Les banques centrales veulent émettre des cryptomonnaies

cryptomonnaie

Depuis quelques années, les monnaies digitales se développent à grands pas, au détriment des liquidités, dont l’utilisation s’est fortement réduite. Bien que ce bouleversement ne soit pas favorable aux banques centrales, ces institutions financières se préparent à la démocratisation des cryptomonnaies. Pour cause, elles n’ont pas d’autre choix que de s’adapter vu la progression des monnaies virtuelles.

Essor important des monnaies virtuelles

Ces dernières années, la croissance des cryptomonnaies s’accélère. Il s’agit de monnaies émises par des entités privées à travers la technologie blockchain, c’est-à-dire indépendamment des États et des banques centrales. C’est le cas par exemple du Bitcoin, de l’Etherum ou encore du Komodo.

Venant rallonger la liste des entités ayant décidé d’émettre leur propre monnaie virtuelle : le réseau social Facebook envisage de lancer sa cryptomonnaie baptisée Libra pour fin 2020.

Face à l’essor phénoménal de ces cybermonnaies, les instances monétaires traditionnelles accusent le coup.

ImportantLes banques centrales adoptent le mouvement et prévoient d’émettre incessamment leurs propres cybermonnaies.

Un système qui séduit les banques centrales

S’exprimant sur le sujet, Benoît Cœuré, ancien économiste de la BCE et actuel numéro un de la Banque des règlements internationaux, compare cette situation à la vague d’innovation sur les moyens de paiement survenue vers la fin des années 2000 avec la démocratisation de la carte bancaire à puce. Depuis, les institutions monétaires et le système bancaire semblent s’être reposés sur leurs succès.

Aujourd’hui, une nouvelle vague d’innovation se lève. Les banques centrales font ainsi face à un défi majeur : elles doivent être capables de suivre le mouvement, d’anticiper les changements et de se révolutionner.

Le fait est qu’en comparaison aux frais bancaires traditionnels, le coût des opérations en cryptomonnaie est moins élevé. Pour cause, aucun intermédiaire bancaire n’intervient lors des transactions. Ce qui explique la faiblesse des frais.

Ce paramètre séduit notamment les banques centrales, qui commencent à voir les monnaies virtuelles d’un nouvel œil.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top