Les néobanques européennes sont menacées par Square sur le marché américain

un professionnel en train de faire les comptes au sein d'une neobanque

Malgré leurs atouts indéniables, les néobanques européennes ont de grandes difficultés à devenir rentables. Le problème vient notamment de leur modèle reposant sur le volume. Elles doivent généralement recenser au moins 50 millions d’utilisateurs avant de générer des bénéfices. Pour y remédier, le marché américain était particulièrement prometteur jusqu’à l’avènement soudain de Square.

Aux États-Unis, le gouvernement fédéral a déployé un dispositif exceptionnel pour soutenir les ménages les plus touchés par la crise du Covid-19. L’exécutif a par ailleurs tout mis en œuvre pour faciliter la distribution de cette aide d’un montant 1 200 dollars. Les bénéficiaires étaient en effet répartis sur le tout le territoire.

Des millions d’Américains ont ainsi pu toucher leur stimulus check par virement ou directement sur leur compte en ligne. Square a profité de cette opportunité pour promouvoir son application Cash App. Cette dernière permettait en l’occurrence de recevoir son chèque de relance rapidement et en toute sécurité à travers la fonctionnalité « dépôt direct ».

Un succès accéléré par la crise

Chime est actuellement la banque digitale la plus populaire sur le marché américain. Selon les experts, elle est en avance sur Square sur le plan technologique et stratégique. D’ailleurs, cette enseigne a compris l’importance des utilisateurs du dépôt direct depuis plusieurs mois déjà. Elle a ainsi mis en place des fonctionnalités exclusives pour les clients configurant leur application en mode dépôt direct.

Avant la crise sanitaire, Square suivait une tout autre stratégie pour le développement de son système de paiement numérique. Le lancement du stimulus check a toutefois fait évoluer ses projets de croissance. À travers plusieurs tweets, Jack Dorsey, PDG de Twitter et de Square, a proposé les services de l’application de paiement pour accélérer le versement de cette aide aux foyers américains.

En seulement quelques jours, de nombreux clients ont configuré leur compte Cash App de manière à pouvoir toucher leur chèque de relance sur leur mobile. De ce fait, la proportion d’utilisateurs de l’option dépôt direct a augmenté de manière exponentielle, en passant de 500 000 à 1,2 million entre fin mars et fin mai 2020.

Une évolution à suivre

D’après les analystes de Forbes, Cash App pourrait recenser jusqu’à 2 millions de clients utilisant le dépôt direct avant la fin de l’année. Cette projection se base notamment sur la progression du nombre d’utilisateurs de ce service entre les mois de mars et de mai derniers.

La fonctionnalité en question est déterminante pour l’avenir de l’application de Square selon les experts. En effet, Cash App devient le portefeuille numérique principal des utilisateurs lorsqu’ils basculent vers la configuration dépôt direct.

Les spécialistes prévoient une évolution imminente de l’ambition de l’entreprise dans le domaine de la Fintech en raison de son récent succès. Square pourrait ainsi transformer son application de paiement en une véritable banque digitale.

Timothy Chiodo, analyste et chargé d’étude chez Credit Suisse, indique :

Nous pensons qu’ils ajouteront des outils de budgétisation et des capacités de paiement des factures.

Timothy Chiodo.

Avec plus de 24 millions d’utilisateurs en décembre dernier, Cash App dispose d’emblée d’une base clientèle solide si elle devient une banque mobile. Il s’agit d’une menace sérieuse pour les enseignes européennes Revolut, N26 et Monzo qui misent tout sur ce marché à fort potentiel.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top