Fortuneo veut rester la banque en ligne la moins chère du marché

capture écran du site de Fortuneo

Comptant plus de 700 000 utilisateurs, Fortuneo est parvenue à générer des bénéfices, contrairement à la majorité de ses concurrents. Elle a même enregistré la plus forte progression d’encours et de revenus dans le secteur selon son directeur. Forte de ce modèle rentable, la banque cherche à s’imposer sur le marché en étendant la gratuité de ses frais à l’étranger.

Leader des banques en ligne en France, Boursorama a récemment dépassé son objectif de 2 millions d’utilisateurs, avec une année d’avance sur les prévisions. Elle vise désormais les 3 millions de clients pour 2021. De son côté, Fortuneo continue discrètement, mais sûrement sa progression dans le secteur. L’enseigne privilégie en effet les résultats et les revenus sur la conquête clients à tout prix.

La filiale du Crédit Mutuel Arkéa met ainsi à profit son expérience en courtage en ligne pour assurer le développement de son activité. Fin 2018, Fortuneo recense 740 000 clients en France, en Suisse (sous la marque Strateo) ainsi qu’en Belgique et au Luxembourg (Keytrade).

Vers une multiplication de la gratuité

Les encours de Fortuneo atteignaient les 22,5 milliards d'euros en 2018. Ils sont restés stables par rapport à l’année précédente, mais ont doublé depuis 2015. Par ailleurs, l’encours moyen par client est estimé à 30 000 euros au sein de la banque, contre 12 000 euros chez son concurrent Boursorama et 1 500 euros environ chez les néobanques.

Comme l’explique le directeur de Fortuneo, Grégory Guermonprez :

« Avec un âge moyen de 39 ans, le profil de nos clients est plus épargnant, grâce à notre offre en assurance vie, gérée par Suravenir (filiale d'Arkéa). Nous sommes numéro un de l'assurance vie en ligne, avec une part de marché de 25 % à 30 %, et cela représente la plus grosse partie de nos encours ».

Grégory Guermonprez.

Assurant sa rentabilité sur le long terme, Fortuneo envisage désormais de miser davantage sur la gratuité, surtout au niveau des frais à l’international. Ce critère est en effet devenu le nouvel argument commercial des néobanques. Boursorama a ainsi rencontré un énorme succès cet été avec sa nouvelle carte Ultim (Visa) sans frais à l’étranger.

Fortuneo, pour sa part, vient de présenter sa nouvelle carte baptisée Fosfo (MasterCard). Gratuite et sans condition de revenus, elle n’implique aucune commission sur les retraits et les paiements à l’étranger. Autrement dit, la filiale de Crédit Mutuel Arkéa vise surtout la clientèle privilégiée des néobanques (les étudiants, les jeunes actifs, etc.) et cherche à concurrencer directement l’offre de Boursorama.

Parallèlement, la banque étend cette gratuité à l’international à ses cartes Gold et World Elite, gratuites, mais requérant respectivement une justification de revenus de 1 800 et 4 000 euros nets par mois. Selon son directeur :

« La gratuité à l'étranger est devenue un standard. Fortuneo (…) peut se permettre cette gratuité grâce à son modèle pérenne, qui est rassurant pour les consommateurs ».

Grégory Guermonprez.

Un modèle rentable et pérenne

D’après notre comparatif frais bancaires, Fortuneo propose l’offre la moins chère du marché pour le profil classique (ex aequo avec Boursorama). Elle se place en seconde position pour le profil premium. Cette particularité la rend réellement attractive pour le consommateur.

Actuellement, la banque en ligne recense environ 450 000 utilisateurs en France, un chiffre proche de celui de Hello bank! de BNP Paribas. Elle se situe ainsi derrière de grandes enseignes telles que Boursorama de Société Générale, ING, Nickel de BNP Paribas, N26 et Revolut.

La marque est néanmoins parvenue à devancer Orange Bank (320 000 clients en juin dernier), Monabanq de Crédit Mutuel et BforBank du Crédit Agricole. Quoi qu’il en soit, elle affirme avoir réalisé la plus importante croissance du secteur dans l’Hexagone.

Comme le souligne Grégory Guermonprez, le directeur de la banque :

« (…) nous sommes la seule banque en ligne rentable en France, et ce, depuis de nombreuses années. Un client Fortuneo rapporte 200 euros de produit net bancaire, contre 40 euros chez les néobanques, soit 5 fois plus ».

Grégory Guermonprez.

Distribuée sous la marque commerciale Fortuneo en France, Arkea Direct Bank a enregistré un produit net bancaire d’environ 157 millions d'euros l’an dernier, soit une progression de 10 % par rapport à 2017. La moitié de ce montant provient de sa succursale belge Keytrade.

D’autre part, la société a dégagé un bénéfice net de près de 17 millions d'euros en 2018, contre 9 millions sur l'exercice précédent. Elle pouvait même se permettre de distribuer aux actionnaires un dividende dépassant les 8 millions d’euros.

Afin de mieux comprendre ces chiffres, il faut les mettre en perspective avec les résultats de ses concurrents comme Boursorama, par exemple. En 2018, l’enseigne a enregistré une perte de 35 millions d’euros, pour un produit net bancaire de 153 millions d'euros.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top