Quels bonus attendent les employés des banques après l’exercice 2019 ?

Employés de banque accueillant des clients

Après deux années de vulnérabilité, les banques d’investissement hexagonales se redressent. BNP Paribas, satisfaite de ses résultats de l’an dernier, revoit ses bonus à la hausse. Malgré cela, tous les banquiers ne bénéficient pas du même privilège. Certains ont même été contraints de quitter le groupe. Le point sur ce sujet.

Les deux dernières années ont été difficiles pour les banques d’investissement françaises. Cela dit, BNP Paribas a réalisé d’excellentes performances durant l’exercice 2019. Rien qu’au cours du dernier trimestre, son bénéfice net s’est amélioré de 28 % tandis que ses revenus ont crû de 11,5 %. Compte tenu de ces résultats, la banque systémique s’autorise à faire progresser ses bonus. Seulement, ce ne sont pas tous les banquiers qui en profiteront.

D’après une comparaison des banques, les résultats paraissent meilleurs pour les enseignes françaises que pour les autres banques d’Europe. Pourtant, le bilan n’est pas aussi réjouissant partout. La répartition des bonus est variable dans les différents métiers de la banque.

Plusieurs banques françaises décident de garder les mêmes primes que l’an dernier

La plupart des banques françaises se contentent d’appliquer des bonus stables au vu des résultats de l’année 2019. C’est le cas du Crédit Agricole. En effet, sur les trois premiers trimestres, son résultat n’a progressé que de 1 % et ses revenus de 2,4 %. Les banquiers s’attendent à des primes proportionnelles à ces résultats. En effet, le montant des gratifications octroyées par la banque est relatif aux exploits accomplis dans chaque activité.

Au sein de Natixis, le cas est tout autre, car les derniers rapports indiquent une baisse de 9 % des revenus de la banque. Le personnel estime que la chute des variables peut aller jusqu’à 20 %. Toutefois, aucune décision n’est encore tombée.

Pour le groupe Société Générale, qui est en train de réduire ses effectifs, aucune révision des bonus n’est encore envisagée. D’après les témoignages recueillis auprès de ses banquiers, ces derniers sont susceptibles de voir les rémunérations variables baisser jusqu’à 2 %. Un taux raisonnable au vu des derniers résultats de la banque d’investissement (chute des revenus de 4,2 % et du résultat net de 34,5 % sur trois trimestres).

BNP Paribas accorde une augmentation de bonus à ses salariés

Les répercussions des derniers chiffres réalisés par la première banque d’investissement française sont plutôt positives pour ses salariés. Si les primes bancaires sont régulières ou en baisse au sein des autres banques, chez BNP Paribas, elles sont revues à la hausse. D’après différentes sources, cette évolution est comprise entre 3 et 4 %.

Il est vrai que le groupe a dû arrêter certains de ses responsables dans le conseil en fusions-acquisitions. Mais, en même temps, il déploie différents moyens stratégiques pour gagner davantage de parts de marchés. Pour cela, il place sa confiance dans les juniors en pleine évolution dans leur métier respectif. Selon les employés en interne :

Individuellement, les juniors se voient attribuer de plus grosses progressions, car ils montent en grade.

Cela dit, les banquiers seniors responsables des relations avec les grands clients stratégiques ne sont pas laissés en reste.

À titre d’information, sur les neuf premiers mois de l’année dernière, le bénéfice avant impôts de BNP Paribas s’est accru de 5 %. Quant aux activités de taux, elles ont bondi de 24 % sur la même période.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top