Deux banques centrales nationales ont relevé le défi lancé par la BCE concernant l'émission de devises numériques

Quartier Général de la Banque Centrale Européenne à Frankfurt

Certaines banques centrales nationales ont relevé le défi lancé par la BCE concernant l'émission de devises numériques. Entendons par là, la Banque de France et la Banque centrale suédoise qui ont, chacune de leur côté, décidé d’explorer des pistes en vue de permettre à la Banque centrale européenne de faire un pas dans cet univers.

Anciennement sous la présidence de la Finlande, la Banque centrale européenne avait, en novembre 2019, demandé à ses 28 États membres de développer une approche commune qui devrait permettre à la BCE d’inclure l’usage de la monnaie numérique dans ses services.

Et aux dernières nouvelles, tout indique que l’institution monétaire a maintenu cette position si l’on croit Yves Mersch, un membre de son directoire qui a récemment fait valoir qu’elle continue d’explorer cette piste. En attendant, une comparaison banque a permis de découvrir que la Banque de France et la Banque centrale suédoise ont répondu à l’appel. En phase de projet pour la première et en pleine période d’essai pour la seconde.

Des projets pilotes sont initiés

En novembre de l’année dernière la Banque centrale européenne a fait valoir dans l’une de ses publications que :

La BCE et les autres banques centrales de l'UE pourraient explorer les opportunités et les défis relatifs à l'émission de devises numériques.

Ainsi, l’Institution s’est adressée à ses États membres en se fixant pour objectif de mettre sur pied une approche commune permettant d’y parvenir en toute sécurité en veillant à ce que les risques de blanchiment d’argent ou de financement d’actes terroristes soient écartés. Dans cette optique, le G7 est le premier à prendre ses responsabilités en faisant valoir dans l’une de ses publications que :

Il est de notre devoir de veiller à ce que les nouveaux risques liés aux cryptomonnaies soient traités de manière adéquate.

Mais il faut dire que ce Groupe d'action financière n’est pas le seul à s’y mettre puisque certaines banques centrales nationales aussi sont de la partie à l’instar de la Banque centrale suédoise qui a déjà initié un projet pilote allant dans ce sens en février dernier. Son but, mettre sur pied une stratégie visant à permettre au grand public d’utiliser l’e-couronne.

Banque de France est également de la liste depuis qu’elle a, en décembre 2019, décidé de lancer sa propre monnaie numérique et de :

Identifier des cas concrets d’intégration d’une monnaie digitale de banque centrale dans des procédures innovantes d’échange et de règlement d’actifs financiers tokénisés.

Dans ce sens, elle a même lancé un appel d’offres à la date du 24 avril dernier pour ensuite procéder à la sélection des candidatures le 10 juillet prochain.

La BCE n’est pas encore prête à franchir le pas

Banque de France et la Banque centrale suédoise ainsi que le G7 ont certainement répondu à l’appel à la collaboration de la BCE pour la mise en place d’un système permettant à la monnaie numérique d’obtenir une place auprès de la BCE. Mais, il s’avère que ce n’est pas encore suffisant pour inciter cette institution monétaire à franchir le pas si l’on croit Yves Mersch, un membre de son directoire qui s’est exprimé en ces termes :

La Banque centrale européenne ne voit actuellement aucun business case justifiant le lancement de sa propre monnaie numérique.

Yves Mersch.

Ce qui pourrait porter à croire que, depuis le temps, la BCE a changé de stratégie, mais d’après M. Mersch, il ne s’agit là que d’une partie remise en précisant que :

Cette situation pourrait changer avec le temps, et elle n'empêche pas la BCE d'explorer cette piste afin que nous soyons bien préparés si jamais nous prenions cette décision politique.

Yves Mersch.

Une autre manière pour cet organisme de dire que ses États membres se doivent de redoubler d’efforts pour chercher les solutions les plus pertinentes.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top