Les clients des banques numériques s’intéressent aux épargnes et à la Bourse durant le confinement

Une jeune femme tenant sa carte bancaire devant l’ordinateur.

Les clients des banques numériques s’intéressent aux épargnes et à la Bourse durant le confinement

Les banques de réseau sont supposées rester ouvertes pendant le confinement, au même titre que les commerces d’alimentation, les pharmacies, etc. Elles doivent toutefois prendre des dispositions pour protéger leurs collaborateurs et les clients. De leur côté, les banques dématérialisées continuent de proposer leurs services financiers à distance à des clients devenus plus prudents.

A priori, le confinement ne change rien à la prestation d’une banque en ligne. En effet, les clients peuvent comme d’habitude gérer leur compte et réaliser tout type d’opération bancaire à distance. Les interactions avec les conseillers s’effectuent toujours au téléphone ou par mail. Par ailleurs, l’établissement continue de fournir des informations financières en ligne et en temps réel aux investisseurs potentiels.

En revanche, la crise sanitaire a obligé les banques digitales à revoir l’organisation de leurs services et de leurs équipes. Les salariés assurent notamment leur rôle respectif en télétravail depuis le début du confinement. Néanmoins, ils continuent d’entretenir une relation de proximité avec les utilisateurs.

Une conjoncture incitant à la prudence

Face à un contexte imprévisible, les particuliers ont tendance à diminuer leurs dépenses et à mettre leurs projets en suspens. Ils se limitent à l’alimentation, aux achats en ligne et à la VOD. Cette réaction se traduit par un ralentissement significatif des consommations courantes et une réduction des souscriptions de crédits. Le nombre de paiements par cartes bancaires baisse également, mais leurs montants augmentent.

En revanche, les clients semblent désormais plus attirés par les supports d’épargne. Boursorama, par exemple, constate une hausse de la collecte dans des produits comme le Livret A ou encore le LDDS (Livret de développement durable et solidaire).

Même si les taux étaient particulièrement bas en février dernier, les particuliers considèrent les livrets comme des valeurs sûres dans le domaine. Ils misent logiquement sur ces épargnes pour sécuriser leur argent en cette période de crise.

Selon les experts, la reprise dans le secteur dépendra essentiellement du déroulement de la fin du confinement. Si les consommateurs se sentent rassurés, ils peuvent redémarrer rapidement leurs projets immobiliers, partir en voyage pour les vacances, etc. Toutefois, les analystes ne prévoient le retour des demandes de prêts qu’à la rentrée.

Les investissements boursiers plébiscités

Les clients de Boursorama s’intéressent de plus en plus aux investissements en Bourse depuis le début du confinement. Ainsi, la banque a recensé deux fois plus de comptes en PEA ouverts par rapport à novembre dernier et cinq fois plus par rapport à la même période de l’année en 2019.

Ces nouveaux clients sont souvent des trentenaires qui souhaitent profiter de la baisse actuelle sur le marché pour se positionner sur des valeurs inaccessibles en temps normal. Il s’agit généralement d’actions prestigieuses comme celles de Danone ou LVMH.

Néanmoins, chez Boursorama, cette tendance se présente comme une suite logique du rythme amorcé au dernier trimestre de l’année écoulée. Les activités dans ce domaine ont ensuite connu une forte hausse à partir du mois de février, en pleine pandémie de Covid-19.

Comme l’explique le directeur général de l’établissement, Benoît Grisoni :

Près de 70 % des ordres de bourse sont des achats. Il s’agit de valeurs premium pour les plus jeunes, nos clients historiques, quant à eux puisent dans leurs liquidités pour se positionner sur des valeurs qui ont fortement perdu ou pour se renforcer sur certaines qu’ils détenaient déjà.

Benoît Grisoni.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top