Le dernier trimestre sera décisif pour les banques françaises

façade bancaire

En début de mois, Société Générale, BNP Paribas, BPCE et Crédit Agricole ont publié leurs performances du troisième trimestre. Des résultats plutôt solides, voire rassurants, mais pas assez pour dissiper l’appréhension de ces acteurs financiers compte tenu du reconfinement et de l’éventuel nouveau coup d’arrêt que cela peut entrainer sur le marché bancaire.

Le secteur bancaire a vu ses activités suspendues suite à l’avènement de la pandémie du covid-19 et l’imposition du strict confinement qui s’en est suivi. Toutefois, les enseignes bancaires de l’Hexagone semblent avoir redressé la barre à la fin du cantonnement, une tendance qui suggérait le retour prochain à la normale. Sauf que le rebond de l’épidémie et la mise en reconfinement poussent les professionnels du secteur à redouter encore une fois le pire.

À ces derniers d’indiquer qu’on ne saurait encore se prononcer sur les conséquences de cette nouvelle vague de contaminations. Une enquête portée sur la comparaison banque dresse le bilan, à l’aune de ce nouveau cantonnement.

Un bilan trimestriel rassurant

BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole et BPCE ont publié en début de mois leurs résultats du troisième trimestre. Un bilan traduisant un net rebond de l’économie. D’ailleurs, ces succursales françaises ont pu stabiliser leur produit net bancaire. Dans les détails, les banques d’investissement et de détail ont gardé un certain dynamisme. De même pour le segment des prêts où l’on a assisté à un important remboursement des crédits à la consommation et à l’habitat.

D’après les professionnels du secteur, ces bonnes performances sont en partie dues au boom du trading du troisième trimestre. D’ailleurs, concernant ces activités de marché, BNP Paribas accuse respectivement une hausse de 31,8 % et de 67 % sur ses revenus et son résultat. Du côté de Crédit Agricole, le résultat a aussi doublé, mais le coût du risque affiche une tendance haussière dans ses activités de financement.

Quant à la Société Générale, sans doute l’une des succursales les plus touchées par les retombées de la pandémie du covid-19, le troisième trimestre aura été l’occasion de sortir du rouge.

Cette performance des banques est on ne peut plus prometteuse. Ce bilan couplé aux dérogations accordées aux entreprises suggèrent, en effet, le début du retour à la normale. Toutefois, un expert du secteur bancaire a tenu à prévenir que :

L'activité de marché est par nature imprévisible. Difficile de savoir si ces performances seront reproductibles au prochain trimestre.

La prudence reste de mise

Les résultats du troisième trimestre ont laissé entrevoir un certain optimisme dans le secteur bancaire, mais la prudence reste de mise. Qui plus est, le coût du risque affiche une nette hausse sur un an, entre 40 et 80 % d’après les analystes. Une augmentation inquiétante en apparence, mais bien inférieure aux prévisions établies au cours du premier semestre, comme l’indique un porte-parole de chez BPCE.

Les quatre succursales françaises les plus cotées restent tout de même sur le qui-vive. BNP Paribas prévoit ainsi une diminution de 4 % de sa base de coûts quand ce taux atteint 5 % chez Société Générale. Cette baisse passe notamment par la réduction de la masse salariale, d’où le licenciement de certains salariés.

Du côté de Natixis, la filiale de BPCE, on annonce l’imposition de mesures visant à économiser 350 millions d’euros d’ici les 4 prochaines années sans pour autant rentrer dans les détails.

En définitive malgré les bonnes performances du troisième trimestre, les banques ne sont pas à l’abri des turpitudes engendrées par l’épidémie du coronavirus. Au président du conseil de surveillance de la banque centrale européenne de conclure :

Elles peuvent espérer le meilleur, mais doivent se préparer au pire.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top