Avril 2020

  • Stimulus check : certains Américains pourraient ne jamais en voir la couleur

    tirelire et drapeau usa

    Les États-Unis font partie des pays les plus gravement touchés par la pandémie de Covid-19. Comme ailleurs dans le monde, une période de confinement a été observée, laissant présager à court terme une grave crise économique. Pour venir au secours des plus démunis, le gouvernement a mis en place des aides financières. Mais les banques pourraient les réquisitionner.

  • Les établissements financiers traditionnels envisagent de rendre l’application bancaire obligatoire

    une femme utilisant son application bancaire

    Avec la démocratisation du numérique, l’Europe a mis en place de nombreuses mesures pour renforcer le niveau de sécurité dans le secteur bancaire. La DSP2 fait notamment partie des dernières directives en la matière. Cependant, ces décisions ont parfois tendance à pénaliser les consommateurs en leur imposant de nouvelles contraintes au quotidien.

  • Qonto souhaite séduire plus de professionnels

    capture écran du site de Qonto banque

    Dans l’univers toujours plus concurrentiel des fintechs, la néobanque française compte tirer son épingle du jeu en améliorant les différents services qu’elle propose aux freelances et aux entreprises. En janvier dernier, l’établissement 100 % digital entièrement tourné vers les professionnels a réussi un tour de table d’une centaine de millions d’euros.

  • Les clients des banques numériques s’intéressent aux épargnes et à la Bourse durant le confinement

    Une jeune femme tenant sa carte bancaire devant l’ordinateur.

    Les clients des banques numériques s’intéressent aux épargnes et à la Bourse durant le confinement

    Les banques de réseau sont supposées rester ouvertes pendant le confinement, au même titre que les commerces d’alimentation, les pharmacies, etc. Elles doivent toutefois prendre des dispositions pour protéger leurs collaborateurs et les clients. De leur côté, les banques dématérialisées continuent de proposer leurs services financiers à distance à des clients devenus plus prudents.

  • Les néobanques ne peuvent pas aider les entreprises à surmonter la crise malgré le PGE

    Mention banque

    Le gouvernement a récemment annoncé le déploiement d’un PGE (prêt garanti par l’État) pour permettre aux établissements de crédit de financer les entreprises durant la crise du Covid-19. Ainsi, les banques pourront maintenir la production de prêts, en dépit des risques de faillite. En tant qu’établissements de paiement, la plupart des néobanques B2B françaises sont exclues de ce dispositif.

  • Wells Fargo provisionne 4 milliards de dollars en prévision d’impayés sur les crédits conso

    banque wells fargo

    À travers le monde, la crise du coronavirus affecte des millions de particuliers, mais aussi des entreprises de toute taille. Aucun secteur n’est épargné, y compris la banque. Aux États-Unis, le bénéfice de Wells Fargo pour le premier trimestre 2020 est tombé à 653 millions de dollars. Cette baisse drastique est due aux provisions passées en prévision de l’explosion des impayés.

  • Lancement de la carte de paiement physique et numérique de Huawei

    bâtiment de Huawei

    En marge de la présentation de ses deux nouveaux modèles de smartphones, les Huawei P40 et P40 Pro, le groupe chinois a dévoilé au public la Huawei Card. Associée au service de paiement Huawei Pay, cette carte bancaire au design haut de gamme semble, selon certains experts, largement inspirée de l’Apple Card.

  • Les banques ne feront pas faillite

    calculs bancaires

    Particuliers et entreprises vont devoir s’en remettre à la bienveillance des banques une fois que le confinement sera terminé et qu’il faudra entamer les plans de relance. Mais est-ce que la crise actuelle ne va pas affaiblir, voire terrasser de nombreux établissements bancaires ? À en croire la Directrice de la BCE, le risque de faillite des banques est faible.

  • L’appétence des Français pour la banque à distance est progressive mais certaine

    Homme utilise un smartphone pour avoir accès a sa banque à distance

    Les Français commencent à s’intéresser à la banque mobile. 10% de la population s’y sont en effet orientés, selon les statistiques de Deloitte. Et ils sont tout aussi persuadés de la fiabilité de cette nouvelle technologie au point de lui confier leurs revenus mensuels et de gérer leur trésorerie à distance.

  • Le coronavirus plombe l’aile à l’opération de vente de la filiale française d’HSBC

    Plaque avec HSBC comme signe

    Voilà plusieurs mois qu’HSBC se prépare pour la mise en vente de sa filiale française pour les particuliers. D’ailleurs, ce groupe bancaire a déjà trouvé des repreneurs et les négociations ont été entamées sauf que jusqu’ici, rien n’a encore abouti. L’espoir d’y trouver une issue favorable semble même s’envoler maintenant que le coronavirus y a mis son nez.

  • Les nouvelles opportunités ne manquent pas pour permettre aux cybercriminels de perpétuer leurs méfaits

    Hacker vole des donnés, de l’argent et mot de passe via un laptop

    L’avènement d’Internet est l’un des éléments marquant l’ère moderne. Un essor qui s’est aussi accompagné de la montée en force d’une activité peu recommandable, la cybercriminalité. Et dans ce domaine, tout indique que les malfaiteurs ne manquent pas d’opportunité pour perpétuer leurs méfaits notamment à travers l’exploitation des failles des nouvelles technologies ou d’autres évènements comme le coronavirus.

  • Boursorama débourse pour mieux récolter

    LogoBousorama

    Boursorama peut se targuer d’être la banque en ligne la plus populaire de France. Et tout semble indiquer qu’elle va continuer sur cette lancée. L’année dernière a été d’ailleurs pour elle une occasion de prouver sa suprématie vis-à-vis de ses concurrentes. Son portefeuille client s’est, en effet, nettement développé, comptant à présent un demi-million de souscrits de plus.

  • La stratégie adoptée contre l’épidémie de Covid-19 est favorable au commerce en ligne

    commerce en ligne

    Le confinement s’impose actuellement comme la technique la plus efficace pour empêcher la propagation du coronavirus et mettre fin à la pandémie. D’ailleurs, cette méthode a déjà fait ses preuves dans le monde. Les populations concernées s’efforcent donc de s’adapter à la situation et modifient leur mode de consommation. Ces facteurs s’avèrent particulièrement propices au développement du e-commerce.

  • Les banques sont d’accord pour renforcer les aides en faveur des TPE suite aux effets du Coronavirus

    un professionnel bancaire

    La restriction d’activité, voire sa suspension, due aux mesures de confinement est loin d’arranger la trésorerie des entreprises de proximité. Certes, l’État ne va pas rester les bras croisés, mais il convient quand même d’insister sur la gravité de la situation, notamment pour les sociétés les plus fragiles. Ce qui revient à solliciter le soutien des établissements bancaires.

  • L’Union européenne impose la transparence sur le coût des transactions transfrontalières

    Drapeaux de l'Union européenne.

    Désormais, tout prestataire de paiements exerçant en Europe est tenu de communiquer au préalable le coût des transactions internationales, qu’il s’agisse d’un virement ou d’un paiement. Cette nouvelle disposition s’applique à tous les États membres de l’Union depuis le 19 avril dernier. À travers cette réglementation, l’UE veut protéger les consommateurs des frais cachés sur les opérations bancaires transfrontalières.

  • Le confinement entraîne un ralentissement de l’activité bancaire

    Jeune homme masqué, achats en ligne à la maison à l'aide d'un ordinateur portable et d'une carte de crédit.

    Le quotidien des Français a radicalement changé depuis le début du confinement. Par exemple, la majorité des consommateurs privilégient désormais les services en ligne en raison de la restriction des déplacements. Ainsi, les banques digitales bénéficient d’emblée d’un grand avantage sur les établissements traditionnels. Toutefois, tous les acteurs de ce secteur sont impactés par la crise sanitaire actuelle.

  • Les particuliers se ruent sur les placements boursiers depuis le début de l’année

    Une jeune étudiante en plein sourire tenant sa carte bancaire après avoir regardé son compte en ligne.

    Depuis le 18 février dernier, le CAC 40 s’est déprécié à hauteur de 40 % à la Bourse de Paris. 25 % des valeurs françaises ont d’ailleurs suivi cette tendance à la baisse. De plus, les marchés se sont montrés particulièrement instables ces dernières semaines. Pourtant, les investissements en actions sont très prisés des épargnants en ce moment.

  • Crédit Agricole Finistère se réorganise pour mieux faire face à la crise

    Logo de Crédit Agricole

    La France, comme le reste du monde, fait face à une crise inédite. À tel point que personne n’a aucune connaissance précise de la meilleure façon d’agir pour y faire face, mais tout le monde essaie de faire de son mieux. L’agence de Crédit Agricole dans le Finistère se réorganise afin de répondre le plus favorablement possible aux sollicitations de ses clients.

  • Les Français peuvent toujours acquérir un logement neuf malgré le confinement

    Une femme utilise une tablette numérique pour acheter une maison.

    Depuis mi-mars 2020, les Français sont tenus de rester chez eux empêcher la propagation du Covid-19. Les déplacements sont interdits, sauf pour les urgences et autres situations exceptionnelles précisées par l’exécutif lors de l’instauration des mesures de confinement. En dépit du contexte, il est encore possible d’acheter un logement neuf dans l’Hexagone.

  • Le prêt garanti par l'Etat ne profitera pas à tout le monde

    professionnelle contrariée essayant d'acheter en ligne avec une carte de crédit et un ordinateur

    Pour cause de confinement, particuliers et entreprises ont dû cesser leurs activités. Cette suspension momentanée plongera beaucoup de monde dans des difficultés financières. Pour les soutenir, le gouvernement a mis en place un dispositif : le prêt garanti par l’État (PGE). Sauf que, selon les termes définis, les clients des banques en ligne et autres néobanques ne seront pas éligibles.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top