BNP Paribas fortement sollicitée par les entreprises européennes pendant la crise

logo de la banque BNP Paribas Paris

Engagées dans de lourdes procédures de restructuration, les banques européennes ont préféré fermer momentanément les vannes de leur crédit. De leur côté, les établissements outre-Atlantique ont décidé de se focaliser sur le marché local, et donc, de limiter leurs investissements hors des frontières. Tout ceci a laissé la voie libre à BNP Paribas qui a pu prêter massivement aux entreprises européennes et prendre de l’avance sur ses concurrents.

Une forte hausse de la production de crédit

Au premier trimestre, la banque française affiche un bilan en hausse de +23 % à 2 700 milliards d’euros. L’encours des crédits octroyés s’élève à plusieurs milliards. Un rapide comparatif des banques fait état d’une progression du bilan d’à peine 5 % sur la même période pour les établissements concurrents.

Premier interlocuteur des entreprises en zone euro pour répondre à leur besoin de financement, la banque française ambitionne de devenir la première banque d’investissement en Europe. Ce qui explique son fort positionnement sur le marché des crédits bancaires en cette période de crise.

Miser sur la hausse de l’octroi de financement pour accumuler des mandats à forte marge n’est toutefois pas aussi simple

Estime les observateurs.

Important En effet, la rentabilité sur fonds propres de la banque n’affiche aucune évolution majeure. Elle s’est stabilisée autour de 10 %, alors que ses actifs pondérés du risque ont augmenté de +5,5 % depuis 2015 et les revenus de +3,9 %.

Positionnement sur le marché européen

Au premier semestre, la banque est restée à la traine par rapport à ses concurrents en termes d’acquisition de mandats pour les fusions-acquisitions. Aussi, son positionnement n’a pas évolué comparé à l’année précédente en ce qui concerne les opérations en capital.

Pour les analystes, le fait d’avoir octroyé beaucoup de crédit ne suffit pas. L’acquisition de mandats nécessite des compétences spécifiques. Dans ce domaine, les banques américaines sont de féroces concurrentes. Le défi est de taille malgré l’excellent bilan de la BNP Paribas.

Jusqu’ici, la forte production de crédit a permis à la banque française de se positionner sur le marché européen, et de sortir de l’image d’un établissement purement français.

Les discours commencent d’ailleurs à changer au sein de la direction de la BNP Paribas. Si les dirigeants avaient pour habitude de décrire l’économie française comme le premier client de l’établissement, ce titre s’adresse désormais à l’économie européenne.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top