Les rentrées fiscales de l’État français proviennent notamment de la taxation des grands groupes

fiscalité française

Les rentrées fiscales de l’État français proviennent de la taxation des grands groupes issus des différents secteurs : bancaire, aéronautique, BTP, immobilier, télécoms, luxe… Réalisant la majeure partie de leurs chiffres d’affaires en France, ces entreprises cotées à la Bourse de Paris versent chaque année des milliards d’euros d’impôts et de charges dans les caisses publiques.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
160€ Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
150€ Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
90 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre

Le taux moyen d’imposition du secteur bancaire dépasse les 50 % depuis quelques années

Important Les plus grandes banques françaises contribuent largement au budget de l’État en s’acquittant de différentes taxes fiscales spécifiques à leur métier.

Parmi les groupes qui paient le plus d’impôts et de taxes sur les salaires, le Crédit Agricole et la BNP Paribas arrivent en tête du classement avec respectivement 5,8 milliards et 4,2 milliards d’euros de contributions annuelles. En moyenne, le taux d’imposition du secteur bancaire dépasse les 50 % depuis 2015.

Avec la Société Générale, ces banques détiennent les premières places en termes d’activité si l’on se réfère aux résultats financiers 2018.

En effet, le volume des dépôts et des crédits chez ces établissements sont en progression grâce à l’enrichissement des offres et la faiblesse des taux d’intérêt.

Les détails sur les offres de chaque établissement pourront être consultés facilement à l’aide de notre outil de comparatif de banques.

Je compare les offres bancaires

L’aéronautique et le BTP, parmi les premiers contributeurs

Une enquête menée auprès d’une trentaine de sociétés du CAC 40 a permis de constater que les géants du secteur BTP et aéronautique figurent également parmi les premiers contributeurs.

Comme les établissements bancaires, ces grands groupes paient plus de 50 % de leurs impôts en France, à l’instar de Vinci, dont les charges fiscales s’élèvent à 3,8 milliards d’euros et d’Airbus avec 2 milliards d’euros d’impôt.

Important Par ailleurs, les grands groupes internationaux ne versent qu’une infime partie de leurs impôts en France (aux environs de 15 %).

Ceci s’explique par la faiblesse des marges de profit qu’ils réalisent dans l’Hexagone.

D’ailleurs, plus du deux tiers des chiffres d’affaires de ces sociétés sont rapportés par leurs activités à l’international. Outre cela, la plupart de leurs employés sont basés dans d’autres pays.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.