Plus de cent milliards d’euros de prêt bancaire viennent d’être accordés pour aider les entreprises et les professionnels.

accueil d'un hotel

La barre des cent milliards d’euros a été dépassée dans le cadre du prêt avec garantie de l’État. Ce crédit vise à accorder la trésorerie nécessaire aux entreprises et aux professionnels afin qu’ils puissent redémarrer leur activité. Tous les secteurs d’activité pourront bénéficier de cette aide afin de redynamiser au plus vite l’économie, suite à la crise sanitaire.

Il n’est plus à redire, la crise sanitaire n’a épargné personne, pas forcément les malades, mais aussi les salariés et les entreprises. En effet, l’activité économique s’en est retrouvée ralentie, voire stoppée pour certains secteurs. La situation ne semble pas prête de s’améliorer et une crise sociale et économique semble être inévitable avec un possible dépôt de bilan pour quelques entreprises.

Raison pour laquelle, le gouvernement a lancé le prêt avec garanti de l’État (PGE) afin que ces dernières puissent relancer au plus vite leur activité et éviter une autre crise sans précédente. Cette aide financière a été lancée le 25 mars dernier et plus de 100 milliards d’euros ont déjà été accordés pour un demi-million de demandes, provenant d’entreprises et de professionnels.

La mobilisation des banques

L’activité économique a été énormément impactée par la crise sanitaire et la période de confinement, situation contre laquelle les banques ont décidé de se mobiliser. Ainsi, le PGE a été mis en place par les banques avec le soutien des pouvoirs publics.

Une motivation qui semble inébranlable et un dévouement auprès de leurs clients, certainement visible auprès d’un comparateur banques et reflété par les fonds accordés, qui s’élèvent aujourd’hui à plus de 100 milliards d’euros. Un soutien qu’a tenu à féliciter le président de la Fédération Bancaire Française, Frédéric Oudéa. Selon lui, en effet :

Ce passage symbolique des 100 milliards d’euros de PGE demandés et de 500.000 entreprises concernées l’illustre : les banques sont totalement mobilisées au service de leurs clients.

Frédéric Oudéa.

Des statistiques détaillées sur les PGE accordés sont d’ailleurs publiées chaque semaine par le ministère de l’Économie. Au 7 mai dernier, 65,5 milliards de fonds ont été déjà alloués aux professionnels et aux entreprises. Et ce chiffre augmente de jour en jour.

L’engagement des banques ne s’arrête pas toutefois là puisque des reports de remboursement de crédits ont aussi été accordés. Ce qui signifie que l’échéance pour les prêts accordés antérieurement à la crise sanitaire est prolongée. Déjà, 1,6 milliard en somme de crédits préexistants à la crise ont eu leur échéance de remboursement reporté à 6 mois.

Un soutien particulier au secteur de l’hôtellerie et de la restauration

Le secteur de l’hôtellerie et celui de la restauration sont deux des plus grandes victimes de cette pandémie ainsi que de la période de confinement. En effet, aucune solution probante n’a pu être trouvée pour que ces secteurs puissent continuer leur activité tout en respectant les mesures de confinement. C’est la raison pour laquelle un plus grand soutien financier leur a été accordé.

Environ 10 % du PGE concerne d’ailleurs ces domaines d’activité. De plus, ils ont bénéficié d’une plus longue échéance, allant jusqu’à 12 mois pour près de deux milliards de crédits en cours. À Frédéric Oudéa de souligner :

Nous nous joignons en particulier au plan Tourisme avec des mesures spécifiquement dédiées aux PME du secteur dont l’activité saisonnière souffrira particulièrement du contexte.

Frédéric Oudéa.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top