Exigences de fonds propres renforcées pour les géants bancaires américains

Personne avec une carte de crédit Mastercard en main à la recherche sur un tout nouveau site Apple iPad Air avec Paypal sur un écran.

À compter du 1er octobre prochain, chaque banque américaine devra se constituer des fonds propres supplémentaires, se conformant à une exigence de la Réserve fédérale. La mesure fait suite à des tests de résistance dont les résultats ont été publiés en juin. Pour la première fois, les ratios sont définis individuellement.

Des fonds propres supplémentaires sur mesure exigés des grandes banques

En juin dernier, la Réserve fédérale des États-Unis a soumis les grands groupes bancaires à des stress tests en se basant sur plusieurs scénarios pour l’après-crise sanitaire. Elle annonce qu’en cas de reprise en "W", la pire hypothèse pour le pays,

Le montant total des pertes sur créances pour 34 établissements pourrait atteindre 700 milliards de dollars, l’équivalent de 624 milliards d’euros.

Ces chiffres alarmants conduisent l’autorité à exiger que les enseignes figurant en tête des comparateurs de banques en termes de taille augmentent leurs fonds propres, dans des proportions variables selon leur solidité affichée en situation de crise.

Un « coussin de sécurité » vient donc s’ajouter au minimum de fonds propres de 4,5 % pour constituer le nouveau ratio. Le taux pour ce coussin supplémentaire varie entre 2,5 % et 7,8 %. Ainsi, les ratios les plus élevés sont imposés à Goldman Sachs (13,7 %) et à Morgan Stanley (13,4 %). Tous devront s’y conformer à partir du 1er octobre.

D’autres mesures pour assurer la solidité des banques en cas de crise financière

Par ailleurs, afin d’avoir l’assurance que les grandes banques disposent d’un niveau de capitalisation suffisant pour faire face à une éventuelle récession économique,

ImportantLa Fed leur interdit de racheter des actions d’ici le dernier trimestre 2020 au moins, et limite leurs dividendes.

Autre mesure, considérant leur influence sur l’équilibre du système financier,

ImportantLes géants du secteur bancaire doivent supporter une surcharge de capital additionnelle variant entre 1 % et 3,5 %.

Par exemple, pour JPMorgan Chase, numéro un du marché, le pourcentage est fixé à 3,5 %.

Enfin, la Réserve fédérale américaine a revérifié et confirmé les résultats des tests de résistance réclamés par BMO, Capital One, Citizens Bank, Goldman Sachs et Regions Financial Corporation. Pour la banque centrale,

Ce réexamen prouve le bon fonctionnement et l’absence d’erreurs sur ses modèles de tests de résistance à une éventuelle tempête financière.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top