Amazon entend renforcer ses offres de prêt destinées à ses clients vendeurs indépendants

capture ecran du site Amazon

Amazon entend renforcer ses offres de prêt destinées à ses clients vendeurs indépendants. C’est du moins, ce qu’a récemment laissé entendre l’information rapportée par CNBC faisant valoir que pour y parvenir, l’enseigne s’est nouée de collaboration avec la banque d’investissement américaine Goldman Sachs, l’acteur financier qui devrait figurer parmi ceux sensés l’aider à y parvenir.

Voilà un bon bout de temps qu’Amazon propose des offres de prêts aux millions de commerçants utilisant sa plateforme pour vendre leurs produits. Un service que l’enseigne entend d’ailleurs renforcer si l’on croit la chaîne de télévision CNBC qui a récemment fait savoir qu’elle compte y parvenir en s’approchant d’un acteur majeur dans le système financier américain.

Entendons par là la banque d’investissement new-yorkaise Goldman Sachs qui, pour sa part, est à l’affût d’une opportunité de cette trempe si l’on croit son PDG David Solomon déclarant en janvier dernier ses ambitions de devenir un véritable soutien financier pour les grandes entreprises.

Ainsi, tout indique qu’à travers cette alliance, chaque partie prenante y trouve son compte en notant toutefois qu’aucune des deux n’a encore communiqué officiellement concernant cette affaire.

Un partenaire de choix pour Amazon

Comme susmentionnée, Amazon entend renforcer ses offres de crédit professionnel auprès de sa clientèle les vendeurs indépendants. Ce qui cadre d’ailleurs avec sa stratégie initiale qui est de permettre à ces derniers d’effectuer un comparatif banque pro si l’on croit les sources interrogées par CNBC précisant que :

Amazon cherche davantage à constituer une plateforme d’offre de crédit sur laquelle plusieurs établissements seraient en concurrence, afin de pousser le plus vers le bas les taux.

Ainsi, Goldman Sachs se présente comme un partenaire de choix pour cette entreprise de commerce électronique en proposant son programme de prêt baptisé « Marcus » qui, avec ce partenariat, viendra s’ajouter aux services d’emprunts déjà existants de Bank of America sur la plateforme Seller Central d’Amazon.

Un bond en avant pour Goldman Sachs

Pour rappel, le PDG de Goldman Sachs a, en janvier dernier, annoncé sa volonté de faire de son entreprise une banque aux services des grandes entreprises.

Et compte tenu de la taille d’Amazon et surtout de son poids financier estimé à 1 290 milliards de dollars, l’on pourrait dire que ce partenariat lui permettra de faire un bond en avant dans ce dessein en notant que dans ce sens, JetBlue est déjà dans sa liste et plus récemment Apple pour le lancement de sa carte de crédit sur le territoire américain.

Mais pour en revenir au vif du sujet, il est à souligner que cette collaboration, si elle venait à être confirmée par les parties prenantes, permettra à cet acteur financier new-yorkais d’agir en tant que banque de détail s’adressant au grand public pour s’éloigner un peu de ses fondements proches de Wall Street. À CNBC d’ajouter dans une note :

Le partenariat devrait permettre à Goldman Sachs de gagner en expérience dans les contractions de crédit pour des clients très éloignés de ce que la banque new-yorkaise pouvait connaître par le passé.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top