Combien les banques cotées gagnent-elles ?

Crédit Agricole, l'une des banques françaises

Chaque année, les banques accumulent de grosses sommes d’argent. Celles qui réalisent des investissements boursiers touchent plusieurs milliards d’euros. Pour connaître précisément où en sont leurs finances, il faut tenir compte de leur chiffre d’affaires et de leurs bénéfices. Toutefois, il faut savoir que ces critères sont variables puisque le produit que les banques commercialisent c’est l’argent.

Tous les ans, les frais bancaires connaissent une hausse plus ou moins importante, ce qui contribue à la hausse des bénéfices des banques. Outre cela, d’autres éléments font croître leurs bénéfices, surtout lorsqu’il s’agit des enseignes bancaires cotées en Bourse.

Selon les résultats des performances 2018, plusieurs banques cotées gagnent des milliards par an. BNP Paribas, Crédit Agricole ou encore Société Générale ont réalisé des bénéfices importants l’année dernière.

Pour avoir une vision claire de leurs gains, il faut se baser sur le produit net bancaire (PNB) ainsi que sur leur résultat net. Se basant sur le calcul de ces différents éléments, il s’avère que certaines banques gagnent plus que les grandes multinationales françaises.

Des charges structurelles assez restreintes

Au sein des institutions bancaires, de nombreuses dépenses doivent être absolument réduites. Ce fait explique que ces dernières années, de nombreux établissements ont dû fermer plusieurs agences.

Ainsi, dans son bilan de 2018, Société Générale a été dans l’obligation de procéder à la fermeture de plus de 100 de ses agences. Cependant, en tenant compte des chiffres des autres établissements financiers cotés en Bourse, il semble que les charges structurelles de l’enseigne sont assez supportables.

Selon les données recueillies, le PNB de Société Générale (25,2 milliards d’euros), celui du Crédit Agricole (32,8 milliards d’euros) et celui de BNP Paribas (42,5 milliards d’euros) ne sont que faiblement réduits par les nombreux frais généraux (dépenses informatiques, charge du personnel, etc.).

Des profits assez importants

Les personnes utilisant un comparateur banque pour connaître la santé financière des établissements qui peuvent les intéresser doivent se concentrer sur deux indicateurs importants : le produit net bancaire et leurs bénéfices.

Le premier est obtenu par le calcul de la différence entre les revenus de l’activité bancaire et les charges d’exploitation induites. Les bénéfices, quant à eux, sont le résultat de la différence entre le PNB, les frais généraux et les impôts.

À partir du calcul de ces données, la presse économique et financière a pu déterminer qu’en 2018, BNP Paribas a fait des profits de 7,5 milliards d’euros. L’établissement bancaire est suivi par le groupe Crédit Agricole avec des gains de 6,8 milliards d’euros, soit une hausse de près de 5 % en 2018. Ces chiffres sont supérieurs aux 6,3 milliards d’euros de LVMH qui est pourtant la société ayant la plus grosse capitalisation boursière du CAC 40.

En considérant les bénéfices réalisés par BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole l’année dernière, on constate d’ailleurs qu’ils approchent ceux des grands noms du CAC 40. Ces établissements gagnent même plus que certaines enseignes spécialisées dans les produits de luxe qui est pourtant un secteur encensé par les marchés financiers en 2018.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top