Worldline pourra tirer profit de la vague de consolidation dans le secteur européen

Un paiement par carte

Juste au moment où la concentration du secteur s’amplifie sur le Vieux Continent du fait de la réglementation, Worldline, le leader des paiements digitaux clame son indépendance. C’est ce que révèle Arnaud Cayla, celui qui est chargé de gérer Cholet Dupont, les titres Madeleine Mid Caps Euro. Comment se portent actuellement les actions de Worldline ? Gros plans !

Depuis que le groupe Worldline connaît un essor en 2014, il tient à renforcer sa position dominante dans le domaine du paiement électronique en Europe.
En même temps, il profite de la consolidation sur le segment des paiements en misant sur des opérations de fusion-acquisition. Telle est la stratégie de l’enseigne, comme l’indique Gilles Grapinet, le directeur général du groupe.

Il reste à savoir si elle produira ses effets. En tout cas, la société d’intermédiation Invest Securities précise que les niveaux d’entrées de l’action de la filiale du géant Atos affichent actuellement des performances plutôt engageantes.

Le géant français du paiement électronique mise sur une croissance organique

Vers la fin du mois de janvier dernier, le groupe avait communiqué le contenu de sa feuille de route pour 2019-2021. Arnaud Cayla affirme que Worldline ambitionne de booster ses flux de trésorerie et de prendre de la vitesse en termes de croissance du chiffre d’affaires. Pour ce faire, l’entreprise entend développer les paiements en ligne à travers une diversité de canaux.

Les moyens porteront sur l’externalisation des services, sans oublier la mise en place de partenariats avec les acteurs bancaires. L’initié Arnaud Cayla opine que le moment est propice pour le groupe, étant donné l’évolution des pratiques observées chez les usagers.

« L’utilisation de plus en plus répandue de la carte bancaire, des virements et prélèvements bancaires et le développement du commerce en ligne assurent une solide croissance des volumes, qui tend à s’accélérer ».

Arnaud Cayla.

Invest Securities reste sur ses recommandations d’achat concernant l’action Wordline

Capital rapporte que depuis que les chiffres ont atteint leur pic le 24 avril dernier, le titre Worldline a perdu de sa valeur. Au cours actuel, l’action est évaluée à 50,75 euros, soit un niveau d’appréciation de 30 % sur le plan théorique.

Concernant le prestataire de services d’investissement, il a revu son objectif de cours à la baisse, pour le faire passer à 66 euros, alors qu’il s’établissait à 68 euros. En effet, les paiements constituent 85 % des ventes de service de l’expert en virement bancaire. Cependant, Invest Securities, qui a obtenu l’agrément de la Banque de France, continue de préconiser l’achat du titre Worldline.

Quoiqu’il en soit, la nouvelle autonomie du spécialiste des transactions numériques semble être à l’ordre du jour des échanges avec les banques européennes. C’est ce qu’estiment les analystes de l’entreprise de Bourse.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top