Le développement continu des néobanques en France

cliente néobanque

Depuis leur émergence en 2017, les néobanques ne cessent de se développer en France. Proposant divers arguments de vente tels qu’un faible coût, un service rapide et toujours accessible, elles ont conquis leur public cible. Ces banques digitales doivent toutefois évoluer en présentant de nouvelles offres afin de pouvoir maintenir leur succès.

Les néobanques ont connu un développement considérable ces 3 dernières années. Le cabinet d’audit KPMG en a recensé une trentaine en France, dans son étude publiée en janvier dernier. Le nombre de comptes actifs s’élève aujourd’hui à 3,5 millions, soit deux fois plus de clients qu’en 2018.

Ce succès est le résultat non seulement d’un ciblage réussi de la clientèle, mais également des services à moindres coûts proposés par ce type de banque. Cependant, la politique de prix bas devient un obstacle à sa pérennité, et il lui est aujourd’hui primordial de se réorganiser pour pouvoir continuer à être rentable.

Le ciblage client pour assurer le développement

L’étude menée par KPMG révèle que les principaux clients des néobanques sont des jeunes hommes installés en ville et de catégorie CSP+.

Important 75 % des clients n’ont ouvert un compte qu’auprès d’une seule structure et 68 % sont prêts à en faire leur banque principale,

À condition que plus de services bancaires y soient proposés. D’autre part, les personnes qui sont âgées de 45 ans préfèrent les Fintech affiliées à un réseau physique.

Pour pouvoir rester rentables, ces banques digitales doivent poursuivre leur stratégie de ciblage marketing tout en repensant leurs services afin de fidéliser leurs clients et d’en trouver de nouveaux, qui seraient intéressés par des produits d’assurance et des offres de financement.

Notons qu’actuellement, certaines d’entre elles ciblent déjà les auto-entrepreneurs et les entrepreneurs indépendants qui cherchent à faciliter la gestion de leurs comptes professionnels. Les tranches d’âges plus jeunes ne sont pas en reste. Les enfants et les adolescents sont facilement séduits par des applications qui conviennent à leur mode de vie.

Un succès remarqué par les investisseurs

Le succès fulgurant des banques digitales s’explique par l’accessibilité de leurs services en matière de coût et d’utilisation. Un comparatif néobanque qui a été établi par un professionnel du secteur a permis de connaître les 4 meilleures néobanques évoluant en ce moment sur le marché :

  • Eko
  • N26 ;
  • Revolut ;
  • Orange Bank.

Pour l’heure, le potentiel des néobanques n’est plus à vérifier du côté des investisseurs. À titre d’exemples, Qonto a pu obtenir une levée de fonds de 104 millions d’euros. De même, Lydia a réussi à récolter la somme de 40 millions d’euros.

Malgré leur succès, le prix bas des services proposés par les banques mobiles devient un obstacle à leur développement. Selon une enquête de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), l’avenir des néobanques reste précaire. Elles devront se réorganiser pour subsister.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top