n’inquiète pas pour autant les entités concernées.

  • Bpifrance et BNP Paribas font leur entrée au capital de WYZ Group

    Logo de BNP Paribas sur leur agence à Lyon, France.

    WYZ Group, leader spécialisé dans la création et le développement de solutions de plateformes digitales pour les grands comptes du secteur automobile et pneumatique (constructeurs, réseaux d’après-vente et flottes d’entreprise), a réalisé une levée de fonds d’un montant de 21 millions d’euros pour financer son développement. Une capitalisation qui lui permettra d’inclure deux nouveaux actionnaires, dont Bpifrance et BNP Paribas Développement. L’objectif est de mettre en place de nouveaux

    ...
  • Entreprises à projets environnementaux : la Banque du Japon octroie un appui budgétaire

    Logo de BNP Paribas sur leur agence à Lyon, en France, par un après-midi ensoleillé.

    Peu à peu convaincue de l’importance de l’environnement sur l’économie, la Banque du Japon cherche à faire participer les banques commerciales dans la préservation des ressources naturelles. De ce fait, l’établissement financier rejoint les autres grandes banques centrales dans de nombreux pays dans le monde afin de soutenir cette cause à intérêt commun.

  • Solutions de paiement : Square débarque en France et risque de faire des vagues

    Une femme au café payant son addition avec paiement sans contact.

    La concurrence ne peut être que favorable au marché. Oui, mais lorsque les concurrents ne semblent pas « boxer dans la même catégorie », il est permis de s’interroger sur le fait que les gros risqueraient d’écraser les petits. L’arrivée du géant américain Square en France inquiète, notamment les fintechs françaises spécialisées dans les solutions de paiement.

  • La liste des plateformes non fiables sur le Forex s’élargit

    Logo du Forex.

    Dans le domaine des produits dérivés de cryptomonnaies et des changes, les sites qui en proposent sans y être autorisés se multiplient. Par conséquent, l’ACPR et l’AMF ont appelé les investisseurs à toujours rester alertes avant d’effectuer leur placement. Les gendarmes de l’Assurance et de la Bourse ont à ce sujet classé 1 200 nouveaux sites comme indésirables en 2020.

  • Des signes avant-coureurs montrent que les banques de la zone euro risquent de payer cher leurs prises de risque excessives

    Banque Central Européenne

    En tant que superviseur des banques de la zone euro, la BCE ne se lasse pas de tirer la sonnette d’alarme. La preuve, l’institution revient à la charge et rappelle qu’avec leurs prises de risque excessives, ces établissements financiers ne sont plus à l’abri du danger et peuvent en payer le prix fort.

  • Un système d’authentification incontournable est mis en place face à la fraude sur les paiements en ligne

    Une jeune femme caucasienne s’inquiète sur son achat en ligne sur le téléphone.

    À l’heure actuelle, la digitalisation des services ne cesse de gagner de plus en plus d’ampleur. Le domaine de la finance et de l’économie figure aussi parmi les secteurs touchés par cette nouvelle tendance. L’arrivée de la pandémie de Covid-19 a accéléré davantage, en cela à grande vitesse les changements de pratiques des Français.

  • Monabanq lance une nouvelle prime généreuse

    Homme d’affaire et logo Monabanq en arrière-plan

    Alors que la concurrence est rude dans le secteur de la banque en ligne, Monabanq s’impose en proposant des offres de service toujours adaptées aux besoins de ses clients. Cette fois-ci, la banque s’adresse tout particulièrement à sa nouvelle clientèle en leur remboursant une part de ses achats. Une nouvelle prime généreuse qui ne peut être que connue par ses cibles.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top