Les ménages aux faibles revenus peuvent désormais compter sur le concept de l’acompte sur salaire disponible à tout moment

retrait bancaire par un homme

Les ménages aux faibles revenus peuvent désormais compter sur le concept de l’acompte sur salaire disponible à tout moment. C’est du moins ce qui est prévu par les Startups françaises ayant décidé d’introduire ce mécanisme sur le territoire y a à peine quelques mois. Une initiative qui intervient dans une période où davantage de Français se retrouvent dans des difficultés financières à cause de la crise.

Les imprévus, il s’agit là du levier majeur conduisant les ménages aux faibles revenus de se retrouver dans le rouge et à faire face au découvert bancaire presque tous les mois. Ce qui est loin d’être réjouissant pour ces derniers qui peinent à sortir de ce cercle vicieux sans un coup de pouce.

C’est dans l’optique d’apporter une solution à ce problème que trois jeunes pousses ont pris l’initiative de faire entrer dans l’Hexagone un concept déjà adopté au Royaume-Uni ou aux États-Unis. Celui qui permet aux salariés d’accéder plus facilement à un acompte sur salaire, grâce à une application disponible sur Smartphone ou autres appareils connectés.

Après le marché anglo-saxon, le secteur tricolore

Pour le Français, le concept de l’acompte sur salaire disponible à tout moment est une nouveauté pour la simple raison qu’il vient à peine de faire son entrée dans l’Hexagone, alors qu’il connait déjà du succès aux États-Unis et au Royaume-Uni, grâce à des fintech du salaire comme Instant Financial, DailyPay, Salary Finance ou Wagestream.

Tout cela pour dire qu’après le marché anglo-saxon, c’est au tour du secteur tricolore d’en faire l’expérience suite à l’initiative de trois startups françaises que sont Rosaly, Stairwage et Sherwood qui se sont fixés pour objectif de développer rapidement ce genre de service si l’on croit Arbia Smiti, fondatrice de Rosaly précisant que :

Il faut bien évangéliser le marché de manière forte. Il y a énormément de verticales et de secteurs différents à attaquer food, interim, logistique, mais aussi le secteur médical, avec des soignants mal payés, comme on a pu le voir avec la crise du Covid-19.

Arbia Smiti.

Un outil de soutien supplémentaire pour les ménages

Pour Rosaly, Stairwage et Sherwood, introduire ce nouveau mécanisme dans l’Hexagone en cette période de crise n’est pas le fruit du hasard. Tout simplement parce que ces fintech ont décidé de mettre à la disposition des ménages actuellement en difficulté un outil de soutien supplémentaire qui devrait les aider à éviter de se retrouver dans le rouge à la fin du mois. À la fondatrice de Rosaly d’ajouter :

Aujourd’hui, qui plus est avec la crise, beaucoup de Français sont confrontés à des fins de mois difficiles. Le découvert bancaire et le crédit à la consommation aggravent le surendettement. Il n’est pas normal qu’il n’y ait que ces seules deux alternatives.

Arbia Smiti.

Ainsi, tout indique que l’acompte sur salaire proposé par ces jeunes pousses se présente comme une autre solution à la difficulté financière des ménages qui survient généralement en cas d’imprévu ou d’erreur de parcours dans la vie.

Dans les détails, l’on pourrait dire qu’il s’agit d’un service permettant aux employés d’accéder plus facilement à une avance sur salaire en permettant d’éviter les réclamations en série auprès du supérieur hiérarchique. Et puisqu’il s’agit d’une offre accessible sur Smartphone via une application, ce choix permet aussi d’effectuer un retrait à tout moment sans attendre la quinzaine du mois, le délai légal prévu par la loi obligeant les entreprises à accepter un acompte qui, rappelons-le, ne doit pas dépasser le seuil des 50% de la rémunération.

Ainsi, il serait également judicieux de souligner que ces Startups se doivent au préalable de passer un accord de collaboration avec les employeurs qui peuvent limiter le nombre de fois où l’employé (entre une à quatre fois en moyenne) peut effectuer des retraits dans le mois. Aussi, il faut préciser que cette offre s’adresse essentiellement aux ménages à faibles revenus que sont les personnes payées au SMIC, les retraités ou les individus au chômage dépendants d’une indemnité. À ce propos, Arbia Smiti a d’ailleurs tenu à souligner que ce service permet aux intéressés d’économiser davantage en évitant les intérêts liés aux mécanismes classiques en rappelant que :

Une personne payée au SMIC, à qui il reste quelques euros pour vivre à la fin du mois ne peut pas se permettre de payer 50 euros d’agios.

Arbia Smiti.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top