La Milleis Banque poursuit sa transformation

capture écran du site de Milleis Banque

La Milleis Banque, anciennement Barclays France, poursuit son repositionnement stratégique vers la gestion de patrimoine. Comme annoncé lors de la reprise de l’établissement par le fonds AnaCap en 2017, elle procède dans cette optique à une réduction de ses effectifs. La banque s’est déjà entendue avec les syndicats sur les principales clauses d’une rupture conventionnelle collective.

Suppression de plus de 350 emplois

Ce plan de départ volontaire prévoit la suppression de 350 postes, principalement de « back-office », soit plus du tiers de l’effectif actuel au sein de la banque. Sa mise en œuvre est prévue à partir du printemps 2018 jusqu’au début de 2020.

Selon la direction

« Cette démarche s’inscrit dans la stratégie de transformation de la banque, qui envisage de développer davantage ses activités de gestion patrimoniale ».

Dans cette optique, certains processus sont en cours de digitalisation. Aussi, la banque a adopté un nouveau système d’information. D’où la suppression de certaines fonctions qui ne nécessiteront plus d’intervention humaine. En revanche, pour étoffer ses équipes, la Milleis envisage d’embaucher des banquiers.

Du côté des employés, cette restructuration n’est pas vraiment une surprise. En revanche, ce qui les inquiète, c’est surtout le fonctionnement de la banque après le départ de tant de salariés. Les syndicats s’interrogent notamment sur la durée de l’accompagnement du fonds de capital investissement AnaCap, surtout en cas de retard de l’amélioration des résultats.

Important À fin 2017, le résultat d’exploitation de la Milleis Banque était négatif. En vue de renouer avec la rentabilité d’ici 2021, l’établissement prévoit de fermer plus de la moitié des agences de son réseau.

Une nouvelle stratégie

Depuis la reprise de l’établissement par le fonds Anacap en 2017, la banque est à pied d’œuvre pour surmonter la baisse des profits. Sur les conseils des experts, elle a changé de stratégie pour conquérir une clientèle aisée. Outre la gestion d’actif, l’assurance-vie, la banque de détail et le courtage, l’établissement élargit ses activités en s’investissant dans la gestion de patrimoine.

Dans cette optique, la Milleis Banque entend tirer son épingle du jeu en ciblant une clientèle pas assez riche pour les grandes banques privées, mais que les réseaux de banque classiques ne sont pas à même de satisfaire amplement. C’est notamment le cas des Français, dont la valeur du patrimoine se situe entre 50 000 et un million d’euros.

D’ici 2024, la Milleis Banque envisage d’ailleurs de doubler son portefeuille client sur ce segment, pour atteindre 200 000 clients. À cet effet, elle mise sur l’innovation de la relation client et de nouvelles offres de produits. Avis à ceux qui se demandent encore quelle banque choisir.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top