Les banques libanaises ont jusqu’à fin février pour augmenter leurs fonds propres de 20 %

pièces libanaises sur fond d'argent

La Banque du Liban met la pression sur les établissements financiers locaux pour que ceux-ci procèdent à l’augmentation de leurs fonds propres de 20 % dans les mois à venir. Il s’agit d’un délai supplémentaire accordé aux banques libanaises avant la restructuration du secteur.

Fragilisées par la crise économique, les banques locales devront inciter leurs clients à procéder au rapatriement des fonds afin de pallier la pénurie de liquidités qui sévit au pays depuis un certain temps. À l’issue de cette date butoir, les établissements qui se sont montrés moins coopératifs seront contraints de céder leurs actions à la BDL et sortir du marché.

Persuader les clients de ramener les capitaux partis à l’étranger

Les établissements bancaires devront ainsi persuader les clients ayant déposé des capitaux à l’étranger de ramener au moins une partie de leurs fonds au pays.

Mais dans les faits, ceci s’assimile à une mission impossible étant donné qu’elles ne pourront pas obliger les clients à coopérer activement et sans réserve. D’ailleurs, dans le contexte de crise actuel, ceci pourrait être considéré comme un acte déraisonnable.

Important Selon ce qui est prévu dans le modèle de contrat proposé par l’ABL (Association des Banques du Liban), les clients qui acceptent de participer à cette opération verraient leurs fonds bloqués pour une durée de 5 ans sur un compte spécial. À l’issue de cette période, la banque est tenue de transférer les montants en devises sur un compte à l’étranger ou dans le pays, désigné par le client 15 jours à l’avance.

Néanmoins, la clientèle bancaire a toujours la possibilité de trouver les propositions les plus avantageuses en passant par un comparateur banque.

Les réserves monétaires de la BDL seraient épuisées d’ici peu

La crise économique et sociale qui sévit actuellement au Liban a obligé la BDL à subventionner l’achat des produits de première nécessité.

Seulement, selon certaines sources, les réserves monétaires de cette institution monétaire risquent bientôt d’être épuisées. Raison pour laquelle son gouverneur, Riad Salamé, a annoncé la fin des subventions.

Important Les banques locales ont alors jusqu’au 28 février 2021 pour procéder à l’augmentation de leurs fonds propres de 20 %. Autrement, ils devront sortir du marché.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top