Les positions des banques diffèrent par rapport à l’application de primes Covid

Femme au café à l'aide d'une carte de crédit pour les paiements en ligne.

En réponse à l’appel du Président de la République, certaines banques comme le CIC et BNP Paribas ont prévu une prime exceptionnelle pour les salariés mobilisés durant le confinement. Le Crédit Mutuel, Société Générale et plusieurs Banques populaires ont également mis en place des mesures similaires. Cependant, les modalités de ces gratifications entraînent parfois des discussions délicates.

Durant le confinement, les réseaux bancaires traditionnels ont laissé la plupart de leurs agences ouvertes sur l’ensemble du territoire. En effet, les banques figurent parmi les opérateurs d’importance vitale pour la nation. Elles devaient donc poursuivre leur activité sur toute cette période. Cette mesure visait notamment à protéger les Français ne pouvant pas recourir aux services d’une banque à distance.

Les salariés de ces établissements étaient donc obligés de travailler en pleine pandémie, malgré les risques de contamination et leurs éventuelles appréhensions. Conscient de cette situation, le Chef de l’État a invité les employeurs à récompenser par une prime les efforts fournis par ces travailleurs en temps de crise.

Des négociations délicates

Dans l’ensemble, les acteurs du secteur bancaire sont assez divisés par rapport à la distribution de primes Covid. De nombreuses discussions sur le sujet ont été menées avec les organisations du personnel. Cependant, le SNB CFE-CGC est le seul syndicat à avoir signé un accord avec une banque le 9 juin dernier, en l’occurrence BNP Paribas.

La direction du groupe a notamment proposé 400 euros de prime pour les salariés qui ont travaillé en agence ou au siège pendant 3 à 10 jours durant le confinement. Ce montant passera à 800 euros à partir de 10 jours de travail sur terrain durant cette période. La prime s’applique aux agents percevant un salaire brut de 80 000 euros par an maximum.

Comme l’a expliqué au Parisien le président du SNB CFE-CGC, Frédéric Guyonnet :

En excluant les télétravailleurs de toute prime, la direction nous a mis face à un dilemme. Si nous avions refusé de signer comme les autres syndicats, aucun salarié n'aurait eu droit à une prime, c'est regrettable, mais nous avons préféré qu'au moins quelques-uns en bénéficient.

Frédéric Guyonnet.

Certains grands réseaux, en revanche, ne se sont pas encore prononcés concernant la mise en place de ce type de gratification. Ainsi, leurs salariés ne pourront pas bénéficier de prime Covid pour l’instant. Tel est notamment le cas des collaborateurs de LCL, des Caisses du Crédit Agricole, de la Caisse d'Épargne et de La Banque Postale.

Une forme de reconnaissance pour les salariés

Le Crédit Mutuel Alliance Fédérale et le CIC, sa filiale, doivent entamer les discussions avec les organisations syndicales courant juin 2020. Les représentants du personnel sont assez confiants quant aux résultats de ces négociations. En effet, le groupe mutualiste est l’un des premiers défenseurs du principe de la prime de mobilisation. Il estime que cette mesure est évidente, d’autant plus que ses salariés ont dû gérer un flux de plus d’un an de crédits aux entreprises durant les deux mois de confinement.

La Banque populaire Alsace Lorraine Champagne, pour sa part, se démarque comme étant la première enseigne à avoir proposé d’office ce type de gratification. L’établissement se trouve dans la région la plus touchée par l’épidémie de Covid-19. Ses salariés ont donc pris un risque non négligeable en travaillant durant le confinement.

Ainsi, sans engager de discussion avec les syndicats, la banque a décidé d’accorder une prime allant jusqu’à 1 500 euros à tous ses agents ayant été en contact direct avec les clients durant le confinement. La gratification n’est soumise à aucun plafond salarial et sera distribuée à partir de fin juin 2020. En revanche, l’employé devait être présent en agence durant l’équivalent d’une semaine ouvrable minimum sur toute cette période.

La banque prévoit également une prime de 1 000 euros maximum pour les équipes ayant travaillé aux sièges entre le 17 mars et le 10 mai derniers. Le montant offert sera toutefois réduit de 20 % pour les agents ayant effectué plus de 8 jours de télétravail.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top