Juillet 2020

  • La migration vers le cloud, un défi majeur pour les banques

    Salle de serveurs d'un centre de stockage de données cloud

    Sous la pression des fintechs qui maîtrisent à la perfection la technologie numérique, les banques traditionnelles sont obligées de s’adapter pour rester compétitives. La migration vers le cloud est l’un des défis majeurs auxquels elles sont confrontées actuellement et chacune d’elles avance à son propre rythme. BNP Paribas figure aujourd’hui parmi les établissements les plus en pointe dans le domaine.

  • Les clients bancaires jeunes et les nantis tendent à se désintéresser des établissements classiques

    Les banques en ligne attirent davantage de clients, en particulier les jeunes et les plus aisés, c’est en quelques mots la conclusion de l’étude réalisée par le cabinet Bain & Company. Cet attrait pour ce type de services bancaires pourrait s’accentuer avec la crise sanitaire, qui a favorisé les usages digitaux.

  • Le groupe Arkéa se lance dans le paiement mobile avec un QR code

    un QR Code

    En vue de faciliter la gestion des encaissements, Arkéa a mis au point une solution qui permet de régler un achat avec un QR code. Elle est destinée à ses clients professionnels, mais présente également des avantages pour le client-payeur. Le groupe prévoit aussi de la mettre à la disposition des clients de ses réseaux bancaires.

  • Des millions d’euros de fraudes au chômage partiel identifiées

    mention fraude fiscale

    Des milliers d’entreprises françaises ont reçu des indemnisations au titre de l’activité partielle pour les aider à faire face à la crise. Mais sur les 16 directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte), 13 ont été victimes de fraudes, déclenchant des enquêtes à Toulouse et Limoges et suivies par le parquet de Paris.

  • La Société Générale lance sa carte de paiement virtuelle sur Apple Pay

    logo Société générale

    La Société Générale a officialisé le déploiement de son système de paiement virtuel, la carte digitale instantanée (CDI). Cette offre s’adresse aux clients qui ont perdu leur carte bancaire et qui ont besoin d’une solution rapide, sans formalité et sécurisée. Temporaire, elle fonctionne uniquement avec Apple Pay. La banque n’écarte pas toutefois la possibilité de la rendre permanente et de l’élargir aux utilisateurs Android.

  • Les néobanques européennes sont menacées par Square sur le marché américain

    un professionnel en train de faire les comptes au sein d'une neobanque

    Malgré leurs atouts indéniables, les néobanques européennes ont de grandes difficultés à devenir rentables. Le problème vient notamment de leur modèle reposant sur le volume. Elles doivent généralement recenser au moins 50 millions d’utilisateurs avant de générer des bénéfices. Pour y remédier, le marché américain était particulièrement prometteur jusqu’à l’avènement soudain de Square.

  • La Banque Populaire donne aux Marocains du monde la possibilité d’ouvrir un compte en ligne

    Afin de répondre aux besoins de ses clients, la Banque Populaire du Maroc ne cesse de renouveler ses offres et services. Elle a récemment annoncé dans un communiqué que tous les Marocains peuvent dorénavant ouvrir un compte en ligne depuis l’étranger. Cette nouveauté est accompagnée d’un package gratuit durant un an, jusqu’à la fin du mois de septembre.

  • Les banques françaises seraient plus vulnérables à la cybercriminalité

    gestion de la cybercriminalité en banque

    La Société Générale a officialisé le déploiement de son système de paiement virtuel, la carte digitale instantanée (CDI). Cette offre s’adresse aux clients qui ont perdu leur carte bancaire et qui ont besoin d’une solution rapide, sans formalité et sécurisée. Temporaire, elle fonctionne uniquement avec Apple Pay. La banque n’écarte pas toutefois la possibilité de la rendre permanente et de l’élargir aux utilisateurs Android.

  • Le Fonds qui protège les clients en cas de faillite bancaire souffle ses 20 bougies

    une professionnelle face à la faillite bancaire

    En cas de défaillance de leur banque, les Français peuvent bénéficier d’une indemnisation qui couvre l’argent placé auprès de celle-ci. Elle est assurée par le Fonds de garantie des dépôts et de résolution, active depuis maintenant 20 ans. Ce dernier ne fait aucune distinction quant à la nature des dépôts et épargnes du client.

  • L’application de Ma French Bank fait peau neuve

    capture écran du site Ma French Bank

    Ma French Bank a procédé à une grande mise à jour de son application depuis début juillet. La filiale de la Banque Postale a introduit aussi récemment de nouvelles fonctionnalités, en réponse aux besoins formulés par ses clients. Ces nouveautés portent notamment sur l’amélioration de l’interactivité avec ses outils de dépenses partagées et de cagnotte.

  • La sécurité des paiements mobiles et instantanés inquiète

    Jeune femme en train de payer via son mobile

    Les moyens de paiement mobile et sans contact entrent peu à peu dans les mœurs, d’autant plus depuis l’apparition du coronavirus. Mais ces solutions n’en sont qu’à leurs balbutiements et il reste quelques détails à parfaire dans leur utilisation. Le plus urgent est le renforcement de la sécurité. Ceux-ci présentent encore quelques failles dans lesquelles les fraudeurs aiment s’engouffrer.

  • Les Français quittent davantage leur banque

    Une jeune filles en pleine procédure avec sa banque

    En France, il n’est pas obligatoire de détenir un compte bancaire. Cependant, à notre époque, vivre sans est tout simplement impensable. Ce qui se passe actuellement, c’est que les clients des banques délaissent de plus en plus le modèle traditionnel. L’utilisation du digital prend davantage d’importance dans le secteur bancaire.

  • Lancement d’un gestionnaire d’abonnements numérique inédit chez ING Belgique

    capture écran du site ING

    Afin de réduire leurs charges fixes, les Français cherchent à réaliser des économies sur leurs différents abonnements (téléphone, internet, sites de streaming, gaz, presse, etc.). Pour simplifier la gestion de ces multiples contrats, ING Belgique se prépare à lancer un gestionnaire d’abonnements digital.

  • Crédit Agricole envisage de lancer un compte pour enfant

    logo crédit agricole

    L’offre bancaire pour mineur est une denrée rare chez les banques traditionnelles. Plus concentrées sur les services en ligne pour entrepreneur, elles laissent cette idée aux néobanques, très en vue ces dernières années. Néanmoins, Crédit Agricole chercherait à se démarquer de ses pairs en pensant à un compte destiné aux enfants.

  • Les banques dématérialisées promettent des taux avantageux sur les crédits immobiliers

    usage banques dematerialisees

    Les taux des crédits immobiliers étaient particulièrement intéressants vers la fin de l’année dernière. Depuis, le monde de la finance a été fortement perturbé par la crise du Covid-19. Néanmoins, la hausse reste relativement modérée en dépit des circonstances. La moyenne dans le domaine est en effet passée de 1,12 % à 1,25 % en mai dernier.

  • Les banques et les assureurs doivent adopter une attitude responsable pendant la crise

    gestion de dépenses

    Le marché immobilier pourrait reprendre rapidement en cette période post-confinement. Ainsi, le HCSF (Haut Conseil de stabilité financière) a récemment rappelé aux acteurs du secteur financier ses préconisations émises fin 2019, concernant notamment les crédits accordés aux particuliers. Ces recommandations incluent le plafonnement du taux d’effort à 33 % et la limitation de la durée d’emprunt à 25 ans.

  • Le développement continu des néobanques en France

    cliente néobanque

    Depuis leur émergence en 2017, les néobanques ne cessent de se développer en France. Proposant divers arguments de vente tels qu’un faible coût, un service rapide et toujours accessible, elles ont conquis leur public cible. Ces banques digitales doivent toutefois évoluer en présentant de nouvelles offres afin de pouvoir maintenir leur succès.

  • Les positions des banques diffèrent par rapport à l’application de primes Covid

    Femme au café à l'aide d'une carte de crédit pour les paiements en ligne.

    En réponse à l’appel du Président de la République, certaines banques comme le CIC et BNP Paribas ont prévu une prime exceptionnelle pour les salariés mobilisés durant le confinement. Le Crédit Mutuel, Société Générale et plusieurs Banques populaires ont également mis en place des mesures similaires. Cependant, les modalités de ces gratifications entraînent parfois des discussions délicates.

  • Les néobanques font les yeux doux aux jeunes

    Adolescent mettant de l'argent dans sa tirelire en face du caissier tout en étant à la banque avec ses parents.

    Pour soutenir leur croissance, les banques ont constamment besoin d’élargir leur clientèle. À l’heure qu’il est, toutes les catégories de clients adultes ont droit à des offres spécifiques. Le marché des jeunes et des « très jeunes », par contre, reste encore peu exploité. Quatre banques font aujourd’hui la course en tête pour dominer ce marché : Xaalys, Revolut, Pixpay et Kard.

  • La gestion des dépenses reste une préoccupation majeure pour les clients des banques

    une femme qui dépense en ligne

    Dans une étude récente, N26 a analysé le rapport des consommateurs avec leurs banques en interrogeant plus de 10 000 clients en Europe et aux États-Unis. Ce sondage de grande envergure a permis de découvrir les problèmes les plus courants dans le secteur. La néobanque allemande a publié les résultats de l’enquête intitulée Big Banking Chat en mai dernier.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top