Les rejets de prélèvement bancaire coûtent plus cher en France

Une personne qui consulte ses relevés bancaires

La France arrive en tête des pays de l’Union où les rejets de prélèvement coûtent le plus cher. En effet, une enquête menée par le CCSF (Comité consultatif du secteur financier) a révélé que les banques françaises facturent lourdement les incidents bancaires, ce qui fait d’elles les mauvais élèves du Vieux Continent en matière de frais bancaires.

Notre sélection des promos
Offre du moment
200 € Offerts
AXA Banque
Je découvre l’offre
Offre du moment
160 € Offerts
Monabanq
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
Fortuneo
Je découvre l’offre
Offre du moment
90 € Offerts
Société Générale
Je découvre l’offre

Un facteur de surendettement pour les clients les plus fragiles

Pour chaque incident de paiement, les banques de l’Hexagone ponctionnent en moyenne 18 euros, soit 6 fois plus que ce que les établissements allemands réclament à des clients qui ont dépassé le découvert autorisé.

Important Plus inquiétant encore, certaines banques françaises transgressent la loi en pénalisant plusieurs fois les personnes qui se sont vu refuser un prélèvement.

En principe, un client ne devrait payer qu’une fois pour ledit incident, mais à chaque fois qu’un rejet est signalé, les 18 euros de frais de pénalité sont déduits de leur compte.

Très vite, le client à découvert se voit englouti dans les frais bancaires qu’il n’aura pas la possibilité de payer.

Enfermé dans une spirale sans fin, il n’aura alors pas d’autre choix que de se déclarer en état de surendettement.

Je compare les offres bancaires

Les autorités essaient de réguler

Alertées par les associations de protection de consommateurs, les autorités ont tenté de réguler ces pratiques, mais aucune des actions mises en œuvre jusqu’à présent ne s’est avérée véritablement concluante.

Les banques ont bien accepté d’appliquer un plafond de 25 euros par mois, mais seulement pour les personnes financièrement vulnérables.

Important Le problème est que l’évaluation du niveau de fragilité du client, qui est dans ce cas très subjective, est laissée à l’appréciation du banquier. Ce qui conduit forcément à des abus.

La Belgique est deuxième au classement, mais bien loin derrière

Certains présidents d’associations de consommateurs n’hésitent pas à parler de « maltraitance financière » lorsqu’ils dénoncent les pratiques des banques françaises. Chaque année, ces dernières engrangent entre un et six milliards d’euros, rien qu’avec les incidents bancaires.

Toujours concernant les frais de rejet, le deuxième pays qualifié de mauvais élève est la Belgique. Les banques belges ne réclament pourtant que 7,50 euros à chaque dépassement de découvert.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.