Le paiement par carte prend l’avantage sur le chèque

Main d’homme client utilisant le paiement sans fil ou sans contact d’une carte de crédit

Encore cette année, l’utilisation des modes de paiement classiques ne cesse de dégringoler. Justement, les Calédoniens optent plus pour le règlement d’achat sans contact. Offrant des bénéfices propres à son usage, cette nouvelle modalité de paiement prend son envol et profite de l’ère actuelle, celle de la technologie pour attirer davantage de clients.

Même ayant été lancé tout récemment, de nombreux utilisateurs font de plus en plus confiance au mode de paiement électronique. Plusieurs possibilités s’offrent aux acheteurs pour ce procédé de règlement d’achat. Parmi eux figure l’usage des cartes.

En effet, cette pratique est devenue le moyen de paiement le plus utilisé par les Calédoniens. C’est une nouvelle tendance certainement due au fait qu’elle offre plusieurs avantages compétitifs aux acheteurs. Des atouts dont les autres modes de paiement ne peuvent se procurer. Sur cette lancée, la carte fait bonne figure pour tenir sa position de numéro un dans le classement des outils de règlement d’achat pour les années à venir.

Des bénéfices consommateurs confortables aux utilisateurs des cartes

Le paiement par carte est devenu une pratique au quotidien des Calédoniens. Mais pourquoi un tel changement d’habitude ? La raison principale est sans doute que ce mode de paiement offre un avantage de règlement d’achat sans contact d’où sans manipulation d’espèces. Un geste qui est conforme aux règlements sanitaires. De plus, la carte permet d’effectuer des opérations rapides et simples mais à la fois sécurisées. Charlotte Vergès, directrice clientèle et innovation de Service bancaire calédonienne appuie que :

C’est la facilité d’utilisation, avec l’effet des gestes barrières effectivement pendant les deux périodes de confinement. C’est sécurisé, et c’est ça je pense qui plaît aux Calédoniens.

Charlotte Vergès

Mais plus précisément, le sans contact est utilisé une fois sur cinq lors de règlement d’achat en Nouvelle Calédonie. Notamment avec la décision de confinement dans le territoire, ce nouveau mode de paiement, initié l’année dernière, a véritablement fait un boum en termes d’utilisation. Sur ce propos, Charlotte Vergès avance que :

L’usage a bondi de plus de 186% sur la période et s’est aujourd’hui installé durablement dans les usages des Calédoniens puisqu’on a une progression moyenne de l’ordre de 10%. Le confinement de 2021 a refait un pic de plus de 30%.

Charlotte Vergès

Un grand volte-face vers la décadence pour le chèque

Face à l’apogée du mode de paiement électronique, le chèque connaît un revirement vers une disparition progressive. En effet, ce règlement d’achat classique a perdu de nombreux utilisateurs au fil des années. Autrefois, trois quarts des paiements par moyen d’écriture se faisaient par chèque, pour ne plus faire qu’un sur cinq de nos jours.

Ce qui démontre davantage le pouvoir considérable du règlement d’achat électronique dont en l’occurrence les cartes. Le directeur adjoint à l’Institution d’émission d’Outre-mer, Franck Bounick, justifie que :

Le chèque, déjà, ça prend du temps de le remplir, etc. On constate que le moyen de paiement le plus fraudé actuellement devient par exemple en Métropole le chèque de banque. Ce n’est pas encore le cas ici, mais pour autant, on constate qu’on va de plus en plus vers des usages de moyens de paiement dématérialisés plus rapides, plus sécurisés, plus robustes.

Franck Bounick

Force est de constater que le chèque n’est plus à la hauteur des paiements par carte. La pandémie de Covid-19 a joué un grand rôle dans ce revirement de situation. Mais encore plus, l’avancée de la technologie en est la principale origine. 

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top