Quelles sont les conséquences de l’accroissement du nombre de néobanques ?

billets euros et calculatrice

Le secteur de la finance numérique est très compétitif. Cela est dû à l’augmentation du nombre de néobanques ces dernières années. En France, les enseignes locales et étrangères rivalisent pour attirer l’attention du public. Cartes de paiement en temps réel, applications innovantes, offres attractives… Les structures digitales proposent des services de plus en plus performants.

Dans le secteur des néobanques, les établissements ayant réussi dans l’Hexagone sont ceux venus d’autres pays. Dans un domaine très concurrentiel, les établissements numériques doivent impérativement se démarquer des autres. Les Fintech, les institutions bancaires et les acteurs non bancaires sont donc amenés à innover constamment leurs produits et leurs offres.

Cependant, la multiplication des concurrents peut rapidement devenir problématique. En effet, de nombreuses néobanques ont dû faire face à différents soucis. Certaines enseignes sont surveillées attentivement à cause de leurs pratiques.

D’autres lancent de nouveaux produits visant à leur assurer une plus grande clientèle et à répondre aux besoins de leurs usagers.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
160€ Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
150€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
90 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
Je compare les offres bancaires

Les néobanques étrangères se démarquent en France

Ces dernières années, les néobanques étrangères se sont fait une place dans l’Hexagone. C’est le cas d’Holvi, une Fintech finlandaise qui cible les petites entreprises et les travailleurs indépendants. Bunq, une banque mobile originaire des Pays-Bas, quant à elle, se démarque avec sa Travel Card. Il s’agit d’une carte bancaire d’entrée de gamme s’adressant aux voyageurs. Elle leur permet entre autres de réaliser gratuitement des opérations en devises dans des pays étrangers.

La France est le second pays européen comptant le plus grand nombre d’adhérents aux néobanques. Cependant, ce sont les établissements étrangers qui sont les plus recherchés.

C’est ainsi que N26, une institution allemande, comptabilise 700 000 clients. Elle est suivie par Revolut, une banque digitale britannique, avec 560 000 utilisateurs. Viennent ensuite les Fintech française Morning (140 000 clients) et londonienne Monese (100 000 usagers).

Toutefois, les établissements tricolores ne se laissent pas distancer. La Banque Postale a notamment lancé une néobanque nommée Ma French Bank avec des offres attrayantes. Elle rejoint ainsi certains groupes qui se sont lancés dans le secteur digital comme Crédit Agricole avec Eko by CA ou LCL avec Essentiel.

Les banques digitales font face à certains problèmes

Avec l’émergence de nombreux établissements financiers, les clients doivent recourir à une comparaison de banques pour trouver l’enseigne adaptée à leurs besoins.

D’autant qu’actuellement, les institutions offrent des prestations très attractives. C’est notamment le cas de la Fintech Linxo. L’assistant financier sur mobile lancera en 2020 sa première carte de paiement. Elle permettra à ses usagers de payer leurs achats partout dans le monde.

Cependant, si les néobanques recherchent constamment des moyens pour satisfaire leurs clients, elles rencontrent souvent divers problèmes. Par exemple, après l’échec d’une levée de fonds, le fondateur d’une néobanque a disparu sans payer ses prestataires.

Autre cas de figure, une enseigne est étroitement surveillée par les régulateurs à cause de soupçons de conditions de travail malsaines et de laxisme concernant le blanchiment d’argent. Une autre a été interpellée par les autorités compétentes sur son manque de personnel compétent alors que le nombre de comptes ouverts augmente.

Ainsi, les régulateurs se questionnent sur la longévité des néobanques tandis que ces dernières ne cessent de se multiplier. À cela s’ajoute le fait que les structures les plus anciennes affichent des déficits chaque année.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.