Les banques risquent de lourdes pertes à cause de la crise sanitaire

comptoir bancaire en pleine crise sanitaire

Les retombées de la pandémie du Coronavirus et de l’instauration du confinement n’inaugurent rien de bon pour les banques. La quasi-totalité des analystes dans ce secteur prévoit une « casse », en dépit des fonds qui ont été mis de côté par les établissements financiers pour parer à cette éventualité.

La période de confinement a eu de terribles répercussions, tant sur le plan financier et économique que sur le plan sanitaire. Ainsi, outre les acteurs de la Santé, ce sont les banques qui sont en première ligne pour faire face à la crise qui se profile. En effet, le chômage partiel a impacté le budget des ménages, certains créditeurs se retrouvant dans l’incapacité de rembourser leurs prêts.

Mais cette crise du jamais vu a également mis du plomb dans l’aile des échanges économiques et des marchés. L’analyste Lorraine Ouoirez a livré ses prévisions lors d’une interview et a fait le bilan sur la situation financière des plus grandes banques européennes. Une analyse à laquelle s’est aussi adonné le directeur de recherche à l’IESEG (Institut d’économie scientifique et de gestion), Eric Dior, qui a également fait une brève comparaison banque.

Le coût du risque

Cette année s’annonce sombre pour les banques qui devraient subir les conséquences de la crise sanitaire tôt ou tard. Pour limiter la casse, ces établissements ont mis de côté des réserves de capital dans l’éventualité où leurs clients rencontreraient des difficultés à rembourser leurs crédits. Pour remédier à cette problématique, des provisions ont été réalisées, sur la base notamment du déficit des produits nets bancaires et de l’évolution du prix du pétrole.

Cette réserve de capital a pu être mise en place en amputant les bénéfices réalisés jusqu’à présent, ce qui a entrainé des pertes considérables. En témoignent les chiffres d’affaires de la banque italienne Unicrédit qui a été plombée par 1,2 milliard d’euros de provision. Mais ce chiffre est encore plus élevé pour d’autres établissements bancaires européens.

La Barclays a mis de côté 2,4 milliards d’euros, de même pour la banque espagnole Santander qui en a prévu 1,6 milliard d’euros. Quant à la Société Générale, des provisions de 3,5 milliards d’euros ont été faites, un chiffre qui pourrait atteindre les 5 milliards en cas d’arrêt prolongé.

Ces mesures de prévention ont pour but d’éviter la crise économique et sociale qui pointe à l’horizon. Toujours est-il que celles-ci pourraient bien s’avérer vaines au final, comme l’a résumé Lorraine Ouoirez, analyste chez UBS :

Il va y avoir de la casse, mais on ne sait pas exactement quand.

Lorraine Ouoirez.

Un terrible constat que partage Eric Dior, directeur de recherche à l’Institut d’économie scientifique et de gestion :

Partout on essaie de contenir au maximum les dégâts, mais on ne va pas pouvoir éviter tôt ou tard une explosion des faillites.

Eric Dior.

Des banques encore solides

Ces prévisions alarmantes n’ont toutefois pas de quoi inquiéter pour le moment au vu de la solidité actuelle des banques comme le souligne S&P Global Ratings. En effet, certaines banques, notamment celles à l’origine de la crise financière de 2008-2009, continuent de financer les entreprises afin que ces dernières puissent redynamiser leurs activités au plus vite. Cet énorme soutien est dû à l’apport financier massif des banques centrales et des régulateurs. Ces derniers ayant accepté d’alléger leurs exigences.

La solidité des banques peut aussi s’expliquer par leur prudence, depuis une dizaine d’années déjà. Elles ont augmenté leurs fonds propres de première catégorie, ce qui leur a permis d’être moins dépendantes des banques centrales. À noter tout de même que ces dernières ont pu leur apporter le financement demandé en cette période de crise.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top