Paiement mobile : un casse-tête pour les utilisateurs

Une femme qui utilise son téléphone en tenant sa carte bancaire

Le paiement mobile est un concept relativement récent. À terme, cette solution permet une multitude de possibilités, mais pour l’heure, pour cause d’indisponibilité de banques partenaires ou encore d’incompatibilité d’application, les utilisateurs sont amenés à faire des concessions : soit ils se tournent vers une autre marque de téléphone, soit ils changent de banque.

Un choix cornélien

Pour utiliser le service de paiement mobile, l’utilisateur doit d’abord se demander quel téléphone ou quelle banque choisir. En effet, du choix de l’un dépend celui de l’autre.

Bien sûr, il peut arriver que le client possède le bon modèle de téléphone, compatible avec le service de paiement proposé par sa banque. Mais ce cas de figure reste rare.

Par exemple, le propriétaire d’un téléphone Samsung peut recourir au service de paiement développé par la marque, à savoir Samsung Pay.

Important Mais actuellement, le service accessible uniquement aux clients du groupe Banque populaire, de Boursorama banque, des Caisses d'épargne, du Crédit Agricole, du Crédit du Nord et de Fortuneo.

Toutefois, il a l’avantage de pouvoir se rabattre sur d’autres solutions de paiement, comme LyfPay, Google Pay ou encore Paylib.

Pour le premier, le modèle de téléphone n’est pas un critère rédhibitoire, mais la solution n’est disponible que chez un nombre très limité de banques et de commerçants.

Concernant le système de paiement développé par le célèbre moteur de recherche américain, il n’est proposé qu’aux utilisateurs de Smartphone sous Android, sous réserve qu’ils soient clients chez Boursorama Banque, Revolut, N26 ou Fortuneo.

Pour ce qui est de la troisième possibilité, Paylib présente comme avantage de n’exclure que les possesseurs d’iPhone et d’être en partenariat avec toutes les banques.

Moins de casse-tête pour les propriétaires d’iPhone

Ceux qui possèdent un mobile floqué de la marque à la pomme n’auront pas vraiment besoin d’un long moment de réflexion. Mais cela veut aussi dire que les possibilités qui s’offrent à eux sont fortement restreintes.

Le choix le plus naturel sera le service Apple Pay, mais jusqu’à maintenant, la firme n’a réussi à développer de partenariat qu’avec 7 banques : Banques populaires, BNP Paribas, Caisses d'épargne, Crédit Mutuel de Bretagne, Crédit du Nord, Société Générale et Banque postale. À cette liste pourrait prochainement s’ajouter Crédit Agricole et LCL.

LyfPay se présente comme la seule alternative à Apple Pay, avec les avantages et les inconvénients déjà cités.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

  • Janvier
Liens sponsorisés
back top