Les cadres moyens payent moins cher leur frais bancaire cette année

des cadres en discussion

Le classement des banques les moins chères pour la saison 2020 a été publié récemment. Et en y regardant de près, l’on se rend compte que cette année, les cadres moyens sont plutôt privilégiés. Tout simplement parce que leur frais bancaire a affiché une légère baisse par rapport en 2019.

Avec l’aide d’un site comparateur, Capital effectue tous les ans un comparatif banque pro ou pour particulier. Son objectif, établir un classement des établissements bancaires les plus compétitifs en matière de coût.

Ainsi, l’enseigne a rendu publics les résultats de ses enquêtes pour la période d’exercice de 2020. Et sans surprise, les néobanques et les banques en ligne continuent de dominer la liste des enseignes proposant les services les moins chers. Et puisqu’il s’agit d’un classement prenant en compte chaque profil, l’on y découvre également que cette année, les cadres moyens ont la chance de voir leur frais bancaire diminuer d’un ton.

Une très légère hausse des tarifs portée par le profil des employés

Grâce à son comparatif banque, Capital a découvert que d’une manière générale, les tarifs bancaires ont légèrement progressé cette année par rapport à la saison précédente en affichant une hausse moyenne annuelle de 0,2% s’établissant à 215,5 euros.

Mais puisqu’il s’agit d’un point de vue global sur l’ensemble des profils étudiés (jeune, employé, cadre moyen, commerçant, cadre supérieur, chef d’entreprise et retraité) l’on pourrait découvrir une certaine disparité en y regardant de près.

Dans cette optique, ce cabinet d’étude a par exemple démontré que cette croissance est uniquement portée par le profil des employés. Pour les autres, la tendance est à la baisse en accordant le meilleur des avantages aux chefs d’entreprise enregistrant une baisse moyenne de 9 euros en passant de 429 euros à 420 euros.

Les cadres moyens parmi les privilégiés

En concentrant son regard sur le cadre moyen, Capital a également démontré que ce dernier figure aussi parmi les privilégiés en payant 2 euros de moins qu’en 2019 pour un coût moyen annuel de 141 euros.

Dans les détails, l’enseigne a d’ailleurs démontré que dans ce domaine, les établissements bancaires classiques sont loin de gagner la partie contre les néobanques et les banques en lignes pour la simple raison que le coût moyen de leurs services est quatre fois plus élevé que celui proposé par ces dernières. Ainsi, le palmarès de l’offre la plus coûteuse revient à Banque palatine avec 218 euros à son actif en précisant qu’elle est la seule à dépasser la barre des 200 euros. Ensuite, il faudrait compter Crédit du Nord, BNP Paribas et BPE dans la liste des tarifs les plus élevés en affichant respectivement 178 euros, 182 euros et 196 euros par an.

Autant dire qu’avec cette grille tarifaire, ces derniers ne font pas le poids face aux 71 euros, 66 euros, 61 euros, 57 euros et aux 49 euros proposés par Monabanq, Axa banque, Hello Bank, Orange Bank et ING. Et ils le sont encore moins par rapport aux tenants du titre que sont BforBank, Fortuneo et Boursorama affichant entre 34 et 35 euros.

À noter que ces qualifications ne prennent pas en compte les offres à 2 euros associées à une carte à autorisation systématique.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top