Les banques doivent se mettre à l’Open Banking pour affronter la concurrence

illustration de l'open banking

Comme les normes régissant le secteur bancaire évoluent, les établissements de crédit devront s’ouvrir à la concurrence. Toujours est-il que l’Open Banking permet de transférer les risques à l’innovation vers d’autres acteurs, en plus d’optimiser les coûts. L’enseigne DBS basée à Singapour, dont l’outil d’API possède aujourd’hui une renommée internationale, s’y est lancée. Les banques françaises suivront-elles son exemple ?

Pour connecter leurs clients à leurs services, de nombreux sites leur demandent de s’identifier sur Facebook. Certaines plateformes de commerce électronique passent également par les services de paiement comme PayPal pour le règlement rapide des transactions. Ce partage de données, qui procure une grande praticité, est souvent réalisé sans que le client n’en soit conscient.

Afin de survivre, les banques doivent en faire de même, sous la pression des jeunes pousses qui entendent bouleverser les pratiques avec leurs nouvelles technologies.

Cette nécessaire alliance avec les nouveaux acteurs permet d’exploiter plus de données sur les clients et d’améliorer le trafic. Elle implique cependant une transformation en profondeur des process.

Survivre en collaborant avec les nouveaux acteurs du secteur bancaire

Un décloisonnement des différentes activités. Voilà ce dont les grands réseaux bancaires ont besoin pour assurer leur pérennité, d’après le responsable de la stratégie digitale de la banque d’investissement d’un des plus anciens groupes de l’Hexagone.

Selon lui, cette solution permet de préserver la relation client. En effet, les processus bancaires sont actuellement divisés en silos producteurs de valeur ajoutée, dont le tout forme un ensemble homogène.

En tout cas, la transformation est inévitable. Les établissements classiques seront obligés de laisser les émetteurs de services de paiement et les agrégateurs de comptes exploiter les données de leurs consommateurs consentants. Cette mesure s’inscrit dans l’application de la directive européenne relative aux services de paiement et s’appliquera à compter du mois de septembre de l’année prochaine.

Occuper une position prépondérante dans l’écosystème

Parce que le recours à l’Open Banking demande énormément de temps, les banques comme Société Générale appréhendent particulièrement ce virage numérique. Comme toute innovation de taille, il implique une forte mobilisation des équipes.

De plus, la cadence qui anime les activités tournera au ralenti avant qu’elle ne prenne de la vitesse et ne se répercute dans le chiffre d’affaires. La visibilité de l’établissement bancaire, qui pourrait se refléter dans les résultats affichés par un quelconque comparateur banque, en sera-t-elle impactée ?

Ce sacrifice apporte bien des bénéfices. Il permet de nouer un meilleur lien avec l’usager qui profitera des prestations complémentaires correspondant à ses attentes. En lançant des API, les établissements bancaires pourront également espérer se faire une place dans l’écosystème, dans lequel interviennent les néobanques, les GAFA et les banques digitales. Réputé pour les opérations de transfert de fonds à l’échelle internationale, TransferWise a su rendre son service indispensable pour de nombreuses pépites comme la banque mobile allemande N26.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

  • Janvier
Liens sponsorisés
back top