La BNP Paribas réduit la voilure en Afrique

enseigne de BNP Paribas

La BNP Paribas se retire-t-elle du continent africain ? C’est la question que les observateurs se posent au vu des actions entreprises dernièrement par la banque. En effet, une réflexion stratégique est en cours concernant ses participations au sein de l’UBCI. Au Gabon, le groupe est sur le point de céder l’ensemble de ses parts dans la BICIG.

Le groupe quitte la Tunisie et le Gabon

Dans un communiqué publié en début d’année, le groupe BNP Paribas a indiqué réfléchir à une éventuelle cession des parts qu’il détient dans la banque tunisienne UBCI, dont il est actionnaire majoritaire (50,1 %)

Des discussions ont été initiées avec les autres actionnaires pour identifier les pistes de partenariats et alternatives possibles pour que l’UBCI puisse développer au mieux son potentiel.

En 2018, le résultat net de cette banque tunisienne se chiffrait à 47,75 millions de dinars, l’équivalent de 14 millions d’euros. Et le communiqué d’affirmer que

la démarche suit parfaitement son cours et que la banque est ouverte à un dialogue non exclusif avec les éventuels partenaires.

Le Conseil du marché financier, le régulateur tunisien, rapporte par ailleurs que

depuis la mi-mars, des discussions préliminaires sont en cours avec des investisseurs potentiels.

Aucune entente n’a toutefois encore été trouvée. L’Arab Tunisian Bank et quelques banques qataries auraient manifesté leur intérêt.

Autre dossier qui suscite la curiosité : le projet de cession des parts de la BNP Paribas au sein de la BICIG (Banque internationale pour les commerces et l’industrie du Gabon).

Le groupe français détient notamment 47 % du capital de cette banque. Cela fait plusieurs années que la BNP Paribas négocie une réorganisation du capital avec les actionnaires.

Un accord a finalement été conclu au début de l’année 2018, mais sa mise en œuvre a été jusqu’ici compromise par le non-respect des conditions et le défaut des autorisations réglementaires.

Celles-ci venant d’être remplies, la cession sera prochainement effective. Les parts de la BNP Paribas seront notamment reprises par le Fonds gabonais d’investissement stratégique.

Une forte présence en Afrique de l’Ouest

En dépit de toutes ces démarches qui peuvent laisser croire à un retrait du groupe français du continent, la BNP Paribas affirme que

l’Afrique figure pleinement dans sa stratégie de déploiement à l’international.

Important La banque n’envisage nullement de partir.

La BNP Paribas continue d’ailleurs d’être fortement représentée en Afrique de l’Ouest où elle a réalisé un chiffre d’affaires de 291 millions d’euros lors de l’exercice 2018.

Le groupe est notamment présent au Maroc, en Algérie et en Afrique du Sud. L’établissement figure souvent en tête des résultats des comparateurs de banques en Afrique.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top