Certains contrats de travail à durée indéterminée ne sont plus autorisés dans le secteur bancaire

Signature d'un contrat de travail

Les organisations syndicales qui n’ont pas participé à la signature de l’accord portant sur le CDI d’opération dans le secteur bancaire ont manifesté leur désapprobation. Il s’agit d’une opposition historique, les syndicats n’ayant pas l’habitude de bloquer un accord déjà signé. Pour les établissements bancaires, cela signifie que le CDI de mission ne sera pas appliqué.

L’accord signé par SNB tombe devant l’opposition des autres syndicats

Le CDI d’opération est un contrat à durée indéterminée, mais qui doit s’achever avec le projet qui a fait l’objet d’un recrutement. Réactualisé par les ordonnances Macron, ce type de contrat est déjà appliqué dans certains secteurs, comme le commerce et la métallurgie.

Début avril, le syndicat SNB CFE-CGC a donné son consentement au CDI d’opération par le biais d’une convention signée avec l’Association française des banques (AFB). Le SNB, qui pèse 34 % de l’ensemble des syndicats, est habilité à approuver seul ce type d’accord.

Cependant, les autres organisations, si elles se rassemblent, peuvent pour leur part entamer une procédure d’opposition et faire tomber l’accord s’ils atteignent une représentativité supérieure à 50 %.

La CFDT, qui avait déjà manifesté son désaccord, s’est rapprochée des autres syndicats (CFTC, CGT et FO) pour faire valoir ce droit d’opposition.

Important Ensemble, à 66%, ils ont bloqué l’entrée en vigueur des CDI d’opération dans les banques.

Un contrat jugé peu bénéfique pour les salariés

Le SNB et l’AFB expriment leur regret devant une telle démarche. Pour eux, le CDI de chantier constitue un moyen de faciliter l’insertion des employés dans les entreprises, et leur offre plus d’avantages qu’un simple CDD.

Les autres syndicats ne sont pas de cet avis. D’après eux,

« Si l’on dresse un comparatif des banques au niveau des avantages et ceux des salariés dans le cadre de l’application de ce type de contrat, ces derniers s’avèrent perdants, car leur emploi va souffrir d’une précarisation. Le contrat constituerait seulement un moyen de réduire les coûts d’externalisation des banques ».

Selon l’AFB, « les options restent ouvertes », aucune nouvelle négociation n’a encore été annoncée. Dans l’état actuel des choses, les banques ne pourront pas entamer les trois années d’expérimentation du CDI d’opération, que l’accord aurait dû autoriser.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top